image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Pour une consultation du public transparente.

Mise en ligne du 14/11/2016 au 22/02/2017

Le document faisant la synthèse de la consultation publique a été modifié sur la PPE. Il n'y est plus indiqué que 70% des personnes ayant contribué ont demandé une réduction de la part du nucléaire. A la place, il est écrit " Un certain nombre de commentaires demandent un engagement plus rapide vers une réduction de la part de la production d’électricité d’origine nucléaire, avec un calendrier de fermeture de centrales".

Bilan de la cyberaction :

3060 participants

Présentation de la cyberaction :

Le 29/10 Anne Bringault informe les participants à la liste "Acteurs en transition énergétique".

Maintenant que la PPE est publiée, la synthèse de la consultation publique vient de l'être aussi.
Voir ici à partir de la page 88 : http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/3_-_Declaration_environnementale_-_28_octobre_2016.pdf  
Assez opaque, de mon point de vue, sauf peut-être sur le nucléaire.


Le 02 novembre Anne Bringault informe les participants à la liste "Acteurs en transition énergétique".

le document faisant la synthèse de la consultation publique a été modifié et il est maintenant ici : http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/4_-_Synthese_des_avis_du_public.pdf  

Il n'y est plus indiqué que 70 % des personnes ayant contribué ont demandé une réduction de la part du nucléaire. A la place, il est écrit " Un certain nombre de commentaires demandent un engagement plus rapide vers une réduction de la part de la production d’électricité d’origine nucléaire, avec un calendrier de fermeture de centrales".

La synthèse fait état de 5291 commentaires mais ne dit pas si les 3066 participants qui ont écrit à Madame la Ministre avec copie à leur député ont été pris en compte.
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=1086  

Un projet de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) a été transmis le 1er juillet 2016. Incohérent et imprécis dans l’évolution à venir du parc nucléaire, insuffisant sur la levée des barrières réglementaires et administratives qui pénalisent les renouvelables, muet sur le financement des transports en communs et des infrastructures pour le vélo, sans réel changement de cap sur la rénovation du bâtiment... Cette PPE n’est pas acceptable en l’état et ne permettra pas de respecter les objectifs de la loi sur la transition énergétique.
Je soutiens les organisations de protection de l’environnement qui soumettent 16 contre-propositions pour amender et améliorer le texte.
Je vous prie d'agréer mes salutations citoyennes attentives à vos décisions



Nous vous proposons donc d'interpeller la ministre pour demander que pour toutes les consultations comme dans une enquête publique

1 il y ait une adresse électronique pour participer à la consultation en plus de l'émission de commentaires

2 tous les commentaires soient visibles en ligne au fur et à mesure de la consultation. (d'après l'article L120-1 du code l'environnement les réponses du public doivent être rendues visibles)

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Ministre,

Par la présente je tiens à protester contre la modification du document de synthèse suite à la consultation publique sur la PPE et m'insurger en particulier sur le caviardage du % sur réduction du nucléaire .

Je demande expressément que pour toutes les consultations comme dans une enquête publique :
1 il y ait une adresse électronique pour participer à la consultation en plus de l'émission de commentaires
2 tous les commentaires soient visibles en ligne au fur et à mesure de la consultation. (d'après l'article L120-1 du code l'environnement les réponses du public doivent être rendues visibles)

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

25 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Réponse au message d' un anonyme du 05/12/2016 :
C' est très simple : comment une femme pourrait-elle accéder au pouvoir dans ce monde fait par les hommes et pour eux ? Si elle y parvient , c' est qu' elle a été suffisamment masculinisée pour être acceptée .Impossible d' accéder au pouvoir tout en se respectant en tant que femmes .Ces gens là n' ont aucun respect pour le féminin et les valeurs qu'il porte .Et on voit où cela nous aura mené d' être gérés à coups de testostérone et de marcher sur une seule jambe , la jambe mâle quand la société est faite de femmes et d' hommes ... Forcément casse-gueule !Mais même ça , ils n' en ont aucunement conscience .
Heureusement , la société évolue par ses marges et là , les femmes oeuvrent dans l' ombre , là où les hommes adorent qu' elles soient .
Heureusement qu' il y a aussi dans ces marges des hommes conscients , aimant la vie et donc la nature et les femmes .Merci à eux .

padupe
Le 20/02/2017 à 15:02:41

Consultation du public ???
J' ai voulu participer à celle concernant la vaccination ; j' ai évoqué mes déboires avec le vaccin anti hépatite B , et quand j' ai voulu envoyer , non seulement il n' y avait plus aucun lien pour le faire mais impossible également d' enregistrer : ce que j' avais écrit n' apparaissait pas !!!
Alors ...
Bon courage !

padupe
Le 20/02/2017 à 14:50:21

le gros problème des enquêtes publiques, c'est qu'elles sont inservables. comment voulez vous que des citoyens puissent passer quatre à six heures de lecture en mairie pour consulter une dizaine de registres qui se renvoient de l'un à l'autre.
la seule solution de pouvoir consulter à tête reposée, c'est de télécharger l'enquête et là, vous avez le temps de relever toutes les erreurs qu'elle comporte. vous vous en faite un résumé que vous communiquez au commissaire enquêteur et que vous envoyez à votre député et sénateur, et surprise, ils vous disent qu'ils ne sont pas en charge du dossier et qu'ils ne peuvent rien pour vous, alors là, faites comme moi, vous leur répondez que vous avez bien reçu leur avis mais que vous vous posez la question de savoir pourquoi il ont été élu si ce n'est pour défendre les intérêts de leur circonscription et miracle vous obtenez un rendez-vous dans la semaine.
il ne faut surtout pas hésiter à les bousculer.

Jean-Pierre Reillon
Le 18/02/2017 à 16:29:37

Le temps de consultation doit prendre en compte les conditions d'accès à l'enquête. La publicité de l'enquête ne doit pas se résumer à une parution dans un journal,sur un site et un affichage en mairie. La consultation des dossiers doit faire l'objet d'une publication du dossier dans la presse locale et nationale

lucien tassera
Le 18/02/2017 à 10:11:36

La meilleure énergie, c'est celle qui n'est pas consommée. Il faut travailler sur l'isolation sérieuse des logements, par exemple, et imposer aux bailleurs de proposer des tels logements; cela s'est fait dans d'autres pays européens, ce serait impossible en France? Allons donc, un peu de volonté politique!

geronimo
Le 17/02/2017 à 18:25:27

Pour être "publique", une enquête doit être totalement transparente, tout doit y figurer et être porté à la connaissance de tous.

geronimo
Le 17/02/2017 à 18:21:01

Voici le commentaire laissé sur le site du ministère.
Problème majeur : l’information du public, par Roland COMTE , le 17 février 2017 à 16h19
Le problème majeur que je vois est l’information du public. Jusque là, l’information du public se faisait par un affichage en mairie. Très souvent, cet affichage était rendu illisible car écrit en caractères minuscules, voire recouvert par d’autres informations. Je propose un système beaucoup plus simple et en accord avec la volonté de numériser au maximum toutes les procédures publiques. Que les citoyens qui voudraient prendre part aux décisions concernant leur environnement s’inscrivent sur le site du Ministère de l’Environnement et qu’ils reçoivent systématiquement dans leur boîte aux lettres électronique les informations qui les concernent. Pour ceux qui n’ont pas de couverture internet, la formule papier peut-être maintenue, du moins à titre transitoire. Comme il paraît difficile de leur adresser par poste des dossiers trop volumineux, ils pourraient être invités à les consulter en préfecture, sous-préfecture ou à leur mairie. Ainsi, peut-être, la volonté de transparence affichée par le ministère pourrait avoir une chance de se réalise

Roland COMTE
Le 17/02/2017 à 16:20:58

Il ne faut plus élire que des citoyens qui ont au minimum 10 ANS D'EXPERIENCE dans le monde réel du travail
L'ENA sans expérience? n'est pas un critère de compétence pour nos élus politiciens qui se font manipulés si ce n'est acheter par les lOBBYS

Alain Begon
Le 17/02/2017 à 12:43:49

en plus de la petition envoyée ce serai bien d'envoyer toutes les explications auquelles ont a acces pour signer au destinataire, car les politiques ne connaissent pas tous les dossiers et ne font pas l'effort de se renseigner au vu des decisions absurdent qu'ils prennent. ca leurs permettraient peut etre de prendre de bonnes decisions

lucie reus
Le 11/12/2016 à 23:33:47

Qui dira la gravité de ces manipulations, les dégâts causés dans la confiance, déjà maigre, que les citoyens ont en leurs "représentants"...

un anonyme
Le 07/12/2016 à 15:57:13

je croyais que l'arrivee de femmes dans la politique allait amener de l'humanisme et que du bon.apres belkassem,taubira el khoneri et maintenant celle là,je me pose des questions...

un anonyme
Le 05/12/2016 à 18:25:58

Le document original n'est plus disponible sur le site du gouvernement et le lien mène à une "erreur 404".
Or un député de mon département me demande de préciser le caviardage pour pouvoir poser une question érite à la Ministre.
Quelqu'un a-t-il récupéré le pdf pour le mettre de nouveau en accès?
D'avance merci.*
JC Caraire

Caraire
Le 17/11/2016 à 15:16:28

Une vraie pratique démocratique ferait que nos élus soient revocables. Bonjour la pagaille!

sbirros
Le 15/11/2016 à 15:11:12

L'Etat devient le plus gros menteur que nous ayons !! Tout est bon pour cacher la vérité aux gens, car ils sont tous des électeurs potentiels, alors surtout ne rien dire ! Ainsi nous allons tout droit à la catastrophe car le retard français ne cesse de croitre en matière d'énergie renouvelable .... comme sur d'autres plans.

Jonquille
Le 15/11/2016 à 13:28:58

C'est honteux ce genre de manipulation. L'énergie nucléaire coûte très cher à tout les contribuables, et n'est pas une énergie propre, en dépit de tout ce qu'on veut nous faire croire. Qu'allons nous faire de tous ces déchets toxiques. Quand allons-nous commencer à démanteler les centrales obsolètes? Comment allons-nous procéder?
Il existe des alternatives aux énergies fossiles et nucléaire, nous le savons fort bien? La France prend du retard dans ce domaine comme dans bien d'autres, et ce retard sera impossible à rattraper, si on continue.

Totoche
Le 15/11/2016 à 09:15:36

C'est honteux; le nucléaire coûte très cher, et n'est pas une énergie propre, en dépit de tout ce qu'on peut nous raconter à longueur de journée. Il existe des alternatives aux énergies fossiles et au nucléaire, et dans ce domaine, la France prend du retard qu'on ne pourra pas rattraper, si on continue.

un anonyme
Le 15/11/2016 à 09:03:38

Je comprends pourquoi lorsqu'on met un commentaire sur le site du Ministère on ne peut pas lire les autres commentaires (contrairement au site de l'Autorité de Sûreté Nucléaire par exemple). Comme ça on peut ensuite dire ce qu'on veut dans la synthèse des avis émis. C'est vraiment une mascarade cette consultation puisque les derniers avis étaient au 15 octobre et le décret est paru le 27 octobre, délai trop court pour analyser sérieusement les milliers de commentaires.

Guerry Joël
Le 14/11/2016 à 22:35:02

@cycle06 -> Plus d'électricité ne veut certainement pas dire plus de nucléaire. Promouvoir la voiture électrique ne veut pas dire promouvoir le tout-routier et tout-individuel. La véritable question est "qui l'on sert?". Et comment.
NB: je ne pose pas les documents de référence, il y a pléthore d'informations sur Internet pour qui veut bien rechercher un peu.

Philippe LEBOURG
Le 14/11/2016 à 20:49:30

En même temps,je ne vois pas comment promouvoir la voiture électrique ,sans avoir besoin de plus d'électricité .

cycle06
Le 14/11/2016 à 14:32:17

Les lobbys feraient mieux de gaspiller leur énorme paquet de fric pour augmenter nos retraites !





membo 42
le 14 novembre

André RAOULT
Le 14/11/2016 à 14:23:37

Le document original n'est plus disponible sur le site du gouvernement et le lien mène à une "erreur 404".
Quelqu'un a-t-il récupéré le pdf pour le mettre de nouveau en accès?
D'avance merci.

Didier V.
Le 14/11/2016 à 12:10:32

Si nous voulons réduire la part du nucléaire à 50 % d'ici 2021, il est déjà trop tard pour que cette promesse électorale soit tenue. La programmation de l'arrêt de la centrale de Fessenheim n'est toujours pas décidée, le lobby du nucléaire et nos politiciens en place refusent de voir le désatre (écologiste et financier) à venir!Irresponsables et coupables de laisser perdurer cette situation par leur silence.
Gilbert

GILBERT RIBERT
Le 14/11/2016 à 11:15:55

Il est inadmissible de pouvoir manipuler l'opinion publique de cette façon
Preuve s'il en fallait une de plus, que la classe politique utilise tous les moyens pour garder ses privilèges

Alain Begon
Le 14/11/2016 à 11:14:13

stop prédateurs !

Christian CHAVALARIAS
Le 14/11/2016 à 10:56:48


Un certain nombre, c'est combien. 70°/° c'est une majorité . On peut le dire, même si on n'en tient pas compte.

un anonyme
Le 14/11/2016 à 10:42:06

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !