actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

Annoncez la couleur !

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

météo

Ne laissez pas vos appareils en veille

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : contre le projet d'agrandissement d'une porcherie à Hillion (22)

Mise en ligne du 26/01/2020 au 25/02/2020

Face à la multiplication des projets d'agrandissement de porcheries en Bretagne, les associations "Halte aux Marées Vertes", "Sauvegarde du Trégor" et "CoBen" appellent à la mobilisation lundi prochain 27 janvier à 18h30 devant la mairie d’Hillion.
 

Bilan de la cyberaction :

3538 participants

Consultation terminée

L'association Halte Aux Marées Vertes, représentée par sept personnes, a déposé hier 24 février (dernier jour de la consultation publique) en mairie d'HILLION, la contribution que vous trouverez ci-dessous relative aux porcheries industrielles.
https://www.cyberacteurs.org/pdf/porcheries-industr_67.pdf  

Cette note vaut pour l'extension de la porcherie de l'EARL de La Roche Martin, pour l'extension de la porcherie de l'EARL Le Corguillé et tous les autres projets de porcherie industrielle, notamment celles qui vont alimenter un méthaniseur (ici, même dossier "copier-coller" rédigé par la Cooperl, dans le cas du dossier Le Corguillé vu fin 2019 comme dans le cas de La Roche Martin de ce début d'année !).

Cette analyse, à destination des décideurs et du grand public, vise à dénoncer le fait que l'on nous aveugle par des dispositifs complaisants et inefficaces (mais onéreux pour la collectivité) qui sont là pour masquer le fait que le système en place est construit et accompagné pour aller toujours plus loin dans le mauvais sens. Cela s'appelle familièrement de "l'enfumage".

N'hésitez pas à diffuser l'info autour de vous.

Annie
adhérente de HAMV

Présentation de la cyberaction :

MOBILISATION REUSSIE A HILLION LUNDI 27 JANVIER A 18h30
Le conseil municipal a voté contre le projet d'agrandissement d'une porcherie

Un appel lancé à l’initiative de l'association "Halte aux Marées Vertes"
https://drive.google.com/file/d/1sN6l0kPV-KO8yMTe7itAQYHz0MnZCP9Y/view  

Le CEVA a fait le constat d’une année record d’algues vertes en 2019, et tout particulièrement dans la baie de Saint-Brieuc qui a concentré 70% des surfaces mesurées (contre 50 % d’habitude). Voir l'article Ouest-France.
https://www.ouest-france.fr/bretagne/bretagne-y-aura-t-il-encore-des-marees-vertes-cet-ete-6698418  
C’est ainsi que M. Cosson, maire d’Hillion, a été contraint de fermer au public les plages de sa commune.

Et malgré tout, dans la commune la plus sinistrée de Bretagne par les algues vertes, les agrandissements de porcheries pourvoyeuses de nitrates se poursuivent : un projet en consultation publique du 13 novembre au 13 décembre, un autre du 27 janvier au 24 février.

Sollicité réglementairement par le Préfet pour donner son avis sur un projet de doublement de la capacité autorisée pour passer à 2 482 places de porcs (animaux-équivalents), le 16 décembre dernier, la commune a fui ses responsabilités, en demandant à la Commission Locale de l’Eau de se prononcer sur ce dossier. Le maire en tête, pas un seul conseiller, qu’il soit de la majorité ou de l’opposition, n’a exprimé le moindre avis, favorable ou défavorable, sur le projet en question !
 
Lundi 27 janvier sera examinée une demande d’extension de même nature, située en zone humide de surcroît. Et à nouveau M. Cosson va proposer au Conseil de ne pas se prononcer et de « botter en touche » vers la Commission locale de l’Eau.
 
L’association Halte Aux Marées Vertes (HAMV), qui a fait connaître son analyse de ce type de dossier au Conseil municipal le 16 décembre, appelle tous ceux qui refusent l’inaction coupable et la passivité complice des élus à venir nombreux à la mairie d’Hillion, lundi prochain 27 janvier à 18h30, pour demander avec force qu’un vote soit organisé pour émettre un avis sur ce nouveau projet.

HAMV invite également le public à aller s’exprimer dans le registre mis à sa disposition jusqu’au 24 février dans les 4 communes impactées par le plan d’épandage de lisier : Hillion, Coëtmieux , Pommeret et Yffiniac.

Voir le dossier préfectoral de la consultation
http://www.cotes-darmor.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Installations-classees-agricoles/CONSULTATIONS-DU-PUBLIC/EARL-LA-ROCHE-MARTIN-Hillion  

POUR ALLER PLUS LOIN
Pourquoi on dit non à la méthanisation en Bretagne
https://drive.google.com/file/d/1Kgay_-GiJMzSp-nuGeu_JH6VlLWuk4ZU/view  

Livres
- Inès Léraud et Pierre Van Hove, Algues vertes : l'histoire interdite, Delcourt, 2019
- Yves-Marie le Lay et André Ollivro, Les marées vertes tuent aussi ! Le scandale sanitaire, Le Temps éditeur

Potcast en deux épisodes sur l’enquête d’Inès Léraud « Algues vertes : le déni »
Episode 1 : https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/algues-vertes-le-deni-12  
Episode 2 : https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/algues-vertes-le-deni-22  
Web documentaire de France 24 « Bretagne : le fléau des algues vertes refait surface » :
https://webdoc.france24.com/algues-vertes-bretagne-pollution/  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,
Je veux redire avec force que
les extensions de porcherie
ça suffit,
ailleurs comme ici
Je vous prie de donner un avis défavorable à cette ferme-usine.
Dans cette attente, je vous prie de croire en ma vigilance, sur vos décisions.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

25 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Cela est pas admissible pour la condition animale .

LAIRAUDAT
Le 12/03/2020 à 17:12:19

Comme le veut le Code de l'Environnement, le CODERST (Conseil Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques) est obligatoirement réuni par le Préfet pour donner un avis sur les dossiers d'Installations Classées pour la Protection de l'Environnement (ICPE) industrielles mais aussi agricoles (créations, extensions).

Le CODERST, présidé par le Préfet ou son représentant, se réunira vendredi prochain 13 mars à 9h à SAINT BRIEUC.

A l'ordre du jour de cette séance figure notamment le dossier d'extension de la PORCHERIE Le Corguillé à HILLION.

Par le courrier ci-joint, l'association Halte aux Marées Vertes a demandé à être entendue par le CODERST au sujet de cette porcherie ou, à défaut, que l'analyse de ce dossier que nous avons fait parvenir au Préfet puisse être transmise aux membres du CODERST.

En l'absence de réponse du Préfet, nous appelons à la mobilisation afin de remettre le document aux membres du CODERST avant leur entrée en réunion.

RENDEZ VOUS vendredi à 8h30, au 1 rue du Parc à SAINT BRIEUC
(réunion dans les locaux de la DDTM car la salle de réunion habituelle de la préfecture est en travaux).

Composition du Coderst accessible par le lien ci-dessous.

Arrêté préfectoral du 16 mars 2018, modifié par l'arrêté du 21 février 2019 et celui du 16 avril 2019.
http://www.cotes-darmor.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Commissions-consultatives/CODERST  

Alain UGUEN
Le 12/03/2020 à 09:56:45

...

gwenole le moigne
Le 13/02/2020 à 16:39:21

Jusqu'à quand la démesure ? Quand les habitants d'Hillion ne pourront plus respirer "grâce" aux algues vertes ?

nicole L
Le 31/01/2020 à 12:13:31

Depuis le temps que nous parlons du rapport entre les algues vertes et les porcheries industrielles... Bon courage,
Denys Crolotte

Denys Crolotte
Le 30/01/2020 à 11:12:51

Cochons............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................†

Ecologiquementvotre
Le 28/01/2020 à 21:36:56

ENQUÊTE PUBLIQUE = DANGER
les enquêtes publique sont un leurre pour nous faire croire que notre action a du poids.
la preuve en est qu'à Péaule, 56130, une passerelle à plus de 700 000 € a été construite malgré le refus des habitants et l'avis défavorable du commissaire enquêteur, et ce malgré deux autres proposition à moins de 100 000 €.
ce ne sont même pas nos élus qui décident du bien fondé mais les représentants du gouvernement que sont le Préfet du département et au dessus le Préfet de région.
c'est donc à ces deux personnages qu'il faut mettre la pression.

Jean-Pierre Reillon
Le 28/01/2020 à 15:56:45

Attention le "monde du vivant" aura toujours le dernier mot... d'une manière ou d'une autre! continuez à mépriser les principes de base et vous aurez des pollutions en tout genre, des épidémies mortelles de préférence, contaminant les animaux et les hommes, des incendies, des inondations et j'en passe! vive ce pauvre monde condamné par l'aveuglement financier, et la bêtise de certains consommateurs.....

Patricia castagna
Le 28/01/2020 à 08:36:21

Bretagne : polémique autour d'un projet d'extension de porcherie sur un bassin algues vertes à Hillion
Le conseil municipal émet un avis défavorable au projet d’extension de la porcherie et sollicite la commission locale de l’eau. "C'est une victoire parce que jusqu'à présent toutes les extensions d'élevages étaient votées tranquillement", se félicite André Ollivro. Une enquête publique est en cours. En dernier ressort, c’est le préfet qui donnera son accord ou pas pour l’extension de la porcherie.
https://www.francebleu.fr/infos/environnement/bretagne-polemique-autour-d-un-projet-d-extension-de-porcherie-sur-un-bassin-algues-vertes-a-hillion-1580168251  

Alain UGUEN
Le 28/01/2020 à 08:21:27

J'ai signé avec l'espoir de freiner cette agrandissement ?

Laurence PROPERZI
Le 28/01/2020 à 07:23:51

soutient le modele agrobiologique depuis 50 ans

daniel
Le 28/01/2020 à 07:23:04

Bonjour
Bientôt aura lieu les élections municipale j'espère que les habitants des communes concernées seront ce qu'il faudra faire sinon qu'ils se débrouilles.

René MALET
Le 27/01/2020 à 19:35:42

Je croyais (naïvement) que c'était fini, ces extensions? alors le gouvernement nous concocte des "fake news" écologiques pour nous distraire?
D. ALLAIN

Dominique Maurice René ALLAIN
Le 27/01/2020 à 16:35:57

Je suis contre le projet d'agrandissement de cette porcherie à Hillion. Des élevages de qualité, mais pas ces élevages artificiels, qui mangent et polluent des terres si précieuses pour l'avenir de nos enfants.

Danielle RABILLER
Le 27/01/2020 à 16:00:47

Au Danemark il y a plus de cochons que d' habitants et depuis longtemps ils ont des installations qui permettent de chauffer des immeubles avec leurs "saletés" !!!!! c' est propre et c' est chaud )))
qu' attendons nous en France pour évoluer, depuis le temps qu' on se plain stérilement de cela sans agir pour la Planète????????

Odi
Le 27/01/2020 à 15:57:59

Ca suffit ces mouroirs industriels cruels et polluants, qui sont contraires aux accords sur la transition écologique.
La France prône une agriculture intensive et exportatrice.

jacqueline jacqueline PELERINS
Le 27/01/2020 à 15:45:18

Oui aux élevages à taille humaine. non aux élevages industriels.

Georges CINGAL
Le 27/01/2020 à 13:38:08

Il y a un lien étroit entre la taille des élevages, le lisier produit et les algues vertes sur le littoral breton.
L'élevage sur paille ou même fougères (pourquoi pas?...) ralentirait la fuite de nitrate vers les cours d'eau...
On connait les dégâts liés à l'élevage intensif! mais on continue quand même!!!!

cactus
Le 27/01/2020 à 13:21:19

Sans cesse de nouvelles autorisations de créations ou extensions d'élevages industriels, dans toutes les régions ! Et " EN MÊME TEMPS " de beaux discours sur la biodiversité, l'environnement... Les demandes devraient automatiquement être rejetées par tous les préfets.

emmas
Le 27/01/2020 à 12:59:44

Bonjour,

il est possible d'en rajouter une couche en allant sur le site de la mairie d'hillion et leur dire ce que l'on pense d leur passivité sur ces projets d'extension de porcherie sur cette commune.
ce n'est pas bousillant la planète que l'on va aller bien loin

benji
Le 27/01/2020 à 12:54:48

La démocratie est une affaire d'élus locaux en premier.Qu'ils ne veulent pas assumer, ils l'expliquerons à leurs électeurs.
Produire de la viande dont le débouché se restreint est aller au suicide.
On va bientôt voir les bretons barrer les routes et casser parce que leurs cochons se vendrons à perte.
Ils remettrons leurs bonnet rouge.
Difficile d(assumer ces choix conduisant dans la nasse économique.
Gérard

Gérard PELISSIER
Le 27/01/2020 à 12:00:27

je suis farouchement contre ces fermes usines, mais également contre l'importation de toute denrées compensatrices depuis des pays qui ne respectent pas nos normes sanitaires.
on ne veux plus d'agriculteurs en France mais on importe des porcs des pays de l'est, du bœuf OGM des États-Unis,
des fruits et légumes aux pesticides du sud de l'Espagne, etc
pourquoi ne pas encourager, en France,les fermes familiales et ainsi lutter contre l'énorme pollution des transports et avoir une nourriture de première qualité.

Jean-Pierre Reillon
Le 27/01/2020 à 11:01:07

Ô Bretagne fééerique, ricen de ses richesses en lisier, vénérable puisque'elle prend soin de ses milliers de porcs enfermés et mutilés, plastiquement belle avec ses amoncellements d'algues putréfiées et pernicieusement létales. Mais que fait le ministre de l'Agriculture? Plus intéressé par les vins et les AOL, il délaisse le terroir maritime qui dégage de mauvaises odeurs. Moins de porcs, plus d'air pur, moins de maltraitance porcine, plus de coeurs légers. Fermez les usines et ouvrez les narines.
Aïchat Nussy

c nusbaum
Le 27/01/2020 à 10:57:10

Continuez de développer votre source majeure de POLLUTION et les touristes déserteront la Bretagne .Les Bretons pourront suivre rapidement .Craignez-vous que l'agro-alimentaire et la grande distribution manquent de revenus ???
Continuez de scier la branche sur laquelle vous êtes assis .Personnellement,je connais le résultat .Voulez-vous continuer les " recherches " ?
Persistez . Persistez !!!

contre sens
Le 27/01/2020 à 08:52:06

Arretez de faire souffrir les animaux
Arretez de produire de la viande dégueulasse
Les habitants du monde ont besoin du respect

marima
Le 27/01/2020 à 08:44:53

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !