actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

météo

AG Cyberacteurs

Metz Film Festival de la Transition Ecologique

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Non à l’éthanol de canne à sucre d'Amazonie

Mise en ligne du 29/12/2019 au 13/01/2021

Le président brésilien Jair Bolsonaro a annulé mercredi 6 novembre un décret interdisant la plantation de canne à sucre en Amazonie et au Pantanal. Une menace pour la biodiversité de la forêt.

Bilan de la cyberaction :

2929 participants

Présentation de la cyberaction :

Le décret annulé permettait justement "que les exportations brésiliennes d'éthanol ne soient pas sous le coup de restrictions internationales" de la part de pays ne voulant pas importer de produits liés à la déforestation, a fait valoir le collectif d'ONG locales Observatorio do Clima.

"Le gouvernement expose des écosystèmes fragiles à l'expansion prédatrice et injustifiée économiquement de la canne à sucre et entache l'image durable construite autour de l'éthanol brésilien", ajoute ce collectif.

Terribles incendies

Le ministère de l'Agriculture du Brésil a nié que l'annulation du décret représente une menace à la préservation de l'Amazonie et du Pantanal. Il a réitéré que le texte était obsolète, affirmant que d'autres lois plus récentes assuraient la préservation de l'environnement dans ces régions et que les plantations ne pourraient pas être faites dans des zones protégées.

Le décret de 2009 avait été pris par le président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010), qui craignait une expansion de la culture de la canne à sucre dans des zones sensibles comme l'Amazonie ou le Pantanal.

Sous le gouvernement Bolsonaro, une importante recrudescence de la déforestation et des feux de forêt a été observée en Amazonie, et le Pantanal, plus grande zone humide de la planète, est en proie depuis plusieurs semaines à de terribles incendies.

Le Parlement européen et les pays membres de l’UE doivent encore approuver cet accord. Demandons au Parlement Européen de rejeter cet accord.

Cyberaction : Pas d’accord de libre-échange entre l’UE et le Mercosul
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/pasd-amp-accorddelibre-ynchangeentr-3024.html  

UE: l’accord avec le Mercosur est-il compatible avec le Green deal?
https://plus.lesoir.be/267791/article/2019-12-18/ue-laccord-avec-le-mercosur-est-il-compatible-avec-le-green-deal  

Dans l’Amazonie brésilienne, les assassinats de protecteurs de la forêt se multiplient
https://www.bastamag.net/Amazonie-Bresil-Bolsonaro-autochtones-indigenes-incendies-climat  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,

Le 6 novembre 2019, le président Bolsonaro a annulé un décret en vigueur depuis 2009 prévoyant l’interdiction de la culture de canne à sucre en Amazonie et dans le Pantanal, la région marécageuse la plus vaste au monde. Aujourd’hui, les importations d’éthanol de l’UE menacent à nouveau de déboiser la forêt tropicale brésilienne. 
Je vous demande de rejeter les importations d’éthanol du Brésil.
Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations citoyennes attentives à la survie de notre planète.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

15 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Bolsonaro et la "république" des médiocres !

Denis Le Dreff
Le 21/05/2020 à 11:22:33

Qu'il soit jugé pour ses crimes ce grand malade !

katell pierre
Le 12/05/2020 à 08:52:06



...prédation, prédation, prédation.
Des cerveaux d'insectes dirigent la planète
vers sa fin.

Arnaud Schmidt
Le 11/05/2020 à 19:11:49

Va pourrir en enfer.

gérard BERTIN
Le 11/05/2020 à 14:33:31

Pendant la pandémie, la déforestation s’accélère en Amazonie
https://www.letelegramme.fr/monde/pendant-la-pandemie-la-deforestation-s-accelere-en-amazonie-09-05-2020-12550046.php  

Alain UGUEN
Le 10/05/2020 à 15:04:34

go to hell bolsonaro et cnsorts

letort ronan
Le 25/01/2020 à 12:05:21

Bien évidemment je participe.

odleg
Le 23/01/2020 à 17:29:20

Appel à un grand rassemblement anti OGM pour sauvegarder l’Amazonie !

Du collectif contre Bayer Monsanto,

Afin de faire savoir au grand public l’impact de leur choix de nourriture et d’agriculture sur l’Amazonie, réunissons nous de manière spectaculaire !

Pour cela, toutes les organisations impliquées localement diffusent cet appel et seront présentes.

Réalisons une forêt de sapin de noël place Aristide Briand et mimons un incendie pour signifier le ravage occasionné par les cultures de soja OGM. Les importations de ce soja à Lorient et dans 4 autres ports en France sont en augmentation.

Venez avec votre sapin le vendredi 24 Janvier à 17 h 30 Place Aristide Briand, à Lorient.

Et voilà ce qui arrive quand on joue avec le feu !




La population doit être informée de la provenance de son alimentation. En effet, la moitié des protéines que mange les animaux en France vient du soja OGM pesticidé produit au Brésil.

Les grandes firmes agricoles choisissent de raser la forêt pour agrandir toujours plus leur territoire puis d’employer la technique du brûlis pour enlever tous les végétaux restants. D’innombrables incendies débutent ainsi .




L’incendie est dans nos assiettes « et nous regardons ailleurs » !

Nous avons à prendre acte de nos responsabilités quant aux peuples chassés et tués, puis aux populations aspergées de pesticides. Le bilan sanitaire est partout catastrophique.

Ici et ailleurs, reprenons en main nos décisions alimentaires loin des partis pris des dirigeants et financiers en tous genres qui veulent préserver l’ordre établi.

L’État, la région Bretagne et les collectivités coresponsables de l’écocide mettent sous silence leur vraie politique agricole : des méthaniseurs partout, des bassines d’eau, des extensions de fermes intensives, la recherche pro intensive et génétique de l’INRA , la dépollution aux frais des contribuables, les incohérences budgétaires sur la BIO , des importations OGM insensées brûlant de surcroît l’Amazonie.

Nous ne devons pas faire confiance à un système « démocratique » représentant uniquement les intérêts de certains et non celle de la population.

Les institutions se déresponsabilisent de leurs erreurs ou fautes graves en accusant justement leur propre fonctionnement (inertie, lourdeurs administratives, l’Europe…).

A nous de reprendre la main pour actionner les leviers locaux en ne s’en remettant pas aux « professionnels » de la politique et ainsi refuser les absurdités agricoles et alimentaires.

A vendredi !

Le collectif contre Bayer Monsanto



Pour ne pas devenir malades de l'agrochimie, informez vous !

Une chaîne mortifère sans fin :

Peuples chassés et violentés sur leurs terres ancestrales,

Militants et indiens tués par centaines,

Forêts primaires rasées,

Brûlis et incendies involontaires sur des milliers d’hectares,

Monocultures dévastatrices pour la biodiversité implantées de force,

Pesticides chimiques répandus sur les populations voisines,

Chaines de camions interminables rendant le bord des routes invivables,

Transport maritime cramant 10 millions de litres de fuel pour un aller et retour brésil Bretagne,

Impact sur la santé des dockers et travailleurs de l'agroalimentaire là-bas et en France,

Transport par milliers de camions pour redistribution locale,

Ingestion de soja toxique par les animaux,

Localement, monocultures de maïs pesticidé alliées au soja OGM pour viser un important rendement de lait ou de viande,

Bassines d’eau de milliers de m³, méthaniseurs, infrastructures d'argent public aux coûts faramineux pour préserver ce système agricole,

Ingestion des produits des animaux (lait, viandes, oeufs et tous les produits transformés) par les humains.

Agriculture largement subventionnée et donc cautionnée par des institutions au discours de transition écologique mensonger.

Alain UGUEN
Le 22/01/2020 à 10:56:50

Concernant ma foi en l'avenir, je suis comme la bonne du curé : j'aimerais tant y croire mais je n'y parviens plus.

Daniel DANIEL
Le 03/01/2020 à 21:29:27

Pauvre Brésil! Pauvre planète! Ne lâchons rien!

marie-danielle PETIT
Le 31/12/2019 à 09:38:56

Cabrel demandait: Est-ce que ce monde est sérieux?
C'est bien pire (en intensité et en étendue) et on commence à chercher les pays où il fait bon vivre, pas dans l'abondance mais dans le partage et le respect des autres
Alors mettons au ban tous ces dirigeants qui nous mènent en enfer; ne confions pas notre destin à des politiques aveuglés par leur petit statut ou a des milliardaires qui travaillent pour toujours en amasser plus. Exemple: le Mercosur et le soja brésilien pour engraisser nos vaches avec Macron qui se rend compte de notre responsabilité dans la déforestation de l'Amazonie mais ne fera rien pour changer le cours des choses avec le profit roi.
Soja, canne à sucre, palmier à huile, ...... NON !! nous voulons un tout autre modèle de développement

Le Vérinois
Le 30/12/2019 à 22:15:45

Désolé de ne pas vous aider davantage : en ce moment, il m'est totalement impossible (raisons financières et de santé - certains soins non ou peu remboursés) d'adhérer ou de faire un don.

Mais j'y pense réellement. J'essaie pour cette année de remettre en place une activité que j'avais dû cesser, et dès que les choses iront mieux, je vous envoie une première participation. Parce que vos infos, votre action, ça le vaut bien.

À bientôt.
Alain

Alain SOTTAS
Le 30/12/2019 à 17:11:16

Sous l'appellation "biocarburant", on désigne le pire et le meilleur?...

Si nous pouvons produire des biocarburants, faisons le en France, tout au moins en Europe, avec des matières n'affectant pas la production alimentaire de façon générale, ce qui doit rester la priorité....

cactus
Le 30/12/2019 à 14:14:05

Bolsonaro sera bien un jour -enfin - accusé de crime contre le vivant........... cet homme est un danger pour la terre entière

maripachats
Le 30/12/2019 à 12:46:39

pour ma part (du colibri) ça fait longtemps que j'ai fait une croix sur ce carburant pourtant moins cher,depuis que j'ai su ,que les "méchants somaliens" attaquaient les bateaux parce qu'ils crevaient de faim a cause des terres réquisitionnées pour planter des cultures pour faire du "bio éthanol" beaucoup plus lucratif que le pétrole. ENFOIRÉ de total.ou TOTALEMENT ENFOIRÉ

dudu
Le 29/12/2019 à 16:41:25

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !