image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Protestation de paysans à Sulawesi: «L'exploitation minière détruit nos vies»

De puissantes compagnies minières regardent avec avidité les ressources minérales du Sulawesi central. Contrairement au nord et au sud de l'ile, l'exploitation vient juste d'y débuter. Pourtant la déforestation provoque déjà inondations et glissements de terrain. Montrant beaucoup de courage, les habitants tentent de sauver leurs forêts tropicales.

Bilan de la cyberaction :

5260 participants

Présentation de la cyberaction :

« Quiconque en Indonésie manifeste publiquement son opposition à l'exploitation minière ou aux plantations de palmiers à huile est en danger » explique notre partenaire Andika Ndika, et poursuit: « il risque une mise en accusation pour terrorisme, la prison et des violences ». Andika est responsable de campagne de la jeune équipe de Jatam, un réseau d'activistes opposés à l'exploitation minière en Indonésie. La dernière action violente vient d'avoir lieu il y a quelques jours. A Morowali, la police a ouvert le feu sur des gens manifestant contre les destructions dues à la compagnie pétrolière nationale Medco Energi, tuant deux hommes.

Informations supplémentaires
Les militants de Jatam, agriculteurs et populations autochtones ont comme redoutables adversaires des acteurs majeurs du secteur minier tels Rio Tinto (Australie), Inco (Brésil, groupe Vale) et PT Bintang Delapan Minerals (BDM - une société indonésienne à participation majoritaire chinoise).

Le nickel de BDM, dont l'extraction est rendue possible grâce à des autorisations délivrées par l'État, est exporté vers la Chine où il est utilisé pour la fabrication des biens de consommation du monde entier. L'extraction minière a déjà dévasté la région autour de Bahodopi. « Ils ont commencé avec la déforestation en 2008 » raconte Andika. « Depuis, les inondations sont de plus en plus importantes, les villages se trouvent submergés, les champs et récoltes ensevelis. Les rejets des mines empoisonnent les cours d'eau, aucun poisson ne peut y survivre. Et le nouveau port pour l'expédition du Nickel vers la Chine a nécessité la destruction de 20 hectares de mangrove ».

En outre, selon le chef de campagne, le processus d'acquisition et d'exploitation des terres est complètement opaque. Les personnes les premières concernées ne sont pas informées. Aucune compensation d'aucune sorte ne leur est proposée pour un consentement qu'on ne leur demande pas. Pourtant explique Andika « une entreprise est obligée à tout cela par la loi ».

« Il en va de notre vie avec la forêt tropicale. Nous devons par conséquent continuer la lutte. Non pas parce que nous le voulons, mais parce que nous le devons ». Jatam veut faire valoir les droits de la population et revendiquer la protection de la nature au Sulawesi central auprès de la plus haute juridiction de l'État, à savoir le président de la république d'Indonésie. Dans cette démarche, les militants appellent à un soutien international.
Nous vous proposons de leur apporter notre soutien en interpellant l'Ambassade d'Indonésie à Paris

Alain Uguen


Monsieur Susilo Bambang Yudhoyono, Président de la République d'Indonésie
Presidential Palace
Jl. Medan Merdeka Utara
Jakarta Pusat 10010
Indonésie
______________________________
Monsieur le Président,
A la mi-juillet, dans l'arrondissement de Bahodopi dans le district de Morowali, des pluies torrentielles pendant plusieurs jours ont entrainé de graves inondations. Le fleuve Bahongkolangu a débordé, un pont s'est effondré sous les véhicules de la compagnie minière PT Bintang Delapan Minerals (BDM) à seulement 30 mètres de son lotissement. Les villages Bahodopi, Keurea, Fatufia, Trans Makarti et Bahomakmur ont été immergés. La route menant aux écoles et à l'administration du district ainsi que 20 hectares de rizières ont sombré sous les flots.

Ces inondations résultent des mines de nickel de l'entreprise PT BDM. La société possède le permis d'extraction nr. SK540.3/SK001/BESDM/IV/2010. La concession s'étend sur un total de 21.695 hectares et cerne neuf villages: Bahomoahi, Bahomotefe, Lalampu, Lele, Dampala, Siumbatu, Bahodopi, Keurea und Fatufia. Les activités minières de BDM ont commencé en 2010 et doivent s'achever en 2025.

De sérieux conflits sont apparus dès le début entre BDM et la population. Le processus d'acquisition des terrains n'a pas été transparent. La société a occupé les terres sans en informer suffisamment les habitants et sans leurs proposer de dédommagements. Au lieu de cela, elle a essayé de leurrer ces gens à coup de promesses. Une d'elle consistait à verser une indemnité à la communauté de 5.000 roupies (40 centimes d'Euro) par tonne de nickel extraite. Personne ne sait comment cela doit se faire. En outre, les victimes des inondations sont supposées recevoir des dons de nourriture.

Déjà en 2010, les inondations ont provoqué une réaction claire du parlement local: il a exigé l'arrêt de l'extraction du nickel par la société PT BDM. Il était envisagé que d'autres sinistres de ce genre apparaitraient et que l'exploitation minière n'était pas suffisamment sûre. A cela la société BDM a nié toute responsabilité et s'est même employée à faire emprisonner 28 paysans sous le prétexte que ceux-ci auraient détruits certains de ses biens lors de manifestations.

Près du village de Fatuvia, la société PT BDM s'est appropriée un terrain sur la côte pour y construire un port. Les travaux ont entrainé la destruction de 20 hectares de forêt de mangrove. Les pêcheurs locaux, à cause du port, ont vu leur accès à la mer rendu des plus difficiles.

Par conséquent, nous vous exhortons à:


  1. ouvrir une enquête et fermer PT Bintang Delapan Minerals sans délai.

  2. vous assurer que les droits de la population seront assurés sans délai et que la société soit tenue responsable pour les dommages causés à l'environnement par l'exploitation minière. Surtout, la forêt doit être repeuplée car elle est la source de subsistance des communautés.

  3. vérifier toutes les concessions minières à Morowali délivrées par des autorités locales ou régionales. Cela répond aux directives du décret présidentiel nr. 10 de 2011. Ce dernier exige que toute concession se trouvant à l'intérieur de forêts primaires et secondaires soient vérifiées. A vous de prendre les mesures appropriées et immédiates contre les sociétés qui violent la loi.

Isman Manes, Andika Ndika,
JATAM, Réseau contre l'exploitation minière dans le Sulawesi Central


site à l'origine de cette action
https://www.sauvonslaforet.org/petitions/760/protestation-de-paysans-a-sulawesi-l-exploitation-miniere-detruit-nos-vies?ref=taf  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président

aux bons soins de votre ambassadeur en Belgique

Je soutiens les paysans de Sulawesi qui réclament de
1. ouvrir une enquête et fermer PT Bintang Delapan Minerals sans délai.
2. vous assurer que les droits de la population seront assurés sans délai et que la société soit tenue responsable pour les dommages causés à l'environnement par l'exploitation minière. Surtout, la forêt doit être repeuplée car elle est la source de subsistance des communautés.
3. vérifier toutes les concessions minières à Morowali délivrées par des autorités locales ou régionales.

Cela répond aux directives du décret présidentiel nr. 10 de 2011. Ce dernier exige que toute concession se trouvant à l'intérieur de forêts primaires et secondaires soient vérifiées. A vous de prendre les mesures appropriées et immédiates contre les sociétés qui violent la loi.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

1 commentaire

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Région et gens magnifiques. Encore un paradis perdu...

guitony
Le 10/09/2011 à 18:35:34

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !