actualité écologie

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Annoncez la couleur !

Journal des Bonnes Nouvelles

Les 10 jours verts Transacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : PVC pas PVCP : Plastique Volontairement Contaminé au Plomb

Mise en ligne du 09/02/2020 au 12/02/2020

Une majorité de députés de la commission de l'environnement du Parlement européen a recalé une proposition de la Commission trop conciliante à leurs yeux avec la présence de plomb dans le plastique synthétique PVC recyclé.

Bilan de la cyberaction :

2580 participants

Bravo et Merci

12/02/20
Le Parlement européen s'oppose à la présence de plomb dans le PVC recyclé

Le Parlement européen a adressé mercredi 12 février une fin de non-recevoir à la Commission, qui voulait autoriser un taux de plomb supérieur dans les plastiques PVC recyclés.
Par 394 voix pour (241 voix contre et 13 abstentions),
https://www.lemoniteur.fr/article/le-parlement-europeen-s-oppose-a-la-presence-de-plomb-dans-le-pvc-recycle.2075444  

Présentation de la cyberaction :

Le règlement sur lequel ils étaient appelés à se prononcer propose de restreindre la présence de plomb et de ses composants dans des articles produits à partir de polychlorure de vinyle (PVC), fixant une concentration maximale de plomb à 0,1% du poids du matériau PVC. Mais le texte introduit aussi deux dérogations, dont les élus ne veulent pas entendre parler. Ces dérogations, qui dureraient 15 ans, concernent les matériaux PVC recyclés: l'une autoriserait la concentration de plomb jusqu'à 2% du poids du PVC rigide et l'autre 1% du poids du PVC flexible/souple.

Le 21 janvier dernier la Commission de l’environnement du Parlement européen a adopté une résolution s’opposant à la proposition de la Commission européenne qui modifie les règles concernant la concentration de plomb, en particulier le plomb dans le pvc. Les députés estiment que les changements proposés ne protègent pas suffisamment la santé humaine et l’environnement, soit le principal objectif du règlement REACH.

Le règlement de la Commission européenne propose de restreindre l’utilisation et la présence de plomb et de ses composants dans des articles produits à partir de polychlorure de vinyle, fixant une concentration maximale de plomb à 0,1% du poids du matériau PVC. Il introduit également deux dérogations.
Pas d’exception pour le PVC recyclé !
Les députés déplorent justement ces deux dérogations proposées pour les matériaux PVC recyclés, qui dureront 15 ans. L’une autoriserait la concentration de plomb jusqu’à 2% du poids du PVC rigide et l’autre 1% du poids du PVC flexible/souple.
Les députés rappellent que le plomb est une substance toxique qui peut avoir de graves conséquences sur la santé, et notamment provoquer des dommages neurologiques irréversibles, même à petites doses. Ils estiment que les niveaux proposés par la Commission européenne ne correspondent pas à des "niveaux sûrs" et soulignent qu’il existe des alternatives au PVC. Ils insistent aussi sur le fait que le recyclage ne devrait pas justifier l’utilisation continue de substances dangereuses étant donné que la prévention a la priorité sur le recyclage.

Quelles sont les prochaines étapes ?

La résolution a été adoptée par 42 voix pour, 22 contre et 4 abstentions. Elle sera mise aux voix en plénière lors de la session de février à Strasbourg. Si le Parlement s’y oppose dans le délai imparti, fixé au 27 février prochain, le projet ne pourra pas être adopté par la Commission européenne. Cette dernière pourra soit soumettre un projet modifié, soit en présenter un nouveau.

Dans un communiqué, le Parlement affirme « qu’il estime depuis longtemps que le recyclage du PVC ne doit pas perpétuer le problème des métaux lourds. Le plomb dans le PVC est déjà éliminé progressivement dans l'UE depuis 2015 grâce à un engagement volontaire de l'industrie européenne du PVC, mais il continue d'entrer dans l'UE via des produits importés ».
Nous vous proposons d'interpeller vos euro-députés pour leur demander de suivre la commission environnement.
https://www.europarl.europa.eu/meetdocs/2014_2019/plmrep/COMMITTEES/ENVI/DV/2020/01-20/1196303EN.pdf  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur
le plomb est une substance toxique qui peut avoir de graves conséquences sur la santé. Les niveaux proposés ne correspondent pas à des "niveaux sûrs" et il existe des alternatives au PVC. Le recyclage ne devrait pas justifier l’utilisation continue de substances dangereuses étant donné que la prévention a la priorité sur le recyclage.
Je vous demande donc de voter contre les dérogations proposées par la commission européenne.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

12 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


dans la cervelle aussi cela fait mal le plomb...

Les plaques jaunes ont été interdites car non recyclable à cause du plomb donc faut généraliser cet initiative de retirer le plomb de la nature comme de nos produits

bobebel
Le 25/02/2020 à 16:37:57

Souhaitant que , ce 27fev , la proposition de la Commission, qui voulait autoriser un taux de plomb supérieur dans les plastiques PVC recyclés , aura , grace a nous tous , du plomb dans l'aile....et ne passera pas!
STOP a toutes ces dérogations insidieuses , en particulier celle la qui privilégie les intérêts financiers au detriment de la sante des populations occultant la prevention ,
Merci Cyberacteur de nous permettre d'etre au courant et de pouvoir
soutenir les deputes ,nos représentants

mamiebio64
Le 20/02/2020 à 09:11:41

Et le mieux ne serait-il pas de remplacer totalement le plastique ?

Soizic0171
Le 13/02/2020 à 15:30:27

Décidément , on tourne en rond suivant l'intérêt- fric du moment ! Le plomb a été supprimé dans nombre d'industries; Et voilà qu'il est remis en service pour "recycler". . .la Vie, l'Homme, la Santé sont vraiment "valeurs négligeables !! Quelle honte.

MERIC
Le 12/02/2020 à 20:26:24

Cessons de détruire notre mond !

JM
Le 11/02/2020 à 11:40:42

Pas d’exception pour le PVC recyclé !

CATHERINE BRAUN
Le 10/02/2020 à 16:52:35

la dangerosité du plomb n'est plus à démontrer depuis longtemps alors préconiser son emploi quelque soit son taux est une forme d'assassinat déguisé

michel armagnat
Le 10/02/2020 à 16:37:57

Encore une fois ce sont les + pauvres qui achèterons le moins cher, budget oblige, et si les tuyaux en plomb ont été supprimé, mais pas toujours, les familles pourront continuer à absorber du plomb, surtout les enfants, et ainsi le législateur aura maintenu une situation préjudiciable au développement neurologique des moins favorisés ! Cela ne le changera pas de la vision qu'il a des "pauvres". Faut surtout pas que leurs enfants deviennent "intelligents". Georges

Georges BARONI
Le 10/02/2020 à 15:54:50

INQUIETUDE

marie-armelle echard
Le 10/02/2020 à 12:41:35

Commission de l'environnement, commission européenne, règlement, proposition de modification du règlement sans diagnostic, sans raisons évoquées, sans analyse d'impact environnemental, sanitaire, puis résolution, et demande de soutien... Le pour ou le contre servent quelle cause ?
On s'y perd.
Le plomb est très toxique. On ne veut pas de plomb dans l'environnement. Le plastique se retrouve dans l'environnement à l'état de micro-particules. Donc, on ne veut pas de plomb dans les plastiques.
Il faut donc sensibiliser nos députés, pour qu'ils votent pour le durcissement des normes et des règles, quelle que soit la durée de vie des produits.

LAMBEAUX Daniel
Le 10/02/2020 à 11:19:31

quel est l'intérêt d'ajouter du plomb dans le PVC recyclé ? pour le durcir ?

Roux Gilles
Le 10/02/2020 à 11:17:29

Le pvc, c'est une belle saloperie qui reçoit pour le rendre plus malléable moult phtalates et épicotes! Il est vrai que le cristal, c'est du verre plus du plomb (qui ne migre pas?...), en sera-t'il ainsi pour le Pvc, sachant que les matières plastiques: polymères évoluent + ou - lentement vers leur origine de monomères, avec bien sûr relargage des différents composants....

cactus
Le 10/02/2020 à 11:14:05

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !