image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Appel aux acteurs de l'écologie politique

Mise en ligne du 07/12/2016 au 06/06/2017

Pour une alternative citoyenne, coopérative, écologique et solidaire

Bilan de la pétition :

346 participants

Présentation de la pétition :

Mettons la transition écologique et citoyenne au cœur de tous nos projets, donnons aux citoyens le pouvoir et les moyens d’agir, mutualisons les profits et construisons ensemble le monde de DEMAIN


Dans la perspective des élections présidentielles de 2017, la cyberaction proposée a pour objectif de solliciter les élus d'Europe Écologie Les Verts, afin qu'ils étudient un ensemble de propositions, construites à partir des expériences de transition écologique et citoyenne existantes, qui pourraient permettre aux citoyens de devenir les acteurs responsables de la transformation souhaitée.

Dans notre situation d'urgence climatique et sociale majeure, ces propositions citoyennes pourraient être portées par EELV au sein d’un projet politique commun, capable de réunir l'ensemble des forces de gauche alternative et écologistes, et de réveiller la motivation d’une majorité de nos concitoyens.

Ces propositions sont complémentaires du programme d’EELV. Elles nous semblent aussi importantes pour compléter le programme porté par Jean Luc Mélenchon. Nous proposons notamment de lutter contre la précarité sociale de manière plus innovante et pertinente, à nos yeux, que par une augmentation forte et rapide du SMIC. Nous regretterions qu'une telle augmentation pèse négativement sur les embauches et sur les conditions de travail dans les PME, et les coopératives naissantes, engagées dans la transition économique, écologique et sociale.

Sachant que Jean Luc Mélenchon, potentiellement présidentiable, est porteur d’un projet éco-socialiste très proche de l’écologie politique, nous appelons les écologistes d'EELV à savoir dépasser les clivages pour rejoindre sa candidature, afin d'apporter avec nous un soutien critique et constructif au grand projet collectif à mettre en oeuvre.

Au sein du mouvement de rassemblement qui pourrait aboutir au changement radical dont nous avons besoin, avec les élus écologistes nous voulons revendiquer la possibilité de construire un système de résilience à l'échelle de notre pays, en multipliant les alternatives économiques et sociales locales, afin d'assurer à toutes et tous de pouvoir vivre mieux, même avec moins, dans un contexte de décroissance énergétique et de transition économique.

Pour financer cette mutation sociale et écologique nécessaire, nous proposons notamment de mettre en œuvre un système de cotisation solidaire sur les hauts revenus et sur les bénéfices des entreprises, avec limitation des dividendes.

Comme la Sécu en 1945, ces cotisations, considérées comme un bien commun au service de tous, seraient mutualisées et gérées collectivement par des institutions coopératives dont les citoyens seraient eux-mêmes les acteurs et les responsables.

A partir de cette option fondatrice d’un nouveau contrat social au service de l’intérêt collectif, nous proposons de développer les cinq axes suivants :

1. La mutation coopérative de l’économie, avec multiplication des entreprises coopératives en SCOP et SCIC, par création ou transformation, grâce à un système de financement et d'accompagnement national volontariste et prioritaire. Cette mutation doit permettre de répondre aux besoins des populations en dehors de toute logique de profit des uns aux dépens des autres, avec partage des responsabilités et des salaires, avec participation des salariés aux décisions de gestion et avec répartition équitable des pouvoirs quelque soit le niveau de capital détenu.

2. La multiplication de contrats de développement écologique, social et solidaire subventionnés par les cotisations sur les bénéfices des entreprises. Ces contrats doivent permettre de multiplier les emplois pérennes dans les structures à but non lucratif engagées dans la transition écologique et citoyenne, notamment pour le développement de l’agriculture biologique et paysanne, secteur essentiel pour vivre tous et bien demain, en phase de décroissance énergétique globale, avec un besoin de main d’œuvre important dans un cadre valorisant. Ce dispositif solidaire et créatif doit mobiliser tous les acteurs économiques et sociaux autour d’un objectif « zéro chômeur » à l’échelle nationale.

3. La création d’un revenu de base inconditionnel pour tous, complémentaire des droits et salaires existants, , complémentaire des droits et salaires existants, et complémentaire des contrats de développement social et écologique « zéro chômeur ». Ce revenu de base, commun à tous les citoyens, serait financé par les cotisations sur les hauts revenus et garantirait une élévation importante des revenus par le bas avec limitation par le haut. Plus avantageux qu’une hausse massive du SMIC, le revenu de base complémentaire permettrait d’améliorer les conditions de vie et de travail de tous, tout en augmentant les capacités d’embauche dans les petites et moyennes entreprises, notamment dans les coopératives.

4. La constitution d’une monnaie citoyenne nationale, gérée par une banque citoyenne et coopérative sans but lucratif, sans spéculation et sans évasion fiscale, au service de la relocalisation des échanges et du projet de transformation écologique et sociale. Cette monnaie citoyenne serait complémentaire de l’Euro. Mais elle pourrait s’en désolidariser en cas de crise, ou dans l'éventuelle nécessité de sortie de l'Union Européenne si toute réforme y était impossible. Support du revenu de base versé à tous, et support des financements de la mutation coopérative, écologique et sociale, cette monnaie citoyenne deviendrait le symbole national de la transformation collective mise en œuvre. Elle deviendrait aussi notre force collective de résilience face à la finance internationale avec laquelle un bras de fer semble incontournable.

5. Le renforcement des pratiques démocratiques visant l’implication citoyenne et la pérennité des systèmes mis en place, avec développement des consultations citoyennes pour l’élaboration des projets, recours au referendum impliquant l’analyse collective, multiplication des assemblées citoyennes locales comme relais créatifs et critiques des politiques publiques, développement du tirage au sort complémentaire des élections dans les institutions et constitution de structures coopératives et citoyennes autonomes pour assurer la gestion des outils de transformation écologique et sociale mis en œuvre.

Vous pouvez trouver plus de détails sur ces proposition sur le site http://altermonde.coop/  

Texte de la pétition :


Bonjour,

Acteurs et sympathisants de la transition écologique et citoyenne, dans la perspective des élections présidentielles de 2017, nous vous soumettons des propositions concrètes qui pourraient mettre les citoyens au cœur du mouvement de transformation que nous souhaiterions voir se concrétiser.
Vous trouverez cet ensemble de propositions en pièce jointe.

Nous vous sollicitons pour vous demander de les prendre en compte et d'envisager avec leurs promoteurs leur possible concrétisation.

Nous voulons construire un système de résilience à l'échelle de notre pays, en multipliant les alternatives économiques, coopératives, écologiques et sociales qui permettront d'assurer à toutes et tous de pouvoir vivre mieux, même avec moins, dans un contexte de décroissance énergétique et de mutation économique nécessaire.

Dans notre situation d'urgence climatique et sociale majeure, ces propositions citoyennes pourraient être portées par EELV au sein d’un projet politique commun, capable de réunir l'ensemble des forces de gauche alternative et écologistes, et de réveiller la motivation d’une majorité de nos concitoyens.

Ces propositions sont complémentaires du programme d’EELV. Elles nous semblent aussi importantes pour compléter le programme porté par Jean Luc Mélenchon. Nous proposons notamment de lutter contre la précarité sociale de manière plus innovante et pertinente, à nos yeux, que par une augmentation forte et rapide du SMIC. Nous regretterions qu'une telle augmentation pèse négativement sur les embauches et sur les conditions de travail dans les PME, et les coopératives naissantes, engagées dans la transition économique, écologique et sociale.

Sachant que Jean Luc Mélenchon, potentiellement présidentiable, est porteur d’un projet éco-socialiste très proche de l’écologie politique, nous espérons vivement qu'au delà des clivages, vous saurez rejoindre sa candidature, pour apporter avec nous votre soutien critique et constructif au grand projet collectif à mettre en oeuvre.

Vous remerciant d'avance de votre considération

Cordialement

 

25 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Chers @candide. Les origines bourgeoises de Victor Hugo ne l'ont pas empêché d'avoir du cœur.
Il est des êtres que la misère élève, et d'autres qu'elle avilit, et c'est pareil pour la richesse.
Ce monde matérialiste peuplé d'envieux et de charognards, nécessite que l'on se protège, ce qui n'empêche pas d'avoir du cœur, générosité et passion, la vocation, l'intelligence et le savoir, de l'engagement. Les sacrifices de JLM sont la preuve de sa générosité et de son intégrité. On parle ici de qualité humaines, pas de patrimoine.
@gabyboy @Alain Rozenbaum....
Je crois que les autres candidats vertueux et honorables, manqueront de cette force dans l'exercice de leur mandat. Leur droit à se présenter est un droit à la dispersion, à l'échec, et ce qui est encore plus dramatique, est que cet échec ne se limitera pas à un titre ou à une place de président, mais ce sera la porte grande ouverte à la conservation de ce système moribond qui nous a conduit au basculement climatique. Et le monde périra par épée de la division qu'il a brandi.
Le sacrifice d'une candidature est nécessaire pour réunir les conditions d'une victoire de la détermination pour conduire cette révolution philosophique de très haut niveau, qui aura un impact planétaire digne de la genèse. Ne ratons pas cette chance unique, et unissons nous contre cette oligarchie conservatrice asservie aux lobbies.

Daniel LAMBEAUX
Le 28/01/2017 à 11:17:46

Candide, vous l'êtes vraiment!

Françoise Doray
Le 27/01/2017 à 09:17:40

Je ne voterai certainement pas Mélenchon qui refuse de révéler sa fortune parce qu'il ne peut pas plus que Le Pen prétendre vouloir aider les "pauvres". Lisez donc les révélations du Canard Enchainé sur J.L.M.
Benoit Hamont est un pur, un vrai socialiste qui défend authentiquement l'écologie mais bien sûr, il fait nettement moins de bruit que Mélenchon !!!

candide
Le 26/01/2017 à 19:39:13

cher @unanonyme, ne faisons pas semblant de croire que cette petition à un autre but que de renforcer le harcèlement à l'encontre de tout ceux s'oppose à Mélenchon et à ses insoumis fanatisés qui croient avoir inventé l'écologie sans meme comprendre ce que ça recouvre. Perso je vote écolo depuis longtemps parce qu'au moins avec eux, meme si parfois c'est le bordel, il n'y a pas de leader autoproclamé qui fait semblant de vouloir donner le pouvoir au people. D'ailleurs remarquez bien qu'il dit le people au lieu des citoyens car il fait partie de cette gauche archaique qui croit qu'il faut parler au people mais qui s'en défit s'il ne pense pas comme eux. Moi je crois au pouvoir des citoyens, c'est pour ça que je voterai soit Marchandise soit Jadot car les deux sont issus d'une primaire ouverte où les citoyens qui ont participle ont pu decider librement...Après pour l'écologie je voterai peut-être Jadot vu qu'il connait bien son sujet et qu'à la difference de Mélenchon il sait que c'est grace à l'Europe que nous avons ´de l'environnement en France. Mélenchon c'est la vieille garde du PS et un magouilleur de première : https://www.youtube.com/watch?v=L7zGY5wG30Q  

gabyboy
Le 24/01/2017 à 15:25:27

@Alain Rozenbaum. Je crois utile d'ajouter :
Le système reposant sur l'homme providentiel nous a conduit à ce régime monarchique fragile... C'est justement ce qu'il faut changer en mettant en place une véritable démocratie citoyenne participative intégrale, révocatoire dans la partie représentative. Quand j'apprends comment ont voté nos députés, quand je constate que les élus ne font pas leur travail républicain... il faut non pas faire plaisir au peuple, mais gouverner dans son intérêt, et cela demande de l'intégrité et de l'engagement.

Daniel LAMBEAUX
Le 20/01/2017 à 19:27:28

@gabyboy. Cette pétition ne semble pas avoir d'autre objectif que de révéler le défaut d'éthique, de connaissance, de clairvoyance, et donc d'honnêteté des partis endémiques.
Le harcèlement auquel vous faites allusion, n'est pas un fait des détracteurs du système actuel, il est la conséquence du manque de respect de la nature, par confort, par apathie, par lâcheté, ou par entêtement fourbe des négationnistes manipulés par des gens cupides.
C'est l'augmentation des catastrophes dites naturelles dans un désert de conscience, qui fait émerger le besoin de politiser l'écologie. Constatez les démissions successives des ministres de l'écologie intègres ou leur mise au placard pour laisser le système économique dicter ses lois infâmes.
C'est comme cette valeur républicaine qu'est la Liberté, qui, par défaut de transmission du respect, du sens du devoir et face au manque de sagesse des dirigeants, démontré grâce à des médias héroïques, à des lanceurs d'alerte, à la justice... et devenu un droit à la défiance, à une anarchie aux antipodes de ses principes fondateurs de responsabilité individuelle...
Je suis désolé que mes commentaires aient pu prêté à croire d'une saisie d'opportunité pour faire de la propagande partisane, et répondrai que l'on projette souvent ses propres défauts sur les autres. Pour être plus explicite : Un voleur verra des voleurs partout...
Il est vrai que l'on grandit de ses erreurs, encore faut-il les reconnaître et les racheter.
L'époque où l'économie devait permettre de mener n'importe quelle politique, nous a mené à cette impasse environnementale et sociale. Pour le climat et l'environnement, les constats scientifiques sont objectifs. L'augmentation des catastrophes naturelles montre qu'elles sont liées à l'ère industrielle, et donc anthropiques... Face à l'augmentation de ces catas, nous devons reconsidérer nos priorités, être solidaires, sinon c'est la porte ouverte aux pires fictions. La France peut faire cette révolution philosophique, car forte de sa diversité, de sa richesse culturelle, technique... elle doit montrer l'exemple.
Le basculement climatique nous incitera à découvrir les charmes de la sobriété, de la fraternité, des sources de bonheurs simples, moins matérialistes, et d'une alimentation à moindre impact effet de serre, donc beaucoup moins carnée.

un anonyme
Le 20/01/2017 à 16:54:59

@Daniel LAMBEAUX: Merci pour votre réponse, mais je ne suis toujours pas convaincu.
On en revient toujours au même problème : la Ve République ayant été taillée sur mesure pour Charles de Gaulle et l'élection présidentielle ayant été prévue pour élire le chef de l'un des 2 clans (droite ou gauche), on cherche l'homme providentiel.
Il faut en finir, et ce n'est pas en se prosternant devant un professionnel de la politique qu'on y arrivera.
Je trouve plus intéressantes pour l'avenir les initiatives venant des citoyens, et LaPrimaire.org est à mon avis la meilleure d'entre elles.
Je voterai pour Charlotte Marchandise (si elle obtient les 500 signatures), même si les instituts de sondage décident qu'elle n'a "aucune chance" de gagner.
La démocratie n'est ni un jeu de hasard où l'on évalue les espérances de gain, ni une spéculation financière où on achète ce que tout le monde achète.

Alain Rozenbaum
Le 20/01/2017 à 14:47:26

Franchement cette pétition est un pas de plus dans le harcèlement des fanatatiques soit-disant insoumis de Mélenchon. Une tentative désespérée de faire croire que leur champion, qui n'aime ni la démocratie, ni les journalistes qui ne sont pas d'accord avec lui, a inventé l'écologie. Non seulement il a pompé tout son programme sur EELV mais en plus au Parlement il n'est jamais là pour voter sur les sujets environnement. Alors faites-moi rire, le grand pourfendeur de l'anti-système est élu depuis 1983. Au Parlement européen il ne fout mais il touche les indemnités. être écolo c'est pas bouffer du quinoa (d'ailleurs si vous aviez un minimum de connaissances sur les sujets écolos vous sauriez que ce n'est pas forcément bon pour la planète sauf s'il est local). Je suis indigné que cette plateforme servent les petits intérêts de gens étroits d'esprits dont le seul but est d'harceler un parti dans l'ADN est l'écologie mais aussi la démocratie et une europe meilleure que celle qui fonctionne mal aujourd'hui. Si vous aviez vraiment à coeur l'écologie, la vraie pas celle du greenwashing mélenchonnien (qui a été toute sa vie partisan du nucléaire sauf quand en campagne il veut plus écolo, vous souhaiteriez ouvrir la discussion au lieu de faire du harcèlement.

gabyboy
Le 20/01/2017 à 14:07:40

Bonjour @Alain Rozenbaum et merci pour votre réponse. Par expérience, je suis convaincu.
Le "Bon Sens" qui plane sur l'initiative citoyenne, ouvre à l'initiative, mais n'est pas toujours le Mieux, et expose à l'anarchie. L'initiative citoyenne ne doit pas conduire à l'individualisme, à cette ségrégation sociale basée sur la richesse, mais à la mutualisation des ressources, des moyens, au partage du savoir, à la responsabilisation des décideurs.
Pour ce qui est des professionnels de la politique, la connaissance des rouages est aussi nécessaire que la spécialisation. L'homme que je défends est altruiste, intègre et passionnément humain. Face aux cataclysmes climatiques à venir, la SOLIDARITE et la PROXIMITE seront nos meilleurs atouts.

LAMBEAUX Daniel
Le 20/01/2017 à 12:46:36

@Daniel LAMBEAUX: Merci pour votre réponse, mais je ne suis toujours pas convaincu.
On en revient toujours au même problème : la Ve République ayant été taillée sur mesure pour Charles de Gaulle et l'élection présidentielle ayant été prévue pour élire le chef de l'un des 2 clans (droite ou gauche), on cherche l'homme providentiel.
Il faut en finir, et ce n'est pas en se prosternant devant un professionnel de la politique qu'on y arrivera.
Je trouve plus intéressantes pour l'avenir les initiatives venant des citoyens, et LaPrimaire.org est à mon avis la meilleure d'entre elles.
Je voterai pour Charlotte Marchandise (si elle obtient les 500 signatures), même si les instituts de sondage décident qu'elle n'a "aucune chance" de gagner.
La démocratie n'est ni un jeu de hasard où l'on évalue les espérances de gain, ni une spéculation financière où on achète ce que tout le monde achète.

Alain Rozenbaum
Le 20/01/2017 à 10:55:52

Si le revenu de base pour tous était réellement significatif, CAFS et ASSEDICS pourraient devenir moins utiles, et le plus gros de leur finance, et frais de fonctionnement, pourrait être rebasculé sur le revenu de base pour en payer une partie. Allégement des frais de fonctionnement. Une idée comme ça. libération pour les plus démunis du harcèlement administratif. Passage du personnel administratif au revenu de base pour l'aider à trouver un travail plus épanouissant.


plantain
Le 19/01/2017 à 22:17:22

Bonjour Mme Frawald,
Au début, je ne défendais pas un candidat, mais des principes, et j'ai regardé quel candidat collait avec ces principes. Comme il n'y a pas l'embarras du choix...
JLM a des convictions, il est droit, sincère. Face à des attaques basses, il montre qu'il peut répliquer avec une grande clairvoyance et fermeté. Cette fermeté n'est pas de l'autoritarisme qui masque l'incompétence, c'est de la droiture, de l'intégrité, de la sensibilisation d'un auditoire apathique. Depuis la COP 21, Il a bien hiérarchisé les priorités, et les médias y sont sensibles.
Sarkozy avait aussi ces qualités, mais il les a mises au service d'un objectif asocial économique sans conscience environnementale.
Nicolas Hulot a eu conscience des difficultés et du poids moral de cette entreprise.
Pour le prochain mandat, c'est une révolution philosophique qu'il faut mener pour assurer cette transition énergétique et culturelle, dans un univers spéculateur écocide conservateur qui a les moyens de mettre un pays à genoux. Pour 500 000 ans de vie sur Terre, il va falloir oser l'exemplarité de la solidarité et tenir bon.
Je ne vois pas d'autre candidat que JLM et son équipe, digne de cette mission, d'autant qu'il propose une gouvernance partagée, ce qui devrait vous rassurer.
Son bouquin, l'avenir en commun n'est pas très cher.

Daniel LAMBEAUX
Le 19/01/2017 à 15:37:18

Seule l'unité peut permettre de remporter une élection en passant au-dessus de quelques divergences

André Ferruit
Le 19/01/2017 à 09:47:23

Désolée, mais je n'ai aucune confiance en Jean-Luc Mélenchon, en tant que personne et par conséquent en tant que leader politique. A mon avis, il n'a pas la pondération que requiert la fonction présidentielle. Pour être plus claire, je pense qu'on ne laisse pas les commandes à quelqu'un qui sort trop facilement de ses gonds. On a déjà eu Sarkozy pendant 5 ans, alors un ralliement à un autre "excité", non merci!
Je ne signerai donc pas cette pétition.

Frawald
Le 19/01/2017 à 07:14:05

Bonjour Alain Rozenbaum.
Les deux primaires ne sont pas des alternatives, elles sont scléroses politiques pour cumulards vissés, elles sont la continuité des errements antérieurs, s'ils n'étaient que antidémocratiques ou parjures de leurs vocations politiques respectives, ils sont, et c'est à mon avis beaucoup plus grave, écocides, ce qui est un crime contre la Conscience Collective. Je vous prie de réaliser la certitude et l'importance du drame climatique qui arrive. Les péroraisons des autres candidats pressés de satisfaire un électorat immédiat sur fond d'économie, font pitié. La Vie est en jeu, et nos vies éphémères n'ont pas à compromettre la Vie sur Terre au nom d'un confort volé aux générations futures. Le seul à être visionnaire, cohérent, à hiérarchiser correctement les priorités, à avoir l'étoffe pédagogique, à être aussi bien entouré, c'est Jean-Luc. Une fois élu, la loi ne sera plus du coté des nantis et des conservateurs qui ont perverti la démocratie, et par la refonte de la constitution, l'implication républicaine sera légale, et permettra enfin les projets sociétaux, la transition énergétique que l'on sait nécessaire depuis les années 80, et pour laquelle le nucléaire est dans l'impasse sûreté, déchets et éthique.
J'aurais même aimé que ce vote des présidentielles, qui nous engage pour les générations futures, ne soit pas à bulletin secret.

Bonsoir Ricardo Lafare.
Votre négation de l'importance de écologie renvoie aux arguments des vieux partis, qui prétendent que l'écologie est de tous les partis... Le constat est là, de Rémy Fraysse, aux portiques polutaxe, à cette fausse démocratie écocide et guerrière de NDDL, par cette ignoble fierté tauromachique, qui ose l'envoi de porte-avions pour régler un terrorisme culturel, sans réformer notre terrorisme environnemental, notre politique d'intégration et de formation, en passant par la casse sociale du code du travail... face à ces frondes d'un pouvoir financier occulte, à ces conservatismes culturels ou de confort, je crains que la pédagogie ne suffira pas, et qu'hélas, comme vous le citez, le 49.3 sera encore nécessaire pour faire entendre raison, et tenir les échéances avant que la nature ne nous les impose en mode dégradé.

Le vote JLM n'est pas une option, c'est notre seule chance.

Daniel LAMBEAUX
Le 18/01/2017 à 20:14:19

enfin une proposition raisonnable: unissons nous, les plus nombreux possible pour avoir une chance d'envoyer un candidat au 2° tour qui met l'écologie au centre de ses réflexions et propositions.
Laissez tomber les égos et construisons ensemble le mouvement de la France Insoumise capable de gagner les élections présidentielles , c'est une question de survie pour tous!

Françoise Doray
Le 18/01/2017 à 18:55:33

à mon avis la votre est une idée GENIALE......mais que
EELV refusera,je pense, pour diverses raisons........
Mais je l'appui le même avec ma signature et je en informerai mes amis "insoumis" de Charente, avec les quels je suis engagé en campagne electorale (JLM2017).
<bravo ! et merci à vous.
P.S. je vous enverrai un petit don, dés que possible.
Francesco Paparatti

Francesco Paparatti
Le 18/01/2017 à 18:49:14

Cette initiative me parait pertinente , inspirée d'une logique de real-politik qui n'a rien de déshonorant ... quand elle ne consiste pas à tourner le dos aux idéaux qui nous motivent . Or , c'est bien la même volonté de transformation écologique de notre société qui sous-tend les programmes respectifs d'EELV et de "France Insoumise "
et en explique les proximités . Simplement , les voix que récoltera Jadot ne feront qu' entretenir un entre-soi sympathique , certes , mais perdues pour le rapport de forces en cours de constitution ,
tandis que leur report sur le candidat Mélenchon aurait quelques chances de jouer un rôle décisif - va savoir ! - sur le seuil de basculement vers le 2è tour . Puisqu' ainsi fonctionne cette grossière machine électorale que nous impose l'actuelle Constitution ... qu'il s'agit prioritairement de changer !
Ad augusta per angusta : si c'est un chemin de traverse plein d'épines qui conduit à la clairière d'un "Avenir en commun " , faut pas craindre de faire un pas de côté pour s'y engager , et surtout pas rester planté à la bifurcation !

jacques Bonnet
Le 18/01/2017 à 18:39:35

pour répondre à Marie Paule : "on n'a rien à attendre de ...." : SI : DES VOIX !! (VOIR COMMENTAIRE DE DANIEL EN DESSOUS )

un anonyme
Le 18/01/2017 à 16:08:19

n'importe quoi... pas objectif du tout, y a pas que l'écologie ... faudrait déjà faire en sorte de plus se manger de 49.3 par exemple... ce sont des leurres, ils vous donneront de l'écologie avec des 49.3, de l'injustice, de la fausseté, des complots?? Vous n'avez donc toujours pas compris...

Ricardo Lafare
Le 18/01/2017 à 15:17:34

Tous derrière Mélenchon, l'homme providentiel ? C'est ça que vous appelez une alternative citoyenne ?
Pour moi l'alternative citoyenne c'est plutôt LaPrimaire.org

Alain Rozenbaum
Le 18/01/2017 à 15:00:35

c'est quoi cette folie avec un "JLM" qui se convertit pour avoir des électeurs et encense la destruction d'Alep ?

un anonyme
Le 18/01/2017 à 14:40:07

N'éparpillons pas nos voix et nos forces ou alors ,il ne faudra pas se plaindre d'avoir prêché dans le désert .Il y a un candidat qui défend les mêmes valeurs,il s'appelle JLMélenchon.Il a un programme qui tient la route et qui est cohérent.
Alors,pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué?
Je me le demande.
L'avenir il sera en commun,ou il ne sera pas !Je suis d'accord entièrement avec Marie-Paule Fratani.A lire sans modération et à diffuser absolument.3E et en plus un foisonnement d'idées à la portée de tous.
https://avenirencommun.fr/livrets-thematiques/   On y revient toujours!
Maryse Bouche

Maryse Bouche
Le 11/01/2017 à 09:45:00

Bonjour à tous,

On n'a rien à attendre du PS, du NPA ou de EELV.
Ne laissons pas se disperser nos voix TOUS avec J L Mélenchon !
La France insoumise a son programme l'Avenir en commun et les livrets thématiques, fruit d’un travail collectif et coordonné incluant les énergies renouvelables, l’économie de la mer, le changement des modes de production et de consommation… A lire absolument https://avenirencommun.fr/livrets-thematiques/  

Marie-Paule Fratani
Le 10/01/2017 à 16:10:40

L'impérieuse nécessité d'une transition énergétique s'inscrit dans cette révolution philosophique et citoyenne qui nécessite conscience environnementale, altruisme, courage, combativité, pédagogie, bonne connaissance des rouages politiques, et je dirais même sympathie. Cet appel au rassemblement n'est pas une option, c'est une chance unique pour l'avenir de la planète, avec pour terrain initiatique de sortie des systèmes écocides, notre pays, unique par sa diversité climatique, géologique, culturelle, riche de son histoire, de son niveau de connaissance, et de sa fraternité. A la veille du basculement climatique, cet appel à l'unité n'est pas une option, il est une exigence.
Merci à Jean-Luc Mélenchon, à ses soutiens et à tous ceux qui le rejoindront.

Daniel LAMBEAUX
Le 10/01/2017 à 13:55:36

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !