actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

La Terre vue depuis l’espace

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

OPÉRATION

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

AG Cyberacteurs

Les 10 jours verts Transacteurs

victoire pour Gabriel Dufils

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Non à Belo Monte !

Le monde entier se mobilise pour faire barrage à la mort programmée du cœur de la forêt amazonienne.

Bilan de la cyberaction :

6510 participants

Présentation de la cyberaction :

samedi 20 août · 15:00 - 18:00
Lieu
grande arche de la Défense de 15h à 18h le 20 août


Soutenue par France Libertés, Survival France, la Fondation pour la Nature et l'Homme et l'ONG américaine Amazon Watch, une manifestation se tiendra le samedi 20 août 2011 de 15h à 18h grande arche de la Défense à Paris. Soyez nombreux à venir demander l'abandon définitif du projet Belo Monte, la suspension de tout autre projet de barrage en Amazonie allant à l'encontre du respect des droits des peuples autochtones et de la biodiversité et la recherche d'une alternative énergétique non destructrice pour l'environnement.


L’enjeu est planétaire, comme l’explique le célèbre Chef kayapo Raoni, dans une pétition destinée à l’opinion internationale (http://raoni.fr/signature-petition-1.php)   et signée par les plus grands tribuns indigènes du Brésil. Ceux-ci multiplient les manifestations depuis quatre ans, depuis que le projet Belo Monte, pourtant annulé en 1989 après une bataille féroce, a été ressorti des cartons. Prévu pour être le troisième plus grand complexe de barrages au monde, Belo Monte ouvrira une gigantesque brèche dans laquelle s’engouffreront bien d’autres projets similaires (16 de même envergure, ainsi que 120 autres, plus modestes, pointent déjà le bout de leur nez).
Selon les nombreuses études d'organismes indépendants, ce méga-barrage aurait un impact écologique dramatique sur l'environnement, une analyse confortée par le constat des destructions irréversibles causées de façon systématique par les méga-barrages déjà opérationnels aux quatre coins du globe. Cette fois, c'est le cœur de la forêt amazonienne (communément surnommée "poumon de la Terre") qui est directement menacé. Cette immense zone indigène, à cheval sur les états du Pará et du Mato Grosso, est pourtant légalement protégée.

Les gouvernements successifs des présidents Lula Da Silva et Dilma Rousseff ont de ce fait délibérément bafoué à plusieurs reprises la Constitution brésilienne et la Déclaration sur les droits des peuples autochtones des Nations Unies, qui affirment notamment que tout projet ayant un impact sur des territoires indigènes doit s'établir en concertation avec la population y vivant. Alors que des solutions alternatives utilisant les énergies renouvelables existent et que son efficacité est mise à mal, le projet Belo Monte est censé apporter la preuve, aux yeux du reste du monde, du rayonnement économique et de l'autonomie énergétique du Brésil, pays hôte de la Coupe du monde de football en 2014 et des JO en 2016. Ces échéances expliquent l'accélération des procédures légales de validation, étalées généralement sur de très longues années. Ainsi le projet Belo Monte a-t-il été définitivement entériné par l’Institut brésilien de l’Environnement (IBAMA) le 1er juin 2011.

Il y a deux ans vous aviez été près de 11000 à participer à la cyber @ction pour demander l'abandon du projet
http://www.cyberacteurs.org/archives/archive.php?id=265  

Nous vous proposons de vous joindre à la mobilisation internationale du 20 aout.

Amicalement

Alain Uguen

La lettre qui a été envoyée :


Madame La Présidente,
Monsieur l'Ambassadeur du Brésil

Je soutiens le Chef Raoni et les populations indigènes du Xingù et demande l'abandon définitif du projet de barrage de Belo Monte.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

3 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Je viens de lire ça dans le moniteur des travaux publics du 18 août :

GDF Suez augmente la capacité d'un barrage géant en chantier au Brésil

| 18/08/2011 | 17:28 | Energie

Le groupe français d'énergie GDF Suez a annoncé jeudi 18 août qu'il allait augmenter de 14% la capacité du barrage géant de Jirau actuellement en chantier au Brésil, pour répondre à la demande croissante d'électricité dans le pays sud-américain.

Avec six unités de 75 mégawatts (MW) de plus (50 au lieu de 44), "la capacité totale du projet de barrage de Jirau (Brésil) actuellement en construction sera portée de 3.300 MW initialement prévus à 3.750 MW", a indiqué GDF Suez jeudi 18 août dans un communiqué.

La construction du barrage sur la rivière Madeira (ouest) en Amazonie brésilienne, le plus grand projet de centrale hydroélectrique actuellement en construction dans le monde, est réalisée par une filiale à 50,1% du britannique International Power, que GDF Suez a acquis début 2011.

"Ce projet s'inscrit dans la stratégie du groupe d'accroître son exposition aux marchés en forte croissance", déclare le PDG de GDF Suez Gérard Mestrallet, cité dans le communiqué.

Situé près de la frontière bolivienne, le chantier géant, grevé par des émeutes d'ouvriers en mars, suscite la colère d'organisations écologistes et de défenseurs de tribus indiennes. Entamée en 2008, la construction s'inscrit dans un complexe de quatre barrages dans la zone.

Nous sommes donc concernés, nous les Français qui avons privatisé GDF.

yeg
Le 21/08/2011 à 00:06:34

Apparemment le lieu de la manifestation a changé par rapport à l'information que nous avions et que nous avons diffusée. (voir l'affiche officielle en illustration de cette cyber @ction)

Alain Uguen
Le 18/08/2011 à 11:27:59

Survival France donne le RDV samedi en bas des marches de la grand Arche à la Défense et non au trocadéro.
Est-ce un choix délibéré de se répartir entre plusieurs lieux ?

Fais
Le 18/08/2011 à 10:16:27

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !