actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Annoncez la couleur !

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Non au projet Aquind

Mise en ligne du 27/03/2018 au 29/10/2019

Aquind est un projet d'interconnexion électrique entre la France et l'Angleterre proposé par une société privée au prétexte de proposer un complément de sécurité et de diversité en matière d’approvisionnement énergétique pour favoriser la concurrence sur le marché de l’énergie... au mépris de l'environnement et de la transition écologique.

Bilan de la cyberaction :

3629 participants

Présentation de la cyberaction :

Le Collectif STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs invite le plus grand nombre à manifester son opposition au projet d'interconnexion entre les réseaux électriques français et anglais par une société privée, Aquind.
Non seulement la réalisation de ce projet pourrait porter atteinte à une zone humide aujourd'hui protégée par le Conservatoire du littoral mais il va à l'encontre de l'ambition de transition énergétique et de la relocalisation de la production d'électricité.
Exprimez-vous à l'occasion de la concertation préalable organisée par la Commission nationale du débat public pour dire non à ce projet.


Convaincu(e) de l'urgente nécessité de la transition énergétique et l'opportunité pour les territoires de relocaliser la production d'électricité et mu(e) par le souci de l'environnement, je considère monsieur que le projet Aquind est en contradiction avec les objectifs figurant à l'article Premier de la loi du 17 aout 2015 dite de transition énergétique.

Cette interconnexion électrique supplémentaire entre la France et l'Angleterre est inutile pour au moins trois raisons :
1. d'abord parce d'autres interconnexions sont aujourd'hui conçues et réalisés par RTE ;
2. ensuite parce le choix du site n'est justifié que par un projet contesté de construction de deux réacteurs EPR sur le site de la centrale de Penly;
3. enfin parce les investissements nécessaires à la réalisation de ce projet priveront une fois de plus de moyens des projets citoyens de transition énergétique.

La réalisation puis l'exploitation de cette interconnexion électrique ne sont pas plus admissibles au vu :
1. de l'impact des travaux sur la zone humide de l'estuaire de la Scie,
2. de l'impact sur le milieu marin du notamment à l'ensouillage des câbles au fond de la Manche.

Ni l'opportunité ni les modalités ni les objectifs de ce projet ne sont conformes au nécessaire respect de l'environnement et à l'urgence de mener une profonde transition énergétique.

Alors que le débat public sur la programmation pluriannuelle de l'énergie vient à peine de commmencer, il convient de suspendre cette concertation en attente de la publication des orientations de la politique énergétique de la France pour la décennie à venir.

La lettre qui a été envoyée :


Le projet Aquind est en contradiction avec les objectifs figurant à l'article Premier de la loi du 17 aout 2015 dite de transition énergétique.

Cette interconnexion électrique supplémentaire entre la France et l'Angleterre est inutile pour au moins trois raisons :
1. d'autres interconnexions sont aujourd'hui conçues et réalisés par RTE ;
2. le choix du site n'est justifié que par un projet contesté de construction de deux réacteurs EPR sur le site de la centrale de Penly;
3. les investissements nécessaires à la réalisation de ce projet priveront une fois de plus de moyens des projets citoyens de transition énergétique.

La réalisation puis l'exploitation de cette interconnexion ne sont pas plus admissibles au vu :
1. de l'impact des travaux sur la zone humide de l'estuaire de la Scie,
2. de l'impact sur le milieu marin du notamment à l'ensouillage des câbles au fond de la Manche.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

12 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Le projet de liaison électrique entre le Royaume-Uni et la France franchit une étape-clé
https://www.planete-business.com/2020/01/10/le-projet-de-liaison-electrique-entre-le-royaume-uni-et-la-france-franchit-une-etape-cle/  

Alain UGUEN
Le 27/01/2020 à 17:28:34

Au nom
1. du principe de précaution sur le risque de nuisance sanitaire (la ligne passe à moins de 5 m des habitations !!!
2. Importation d’energie Fossile (GB produit plus de 30% d’energie Issue du charbon)
3. Impact écologique / démantèlement de la ligne bétonnée
4. Déjà plus de 10% d’énergie acheminée en interconnexion par rte, légitimité d’une énième?
Sauf à l’enrichissement personnel du promoteur, quel intérêt pour la société française? Les personnes proches de la ligne c’est juste un dommage collatéral ?

Pour ces raisons et bien d’autres NON a ce projet

Jérôme
Le 12/03/2019 à 23:00:09

Non à l'interconnexion qui ne désert que les intérêts financiers et non la sécurité électrique. D'autres solutions existent pour gérer l'électricité que ce gigantisme effréné qui ne fait que accentuer les déséquilibres. Il n'y a aucun intérêt à produire de l'électricité en Hongrie pour alimenter une ville du nord de la grande Bretagne... La grande Bretagne n'est plus dans l'Europe il n'y a pas de raison de détériorer notre environnement pour leur petit confort

Nico
Le 23/01/2019 à 22:46:42

L'argent est mal utilisé.

Frédérique GEORGIN
Le 02/04/2018 à 12:05:34

1) Pourquoi l'Angleterre maintenant. Dans ce cas le lien pourrait se faire sans frontière alors qu'à Calais c'est nous qui récoltons tous les désagréments de la frontière. Bien joué les Anglais.
2) Est-ce encore nous qui allons supporter les affres de la construction et l'Angleterre de rester utilisateur d'électricité? Encore bien joué les Anglais.
3) Les zones humides doivent être sauvegardées car source de vie.

Michel78
Le 30/03/2018 à 09:57:45




le marché électrique? c'est non
entre France et Angleterre? c'est non
des travaux dans la manche? c'est non

mondo
Le 30/03/2018 à 00:53:28

Je signe, ne serai-ce que parce qu'on ne doit pas laisser une entreprise privée s'occuper de l’énergie,de l'eau, ou de la santé et des transports. Qu'ils se contentent de nous vendre des pulls...

Christian Perez-Gil
Le 30/03/2018 à 00:00:02

Le gouvernement Britannique de Theresa May/Les Tories depuis 2010 ne font que donner des avantages au compagnies qui veulent exploiter le pétrole, gas, et le 'Fracking' - et même avec tous les protestes et manifestations contre des gens qui habitent prés des zones qui ont été marqués. C'est vraiment affreux et maintenant le projet Aquind, No!! Et pour tous les raisons expliquées dans la petition! Oú est la CE, et l'Accord de Paris pour combattre le Climat qui change en tout ça??

jack
Le 29/03/2018 à 16:37:05

PRIORITE AUX RENOUVELABLES

Bernard Pothier
Le 29/03/2018 à 16:25:31

La France en marche arrière ! Il suffit de regarder les principaux projets pour constater les régressions.

Georges Cingal
Le 29/03/2018 à 15:59:06

A qui va profiter le crime ? Quant au deux EPR prévus (ou proposés) sur Penly.... C'est encore une hérésie ! Décidément, le lobby nucléaire a encore de beaux jours devant lui... A quand, la transition énergétique annoncée depuis....!!!!

DUNKSAY
Le 29/03/2018 à 13:51:38

La GB serait-elle exportatrice d'électricité verte (ce serait surprenant, avec les projets d'Areva là-bas...); car l'électricité "pas verte", justement, les consommateurs français n'en veulent plus !

Odile
Le 29/03/2018 à 11:56:29

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !