actualité écologie

Les 10 jours verts Transacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

victoire pour Gabriel Dufils

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Consultation publique sur l’autorisation d’abattage des bouquetins du Bargy

Mise en ligne du 20/10/2017 au 24/10/2017

La préfecture de Haute-Savoie vient de lancer une consultation publique relative à un projet d’arrêté autorisant, sur le massif du Bargy, la capture, l’euthanasie et l’abattage d’un certain nombre de bouquetins non testés séropositifs, rapporte la Ligue de protection des oiseaux (LPO)

Bilan de la cyberaction :

2939 participants

Présentation de la cyberaction :

Cette consultation se terminera le 23 octobre.
L’objectif de ce projet d’arrêté serait à la fois de constituer un noyau sain de bouquetins ainsi que sa surveillance. Pour ce faire, il ordonnerait le prélèvement de bouquetins non testés séronégatifs présents sur les secteurs « Grand Bargy », « Petit Bargy » et « Jalouvre Peyre », pour maîtriser l’enzootie de brucellose au sein de cette population, dans l’intérêt de la santé publique et pour prévenir les dommages à l’élevage et aux filières agricoles de montagne.
Il s’agirait d’abattre, d’ici à la fin de l’année 2017, jusqu’à 20 bouquetins dans la zone centrale du massif du Bargy, zone dans laquelle le taux supposé de prévalence brucellique est le plus fort : le chiffre de 70 % de taux d’infection est avancé. Les zones périphériques, où le taux de prévalence est estimé entre 10 et 20 %, ne sont concernées que par des captures pour contrôle sanitaire, avec euthanasie des individus séropositifs.
À une courte majorité (9 pour, 7 contre, 2 abstentions), le CNPN avait donné son accord sur ce plan le 21 septembre. Le ministère de la transition écologique a également donné son feu vert. Mais plusieurs organisations (ASPAS, FERUS, la FRAPNA, la LPO et One Voice) restent sur leur opposition à tout abattage d’animaux non testés

Les réponses peuvent être envoyées directement par courriel à l'adresse utilisée pour cette cyberaction.
Soyez donc nombreux à répondre à cette consultation publique soit en participant à cette action soit sur le site web de la préfecture de Haute-Savoie avant le 23 octobre 2017.
http://haute-savoie.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Droit-a-l-information-sur-l-environnement/Les-consultations-2017/Bouquetins-Bargy-capture-euthanasie-bouquetins-seropositifs-en-vue-constitution-d-un-noyau-sain  


Plus d'informations
Retrouvez tous les arguments et compléments d'informations sur le lien suivant : Dossier complet s'appuyant sur des rapports scientifiques
http://lebruitduvent.overblog.com/bouquetinsdossier.html  

Précédentes actions
063L bis Bouquetins : la médiation s'impose
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=936  

Monsieur le Préfet de Haute-Savoie, il n' y a pas « d'extrême urgence » à tuer des bouquetins
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=869  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet
Comme plusieurs organisations (ASPAS, FERUS, la FRAPNA, la LPO et One Voice) je tiens à vous redire mon opposition à tout abattage d’animaux non testés.
Recevez l'assurance de ma vigilance citoyenne sur vos décisions

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

40 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

No a l abbatage des oiseaux ou de animaux sauvages

Néstor Vega Salazar
Le 22/12/2017 à 18:58:29

Commencez par supprimer les décisions imbéciles et stupides.
Encore une imbécilité de plus.
supprimer des bêtes peu être saines et les tuer sans faire de test avant; Débile !!!!

chriss
Le 02/11/2017 à 22:31:24

c est cruel et lache!!!

aurore barrois
Le 26/10/2017 à 11:30:13

complètement écœurée de cet acharnement contre la faune sauvage. Pourquoi ? mais pourquoi donc ?
Voulons-nous rester seuls sur cette planète avec nos écrans, nos robots dans un environnement aseptisé, cadré,"propre" !
Tout ce travail de déshumanisation devient très inquiétant mais continuons à lutter auprès des associations qui ne baissent pas les bras et dans notre quotidien, en cohérence avec ce que nous défendons, ce dont nous avons envie pour nos enfants, petits-enfants, un monde de beauté.

mm82
Le 26/10/2017 à 10:54:12

C'est inadmissible de prendre de telles décisions!Ce préfet est-il tombé sur la tête?

Cricri
Le 25/10/2017 à 19:45:04

Il n'y a pas d'urgence à tuer des bouquetins non testés.Prenez le temps de faire le nécessaire avant de supprimer des animaux qui ne présentent peut-être pas de danger pour la santé des autres bouquetins

Bricourt Ghislaine
Le 24/10/2017 à 22:13:51

Stop à ce cruel abattage.

un anonyme
Le 24/10/2017 à 17:58:01

Doit-on abattre tous les Hommes atteints de maladies mortelles et contagieuses au motif d'éviter toute prolifération desdites maladies??
Non, bien sûr!

Pourquoi devrait-il en être autrement pour les animaux?

Faites preuve d'intelligence, ne tuez pas des animaux sains.

Nathalie Piloni
Le 24/10/2017 à 17:55:59

C'est bien.

fouquet
Le 24/10/2017 à 15:07:24

Monsieur le Préfet
Comme plusieurs organisations (ASPAS, FERUS, la FRAPNA, la LPO et One Voice) je tiens à vous redire mon opposition à tout abattage d’animaux non testés.
Recevez l'assurance de ma vigilance citoyenne sur vos décisions

couki
Le 24/10/2017 à 14:20:08

Un peu de pitié pour nos animaux

michaux
Le 24/10/2017 à 14:13:15

Depuis combien de millénaire les populations en faune et en flore se régulent... L'humain se croyant au dessus de tout ça, croit devoir réguler ce qui se fait très bien naturellement.
Non aux abattage arbitraire d'animaux

Noémie
Le 24/10/2017 à 13:29:11

Je suis d'accord avec Dalila Ouai. Les vrais nuisibles sont les inhumains que nous sommes.

VIVIANE TITS
Le 24/10/2017 à 13:17:01

tout à fait d'accord

sylvie
Le 24/10/2017 à 11:58:33

Vous vous trompez de cible !! Les nuisibles sont "humains"

Dalila OUAI
Le 23/10/2017 à 19:48:42

La solution pire que le mal : c'est la solution finale!
Laissons la nature réguler, elle fait ça mieux que les humains, fussent-ils " scientifiques" ou " experts", ?? des mots qui sont vides de sens.

un anonyme
Le 23/10/2017 à 17:05:33

Apparemment le précédent abattage a été inutile...
Nos têtes pensantes devraient en tirer les conséquences et se poser les bonnes questions.

Jacqueline BONNEFOY-CLAUDET
Le 22/10/2017 à 17:11:28

Abattre les malades pour ne pas qu'ils contaminent les autres: tout un programme!

le ministère de la transition "écologique a donné son feu "vert"", et la police environnenentale tue les bouquetins...
c'est quoi ce monde?

chris
Le 22/10/2017 à 00:20:18

Pour précision à tous les commentaires qui évoque les chasseurs : dans le cas présent c'est la police environnementale qui tue les bouquetins. Pas les chasseurs !
Eux chassent le cerf et le sanglier.

Flore De Clercq
Le 21/10/2017 à 11:53:12

Entièrement d'accord avec Mireille dans son commentaire du 20-10. N'abattre que les bouquetins séropositifs et pas les autres ! Donc les tester avant c'est une question de bon sens !

Jonquille
Le 21/10/2017 à 10:31:42

Halte au massacre imbécile.

LEAU Jean-Paul
Le 21/10/2017 à 10:08:11

jusqu'où ira la bétise humaine à chaque ouverture de la chasse , on en finirait par dire " les chasseurs , mais où est leur cerveau! "

alain honvault
Le 21/10/2017 à 09:20:42

Taux estimé, taux avancé, bref des suppositions...
Une seule certitude : la mort par abattage.
Détruire, toujours détruire. Et l'on appelle cela du pragmatisme.

Frawald
Le 21/10/2017 à 07:00:53




Du bon sens svp





DU BON SENS SVP !!!!Abattre des bêtes testées malades ou séropositives afin de protèger les bêtes saines oui,mais pas à " l'aveugle",ça n'a aucun sens,c'est même criminel!
Mais qu'est-ce qu'on peut être con dans ce pays!!!!!





pievoleuse
Le 20/10/2017 à 23:16:02

quand il n'y aura plus rien à tuer, les chasseurs se tueront entre eux !!!!!!!

un anonyme
Le 20/10/2017 à 21:33:54

Encore l'abattage, quelle imagination !
Et pour les Loups ça continue aussi...
Jean-Claude

jean claude tempier
Le 20/10/2017 à 18:17:47

il est temps de prendre conscience que nous ne sommes pas, nous les humains, à vivre sur terre.
XXI eme siècle et nous n'avons pas grandi

Cathy Nesmes
Le 20/10/2017 à 18:08:27

Encore du pain béni pour nos "chers" chasseurs !

un anonyme
Le 20/10/2017 à 17:55:36

Encore une excuse pour assassiner en toute impunité. C'est lamentable.

Michèle Haudebourg
Le 20/10/2017 à 17:17:06

laissez les animaux en paix tant qu'ils n'attaquent ni les troupeaux ni les hommes

philippe serré
Le 20/10/2017 à 16:44:38

Encore une excuse pour que les soi disant chasseurs puissent les assassiner en toute impunité!

pierre-gerard frelon
Le 20/10/2017 à 16:11:31

Vlan! Récidive de l'attaque contre la population des bouquetins. Je peux admettre que l'on abatte les bêtes malades susceptibles de contaminer le reste du troupeau. J'ai vu de près les ravages que peut faire la brucellose parmi les troupeaux de chèvres et de brebis. Dans mon enfance et ma prime jeunesse il y avait toujours dans nos villages, des personnes qui avaient souffert de ce qu'on appelait alors "la fièvre de Malte" et qui en gardaient des séquelles. Car la maladie est aussi transmissible à l'homme. Mais abattre des animaux SAINS ou sans les avoir testés est une aberration. Les bouquetins ne sont pas si nombreux, notre faune sauvage s'est réduite comme peau de chagrin, il est urgent que les pouvoirs publics fassent preuve de bons sens et renoncent à un massacre injustifié.

Mireille
Le 20/10/2017 à 14:58:58

Dans quelques années il ne restera plus rien sur cette terre ! Il ne doit tout de même pas être impossible de tester si ces animaux sont malades ou non ! c'est vrai qu'il est plus facile de tuer que d'agir intelligemment !
Tout cela est affligeant

capucine02
Le 20/10/2017 à 14:04:37

Serait-il possible que la Haine vicérales de ces personnes s'harmonisent avec leur Amour de la vie ?

un anonyme
Le 20/10/2017 à 12:46:54

Serait-il possible qu'enfin, tous les responsables de notre beau pays s'harmonisent leurs haines avec leur amour d'eux même et des autres gens autour d'eux
Merci par avance.

jean-pierre 34
Le 20/10/2017 à 12:42:53

a chaque ouverture de la chasse on va s'apercevoir que les bouquetins sont malades !!!!!

ALAIN MAURICE DROUVILLE
Le 20/10/2017 à 12:14:32

Il semble qu'une partie de l'humanité, pense que l'évolution de la vie sur terre ce sera une seule espéce pour la peupler: l'homme.
Il ne restera que l'homme sur terre, est-ce possible?

Christian Perez-Gil
Le 20/10/2017 à 11:05:23

Quand l'entêtement confine à la c------e !

Rémy GILLET-CHAULET
Le 20/10/2017 à 10:35:53

Le problème c'est toujours les autres...
Je suis malade à cause de...
Quand va-t-on cesser de placer l'activité humaine au-dessus de tout intérêt naturel ?
Nous nous émerveillons chaque fois que nous voyons un animal apprendre quelque chose - décidant de fait s'il est intelligent ou pas - mais nous sommes toujours incapables d'apprendre de nos erreurs.
Continuons à déstabiliser notre environnement ! Les bouquetins c'était bien sur les cartes postales...

Yves
Le 20/10/2017 à 09:52:23

Bonjour

Comment comprendre certains actes ou décisions sans réels fondements .La nature est faite pour nous et son respect est le meilleur garant de notre survie .
Bonne et heureuse journée à tous jean

jean en soleil
Le 20/10/2017 à 09:43:03

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !