actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

22 V'là les acteurs des transitions

AG Cyberacteurs

vacances de votre animateur

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

2023 l'année des droits

2024 année délicate

Journal des Bonnes Nouvelles

météo

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les amis des 150

SPAM etc...

Ne laissez pas vos appareils en veille

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : blaireau ou Sanglier

Mise en ligne du 12/04/2023 au 27/04/2023

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques propose à la consultation du public son projet d’arrêté autorisant dans l’article 7 une période complémentaire de vénerie sous terre du blaireau du 15 mai 2023 au 14 septembre 2023.

Bilan de la cyberaction :

955 participants

Consultation terminée

Présentation de la cyberaction :

https://www.pyrenees-atlantiques.gouv.fr/contenu/telechargement/47676/353580/file/AP_OG%20plaine%202023%202024%20AL.pdf  

Bis répétita

Les dates d’autorisation sont identiques à celles validées dans l’arrêté de 2022 qui a fait l’objet d’un recours au TA de Pau de la part des associations ; en cas de suspension de l’arrêté querellé, la période complémentaire se déroulerait tout de même par l’autorisation de l’arrêté publié cette année. Ce procédé est tout simplement scandaleux !!! 

Anticipation

La préfecture a publié de note de présentation annexe à son projet d’arrêté qui n’apporte aucune information justifiant cette période complémentaire.

on peut lire : « VU l’avis de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage qui s’est tenue le 26 avril 2023?. La CDCFS se déroulera le jour de la clôture de cette consultation. Dans ces conditions, les parties prenantes n’ont pas pu débattre des dispositions du projet d’arrêté mises à la consultation du public

Maïs hallucinogène ?

Le détail des dégâts aux cultures sur le maïs déclarés fait état de surfaces endommagées très importantes. Compte tenu de la taille de l’animal, des blaireaux ne peuvent pas être responsables de destructions de cultures étendues sur 1 ou 2 hectares.

Des données issues de déclarations de dégâts imputés aux blaireaux sont consultables en bas de la page de présentation.

AVES France vous invite à vous opposer à ce projet d’arrêté jusqu’au 26 avril 2023 en mettant votre propre texte sur le site de la consultation.

Ecologie : « Il devient difficile de ne pas rire devant une telle accumulation de subterfuges de la part du gouvernement »
https://www.lemonde.fr/idees/article/2023/04/10/ecologie-il-devient-difficile-de-ne-pas-rire-devant-une-telle-accumulation-de-subterfuges-de-la-part-du-gouvernement_6168907_3232.html  

Nous vous proposons d'utiliser l'humour en utilisant vos propres mots pour le sujet comme pour le texte que, comme à chaque fois, vous pouvez modifier à votre guise en cliquant sur modifier des éléments.

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,
Je ne sais si c'est une erreur de date de publication, mais reprendre les dates de l'arrêté de 2022 contestées au TA de Pau puis prétendre tenir compte de l'avis non encore émis de la CDCFS avec des dégâts faisant passer des blaireaux pour des sangliers, ça a un certain panache *seulement* si la date de publication est le 1er avril.
3 bonnes raisons d'émettre un avis défavorable à un arrêté que de nombreux tribunaux annulent pour mise en danger des petits.
Salutations vigilantes.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

14 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Je suis contre cette autorisation

isabelle péguin
Le 10/02/2024 à 19:15:40

Ce gouvernement est soumis au lobby de la chasse. Inacceptable et scandaleux !

Leblond Jean-Michel
Le 08/02/2024 à 14:36:32

Comme tous ces préfets au lieu qu’ils s’occupent des problèmes des citoyens : santé, éducation, inflation, logement etc.... Préfèrent leurs parties de chasses

Dominique RANNOU
Le 08/02/2024 à 10:35:16

CHASSE DES SANGLIERS 12 MOIS SUR 12 : LE NOUVEAU CADEAU DE MACRON AUX PSEUDOS-RÉGULATEURS !
https://www.aspas-nature.org/chasse-des-sangliers-12-mois-sur-12-le-nouveau-cadeau-de-macron-aux-pseudos-regulateurs/  

Alain UGUEN
Le 07/02/2024 à 15:26:17

Après les chasseurs, les agriculteurs sont dans les petits souliers du préfet.

Stéphoto
Le 25/04/2023 à 10:12:24

A M. le Préfet des Pyrénées-Atlantiques, Je suis opposée aux chasses complémentaires surtout quand un tribunal administratif a trouvé le blaireau pas si nuisible. Je vous prie de m'expliquer pourquoi le blaireau, vous savez cet animal qui a cédé son nom à un grincheux cycliste breton, sera chassé de son terrier jusqu'au beau mois de septembre quand les cultures seront complètement cramées ou pas si les agriculteurs ne respectent pas les rationnements en eau. La phrase est longue n'est ce pas, mais proustienne, elle a donc fonction de vous éclaircir. Vous ne pouvez prolonger les destructions de terriers et les tueries de blaireaux de toute taille pendant des mois et des mois. Ces animaux sont accusés de ravager les champs de maïs, marchent-ils comme les soldats romains, en tortue, en centuries? Même les petits seraient réquisitionnés par un tyran aux poils blancs et noirs et les femelles, on n'en parle pas. Impensable que le sang de Meles Meles remplace le S-métolachlore dans le maïs qui vole l'eau et dans les tournesols voués aux méthaniseurs.
Aïchat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
Le 14/04/2023 à 18:38:12

Cher Maurice,

Tu sais que tu peux modifier à loisir les textes proposés puisque c'est toi qui les signes et les fais partir.????

Bien à toi

Alain

PS : L'humour renforce notre instinct de survie et sauvegarde notre santé d'esprit. Charlie Chaplin

Alain UGUEN
Le 14/04/2023 à 14:24:36

Je ne signerai pas ce message bien que je sois contre le déterrage des blairaux. Je n'aime pas le ton prétendûment blagueur, ni le style bâclé:
Pourquoi panache alors qu'on veut dire culot?
Pourquoi seulement est entre guillemets?
3 (bonnes raisons) . Ce texte n'est pas un sms, on peut écrire trois en toutes lettres.
Salutations vigilantes.

Maurice Bérard
Le 14/04/2023 à 10:15:47

Pourquoi tuer les blaireaux pour soit disant quelques cultures ? l'homme est responsable lui de destructions massives sur la planète !

janmi beuzit
Le 14/04/2023 à 07:44:16

Bravo et merci pour ces commentaires hilarants que je viens de déguster. Daniel

Daniel DANIEL
Le 14/04/2023 à 00:29:27

Avant de lire les « notes de présentation » des préfectures pour justifier des « périodes complémentaires » de vénerie sous terre, j’ignorais que le blaireau était un animal aussi nuisible, plus terrible que le féroce Tyrex des temps anciens. Désormais je vais me méfier quand je croiserai la piste du blaireau qui passe chez moi tous les soirs et qui est pourtant bien gentil et bien poli : il me dit toujours « Bonjour, comment ça va ? » et « Merci pour les vers blancs, les vers de terre, les vermisseaux, les limaces et limaçons, les escargots, larves, insectes xylophages (bostryches, capricornes, sirex, termites, ...) et insectes phytophages (dont la noctuelle du maïs), les chenilles, les coléoptères, voire les petits rongeurs (campagnols, souris), que tu cuisines pour moi et déposes dans une écuelle, à l’entrée de mon terrier … » Mais il doit bien cacher son jeu cet hypocrite et par précaution je vais faire appel au GIGN ou au RAID pour qu’ils m’extirpent cette maudite bestiole de son terrier avec des pinces aux dents bien pointues, l’assomment à moitié et le donnent à dévorer vivant à leurs chiens. Après tout, il l’a bien cherché ! Vous avez vu : dans les Pyrénées Atlantiques, il a défoncé un mur en béton à grands coups de museau et ça a coûté un max, 1500€, au propriétaire pour le reconstruire ! Sans compter qu’il dévaste des pelouses : chez des particuliers, de terrains de foot et de golf. Mais que fait le gouvernement ???!!!
Rémy – Drôme provençale.
13/04/2023

Rémy GILLET-CHAULET
Le 13/04/2023 à 15:25:44

encore une bonne idée de la par du préfet de PA pour pouvoir chasser toute l'année

Dominique RANNOU
Le 13/04/2023 à 10:58:47

Merci à Bibi pour la concision de sa proposition qui m'a amené à revoir la mienne.

"Je ne sais si c'est une erreur de date de publication, mais prétendre tenir compte de l'un avis non encore émis avec des dégâts faisant passer des blaireaux pour des sangliers, ça a un certain panache *seulement* si la date de publication est le 1?? avril.

L'autre possibilité étant que les blaireaux ne sont pas ceux que l'on croit."

Alain UGUEN
Le 13/04/2023 à 08:14:01

A l'attention de l'OFB
Objet : Dévastation d'une surface de plus d'un hectare dans un champ de maïs des Pyrénées-Atlantiques

On ne peut attribuer des dégâts aussi étendus au seul Meles meles.
Une hypothèse à ne pas écarter serait un passage de sangliers à museau noir et blanc.
Le Sanglier à museau noir et blanc (Sus meles) est, comme chacun sait, un hybride entre le Blaireau européen et le Sanglier corse.
Cependant, ces hybridations étant plutôt rares dans les Pyrénées-Atlantiques, nous pensons qu’il s’agit plus vraisemblablement d'une chasse aux écolos perpétrée à travers champs par des individus de la sous-espèce BRAV-Meles.

Frawald
Le 12/04/2023 à 20:13:05

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !