actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Samedi 3 octobre: marchons sur les aéroports!

Annoncez la couleur !

Ne laissez pas vos appareils en veille

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

météo

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : 294: Cancer - Prévenir ce qui peut l’être

Êtes-vous inquiets de l’influence de la contamination environnementale sur la santé et sur le risque de développer un cancer? Si c’est le cas, vous avez l’opportunité d’interpeller directement le gouvernement pour vous assurer que le nouveau Plan Cancer va couvrir ces facteurs de risque. Participez à cette cyber action.

Bilan de la cyberaction :

5756 participants ont écrit à contributionsplancancer@institutcancer.fr.  

Cancer - Prévenir ce qui peut l'être" a été lancée sur le constat d'une faible prise en compte des facteurs environnementaux émergents dans les politiques de santé publique et surtout le premier Plan Cancer. La fraction environnementale de référence dans l'incidence des cancers jusqu'alors émanait de publications conservatrices, reprises par l'Académie de Médecine en 2007, l'évaluant à environ 3% (en incluant l'exposition UV). Il était donc important de rectifier la prise en compte de ces facteurs dès le processus de consultation mis en place par les autorités pour faire remonter des informations pour la rédaction des recommandations pour le futur Plan Cancer. Vous avez été quasiment 6000 à soutenir les demandes d'interdictions de certaines substances chimiques, le droit à l'information et au final une meilleure protection de la santé. La rapport de recommandations est paru récemment et nous voyons que la fraction environnementale est maintenant reprise de données plus avancées puisqu'indique le rapport cette fraction peut maintenant représenter 20% des cancers et met l'accent particulier sur le besoin de suivre les impacts dûs aux pesticides.

Nous vous remercions pour votre participation pour une meilleure protection de la santé.
Aurèle CLÉMENCIN
Pesticides & Cancer
HEAL – MDRGF

http://www.journaldelenvironnement.net/fr/document/detail.asp?id=11636&idThema=5  

http://www.sante-sports.gouv.fr/actualite-presse/presse-sante/communiques/nouveau-plan-cancer-rapport-du-professeur-jean-pierre-grunfeld-ligne-site-du-ministere-sante-sports.html  

Présentation de la cyberaction :

Suite à la consultation publique qui va prendre fin le 26 janvier, un comité dirigé par le Pr Grunfeld va rédiger ce Plan.
http://www.e-cancer.fr/Institut-National-Cancer/Contributions-futur-Plan-Cancer/op_1-it_1023-la_1-ve_1.html  

Cancer - Prévenir ce qui peut l’être

A l’heure actuelle, 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 seront touchés par le cancer au cours de leur vie, son incidence a doublé en 25 ans en France, c’est la 1ère cause de mortalité en France depuis 2004 (depuis 2007 dans le monde), et la progression du cancer de l'enfant de 1% par an en Europe depuis 30 ans. Malgré les avancées significatives dans les techniques de détection et les traitements, beaucoup de citoyens se posent des questions. Que faut il faire de plus pour empêcher cette maladie de toucher tant de monde, et quelle somme d’évidences scientifiques faut il rassembler avant de passer à l’action? Ce nouveau Plan Cancer est une opportunité unique de répondre à ces questions et d’étendre son influence pour prévenir les cancers avant même qu’ils ne se manifestent. L’exposition à certaines substances chimiques synthétiques, comme les pesticides, est très probablement en cause dans l’épidémie de cancer, et donc il faut aller plus loin pour éliminer et réduire l’exposition à ces substances.

HEAL (Health And Environment Alliance,  www.env-health.org.   ), Alliance Européenne Santé-Environnement, qui travaille pour faire reconnaître les bénéfices sanitaires de la protection environnementale et le MDRGF (  www.mdrgf.org.   ) qui travaille plus particulièrement pour la réduction de l’utilisation des pesticides ont récemment lancé une campagne de sensibilisation sur les liens entre cancer et pesticides (  www.pesticidescancer.eu.   ). Cette campagne est soutenue par différentes associations : ARTAC : Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse, WECF France : Women in Europe for a Common Future France, CNMSE : Coordination Nationale Médicale Santé Environnement, ASEF/ASEP : Associations Santé-Environnement France et Provence, AMIES : Association des Médecins Indépendants pour L’environnement et le Santé Publique, Carole Entraide Cancer (basée à Béthune) et ASS : Action Santé Solidarité (basée à Lons le Saunier).

Texte de la pétition :


Madame, Monsieur

Nous appelons à ce que le futur Plan Cancer national prenne sérieusement en compte les mesures de prévention des cancers pour aller au delà du simple dépistage primaire. Les facteurs de risque environnementaux doivent être intégrés à la prévention et doivent avoir le même poids que les facteurs de risque liés aux comportements individuels et au style de vie (i.e. le tabagisme, l’inactivité physique, la nutrition, etc.). Ce Plan Cancer devrait donc soutenir les actions suivantes, pour permettre d’éliminer l’exposition à certains facteurs de risque :

- Utiliser la nouvelle législation sur les substances chimiques (REACH) pour évaluer plus de substances et pouvoir en déterminer leur dangerosité;

- Substituer les molécules dangereuses, comme les pesticides, par des substances ayant prouvé leur innocuité;

- Interdire l’utilisation de pesticides dans les lieux publics comme les parcs, les cours d’écoles, les hôpitaux, etc ;

- Rendre publiques et exhaustives envers le public les informations concernant les niveaux de polluants présents dans les sols, l’air, l’eau, et plus particulièrement à proximité des zones habitées et résidentielles, pour renforcer le «droit de savoir» de ces populations sur les risques et dangers portés par les substances. Cela doit aussi couvrir les produits de consommation;

- Interdire ou limiter fortement l’utilisation des technologies sans-fil (pour éliminer ou réduire l’exposition aux Champs Electro-Magnétiques qui pourraient jouer un rôle dans le développement de certains cancers);

- faciliter l’accès aux produits alimentaires biologiques dans la restauration collective, ainsi que pour le public en général.

je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations citoyennes.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

Aucun commentaire

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !