actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

Les 10 jours verts Transacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

La Terre vue depuis l’espace

victoire pour Gabriel Dufils

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : 13 MILITANTS CONTRE L’ESCLAVAGE EN PRISON

Mise en ligne du 05/08/2016 au 02/01/2017

Bien qu’aboli et reconnu comme crime en 1981, l’esclavage se perpétue en Mauritanie. L’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) en Mauritanie et d’autres organisations, notamment SOS-Esclaves, signalent et dénoncent des cas d’esclavage. Cependant, plutôt que de soutenir leur combat, les autorités s’acharnent à mettre des obstacles au travail légitime de défense des droits humains des militants anti-esclavagisme.

Bilan de la cyberaction :

2562 participants

Présentation de la cyberaction :

Ainsi, 13 membres de l’IRA Mauritanie sont détenus depuis leurs arrestations, qui se sont faites par vague entre le 29 juin et le 9 juillet. Ils sont tous privés d’avocat et de contact avec leur famille.
Le 12 juillet, ils ont été conduits à la prison de Nouakchott, après avoir été inculpés de rébellion, de recours à la violence, d’agression contre des policiers et des représentants de la justice et d’appartenance à une organisation non reconnue. Ils risquent de subir des mauvais traitements en détention.
Ces militants ont été arrêtés après que des personnes qui vivaient depuis au moins 20 ans dans un bidonville du quartier de Gazra, à Nouakchott, se sont opposées à un déménagement forcé. Aucun des militants de l’IRA ne figure parmi les instigateurs de cette manifestation, à laquelle ils n’ont d’ailleurs pas participé.

REDONNEZ-LEUR DROIT À LA PAROLE
Les autorités mauritaniennes n’en sont pas à leur première attaque contre les militants de l’IRA, et Amnesty n’en est pas à sa première réaction. Agissez une nouvelle fois à leurs côtés pour qu’enfin, la Mauritanie autorise et soutienne le travail des militants anti-esclavagistes, et respecte leurs libertés.
http://www.amnesty.be/je-veux-agir/agir-en-ligne/signer-en-ligne/article/13-militants-contre-l-esclavage-en-prison  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président,

Je suis très préoccupé(e) par l’arrestation et la détention au secret de 13 militants de l’organisation anti-esclavagiste Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) en Mauritanie. Ils ont été arrêtés après que des personnes qui vivaient depuis au moins 20 ans dans un bidonville à Nouakchott se sont opposées à un déménagement forcé. Aucun d’eux ne figure parmi les instigateurs de cette manifestation, à laquelle ils n’ont d’ailleurs pas participé.

Je vous exhorte donc à :
- libérer immédiatement et sans condition les 13 prisonniers d’opinion concernés, qui sont détenus uniquement en raison de leurs activités pacifiques en faveur des droits humains ;
- veiller à ce que, pendant leur détention, ils ne soient pas victimes d’actes de torture ni d’autres mauvais traitements et à ce qu’ils aient accès sans interruption à l’avocat de leur choix, à des soins médicaux, à leur famille et à tous les produits et services de première nécessité;
- garantir que les militants anti-esclavagistes en Mauritanie puissent mener leurs activités légitimes sans restriction ni crainte de représailles.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

54 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

C'est inadmissible de voir ce qu'il se passe encore à notre époque, et de penser que "l'homme est "évolué" et "intelligent" !
Chaque être humain a droit à l'amour, au respect et à la liberté !

Marie
Le 21/11/2016 à 14:03:02

chacun a droit a une vie décente et libre car nous sommes tous égaux sur cette planète ; honte au gouvernements qui soutiennent l'esclavagisme !
Bravo aux militants qui soutiennent des valeurs humanistes, agissons pour ceux injustement emprisonnés soient liberés

Teissier
Le 14/11/2016 à 22:34:34

Respect et fraternité

chantal montrichard
Le 13/11/2016 à 23:15:22

Chaque être humain est une facette du diamant de l'humanité et doit être respecté au même titre que tous les autres

Verbrun
Le 13/11/2016 à 19:52:53

J'ai traversé plusieurs fois la Mauritanie entre 1997 et 1998 et à l'époque, j'ai pu constaté que c'était un pays très dur. L'esclavage aujourd'hui en Mauritanie ne m'étonne guère, il s'agit souvent de personnes d'Afrique noire comme les Sénégalais. Soutien total à ces organisations qui luttent contre ces aberrations.

Valérie Viltet
Le 13/11/2016 à 11:08:00

chaque être vivant à le droit de vivre libre

phil
Le 12/11/2016 à 15:01:00

C'est véritablement odieux !

Hélène RADENAC
Le 12/11/2016 à 13:09:53

Encore des maltraitances... où est l'humain dans ce monde ?

Joy
Le 10/11/2016 à 21:45:48

Inadmissible...

MARYLISE BOROWY
Le 10/11/2016 à 15:18:32

Je sais que nous sommes au 21 ème siècle et que l'esclavage moderne ne semble gêné personne... Appliqué a soit même déjà, il semble que ce soit parfois difficile. Mais si l'on doit punir ceux qui profitent financièrement de ces faits et inégalités alors il faut le faire. Ils doivent payer pour leur cruauté, a la hauteur de ce qu'il font subir aux autres.

Obrecht
Le 10/11/2016 à 09:48:45

à nous de solliciter l'action du nouveau secrétaire général de l'ONU afin qu'il inscrive une action contre le gouvernement de la Mauritanie et ceux qui ne luttent pas contre l'esclavage

vivier
Le 10/11/2016 à 09:27:25

TOTALEMENT INADMISSIBLE

LABREVEUX
Le 09/11/2016 à 19:11:43

Tant que l'être humain n'aura pas choisi la voie du partage, de la générosité et du respect nous ne pourrons nous considérer comme évolués. L'esclavagisme est une torture, le travail est devenu un esclavage alors que les êtres humains pourraient avoir des activités utiles pour eux et pour la société sans être anéantis comme des objets au service de l'engraissement d'autres êtres inhumains.

un anonyme
Le 09/11/2016 à 11:55:17

le gouvernement français ne connais plus qu'une valeur à son actif : celle d'engraisser son portefeuille et celui de ses copains. même l'esclavagisme sur des pays en coopération française ne le rebute pas. vive la révolution française pour 1 gouvernement français au service des habitants de france !

georges chaize
Le 09/11/2016 à 10:35:42

Comment la France peut-elle être "amie" avec un tel état esclavagiste et totalitaire ??!

daniel
Le 09/11/2016 à 10:15:42

Merci de faire cesser l'esclavage et de respecter la liberté fondamentale des êtres humains

christian
Le 09/11/2016 à 08:48:22

Tout état est terroriste !

Thierry PAIN
Le 09/11/2016 à 07:47:22

Respectons la vie pas l'argent !

WINDELS Martin
Le 09/11/2016 à 07:25:00

odieux et inacceptable

Macheret Odile
Le 09/11/2016 à 06:42:39

... Nous sommes à la préhistoire..... Encore que, à cette éoque on savait déja ⁽encore !) que nous ne pouvons survivre que parce que nous sommes plusieurs !!!

Claire S-M
Le 08/11/2016 à 23:12:05

L'esclavage est inadmissible et toute action pour le dénoncer doitnêtre soutenue.

Philippe Grenouilleau
Le 08/11/2016 à 22:57:27

Inadmissible

un anonyme
Le 08/11/2016 à 22:07:39

Que dire de plus?
Comment penser que d'autres personnes puissent vivre actuellement l'esclavage?

Françoise le Berre
Le 08/11/2016 à 22:05:20

L'esclavage continue à exister en Mauritanie malgré son abolition et sa reconnaissance comme crime en 1981.
Pourtant les autorités s'acharnent sur les militants anti-esclavagistes qui qui signalent et dénoncent des cas d'esclavage

Evelyne
Le 08/11/2016 à 21:48:56

lutter contre l'esclavage et contre la torture et contre la peine de mort

PALLUAT Bruno
Le 08/11/2016 à 21:39:54

L'esclavage new look a de beaux jours devant lui en Europe,alors l'esclavage en Mauritanie.....

Doremieux
Le 08/11/2016 à 21:07:29

Solidarité avec ces militants courageux !

OTT
Le 08/11/2016 à 20:59:52

Pour une planète de femmes et d'hommes libres !

DOMINIQUE
Le 08/11/2016 à 20:00:29

Je soutiens ces personnes courageuses qui luttent contre ces abominations

calvet
Le 08/11/2016 à 19:27:26

Luttons sans relache contre la pratique de l'esclavage écrase Les faibles , et qui est une façon de nier la dignité de l' homme, Et reste une honte pour
ceux qui osent encore réduire la dignité de l'humain. Chaque homme sur cette terre devrait Avant tout aimer l'autre, l'aider et se comporter en frère

CRANGA Odette
Le 08/11/2016 à 19:08:46

liberté immédiate

joy
Le 08/11/2016 à 18:43:38

La torture est un fléau qui perdure, il est d'autant plus inacceptable contre les militants antiesclavagistes

un anonyme
Le 08/11/2016 à 18:26:53

L'esclavage est un non-sens. Chaque être humain doit avoir sa part de liberté. Ceux qui rendent d'autres êtres humains esclaves, pour qui se prennent-ils ?Il faudrait les rendre à leur tour esclaves, juste un petit mois, et ils comprendraient peut-être.

Renée NONDEDEU
Le 08/11/2016 à 18:25:41

Luttons contre l'esclavage où qu'il soit, malgré son retour incessant (enfants dans des mines ou casseurs de pierres...).

GILLE
Le 08/11/2016 à 18:06:57

Manifester pour le droit des autres...et s'en retrouver privé. Triste.

Martin
Le 08/11/2016 à 18:06:09

Liberté immédiate pour ces personnes
courageuses .L' esclavagisme n' a plus
le droit d' éxister .

dumas
Le 08/11/2016 à 17:47:01

Sommes-nous revenus au Moyen-âge ou Napoléon a-t-il repris le pouvoir ?

Millemann
Le 08/11/2016 à 17:35:26

Liberté immédiate pour ces personnes courageuses.

FREY
Le 08/11/2016 à 17:05:59

nul être humain n'a le droit d'en asservir un autre : la Mauritanie doit promouvoir ce principe au lieu d'emprisonner ceux qui le promeuvent

marie dufourt
Le 08/11/2016 à 17:03:35

À quelle époque vivons-nous ?

Krys44
Le 08/11/2016 à 16:59:48

liberté pour ces personnes courageuses et que j'admire !

Anne Teurtroy
Le 08/11/2016 à 16:45:42

honte à la france qui supporte les esclavagistes mauritaniens!

un anonyme
Le 08/11/2016 à 16:21:06

Abolir l'esclavage et empêcher les ONG de dénoncer les cas de non application de la loi est une hypochrisie sans nom .

Berrand Josette
Le 08/11/2016 à 16:04:00

Mauritanie : la torture des activistes anti-esclavagisme se poursuit
http://maghreb-info.com/mauritanie-torture-activistes-anti-esclavagisme/  

Alain UGUEN
Le 07/11/2016 à 17:18:40

L'esclavage ne sert pas l'économie globale. Au contraire, il la détruit. C'est une mesure discriminatoire qui peut insidieusement contaminer tout le monde. Ce n'est même pas un mal nécessaire!

citoyen éclairé
Le 05/11/2016 à 10:50:33

celà n'empêche pas le PSeudo capitaliste qui représente la France -endormie sur ces avoirs....apéro/tiercé inclus-de tendre ,pour la finance ,le tapis rouge aux despotes et dictateurs du monde!
C'est vrai que c'est un des acteurs de la mise de ces dictateurs sur le trône

Droits de l'homme ????? pschitt pour notre flamby

vijowi03
Le 19/09/2016 à 12:29:49

Mauritanie: le sort de militants de l'IRA inquiète la communauté internationale

Après le procès mi-août de treize militants de l'ONG anti-esclavagiste de l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), accusés notamment d' « usage de la violence », les réactions de condamnation se multiplient dans le monde. Les 13 militants ont été arrêtés entre fin juin et début juillet pour leur implication présumée dans une manifestation violente lors du déplacement forcé par les autorités d'habitants d'un bidonville de Nouakchott, Ksar, le 29 juin. Arrêtés et torturés, ils ont été condamnés entre 3 et 15 de prison ferme.
http://www.rfi.fr/afrique/20160824-mauritanie-inquietude-internationale-sort-militants-ira  

Alain UGUEN
Le 26/08/2016 à 11:51:54

nous sommes tous esclave de cette société liberticide ... seule une poignée d’élite oligarchique profite de nous , sont-il libre pour autant ? même pas sûr ^^

un anonyme
Le 09/08/2016 à 18:06:18

L'esclavage est un fléau qui porte atteinte à la dignité humaine. Toutes les femmes et tous les hommes ont le droit de vivre libre.
Les citoyens qui militent contre l'esclavagisme doivent être protégés et soutenus dans leur juste combat pour la liberté.

Thierry PLOUZENNEC
Le 09/08/2016 à 10:23:59

comment peut-on être pour l'esclavage ,?????

nous sommes des humains ou des MERDES

un anonyme
Le 08/08/2016 à 19:58:45

Les droits et devoirs de l'homme, c'est pour tout le monde dans le monde...

Jean COLLON
Le 08/08/2016 à 18:46:15

les droits humains ne sont pas facultatifs....

OBJETS DU BON PLAISIR ?

CE N'est plus l'époque , au 21ème siècle

!!!

un anonyme
Le 08/08/2016 à 17:10:47

Les militants contre l'esclavage doivent être libérés et reconnus comme menant une légitime campagne contre l'obscurantisme Mauritanien.

MICHARD Pierre
Le 08/08/2016 à 16:17:40

... il reste encore des cerveaux innachevés en Mauritanie pour avoir des "esclaves"
à leurs services !????????? Ils ne sont donc pas évolués ceux qui dirigent le pays ?????????

Pierrette
Le 08/08/2016 à 11:46:30

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !