actualité écologie

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Ne laissez pas vos appareils en veille

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les amis des 150

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

météo

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Presbytère de Locquirec

Mise en ligne du 28/11/2020 au 17/06/2021

Sans surprise la rencontre avec le maire et ses adjointes et adjoints a conduit à un dialogue de sourds. Les représentants de Dour ha Douar n'ont pu infléchir même d'une virgule le projet municipal de destruction du jardin du presbytère en y implantant une énième salle polyvalente.

Bilan de la cyberaction :

1378 participants

À Locquirec, les marchés attribués pour la réhabilitation du presbytère
https://www.letelegramme.fr/finistere/locquirec/a-locquirec-les-marches-attribues-pour-la-rehabilitation-du-presbytere-08-02-2021-12701150.php  

Présentation de la cyberaction :

C'est toute l'histoire de notre commune qui en prend un coup. Le seul enclos de pierres de Locquirec va au mieux disparaître de la vue au pire être détruit partiellement. Et tout cela au nom de la culture, dont on affuble ce projet de salle pour mieux faire passer qu'elle n'est que le remplacement revendiqué de l'ancien barnum à vocation festive !

La culture à Locquirec mérite mieux. Quand nous sommes les héritiers, que nous le voulions ou non, de ce patrimoine exceptionnel qu'est la pierre dite de Locquirec, collectivement nous devons l'afficher fièrement à chaque pas que nous faisons sur les chemins de notre commune et l'offrir à un public curieux et en quête d'originalité. Dour ha Douar a montré la voix en sauvant le four à pain et en inventant les randonnées de découverte de ce matériau unique. Car, la pierre de Locquirec est unique, par ses couleurs, par les éclats qu'elle jette, par sa constitution en sédiments durcis par le métamorphisme, par ses usages multiples, tantôt pour couvrir le sol des bâtiments, tantôt pour couvrir leurs toits, sans oublier l'édification de murs comme ceux de l'enclos du jardin du presbytère. Jadis Locquirec était connue, moins par sa vocation touristique que par ses dalles de couvertures qui ont conquis maisons, églises, châteaux, du nord de la Bretagne jusqu'au Mont Saint-Michel.

Alors quitte à construire une salle culturelle, Dour ha Douar propose de la bâtir contiguë au jardin du presbytère à l'équerre de l'ancienne école des filles et du préau rénovés pour l'occasion, amplifiant ainsi la vocation culturelle de ces salles d'exposition. Il resterait alors au visiteur à franchir la porte de cet enclos magique toute proche pour goûter au calme de cet îlot de mille verdures d'herbes médicinales protégé par ses hauts murs qui nous parlent du travail patient de ces maçons artistes et témoignent du recueillement qu'ont retiré là des générations de lecteurs d'écritures sacrées comme profanes.

Mesdames et Messieurs les élues et élus, ne gâchez pas l'histoire à venir de ces lieux en assumant le mauvais rôle de fossoyeur de ce patrimoine exceptionnel que des générations vous feront porter ! Renoncez à ce projet ! SAUVEGARDEZ LE JARDIN DU PRESBYTERE !



Monsieur le maire,

vous avez délivré le 5 juin 2020 le permis de construire PC 029 133 20 00008 en vue de l'aménagement de l'ancien presbytère en espace de co-travail, de l'ajoût d'une extension au nord du bâtiment côté jardin, de la réfection de la salle d'exposition dans l'ancienne école des filles et de la création d'une salle polyvalente dans le nord du site.

Deux de ces projets ruinent dans ces lieux à proximité de l'église autant le patrimoine naturel que culturel de Locquirec. Ils m'apparaissent contraires à l'esprit du PLUI intercommunal. Comment ne pas déplorer la destruction du jardin en y implantant deux bâtiments pour un usage très discutable ? Même l'espace qui échappera au bâti sera amputé par les voies d'accés et des murs dont on cherche vainement une vocation dans votre projet. A l'inverse, les murs de pierres de Locquirec, remarquables et uniques par l'enceinte close qu'ils constituent, quand ils ne seront pas détruits seront masqués par les nouveaux bâtis. Le respect que chacune et chacun doit à ces lieux qui témoignent de techniques uniques en leur genre et aujourd'hui disparues imposait que soit pensé un projet tout autre. L'usage moderne qui lui convient le mieux doit non seulement s'inscrire dans la continuité de ce passé original mais en plus le mettre en valeur. Monsieur le maire, ne rayez pas d'un trait de plume des siècles de notre histoire communale !

En revanche, je vous félicite pour l'aménagement futur du bâtiment du presbytère qui a bien besoin de la réfection que vous envisagez, à la condition, bien sûr, que son caractère soit respecté.

C'est pourquoi je vous demande de revenir sur l'accord que vous avez donné pour la construction des deux bâtiments sus-nommés dont l'assise dégrade le peu d'espace naturel en ces lieux et en conséquence je vous saurais gré de retirer le permis sus-visé dans sa totalité.

Soyez assuré Monsieur le maire de notre considération.

Dour ha Douar

Le projet de réhabilitation du presbytère en débat
https://www.letelegramme.fr/finistere/locquirec/le-projet-de-rehabilitation-du-presbytere-en-debat-29-08-2020-12605688.php  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Maire

Je vous félicite pour l'aménagement futur du bâtiment du presbytère qui a bien besoin de la réfection que vous envisagez, à la condition, bien sûr, que son caractère soit respecté.

C'est pourquoi je vous demande de revenir sur l'accord que vous avez donné pour la construction de deux bâtiments dont l'assise dégraderait le peu d'espace naturel en ces lieux et en conséquence je vous saurais gré de retirer le permis sus-visé dans sa totalité.

Soyez assuré Monsieur le maire de ma considération.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

14 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


M. le Maire et le conseil municipal,

Je serai ravi de venir visiter ce bel espace vert, lors de mon prochain séjour en Bretagne !

Merci d'être ouvert aux propositions d'autres citoyens ou associations !

Jean-Marc CONVERS
Le 16/02/2021 à 01:13:19

Sur google map j'ai vu un très beau palmier et ce que je crois être un figuier.
https://www.google.com/maps/@48.6924934,-3.6456793,3a,75y,37.89h,85.53t/data=!3m6!1e1!3m4!1sLSWfYsLArP6cWpWqxY28oQ!2e0!7i13312!8i6656  
Stoppeur, au 04/12 2020, utilise l'imparfait. Qu'en est il ?

sylvie weiss
Le 14/12/2020 à 18:40:20

déplore la destruction du jardin en y implantant deux bâtiments pour un usage très discutable. mais pas d'un espace cultuel comme un Presbytère.

christophe scotto
Le 13/12/2020 à 22:09:15

Le but initial d'un jardin de presbytère était de nourrir le
curé logé...mais pas que:également tous les "sdf" qui y venaient pour recevoir-à l'occasion de leur passage-gîte et couvert...C'était aussi 1 splendide jardin botanique...où tout 1 chacun pouvait s'inspirer des cultures et techniques de cultures entreprises ...

stoppeur
Le 04/12/2020 à 16:56:59

Une fois détruit, on ne peut retrouver le patrimoine

Huberte andrieux
Le 02/12/2020 à 14:47:13

Préserver la nature, c'est primordial !

soazig GUENNOC
Le 01/12/2020 à 17:11:08

Vous avez tout à gagner , Monsieur le maire à conserver ce lieu de verdure et de mémoire, et ce sera tout à votre honneur de revenir sur cette décision bien dommageable

Françoise Lecerf
Le 30/11/2020 à 22:32:35

Vous avez tout à gagner, Monsieur le maire, en conservant cet espace de verdure et de mémoire et revenir sur cette décision très dommageable serait tout à votre honneur

Françoise Lecerf
Le 30/11/2020 à 22:27:47

Respect pour nos "bâtisseurs "d'avant qui nous ont laissé un si bel héritage,Respect pour les générations à venir qui sauront apprécier ce cadeau Ne touchons donc pas à ce patrimoine .Construire sans détruire ailleurs est tout de même possible...

Biloudou
Le 30/11/2020 à 20:56:01

Je ne comprends pas comment une commune bretonne peut décider de détruire ce qui fait la beauté et le charme d'un village! Dans ma commune, c'est pareil, tout ce qu'il y a d'authentique et d'unique disparait sous les projets de "modernisation". Un exemple: la commune où je reside a un magnifique terrain de foot, tennis, etc de + de 2ha. Malgré cela elle a eu des subventions européennes pour un nouveau terrain de foot, qui n'est d'ailleurs pas fréquenté depuis plus de 3 ans! Tout cela sans que personne ne soit consulté, car les riverains qui faisaient construire à côté du terrain ont eu la surprise de voir le terrain devenir terrain de foot. Alors qu'un jardin public aurait rendu de nombreux services!

Dominique Baudouin
Le 30/11/2020 à 19:25:43

Je n'ai jamais mis les pieds à Locquirec mais je sais que la pierre de Locquirec ast classée et appartient au patrimoine historique. Alors la cacher ou la détruire, ce qui a déjà valu condamnation à certains, est un signe évident de rapacité imbécile qui espère gagner quelques centimes en montrant ce qui est visible partout et en cachant ce qui est très, très rare. De tout coeur avec l'association de défense de ce patrimoine.

Mireille
Le 30/11/2020 à 15:42:32

Décider de ne pas commettre une telle agression, de ne pas passer en force de façon irrémédiable en début de nouveau mandat, y réfléchir encore, ensemble ? Votre challenge M. le Maire !

Pierre AUDET
Le 30/11/2020 à 13:50:47

avec mon soutien moral ,si çà peut aider

marcelin daniel
Le 30/11/2020 à 10:46:01

Cette période où il faut éviter les lieu clos, privilégier les espaces verts extérieurs, ne devrait-elle pas être de bon conseil?

Fabrice Oppenlander
Le 30/11/2020 à 10:36:37

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !