actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

météo

Annoncez la couleur !

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

Les 10 jours verts Transacteurs

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : 279 : déchets nucléaires et démocratie

Ecrivez aux communes candidates à l'enfouissement de déchets radioactifs sur leur territoire !

Demandez-leur de consulter leurs habitants avant le 31 octobre et de tenir compte de leur vote

Bilan de la cyberaction :

3950 participants

3950 participants

contact@ville-brienne-le-chateau.fr.  
mairie.hampigny@wanadoo.fr.  
mairie@ste-menehould.fr.  
mairie.stblin@wanadoo.fr.  
mairie-roches-bettaincourt@9business.fr.  
communederimaucourt@wanadoo.fr.  
mairie.gondrecourt@wanadoo.fr.  
mairie-chassey@mcom.fr.  
mairiedegrand@orange.fr.  
mairie.aouze@orange.fr.  
mairie.morvilliers@wanadoo.fr.  
bricon.mairie@wanadoo.fr.  
mairie.doulaincourt@wanadoo.fr.  
mairie.parsleschavanges@wanadoo.fr.  
mairie.montignylesvaucouleurs@wanadoo.fr.  
mairie.radonvilliers@wanadoo.fr.  
mairie.epothemont@wanadoo.fr.  
baronvillemairie@wanadoo.fr.  

Présentation de la cyberaction :

Bonjour,

L'Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) cherche un nouveau site pour y enfouir des déchets radioactifs, dits "de faible activité à vie longue (FA-VL)". Une étiquette anodine, pour qualifier des déchets qui sont rien moins qu'inoffensifs !

A ce jour, parmi les 3115 communes démarchées par l'Andra, 18 communes ont pris par délibération de leur conseil municipal la décision de se porter candidates à l'implantation de ce site d'enfouissement de déchets radioactifs sur leur territoire. Aucune de ces communes n'a au préalable consulté ses habitants ! Il est permis de penser que les fortes sommes d'argent promises pour "accompagner" la commune choisie ont plus pesé dans ces décisions que les risques sanitaires et environnementaux liés aux déchets radioactifs concernés. Corruption légale ?


Exigez des communes candidates qu'elles consultent leur population !

Nous vous invitons à participer à une action urgente. Celle-ci vise à obtenir l'organisation d'un véritable processus démocratique avant le 31 octobre dans les communes candidates, à savoir :
- informer les habitants, en donnant un temps de parole égal aux opposants et aux promoteurs du projet
- consulter les habitants par un vote à bulletin secret
- organiser enfin une nouvelle délibération du conseil municipal, par vote à bulletin secret, une fois connu le résultat de la consultation

Trois communes ont déjà fait ce choix démocratique (Ville-en-Woëvre, Tréveray, Donjeux). Dans deux d'entre elles, la consultation a eu lieu, et le résultat nous est connu :
- à Ville-en-Woëvre (Meuse), la population s'est prononcée contre le projet à 71,7 %
- à Tréveray (Meuse), la population s'est prononcée contre le projet à 87,8 %

>> Ecrivez dès aujourd'hui aux communes candidates
Merci pour votre implication et votre soutien !
Très cordialement,
Philippe Brousse Directeur du Réseau "Sortir du nucléaire"
http://www.sortirdunucleaire.fr  
Alain Uguen Association Cyber @cteurs

Texte de la pétition :


A l’attention du Maire et de ses conseillers


Mesdames, Messieurs,

Par une récente délibération du conseil municipal, intervenue sans consultation préalable des habitants, votre commune a déclaré se porter candidate à l’implantation sur son territoire d’un site d’enfouissement de déchets radioactifs (déchets radifères et déchets de graphite, principalement). Ces déchets sont dits « de faible activité à vie longue (FA-VL) ». Cette appellation, au premier abord anodine, recouvre une réalité rien moins qu’inoffensive :

« Vie longue » : ces déchets resteront radioactifs, donc dangereux pour l’homme et son environnement, pendant une quasi éternité à l’échelle humaine (exemple : plus de 3 millions d’années pour le chlore-36, principal contributeur pour l’impact à long terme des déchets de graphite).

« Faible activité » : ce qualificatif ne correspond pas à une notion scientifique, mais simplement à une nomenclature qui définit arbitrairement quatre fourchettes d’activité (très faible, faible, moyenne, haute). « Faible activité » ne signifie donc nullement « peu ou pas dangereux », et il serait malhonnête de vous le laisser penser.

Les déchets radifères contiennent notamment du radium-226, élément radioactif de très forte toxicité (radioactivité de type alpha), et qui se décompose en radon-222, un gaz radioactif volatil et très nocif. On retrouverait immanquablement du radon-222 dans les poumons des riverains du site. Les déchets de graphite, irradiés dans le cœur des réacteurs nucléaires de première génération, sont fortement contaminés en plutonium-239. Inhaler moins d’un millionième de gramme de plutonium peut suffire à contracter un cancer.

Ces quelques considérations ne sont qu’un aperçu des nombreux risques et dangers réels inhérents à un site d’enfouissement de déchets radioactifs. Elles me conduisent à vous faire part de mon opinion :

Il serait illégitime que vous engagiez votre commune, c’est-à-dire les citoyens qui vous ont confié un mandat représentatif, dans un projet qui comporte des risques sanitaires et environnementaux, sans avoir au préalable dûment informé et consulté l’ensemble des habitants. Les communes de Ville-en-Woëvre (Meuse), Trévenay (Meuse) et Donjeux (Haute-Marne) ont dès début octobre fait le choix de consulter leurs habitants avant de se prononcer.

Je vous demande donc :
d’organiser une réunion publique d’information au cours de laquelle les opposants au projet bénéficieront d’un temps de parole égal à celui de ses promoteurs.
de procéder à une consultation de la population de votre commune par un vote à bulletin secret.
de procéder à une nouvelle délibération du conseil municipal par un vote à bulletin secret afin que chaque conseiller puisse se prononcer en toute sérénité, une fois connu et rendu public le résultat de la consultation de la population.

Espérant que vous aurez à cœur de mettre en œuvre cette procédure démocratique avant la date butoir fixée par l’Andra au 31 octobre, je vous prie, Mesdames, Messieurs, d’agréer mes sincères salutations.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

Aucun commentaire

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !