actualité écologie

Annoncez la couleur !

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

météo

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les 10 jours verts Transacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

AG Cyberacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pour une relance européenne post-covid verte

Mise en ligne du 11/04/2020 au 29/07/2020

Onze ministres européens de l'Environnement ont appelé le vendredi 10 avril à ce que les plans de relance post-épidémie de coronavirus prennent en compte les questions d'environnement et de climat.

Bilan de la cyberaction :

2858 participants

Présentation de la cyberaction :

Dix ministres européens appellent à une relance post-Covid «verte»
Ils appellent à une réponse européenne commune dans le cadre du Green deal européen annoncé par la commission de l'UE, et notamment à «accroitre les investissements, particulièrement dans les domaines de la mobilité soutenable, de l'énergie renouvelable, la rénovation des bâtiments, la recherche et l'innovation, le rétablissement de la biodiversité et l'économie circulaire». Reste à savoir s'ils seront entendus.

Un sommet européen par visioconférence est prévu le 23 avril pour évoquer la relance économique de l'Union.
https://www.liberation.fr/direct/element/dix-ministres-europeens-appellent-a-une-relance-post-covid-verte_112138/  

Le texte des 11 ministres européens
https://climatechangenews.com/2020/04/09/european-green-deal-must-central-resilient-recovery-covid-19/  

Neuf ONG, dont la Fondation Nicolas Hulot française ou la branche européenne de 350.org ont de leur côté apporté leur soutien à l'initiative des ministres européens, estimant que nous traversions "un moment de vie ou de mort pour l'Union européenne et notre planète"

Nous vous proposons de soutenir cet appel pour exiger que les milliards dont il est question pour la relance et le soutien de l'économie, entrent dans le Green Deal de l'Union européenne et suivent les ODD (Objectifs du Développement Durable) des Nations Unis. Nous avons les outils, servons nous en et surtout ne pas tomber  dans le piège  d'un business as usual, mais d'entrer dans la transition écologique.
UE : 500 milliards de solidarité et beaucoup de non-dits
https://www.liberation.fr/planete/2020/04/10/ue-500-milliards-de-solidarite-et-beaucoup-de-non-dits_1784931  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Vice Président,
En ce moment de vie ou de mort pour l'UE et notre planète, je tiens à apporter mon soutien à l'initiative des ministres européens pour une réponse commune dans le cadre du Green deal européen annoncé par la commission de l'UE, visant à «accroitre les investissements, particulièrement dans les domaines de la mobilité soutenable, de l'énergie renouvelable, la rénovation des bâtiments, la recherche et l'innovation, le rétablissement de la biodiversité et l'économie circulaire.
Nous avons les outils conformes aux Objectifs du Développement Durable des Nations Unis, c'est le moment ou jamais de nous en servir.
Veuillez croire en ma vigilance citoyenne attentive à vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

15 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


"Un peu partout, on utilise la crise comme excuse pour se débarrasser des réglementations environnementales. Avec, à mon sens, un effet très pervers à cela : instiller l’idée que pour avoir une économie qui fonctionne, il faudrait relâcher la contrainte environnementale… Autrement dit, que la protection de l’environnement serait un ennemi de l’économie [...]"

Georgette
Le 23/05/2020 à 14:38:10

Allez, c'est mieux que rien!

Christian Perez-Gil
Le 22/05/2020 à 18:23:22

Impossible dans un système ultra-libérale sans révolution de la base.

Edmond Dobryk
Le 04/05/2020 à 12:41:31

C'est d'une révolution en faveur de la sobriété et la décroissance dont la planète a un besoin urgent, pas du green washing.

Paco
Le 20/04/2020 à 14:31:27

Édifiant ! Imposture et entourloupe :

https://www.bastamag.net/CAC-40-Transition-ecologique-monde-d-apres-dividendes-lobbying  

Tiphaine
Le 16/04/2020 à 16:22:59

"En appeler à" ou "Compter sur Macron" ? Comment peut-on, comment ose-t-on ?!

Fait-on confiance à son bourreau ?
Pour vous couper la tête oui...

Le confinement serait une aubaine pour l'environnement ? La planète va mieux dit-on ?

On voit assez que ce n'est pas du tout le cas, les dernières cyber@ctions le prouvent assez, ça ne ralentit pas, c'est tout l'inverse qui est en train de se mettre en place ; l'État totalitaire est à l'œuvre, qui ne désarme pas :

https://www.stoppons-les-pesticides-chimiques.com/  

Début d'analyse :

https://www.bastamag.net/survivalistes-extreme-droite-coronavirus-fermeture-des-frontieres-lutte-contre-le-changement-climatique-ecologie-mondialisation  

"Un peu partout, on utilise la crise comme excuse pour se débarrasser des réglementations environnementales. Avec, à mon sens, un effet très pervers à cela : instiller l’idée que pour avoir une économie qui fonctionne, il faudrait relâcher la contrainte environnementale… Autrement dit, que la protection de l’environnement serait un ennemi de l’économie [...]"

Rien de bon à attendre d'eux pour la suite, si nous ne les foutons pas en l'air.


Tiphaine
Le 16/04/2020 à 15:13:56

donnez-nous des coquelicots


La part du colibri

Nanou
Le 15/04/2020 à 20:40:54

"à tout-va"

"à ceux censés la pratiquer"

Si je prétends écrire le français... C'est le bouillonnement de l'émotion.

Tiphaine
Le 15/04/2020 à 15:32:34

Le "Green deal européen"... Je bondis. Mes cheveux se hérissent.

Les Anglais foutent le camp de l'Union européenne et on continue à employer l'anglais à tout va par facilité : y'en a marre !

C'est quoi ces putains de pays européens qui s'empressent de renier leurs langues, France en tête ?! "Pute" oui, ce serait bien l'image parfaite qui s'appliquerait à cette désormais pauvre France, à la queue de tout le monde...

Non, sans blague, la sauvegarde de la biodiversité, si on veut être sérieux, va devoir intégrer la défense de la pluralité des langues et de la française en particulier, qui est grandement en danger d'extinction à ce rythme-là, devenue inconnue qu'elle est (étrangère même ?) par ceux censés la pratiquer... Ça fait partie du tout. Sinon c'est de la mascarade.

Tiphaine
Le 15/04/2020 à 15:27:30


Il ne faudra pas oublier de stopper le développement de la 5G AU NIVEAU EUROPEEN si l'on veut éviter une nouvelle catastrophe sanitaire irréversible et de bien plus grande ampleur que celle du Coronavirus
Il faut savoir maîtriser et connaître les limites des nouvelles technologies qui sont loin d'être les meilleures solutions et au contraire peuvent engendrer les pires catastrophes

Alain Begon
Le 15/04/2020 à 11:46:29

Comment convertir une commission européenne libérale et même plus!!! en une assemblée ouverte au changement qui s'impose; mais qui est toujours repousser!......
La soumission aux lobbies et aux financiers est telle et a créé des "liens" de dépendance (pour ne pas dire de collusion) qu'une conversion sincère est éventuellement possible, mais ne se fera pas sans d'énormes tensions?...

dubitatif
Le 14/04/2020 à 16:22:14

L'espèce humaine est la plus invasive que la planète ait portée. Continuerons nous à satisfaire égoïstement nos besoins et plaisirs quotidiens sans penser à demain?Les intérêts individuels continueront ils à prévaloir sur l'intérêt commun? Irons nous jusqu'à provoquer notre propre destruction après avoir anéanti animaux et végétaux?

Barbara
Le 14/04/2020 à 11:40:24

Il me semble en effet très important d'insérer toute démarche dans les ODD, Objectifs du développement durable adoptés par les Nations Unies avec un horizon 2030

Joseph MOUGEL
Le 14/04/2020 à 11:26:03

Quid de la fin des filières d' élevages intensifs?

Fin du hors sol, fin des concentrations, fin des transports longue-durée, fin des égorgements sans étourdissement préalable!

sophie l
Le 13/04/2020 à 15:34:13

Ce que je souhaiterais c'est que des mesures intransigeantes soient prises contre le braconnage des animaux, notamment d'Afrique, vers l'Asie. Est-il tolérable que des espèces disparaissent pour complaire aux Chinois ? Est-il envisageable que les générations futures soient privées des tigres ou des pangolins parce que les asiatiques pensent, égoïstement, à satisfaire leur érotisme, leur appétit, leur pharmacopée, plutôt que de se préoccuper du bien commun ?

Olivia
Le 13/04/2020 à 14:47:24

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !