actualité écologie

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Les 10 jours verts Transacteurs

Annoncez la couleur !

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

Ne laissez pas vos appareils en veille

météo

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Non à la gestion adaptative d’oiseaux en déclin

Mise en ligne du 23/02/2020 au 04/03/2020

Alors que la France se vante d'accueillir le Congrès mondial de l'UICN,
le gouvernement français vient de soumettre un projet de décret relatif à la liste
des espèces concernées par la gestion adaptative. Dans cette liste, figurent
4 oiseaux menacés : la Tourterelle des bois, le Courlis cendré, la Barge à queue noire et le Grand Tétras.

Bilan de la cyberaction :

2790 participants

Consultation terminée

Présentation de la cyberaction :

Grand Tétras (Tetrao urogallus) - Crédit photo : Emile Barbelette

Les 3 premières espèces citées ont déjà fait l'objet d'un avis du Comité d'Experts de la Gestion Adaptative, l'année dernière. Seul le Grand Tétras a été ajouté cette année.
"Pourquoi, s'interroge la LPO, soumettre à nouveau des espèces ayant déjà fait l'objet d'un avis du CEGA l'année précédente ?" La situation n'a pourtant pas changé d'une année sur l'autre.
https://www.lpo.fr/actualites/non-a-la-gestion-adaptative-d-oiseaux-en-declin  

La gestion adaptative ne doit pas être un prétexte pour contourner les décisions de justice, comme la suspension de l'autorisation d'abattre 6000 Courlis cendrés, ni une combine pour justifier la chasse des espèces menacées.
Le projet de décret portant sur la liste des espèces soumises à gestion adaptative fait l'objet d'une consultation publique jusqu'au 3 mars prochain.

Nous vous proposons pour les plus courageux de déposer un commentaire sur le site des consultations
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/decret-relatif-a-la-liste-des-especes-soumises-a-a2131.html  

et d'interpeller par cette cyberaction l'UICN

Congrès mondial de la nature de l’UICN
https://www.iucncongress2020.org/fr  

>Voir en archives
Sauvez les tourterelles des Bois
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=1896  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur
la gestion adaptative ne devrait pas être un prétexte pour continuer de chasser des espèces déjà en mauvais état de conservation. Ce qui est le cas des 4 espèces citées dans le projet de décret soumis à la consultation publique. Le simple principe de précaution devrait suffire à stopper la chasse des espèces inscrites en liste rouge.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

34 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Ras le bol des cadeaux faits aux chasseurs ! Nos politiques ne voient que par eux, pourtant il y a aussi les "autres" électeurs, ceux qui en ont marre des massacres organisés, des simili-gestion de la faune sauvage. La faune sauvage peut très bien se gérer seule, merci.
Ces espèces d'oiseaux sont déjà plus que menacées mais ça n'est pas grave, on va les détruire complètement pour faire plaisir à messieurs les porteurs de flingues. Vive la France et son attitude anti-protection de la Nature ! C'est une honte !

Nadia
Le 11/03/2020 à 08:44:55

mon message est parti mais je n'avais pas terminé !

J'étais en train de dire que même si c'est un peu tard, ce serait intéressant de poser la question de la chasse aux candidats des mairies....

melba
Le 05/03/2020 à 16:50:10

J'attends de pied ferme un référendum sur la chasse en France , pour ou contre, INTERDITE ou pas ?
C'est un peu ta

En attendant, je suis bien d'accord avec tous les commentaires, en particulier celui de Mireille du 24 février.

melba
Le 05/03/2020 à 16:47:40

A quand une gestion adaptative des Chasseurs !!!!!!!!!!

Jean
Le 01/03/2020 à 05:54:53

Une hérésie de plus, il faut cesser cet abattage...

Brigitte Mauret
Le 27/02/2020 à 18:15:14

c'est quoi encore que cette appellation fumeuse?
"gestion adaptative"??????

dominique perus
Le 26/02/2020 à 19:13:17

Les mesures tordues pour passer entre les mailles du filet et continuer la chasse des espèces gravement menacées, c'est inacceptable, l'imposture n'a que trop duré !

alain vandevoorde
Le 26/02/2020 à 18:34:59

De telles décisions sont scandaleuses,donner l'autorisation de chasser ces oiseaux est une abomination!Ensuite on accusera les chats d'être les prédateurs d'oiseaux,où va-t-on!

Christiane Huard
Le 26/02/2020 à 17:31:03

Laissez nous encore profiter des oiseaux. Si vous pratiquez ce sport appelé la gestion adaptative qui se fait en tenue avec arsenal et canidés nous n'aurons plus que les arbres calcinés, déracinés, bouffés par les moisissures ou les chenilles ou abattus à admirer. Arrêtons d'exploser les volatiles sauvages, tout ce qui vit en usine aviaire est déjà destiné à être étripé.
Aïchat Nussy

c nusbaum
Le 26/02/2020 à 11:08:58

Désolée, je vais être très bavarde car très en colère. En passant, je remercie Alain d'avoir adressée cette cyberaction à l'UICN. Bien vu ! Tant il est nécessaire que ces choses-là soient connues.
Tourterelle des bois, Courlis cendré, Barge à queue noire, Grand Tétras sont tous classés VU (vulnérable) sur la liste rouge France.
On aurait pu argumenter encore et encore. Ecrire que la population de Tourterelles des bois est en déclin continu, avec une baisse d'effectif record de 77% entre 1980 et 2012.*
On aurait pu ajouter que le Courlis cendré est classé vulnérable en raison de sa faible population nicheuse sur notre sol, que la Barge à queue noire est menacée en Europe (111 à 145 couples nicheurs en France en 2012)*. On aurait pu évoquer les 72 à 107 Grands Tétras survivant dans les Vosges.* Effectif que les chasseurs pyrénéens nous envient puisqu'ils veulent continuer à chasser leurs quelques milliers d'oiseaux. Jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus, comme la morue.
Mais à quoi bon ? puisque ni les données ornithologiques, ni les mises en garde des scientifiques ne semblent intéresser le microcosme gouvernemental.
Les chasseurs, de leur côté, envoient le lobbyiste Thierry Coste sur le front élyséen. Monsieur Coste est à la chasse ce que la visiteuse médicale est au labo pharmaceutique.
Un charme viril mature, un œil bleu azur, des tutoiements, des claquements de bises, quelques plaisanteries agrémentées d'une bonne dose de vantardise, quelques promesses de soutien électoral, et PAN : ce sont 6000 Courlis cendrés pour les gibecières !!!
Tant pis si tous les Nicolas Hulot de la Terre en sont écoeurés.
A quoi ça tient, la vie…

* Source : Atlas des Oiseaux de France métropolitaine. Nidal Issa et Yves Muller - éd. Delachaux et Niestlé

Frawald
Le 26/02/2020 à 07:09:29

Pourquoi l'humain a toujours de fausses bonnes idées ?
Quelques soit vos actions vous serrez jugé par vous même plu- tard lorsque vous aurez ouvert vos yeux(3)

biodiversité animale
Le 25/02/2020 à 22:24:22

Arrêter de tirer sur tout ce qui bouge. C'est une hérésie complète de vouloir détruire des espèces déjà pénalisées par la migration annuelle qui ont du mal à maintenir leurs effectifs. N'y a-t-il pas assez d'espèces pendant la plus longue durée à chasser ?
A diffuser absolument car les chasseurs signent des 2 mains, leurs familles, leurs amis même non chasseurs. La population n'est pas informée de ces massacres programmés.

claire Kervarrec
Le 25/02/2020 à 16:22:30

Le gouvernement se fout de nous en mettant en ligne cette consultation pour faire plaisir à Willy, le patron des chasseurs. Les consultations publiques ne servent qu'à leur donner bonne conscience, et le grand public n'est pas informé et pas assez mobilisé, alors que les chasseurs font signer tout le monde, famille, copains. Quand on voit l'hypocrisie du problème Elisa, ces viendards sont intouchables.Mais les gens ne s'occupent que de leurs chiens et chats ! en surnombre et faisant autant de mal que les chasseurs.

claire Kervarrec
Le 25/02/2020 à 11:25:18

Protection totale pour les oiseaux . La France a déjà les lois les plus laxistes face à la chasse . Mais l'addiction continue . Toujours plus . L'ivresse du pouvoir des chasseurs sur nos députés , ministres et aujourd'hui président n'a pas de limite .

Non à ce charabia écocide , se donnant des airs scientifiques .

Protection de la biodiversité , de TOUTE la biodiversité .( ma participation )

Jeanine
Le 25/02/2020 à 05:47:40

Comment penser qu'un jour, ces merveilles de la nature pourront disparaître à jamais?

un témoin
Le 24/02/2020 à 20:26:50

Encore le lobby des chasseurs ! A quand une gestion adaptative de cette population ?

soazig GUENNOC
Le 24/02/2020 à 20:08:23

Quelle honte de vouloir tuer tous ces magnifiques et inoffensifs oiseaux. Nous vivons en pleine campagne et essayons de les soigner et protéger au mieux ça un monde San eux serait un désert.

Fifille
Le 24/02/2020 à 16:18:07

A quoi sert d'établir une liste rouge qui repose justement sur l'exclusion de ces espèces d'une gestion adaptative?

marie-juliette hamon
Le 24/02/2020 à 16:16:36

Hélas... Les "consultations publiques" ne servent à rien, quel qu'en soit le domaine, c'est uniquement pour la forme, pour dire : "Voyez, on a consulté le populo, on est en démocratie...", mais par derrière ils font ce qu'ils ont décidé depuis longtemps à l'avance ; ils ne tiennent jamais compte des résultats, des avis exprimés. C'est un joujou.

Tiphaine
Le 24/02/2020 à 15:53:29

Notre gouvernement fait souvent le grand écart : ses actes contredisent ses discours.

Georges CINGAL
Le 24/02/2020 à 14:23:42

Le gouvernement se vante de "sa démocratie", de son engagement pour la nature ! Pourtant il n'arrête pas de mettre en place des lois et des décrets qui prouve qu'il n'en n'est rien !
La gestion adaptative est juste un prétexte qui permet de contourner les décisions de justice, comme la suspension de l'autorisation d'abattre 6000 Courlis cendrés ! C'est aussi une combine pour justifier la chasse des espèces menacées ! La soi-disant ministre de l'écologie dort beaucoup me semble-t-il ! Réveillons les tous pour mettre fin à ces inepties !!!

ROBERTE BARATAY
Le 24/02/2020 à 12:21:12

depuis 2008 tous les arrêtés de chasse au Grand tétra ont été ensuite annulés en Ariège, Hautes-Pyrénées et Pyrénées orientales, que ce soit au tribunal administratif, en cour d'appel et en conseil d'état, une quarantaine de procédures, toute gagnées.
Malgré cela la préfecture de l'Ariège continue à laisser chasser le Grand tétra qui a perdu 70% de ses effectifs en 50 ans, mais aussi le Lagopède et la perdrix grise dont les effectif sont en très fort déclin.

Daniel
Le 24/02/2020 à 12:17:09

On appelle çà une démocratie, la France ?????
Il nous faut changer tous ces politiques qui font le contraire de ce que souhaitent les citoyens et dans TOUS les domaines !!!!
Cette "République française" est une catastrophe et pour les hommes et pour les animaux.
IL FAUT QUE ÇA CHANGE !!!

MELBA
Le 24/02/2020 à 12:04:56

"Gestion adaptative" .... ou stupidité chronique... ou irresponsabilité de nos gouvernants... On a le choix ! Eux, ne visent que les décérébrés qui portent non pas la culotte mais le fusil comme symbole de leur virilité ... Pauvre humanité en déclin ! Et c'est bien de cela qu'il s'agit lorsqu'on flatte la minorité de chasseurs par le biais des urnes...

DUNKSAY
Le 24/02/2020 à 11:57:23

étant donné que députés et sénateurs comptent majorité de chasseurs dans leur rang, la cause animale, quelle qu'elle soit est perdue. Il faut s'en souvenir en allant voter

Leblond Jean-Michel
Le 24/02/2020 à 11:20:50

s'il y a deux espèces à réguler c'est 1. les chasseurs et en 2. la Fnsea avec les pesticides et éventuellement les OGM.

Stéphoto
Le 24/02/2020 à 11:11:27

Pour être vraiment adaptative, la gestion des espèces et de la biodiversité devrait inclure d'autres acteurs déterminants de leur extinction, à savoir l'agro-industrie. Avec seulement les chasseurs, Macron reste dans l'ancien monde,il devrait en même temps consulter l'agriculture 2.0

Faudry
Le 24/02/2020 à 10:54:57

La seule espèce de nuisible dont il faut surveiller la propagation elle porte fusil et sulfateuse

michel armagnat
Le 24/02/2020 à 10:20:08

ce n'est pas aux chasseurs de décider quels sont les espèces à tuer.Ils ont tellement honte de dire le mot "tuer" qu'ils disent "prélever"

camille sallin
Le 24/02/2020 à 10:01:15

Je répète souvent que depuis LA FONTAINE dans Les animaux malades de la Peste " Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cours vous rendront blanc ou noir". Comment peut-on légalement faire adopter une loi à 4H du matin avec 10 députés présents....Il devrait y avoir au minimum la moitié des députés élus qui votent pour que ce soit validé.

AMF
Le 24/02/2020 à 10:00:37

"GESTION ADAPTATIVE" ... un beau titre ronflant pour cacher une réalité bien plus triviale et destinée à tromper le "BON PEUPLE". En fait, un blanc seing accordé une fois de plus aux chasseurs !!!

Bruno Cappelle
Le 24/02/2020 à 09:41:43

C'est à tous les niveaux qu'il faut expliquer aux élus qu'il faut arrêter de faire "propre" et laisser de la place au sauvage en raisonnant à long terme dans l'intérêt général ! L'idée sous-jacente des projets est toujours : combien ça rapporte ? Il ne s'agit pas de voter contre quelqu'un mais pour le respect de l'environnement.

rosa
Le 24/02/2020 à 09:39:56

"Gestion adaptative", en clair, premis de chasser des espèces en déclin ou en voie d'extinction semble montrer qu'encore une fois le pouvoir baisse la culotte devant l'infime minorité d'électeurs que sont les chasseurs. Déjà, je considère que celui qui a besoin d'une arme pour imposer "sa loi" est un impuissant. Avoir une arme à la main ne se justifie qu'en cas de guerre et d'attaque directe. A moins que les chasseurs et nos dirigeants ne considèrent que les oiseaux qu'ils veulent classer en "gestion adaptative" ne soient des ennemis qui menacent leur vie et qu'il faut abattre. La légitime défense face, par exemple, au courlis cendré. La couche de bêtise que cette pensée suppose m'interroge que l'intelligence de ceux qui les ont placés au pouvoir.

Mireille
Le 24/02/2020 à 09:17:27

Il est absurde que ceux qui représentent les élus agissent constamment contre l'intérêt commun. Mais des élections avec seulement 50% de votants et encore, majoritairement (heureusement) du vote utile, ne peuvent que rarement donner le pouvoir à des putschistes dont la motivation serait autre que leurs intérêts privés...

Jérôme AUDOUIN
Le 23/02/2020 à 09:40:54

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !