actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

OPÉRATION

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

victoire pour Gabriel Dufils

Les 10 jours verts Transacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Fukushima : Evacuez les enfants !

Mise en ligne du 07/06/2012 au 28/11/2012

« Le Forum Scientifique et Citoyen sur la Radioprotection : de Tchernobyl à Fukushima » organisé par le Collectif “IndependentWHO”, s’est tenu à Genève les samedi 12 et dimanche 13 mai.

Bilan de la cyberaction :

6162 participants

Présentation de la cyberaction :

La journée du samedi 12 mai a été consacrée aux exposés du Dr Eisuke Matsui, de Kolin Kobayashi, Aya Marumori, Wataru Iwata et Miwa Chiwaki (Japon), du Dr Galina Bandajevskaia, d’Alexei Nesterenko et Vladimir Babenko (Bélarus), d’Alexei Yablokov (Russie), du Dr Youri Bandajevsky (Bélarus – venu d’Ukraine), de Chris Busby (Royaume Uni), de Paul Lannoye (Belgique), des Drs. Michel Fernex (Suisse) et Sophie Fauconnier (France), de Paul Jobin, Roland Desbordes et Michèle Rivasi (France).

C’est un programme très dense d’exposés qu’ont entendu les 210 personnes présentes à ce Forum. Ils ont surtout porté sur les conséquences sanitaires des irradiations externes et des contaminations radioactives internes, engendrées par l’explosion des réacteurs japonais et ukrainien mais aussi par les bombardements aux armes à uranium appauvri effectués au Kosovo et en Irak et par la campagne d’essais nucléaires (plus de 500 bombes atomiques tirées en atmosphères). Il a été souligné, par tous les intervenants, que les normes de radioprotection actuelles, établies à partir des conséquences d’Hiroshima et de Nagasaki, n’étaient pas adaptées aux conséquences sanitaires des catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima. Ces normes, manipulées par les gouvernants en cas d’accident radiologique et toujours au détriment de la santé des populations, sont à réviser.
Les intervenants japonais, aux prises avec la désinformation de leur gouvernement et à son inaction pour protéger les populations – plus particulièrement les enfants – sont venus chercher des réponses à leurs questions angoissées auprès de leurs homologues de Tchernobyl. Ces derniers, malheureusement, depuis 26 ans, doivent faire face à une situation sanitaire qui continue de s’aggraver, dans les zones contaminées, chez les moins de 18 ans.
Face à l’abandon des autorités – exploitants de centrales nucléaires, États, institutions internationales (dont l’OMS) – les populations touchées par Tchernobyl et Fukushima doivent se prendre en charge et s’organiser pour mettre en place des pratiques de radioprotection adaptées à la situation. Vladimir Babenko a fait une présentation de son manuel de radioprotection « Après l’Accident Atomique » édité en russe, en japonais et aussi tout récemment en français.

Le dimanche 13 mai, les intervenants du samedi se sont retrouvés avec des élus, des représentants d’associations, des citoyens et des membres du Collectif IndependentWHO pour réfléchir à partir de la question « Que pouvons-nous faire ensemble pour que la vérité sur les conséquences sanitaires des irradiations externes et des contaminations radioactives internes, engendrées par l’industrie nucléaire civile et militaire, soit établie et reconnue ? (voir en fin de message)

En clôture du Forum, le professeur Matsui a appelé la communauté internationale à faire pression sur les autorités japonaises pour qu’elles assurent la protection des enfants de Fukushima et procèdent à leur évacuation hors des zones contaminées.


Suite à cela la Norvégienne Susanne Urban a écrit un projet de courrier aux ambassadeurs du Japon à travers le monde.
http://www.cyberacteurs.org/pdf/To-the-ambassador-of-Japan-29.05.pdf  

Nous vous proposons de nous joindre à cette campagne internationale en adressant à l'ambassadeur du Japon en France une version courte.


Alain Uguen

Ceux qui le souhaitent peuvent toujours remplacer notre proposition par la version en anglais de Suzanne.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur l'Ambassadeur

Nous demandons aux autorités japonaises

a) de ne pas annoncer qu'il est sans danger pour les populations de retourner dans les zones souillées par une exposition de rayonnement inférieure à 20mSv/y (20 milliSivert par an).
b) d'abaisser la dose de rayonnement maximale admissible de 20 à 0,1mSv/y (milliSivert/an)
c ) D'évacuer familles et enfants dans les zones souillées par plus que 1mSv/an.

Cette demande aux autorités japonaises se réfère à l'article 3 de la déclaration universelle des Droits Humains : Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Je vous prie d’agréer, Monsieur l'Ambassadeur, l’expression de mes salutations distinguées,

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

15 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Bonjour, l'autre jour j'ai signé la pétition, et j'ai mis un commentaire.

Je reviens car j'ai reçu un courriel disant que notre Président de la République François Hollande "le nouveau Président de la République s'est prononcé pour l'exploitation par Areva, qui plus est avant même la date prévue de 2014, de la mine géante d’uranium Imouraren au Niger"

Je réclame d'urgence une pétition, en plus que nous pouvons faire, ce que je viens de faire, un courrier à nos candidats écologistes pour les inciter à réagir à tous les niveaux.

Faudra-t-il descendre dans la rue ? Préparons déjà nos pancartes !

Jacqueline
Le 12/06/2012 à 12:08:26

Pour Catherine,

Chacun-e peut à loisir modifier les textes des messages envoyés dans le cadre des cyber @ctions.
Mais dans ce cas précis, Monsieur Ichiro KOMATSU, Ambassadeur du Japon en France étant un homme il n'est peut-être pas nécessaire de féminiser la fonction ;o)

Alain

Alain Uguen
Le 11/06/2012 à 13:48:52

en 2006, longtemps après, j'ai rencontré, chez des "agriculteurs en difficulté" (les seuls à avoir du coeur ?) une enfant de Tchernobyl (asso de Roubaix). Quel beau témoignage, et quel exemple !

Périscope
Le 08/06/2012 à 21:44:15

pour Chantal ( et les autres )
il ya un an , deux initiatives sont parties de FRANCE ( et peut être d'ailleurs ) pour inviter les PARENTS ET LEURS ENFANTS à séjourner tout l'été dans des familles françaises ; cette initiative n'a guère été médiatisée et n'a pas eu de suite ; ( malgré un courrier envoyé à toutes les mairies de France et à l'ambassade du Japon .personne ne souhaite séparer les familles ; ici , il s'agit de SAUVER DES HUMAINS , tout sipmlement !

anne Jordan
Le 08/06/2012 à 18:56:36

JE REJOINS LES SIGNATAIRES AVEC "enthousiasme".
Pourriez-vous tenir compte de la féminisation de la fonction en modifiant l'adresse par "M. l'Ambassadeur ou Mme l'Ambassadrice" Salutations féministes catherine

un anonyme
Le 08/06/2012 à 14:50:55

Il est de bon ton de demander que les enfants soient évacués, mais un an après la catastrophe, même si "ça" continue de fuir et de contaminer, c'est un peu tard pour les gosses et leurs parents, et tout ce qui vit là-bas et qui ont déjà des symptômes.
Coup de gueule.
Il aurait fallu faire pétition sur pétition dès le départ !
Pour que les décideurs comprennent qu'on n'est pas d'accord pour les laisser empoisonner davantage leur population.
Et ils veulent que les habitants retournent chez eux ? Afin de n'avoir pas à leur payer des indemnités !

Honte sur les pro-nucléaires de tous pays, car ce que fait le Japon, nous aussi on est "capable" de le faire.

"A danger immédiat, arrêt immédiat et inconditionnel".

"C'est avant la catastrophe qu'il faut agir, après il n'y a plus qu'à subir." Roger Belbéoch

Jacqueline
Le 08/06/2012 à 11:06:09

Demander 10 fois mieux qu'ailleurs dans le monde au Japon, ce n'est pas sérieux : la norme habituelle étant de 1 mSv/an, je ne vois pas pourquoi on réclame à un endroit dans ce courrier "d'abaisser la dose de rayonnement maximale admissible de 20 à 0,1mSv/y ", tout en repassant à 1 mSV/y à la phrase suivante.

Lorant
Le 08/06/2012 à 10:11:18

Etourderie de fin de journée, j'avais effectivement oublié de mettre le texte. Toutes mes excuses.
C'est réparé.
Alain Uguen

Alain UGUEN
Le 08/06/2012 à 09:38:53

désolée pour le commentaire précédent, j'ai trouvé et inséré le texte court ! merci

régine deudon
Le 08/06/2012 à 09:10:16

il n'y a pas de texte court !

régine deudon
Le 08/06/2012 à 09:06:34

Votre proposition courte ne s'affiche pas sous internet explorer.

Lorant
Le 08/06/2012 à 00:20:55

Dans un sens cela me parait normal et plutôt bien, mais séparer les enfants de leurs parents est plutôt cruel et ne me plait guère.

Chantal
Le 07/06/2012 à 22:22:33

Attention il manque Monsieur dans la formule de politesse de fin de lettre.

Gérard
Le 07/06/2012 à 20:36:08

Je n'ai eu aucune difficulté à copier puis coller le texte court en Français et ensuite à le personnaliser.

Michel
Le 07/06/2012 à 18:58:28

Bonsoir
Vous avez oublié le texte et en anglais j'ai pas su le copier coller ne fonctionne pas. Merci

un anonyme
Le 07/06/2012 à 18:52:04

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !