image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Appel solennel au gouvernement français suite à la catastrophe nucléaire au Japon

Mise en ligne du 18/03/2011 au 16/07/2012

Le peuple japonais affronte actuellement une tragédie sans précédent. Une catastrophe naturelle, avec des conséquences humaines, sanitaires et économiques. Et une catastrophe nucléaire majeure.

Bilan de la pétition :

5717 participants

Présentation de la pétition :

Nous, associations, syndicats et partis politiques, exprimons toute notre solidarité au peuple japonais et en premier lieu aux travailleurs du nucléaire qui tentent d’éviter le pire au péril de leur vie.

Cette situation alarmante nous rappelle que le nucléaire est une énergie qui n'est ni propre, ni sûre, ni à même de répondre au défi majeur du changement climatique, et qu'il soumet les populations et les travailleurs à des risques insensés, d’un bout à l’autre de la filière. Plus encore lorsque les centrales sont vieillissantes : au Japon, le réacteur n°1 de Fukushima Daiichi devait être arrêté définitivement le mois dernier, mais la prolongation de son fonctionnement pendant 10 ans venait d'être décidée... Quel choix tragique !

Ce nouvel accident nucléaire majeur met à nouveau à jour les risques inhérents à toute installation nucléaire et met à mal de façon définitive et indéniable le mythe de la sûreté et de la sécurité du nucléaire.

L'impuissance dramatique de l'homme face à l'emballement des réacteurs au Japon a provoqué la remise en question immédiate du nucléaire dans plusieurs pays (Allemagne, Suisse, Inde, États-Unis...)

En France, la politique énergétique a toujours échappé au débat démocratique, et plus particulièrement le développement de la filière électronucléaire. Les décisions sont prises au plus haut niveau de l'État, sans que les citoyens ne soient jamais consultés, alors que cette question concerne pourtant l’avenir de la population tout entière.

Sera-t-il nécessaire d’attendre un nouvel accident nucléaire pour que les autorités françaises organisent enfin un réel débat sur le modèle énergétique français en toute indépendance de l’industrie nucléaire et de son lobby ?

Pour faire face à la pénurie croissante des ressources fossiles, aux risques inacceptables du nucléaire, et à la nécessité de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, les solutions alternatives existent, aujourd’hui. Elles s'appuient sur la réduction de nos consommations, par la sobriété et l'efficacité énergétique, et sur le développement des énergies renouvelables. Cette transition énergétique est inéluctable, ses modalités et sa planification nécessitent la tenue d'un grand débat démocratique et citoyen.

Le Président Sarkozy a annoncé que la France devait tirer les conséquences de l'accident japonais. Nous prenons aujourd'hui sa déclaration au mot.

NUCLÉAIRE : NOUS VOULONS AVOIR LE CHOIX !

Nous, associations, syndicats et partis politiques, adressons solennellement ces demandes communes au gouvernement français :

Nous voulons:

L’arrêt de tous les projets électronucléaires en cours (EPR de Flamanville, ligne THT Cotentin-Maine, EPR de Penly, ITER, Bure et projets de centres de stockage des déchets nucléaires issus de la filière électronucléaire...) tant que les citoyens n'auront pas été en mesure de se prononcer démocratiquement sur notre politique énergétique et sur le recours à l'énergie nucléaire, y compris si nécessaire par un référendum
Le renoncement à la prolongation de l’exploitation des réacteurs ayant atteint ou dépassé les 30 ans de fonctionnement
L’arrêt complet de tous les projets portés à l'étranger par l'industrie nucléaire français
Parce que la situation au Japon exige de ne pas se taire sur le drame que ce pays subit et sur la menace permanente que l’industrie nucléaire fait peser sur les peuples, au Japon comme en France :

Nous appelons tou-te-s les citoyen-ne-s à manifester leur solidarité avec le peuple japonais et à se réapproprier la question du recours au nucléaire et de la politique énergétique, en organisant des rassemblements dans toutes les villes de France ce dimanche 20 mars 2011 à 15h.

Nous appelons également tous les citoyen-ne-s, associations, partis politiques, syndicats, artistes et personnalités à rejoindre un GRAND RASSEMBLEMENT à Paris ce même jour, dimanche 20 mars 2011, à 15 h devant l'Assemblée Nationale (Métro Assemblée nationale - Ligne 12).


Liste des 41 premières organisations nationales signataires :
Adéquations, Agir pour l'environnement, Alliance Écologiste Indépendante, Association des communistes unitaires, Association pour le Contrat Mondial de l'Eau, Attac, Bâtir Sain, Bizi, CAP 21, CNIID, Confédération paysanne, Ecologie et Démocratie, Ecologistas en Accion, Espoirs pour les jeunes, Europe Écologie Les Verts, Europe solidaire sans frontières, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, Fédération Nature et Progrès, Fédération Sud Étudiant, Fédération Sud Rail, France Libertés, Fraternité Citoyenne, Gauche Unitaire, Générations Futures, Imagine 2012, L'école émancipée, Les Alternatifs, Les Amis de la Terre, Mouvement des Objecteurs de Croissance, Mouvement Citerrien, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste des Ouvriers de France, Parti de Gauche, Parti Pour La Décroissance, Réseau Action Climat, Réseau Sortir du nucléaire, Résistance à l'Agression Publicitaire, Union syndicale Solidaires, Utopia, Votre Santé, Women in Europe for a Common Future.

Texte de la pétition :


Nous citoyen-ne-s tenons à manifester notre solidarité avec le peuple japonais et à nous réapproprier la question du recours au nucléaire et de la politique énergétique, en nous nous associant aux rassemblements dans toutes les villes de France ce dimanche 20 mars 2011 à 15h.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

30 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Mon député étant grand copain du président, je ne pense pas qu'il soutiendra cette action.

J. BONNEFOY-CLAUDET
Le 28/11/2011 à 23:11:14

salut,

je suis de tout coeur avec vous, continuer.

on peut le fair.

llg33
Le 09/10/2011 à 09:40:27

En attendant des prises de décisions sages et raisonnées durablement:
cesser la privatisation d'ERDF et l'entretien des centrales nucléaires par des sous traitants incompétents.
A force de tirer sur la ficelle du profit...

christine
Le 26/04/2011 à 16:30:46

Je m'étonne ! Comment des ingénieurs nucléaires n'ont-ils pas introduit dans leurs centrales TELECOMMANDES et ROBOTS, connus désormais pour leurs qualités et leur endurance à travailler pour nous... à distance, surtout ici, de radiations mortelles ou invalidantes ?

Petit BOMBYX
Le 01/04/2011 à 09:45:33

Personnellement, à supposer qu'un tel choix me soit donné, je préfèrerais infiniment plus me brûler la main qu'absorber des poussières émettant des "radiations" ionisantes alpha ou bêta dans mes poumons ou mon tube digestif.

Quant aux combinaisons radio protectrices, elles ne protègent que de la contamination externe ou interne, empêchant ainsi le contact ou l'ingestion de particules radio actives.
L'efficacité est quasi nulle concernant le rayonnement gamma.
Si 2 MeV de "rayonnement" bêta peuvent être arrêtés par 4 mm d'aluminium, il faut 8cm d'épaisseur de plomb pour arrêter la même énergie en rayonnement gamma.
Et je me vois mal dégustant un émincé de dinde, regardant la télé ou batifolant avec mon épouse dans une telle tenue.

On a bien raison d'insister sur le fait que l'accident de Tchernobyl n'a rien à voir avec celui de Fukushima. En effet, la puissance des 6 réacteurs japonais représente 5.4 GWh, soit 5 fois plus que le réacteur explosé russe. Je sais, il n'y a que les réacteurs 1, 2, 3, 4 qui sont touchés, mais allez savoir ce qui se passe vraiment pour les deux autres, avec tout le personnel qui doit s'éloigner épisodiquement en fonction des taux de radio activité relevés sur le site ...
Et puis, il y a le plutonium, métal hautement toxique ; et cela grâce à une invention française : Le MOX !

Et puis, les tokyoïtes ne sont pas du même archétype que les paysans russes, dont beaucoup sont morts anonymement au milieu de leurs champs de légumes.
Je vous laisse imaginer l'effroi que nous ressentirions à la vue de vidéos amateurs montrant des personnes malades, "aplasiques", vomissant tripes et sang ...

J'exagère, direz-vous. En fait, tout va dépendre s'il y a fonte ou pas des barreaux de combustible, si le corium ainsi formé va constituer une masse critique, et, même si ce n'est pas le cas, comment il va réagir après avoir traversé le plancher en béton (à 3000°C) au contact de la nappe phréatique (toute centrale nucléaire étant située à côté de la mer ou d'un fleuve), et de l'orientation du vent.

Non, je n'arrête pas de penser à SIEMENS, aux 400 milliards d'euros investis pour utiliser la physique quantique en production électrique, pour sortir de cette vieille technologie qui consiste à brûler un combustible pour chauffer une chaudière pour faire tourner une turbine ...

Et c'est pas chez nous que cela se passe ...

OUTRIGGER
Le 29/03/2011 à 23:12:26

Réclamer l'arrêt des centrales et des projets, c'est bien.

Etre réaliste c'est mieux : nos centrales actuelles ne vont pas être fermées du jour au lendemain. Elles vont continuer de tourner encore quelques années...

Je préconise l'équivalent de "l'extincteur" pour le risque d'incendie : il ne doit pas se produire, mais c'est bien d'en avoir un sous la main au cas où...

je ne vois aucune revendication concernant :
. l'exigence que l'audit des centrales ne soit pas laissé à la seule compétence des sociétés exploitantes... juge et partie, c'est tout dire
. l'exigence qu'il soit effectué par un organisme indépendant avec avis des associations anti-nucléaires
. durant le temps que les centrales continueront de tourner, prise de mesures actuellement inexistantes :
. puisque le risque zéro n'existe pas, organiser à l'avance et très concrètement : apprentissage de la population aux signaux des sirènes signifiant "confinement" (car qui le sait, selon leur modulation, les sirènes peuvent indiquer qu'il faut sortir, ou qu'il faut rester chez soi...); non seulement mise à disposition de comprimés d'iode dans les zones à proximité, mais penser que des "étrangers" à la zone peuvent se trouver fortuitement sur le périmètre concerné et contaminé.et ne pas posséder de comprimés..., donc prévoir stocks et distributions maillées. Le confinement peut durer des jours..., prévoir des stocks de nourriture et d'eau potable..à distribuer aux populations. Ne pas attendre comme au Japon que les problèmes surviennent les uns après les autres pour être dans l'incapacité d'agir...

. Mise à disposition de tenues anti-radiation à titre préventif des populations concernées. Pourquoi seuls les spécialistes de l'Etat en serait dotés?
. Mise à disposition de compteurs geiger : chacun a le droit de contrôler lui-même, surtout qu'en cas de catastrophe, comme le prouve l'exemple du Japon, il y a toujours déficience extrême des autorités.

Le coût de ces mesures? Et bien il est un argument supplémentaire : une centrale cela revient cher. Produire de l'énergie ne doit pas servir qu'à assurer des rentes aux actionnaires des sociétés exploitantes. Le coût en prévention des risques et en mesures immédiates en cas d'accident doit entrer en ligne de compte. La vie des gens vaut bien les investissements en mesures de sécurité avant et de protection après accident.

L'assurance des autorités qu'il ne peut rien se produire entraîne une négligence extrême quant à un "plan B" en cas d'accident nucléaire.

Brestois
Le 28/03/2011 à 22:02:00

c'est une montagnes de dechets que les generations futures devront gerer allors que eux vivront avec des d'energie qu'ils seront primordiales et renouvelable plus une meilleure idee de la technologie dans son utilisation hein hein !

djack
Le 28/03/2011 à 19:23:26

Il ne faut pas être dogmatique mais réaliste.Il y a eu une époque où l'on se chauffait au bois...combien sont mort brulés ou gelés. Il y a eu le charbon puis le fuel...combien sont mort de cancers,de tuberculose..ect. Maintenant notre époque a le nucléaire, ce n'est qu'une époque à vivre en recherchant une énergie plus naturelle, telle la fusion de l'hydrogene, comme le soleil. L'énergie de la fission nucléaire (actuelement) nous permettra de progresser, ce seront seulement quelques quarts ou demis siecles à être tres prudents et à investir massivement dans la recherche.
Patience et courage

rolanduval
Le 28/03/2011 à 17:59:37

« Les français se plaignent toujours de payer leurs factures trop chères !!! Je suis pour une meilleure sécurité, audit ou contrôles complets tous les ans de nos centrales, car la facture serait trop trop lourde et nous serions encore trop dépendants d'autres pays !!!
Posté par Vic57
Le 18/03/2011 à 16:34:44 »
Faut-il voir dans ce message les effets de 50ans de lavage de cerveaux par le lobby nucléaire qui nous prend pour des volailles, ou alors s’agit-il d’un mode de communication de renard de ce même lobby cherchant à rassurer le poulailler ?
Comment peut-on parler d’économies avec le nucléaire alors que, comme le fait justement remarquer P B un peu plus haut, le coût réel du nucléaire est dévoyé en grande partie vers la dette publique ? Et que l’exploitation, qui se fait dans des conditions déplorables à ciel ouvert, entraîne des surcoûts de santé et des décès dans les populations concernées ? Et que 95% des déchets, soit disant retraités par la Russie, dite « experte » dans ce domaine, sont purement et simplement rejetés en pleine nature en Sibérie, polluant d’une manière incommensurable la région de la ville de Seversk, ses plus de 100.000 habitants, la rivière Tom et l’océan arctique ? Alors que le chantier de démantèlement du petit réacteur expérimental de Brennilis, qui devait être un modèle de procédure pour les futurs démontages des grosses centrales, est un fiasco total, ce qui laisse présager des coûts titanesques qu’entraînera la fin de vie de nos bijoux de production électrique ?
Comment peut-on parler d’indépendance énergétique avec l’industrie nucléaire, alors que tout notre uranium provient de mines exploitées au Niger, en Australie et au Canada ? Alors que la consommation de pétrole par habitant qui est la même en France et en Allemagne, est supérieure à la moyenne européenne ?
Que votre animal fétiche soit la poule ou le renard, Vic57, je suis prêt à répondre à d’autres croyances ou affirmations concernant la soi-disant panacée du nucléaire face au réchauffement climatique, sa présentation commerciale comme solution universelle aux besoins énergétiques mondiaux et sa prétendue expansion par quelques pontes qui feraient bien d’arrêter de fumer la moquette.
Juste une petite remarque concernant l’avenir des énergies renouvelables : le groupe allemand SIEMENS, qui ne cesse de se désengager progressivement des investissements nucléaires, a atteint en 2008 le quart de son chiffre d’affaire dans la production d’équipements éolien ou solaires. Il s’est engagé, avec principalement d’autres groupes allemands (le français Saint Gobens en fait partie) dans le projet DESERTEC qui représente 400 milliards d’euros investis sur 40 ans pour développer un grand centre solaire en plein Sahara. Le but ? Fournir 15% de l’énergie électrique en Europe et une grande partie de celle de l’Afrique du nord. Les travaux ont commencé depuis presque 2 ans. L’objectif fixé par le consortium est de 2000 mégawatts pour 2020. Les allemands, si pragmatiques, auraient-ils perdus le nord ? Ou ne serait-ce pas plutôt nous qui naviguons au pendule …
Un lien, parmi des milliers d’autres que l’on peut trouver sur internet :
http://lanouvelletribune.com/Nareva-integre-le-projet-Desertec.html  

OUTRIGGER
Le 28/03/2011 à 12:28:29

Bonjour,
Sachant que la technologie nous permet de construire des habitats produisant plus d'énergie qu'ils n'en consomment ...

Papyon34
Le 28/03/2011 à 11:01:53

Le nucléaire n'est pas soluble dans la démocratie. Si l'on voulait vraiment organiser un référendum, il faudrait poser la question non seulement aux français mais à tous les habitants de la planète (potentiellement impactés par un accident en France) et de même à toutes les générations futures qui auront à gérer les déchets que nous produisons aujourd'hui.

Posté par Jack
Le 18/03/2011 à 21:57:51

tout à fait d'accord ! demandons à tous les peuples hommes femmes enfants ! tous ont leur mots à dire ! au lieu de s'occuper d'envoyer des bombes par avions en lybie envoyons cet argent, les denrées et autres secours au japonais tous les rayons de denrées alimentaires sont vides bientot la famine et l'exode feront parties de leur quotidien.

lilly31
Le 26/03/2011 à 05:03:05

POURQUOI NE PARLE-T-ON PAS EGALEMENT DU NUCLEAIRE MILITAIRE ???

gabrielle
Le 25/03/2011 à 09:08:51

Ce serait bien de mettre en ligne une pétition demandant une information publique sur les possibilités d'alternatives au nucléaire en présence de michèle Rivasi, de Sortir du Nucléaire, et d'autres spécialistes du renouvelable de façon à ce que les gens puissent, en cas de référendum sur un choix d'énergie, choisir en connaissance de causes.
Très peu sont informés sur l'alternatif et tous pensent comme on le leur explique quotidiennement que le nucléaire est inéluctable, un mal nécessaire ..
sinon il n'est pas certain qu'un choix publique aboutisse à l'arrêt du nucléaire en France. il y a une trop grande désinformation.

Andrée
Le 24/03/2011 à 15:00:27

Ne pas sortir du nucléaire serait bien le pire crime contre l'humanité jamais commis! Et ne rien dire nous rend complice de ce crime! Réveillons-nous vite!

zabulon777
Le 23/03/2011 à 14:42:27

j'ai signé cette pétition car c'est le socle minimum pour qu'au moins les Franaçais assument vis à vis des générations futures ce qui est de leur responsabilité dans l'histoire du nucléaire civile et militaire sur le térritoire français depuis 1970. ce n'est pluas à une poignée de personnes de dicter la ligne politique énérgétique et nucléaire en France.

Reveric
Le 21/03/2011 à 14:13:57

"Pour faire face à la pénurie croissante des ressources fossiles, aux risques inacceptables du nucléaire, et à la nécessité de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, les solutions alternatives existent, aujourd’hui."
Je ne signe pas à cause de cette phrase qui cautionne le nucléaire (lagarde à beau jeu de parler d'économie carbonée !)
Un moratoire sur le nucléaire sans amalgame serait bien plus judicieux

Lafargue
Le 21/03/2011 à 08:19:41

Lettre ouverte d'un adhérent PS de la base à Mme Martine Aubry, 17 mars 2011.


Chère première secrétaire du PS,

J'interviens en qualité de simple adhérent PS de la Fédération de l'Hérault.
Vous êtes dernièrement intervenue nationalement dans le débat sur le nucléaire, suite au désastre en cours au Japon.
Dans votre prise de position, vous venez de fermer unilatéralement toute porte à un échange démocratique avec le peuple français - Dans votre dernier échange de presse, suite à la position nuancée d'Aurélie Filippetti, vous vous êtes permis de la rabrouer et de fermer la porte à l'ouverture d'un échange démocratique avec les adhérents du parti.

Position unilatérale pour un parti qui se dit démocratique, c'est quand même assez fâcheux.

Position anachronique au regard par exemple d'un expert, docteur en physique nucléaire qui a déclaré sur BFM TV avant hier, qu' en France avec ce type d'énergie, les risques pris, n'équilibraient absolument pas les avantages fournis.

Electricité ne comprenant absolument pas tous les coûts, donc compétitive uniquement par trucage des budgets et comptes de résultats. Trucage, notamment dans les coûts de R&D et d'installation des sites en fonction depuis longtemps,(financés pour bonne part par l'Etat), mais surtout sans la prise en charge du démantèlement.
Le gouvernement Sarkozy, par décret en fin d'année 2010 à fait passer la possibilité d'un transfert de charge du démantèlement sur le dos du contribuable français !

Les 100 000 personnes travaillant pour cette filière n'équilibrent absolument pas les 330 000 personnes de la filière du renouvelable allemand, filière 10 fois en avance sur notre pseudo grenelle de dupes !

Aurélie Filippetti et maintenant moi, simple adhérent vous le disent, vous allez, comme sur bon nombre de sujets, droit dans le mur en voulant défendre cette filière archaïque et mortifère. Nous vous en supplions, ne fermez pas la porte au débat démocratique proposé aussi par tous les verts, pour que les français expriment eux mêmes leur volonté.

Sans une position claire du Parti dans ce sens je ne reprendrais pas ma carte cette année.

Trop de sujets, font fuir les adhérents, les français, dans le fond de leur pensée, ne nous donnent que peu de crédit, depuis pas mal de temps, arrêtez de nous opposer même entre nous !
Rassemblez-nous c'est votre job.

Recevez mes amitiés

P B
adhérent - membre du Pôle écologique du PS


Il me semble tout comme Jack que la démarche demandée par cette pétition ne pousse pas assez loin, pour une sortie radicale du nucléaire. Mais de façon consensuelle, la demande d'un réferendum national est acceptable par tout le monde.
Cordialement

PB

PB
Le 19/03/2011 à 14:51:25

Le peuple veut vivre dans la paix et cherche le bonheur et ses causes.Ce n'est pas avec le nucléaire qu'il va le trouver.

espoir
Le 19/03/2011 à 10:00:56

J'ai signé, mais Jack a raison.
Le témoignage de Daniel doit nous interpeller, j'espère que les prestataires du nucléaire peuvent témoigner devant journalistes sur les carences de maintenance sans perdre leur emploi !

sankara
Le 18/03/2011 à 23:13:01

Je n'ai pas envie de signer cette pétition, qui pour moi ne va pas assez loin en demandant un débat et référendum.

Le nucléaire n'est pas soluble dans la démocratie. Si l'on voulait vraiment organiser un référendum, il faudrait poser la question non seulement aux français mais à tous les habitants de la planète (potentiellement impactés par un accident en France) et de même à toutes les générations futures qui auront à gérer les déchets que nous produisons aujourd'hui.

Jack
Le 18/03/2011 à 21:57:51

on veut des champignons comestibles, pas des champignons atomiques. Stop au nucléaire en France et partout ailleurs

miammiam
Le 18/03/2011 à 20:01:07

pas besoin de guerres , nous avons le nucléaire et la folie des hommes , avec un profit démesuré !!! l'homme tue l'homme , nous sommes moins que les animaux . moi aussi, comme luther , je rêve !!!

fran
Le 18/03/2011 à 19:39:58

je suis un prestataire du nucléaire et je tient a vous dire que nous travaillons a flux tendu et surtout qu'on nous laisse pas faire correctement notre travail,car il faut aller de plus en plus vite coute que coute.Un vrai débat doit être ouvert en impliquant une délégation de prestataire qui mieux que nous pouvons dire ce qui se passe a l'intérieur de nos centrale et j'en suis très inquiet?
UN PRESTATAIRE PAS ESCLAVE

daniel
Le 18/03/2011 à 18:54:52

L'énergie nucléaire est une énergie CRIMINELLE !!!!
Elle permet à nos dirigeants de s'en mettre plein les poches en décidant à notre place , ce n'est pas du tout cela la démocratie dont ils parlent sans cesse !!!

rex56
Le 18/03/2011 à 18:46:14

Le premier tour des élections cantonales ayant lieu dans le canton où j'habite (canton de Saint Arnoult en Yvelines) et son enjeu étant important, les habitant(e)s de la région de Rambouillet sont invité(e)s à se rassembler devant la gare de Rambouillet lundi 21 à partir de 18 heures pour témoigner leur sympathie au peuple japonais.

annick Le Floc'hmoan
Le 18/03/2011 à 17:11:42

Les français se plaignent toujours de payer leurs factures trop chères !!! Je suis pour une meilleure sécurité, audit ou contrôles complets tous les ans de nos centrales, car la facture serait trop trop lourde et nous serions encore trop dépendants d'autres pays !!!

Vic57
Le 18/03/2011 à 16:34:44

Atteinte d'1 Cancer de la Thyroide du aux déchets radio-actifs négligemment abandonnés par Areva(ex Cogema)dans les terres ou eaux de ma région natale, j'ai du subir 2 chirurgies dont 1 tres lourde, suivies de traitements à l'Iode en isolement(suis traitée à vie et sous surveillance). Le probleme de ces déchets en Limousin (et ailleurs) n'etant tjrs pas résolu (Limoges 2010 = l'eau la plus radio active de France!), comment nos responsables peuvent ils affirmer que cette énergie est "sécure" en France ???

Lisa
Le 18/03/2011 à 16:23:16

POUR LUTTER CONTRE L’ETAT ET LE LOBBY DU NUCLEAIRE : QUITTER EDF, ET ALLER CHEZ ENERCOOP OU ALTERNA.

http://www.enercoop.fr/  

http://www.alterna-energie.fr/Idea-Vert-100-d-energies-renouvelables.htm  

Il faut s’attendre après les événements du japon, à une forte hausse du tarif de l’électricité nucléaire, tandis que chez ces fournisseurs, la tendance sera à la baisse des prix

philippe h
Le 18/03/2011 à 16:10:42

Non au Nucléaire, il y aura toujours des retombées dans le monde entier et que tous les peuples cessent de se battre pour être "le meilleur" car en cas de grande catastrophe , les pays doivent au contraire être tous solidaire, Paix et non guerre = non au Nucléaire

chemin
Le 18/03/2011 à 16:09:37

concernat le nucléaire, la situation et grave
au Japon, la Russie, arrétons pour laFRANCE
un jour viendraqu'il y aura une catastrophe
naturelle et nous serons nous aussi dans le
méme bateau , arréter messieurs les princes
du nuclaiaire, on va a notre perte, vous n'étes pas capable de gérer, vous étes des
inconsients ,je supose que vous avez unefamille, ilyaque le fric qui comptepour
vous,pour cela je signe des 2 mains pour qu'ilyest un référendem national je trouve
que monsieur SARKOSY n'a pas a prendre de
directive ce sont les citoyens qui décident
cette affaire nucléaire nedoit pas etre pris
a la légére!!!!!! il y vade notre vie atous

ratel1939
Le 18/03/2011 à 15:54:33

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !