image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Ortolans : l’Etat de droit s’applique aussi dans les Landes

Mise en ligne du 08/08/2016 au 15/11/2016

La saison de braconnage des Bruants ortolan dans le Département des Landes n’a que trop duré. Le 29 juillet, la LPO a rencontré le nouveau Préfet des Landes. Ce dernier confirme que l’Etat de droit s’applique bien dans son département. Et pour cause, suite à l’avis motivé adressé par la Commission européenne, l’Etat français a jusqu’au 15 août pour faire la preuve qu’il va mettre un terme à ces pratiques délictuelles (soit 15 jours avant le début de la saison).

Bilan de la cyberaction :

2295 participants

Rappel à la loi : les braconniers de passereaux sont avertis !
Aujourd’hui, dans son édition des Landes, le journal Sud-Ouest (40 673 exemplaires) publie le deuxième encart publicitaire acquis par la LPO pour informer les braconniers de passereaux protégés des risques qu’ils encourent.
https://www.lpo.fr/actualites/rappel-a-la-loi-les-braconniers-de-passereaux-sont-avertis  

Présentation de la cyberaction :

« Il y a une règlementation, elle s’applique, elle doit s’appliquer ». C’est en ces termes que le Préfet du département des Landes a répondu aux représentants de la LPO, venus l’interroger et l’informer des consignes données par ses prédécesseurs. En effet, depuis plus de 10 ans, la police de la nature avait coutume de ne pas relever les infractions ni de poursuivre les contrevenants.

À propos des intentions de l’État face aux activités de braconnage des Bruants ortolans qui sévissent dans les Landes depuis si longtemps, le Préfet a confié « Je n’ai reçu aucune consigne de la part du gouvernement ».

À plusieurs reprises ces dernières années les parquets de Dax et Mont-de-Marsan ont rappelé que le terme de « tolérance préfectorale » en dessous de 30 matoles[1] et 5 appelants[2] n’a aucun fondement juridique. Chaque piégeur, pour une seule matole, encoure jusqu’à 15 000€ d’amende et un an d’emprisonnement. C’est pourtant la stratégie qu’a adoptée l’État depuis plus de dix ans : fermer les yeux sur les actes de braconnage en espérant que la pratique s’éteigne peu à peu. En réalité il n’en est rien, la preuve : grâce à la seule intervention de la LPO, l’ONCFS[3] a dressé 44 procès verbaux en 2015 contre 21 l’année précédente, et saisit 694 pièges illégaux contre 108 en 2014. À titre de comparaison en 2006, l’ONCFS ne dressait que 6 PV et saisissait 154 pièges.

La France a jusqu’au 15 août, soit deux mois après l’injonction de la Commission Européenne, pour dire ce qu’elle compte faire pour mettre un terme au braconnage du Bruant ortolan.

Pour rappel, il s’agit d’une espèce protégée et qui plus est, est en mauvais état de conservation. Cet avis motivé de la Commission européenne est le dernier avant poursuite devant la Cour Européenne de justice (les amendes à payer par tous les contribuables français s’élèveraient alors à plusieurs dizaines de millions d’euros).

Selon les demandes de dérogation des piégeurs eux-mêmes, 30 000 Bruants ortolan, 300 000 Pinsons des arbres et 50 000 Pinsons du nord sont tués chaque année en toute illégalité[4]. Sans compter les autres passereaux capturés accidentellement par ces pièges non sélectifs.

Réunis en association, les piégeurs sont connus des instances de l’Etat et peuvent donc être informés par courrier officiel des peines encourues avant la fin du mois d’août.

La France vient de se doter en 2016 d’une nouvelle loi pour « la reconquête de la biodiversité ». L’heure est venue de démontrer ses intentions en commençant par stopper sa destruction illégale.

La LPO demande au Premier Ministre Manuel Valls de transmettre des consignes claires au Préfet des Landes et au Directeur général de l’ONCFS.

Elle souhaite également que les preuves du plan d’action de l’Etat lui soient fournies dès cette année, et ce avant le démarrage d’une nouvelle saison de braconnage. Faute de quoi la LPO sera dans l’obligation cette année encore, de dénoncer ces pratiques devant l’opinion publique nationale et internationale.

Pour dire « STOP au massacre de nos passereaux », vous pouvez aider la LPO à faire respecter les lois ! Merci.

[1] Piège grillagé posé au sol pour la capture des oiseaux
[2] Oiseaux capturés et détenus illégalement pour attirer leurs congénères
[3] Office national de la chasse et de la faune sauvage. Établissement public de l’État en charge de la police de la nature et présidé actuellement par le Président de la Fédération des chasseurs de Gironde.
[4] Demandes de dérogations pour destruction d’espèces protégées déposées régulièrement par la Fédération des chasseurs des Landes devant l’État.

Plus d'informations
Téléchargez le communiqué de presse de la LPO
https://www.lpo.fr/communiques-de-presse/braconnage-des-bruants-ortolan-dans-les-landes-le-prefet-confirme-a-la-lpo-que-l-etat-de-droit-s-applique-aussi-dans-les-landes  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Premier Ministre

La France a jusqu’au 15 août, soit deux mois après l’injonction de la Commission Européenne, pour dire ce qu’elle compte faire pour mettre un terme au braconnage du Bruant ortolan.

En soutien à la LPO je vous demande de transmettre des consignes claires au Préfet des Landes et au Directeur général de l’ONCFS.
Je souhaite également que les preuves du plan d’action de l’Etat lui soient fournies dès cette année, et ce avant le démarrage d’une nouvelle saison de braconnage.

Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance sur le respect de la biodiversité.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

51 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

J'aurais tellement de choses à dire mais pour résumer je dirais qu'il y a des lois et que chacun s'y tiennent et pas de dérogations ou braconnages permis pour des raisons qui sont contre l'entendement tout ça pour cacher leur flemmagite aïgue (pour restée polie)Et cerise sur le gâteau, c'est nous, contribuables contre cette pratique de surcroît, qui devont payer la faute de ces maniaques de l'assassinat. Y en a marre des guignols !

sylvianne diquélou
Le 28/10/2016 à 15:25:33


Tuer et bouffer des petits oiseaux chanteurs quelle honte au 20 ième siècle Mais envers les chasseurs on sait qu'en France c'est la tolérance parfaite et que dans les départements cette minorité de maniaques qui en....e tout le monde bénéficie de complicités et appuis hauts placés.

un anonyme
Le 04/09/2016 à 20:05:52

Il n'y a pas de défense pour ces gens qui chassent les ortolans

Patricia
Le 28/08/2016 à 19:05:46

Mais où sont donc les garde-chasses,garde-forest
iers de l'ex-ONF...?80% du patrimoine naturel fran
çais sont dévolus aux départements,aux communes,aux
citoyens...D'ailleurs,en matière de gestion du pa
trimoine forestier,voilà déjà belle lurette que les
garde-forestiers ont été dépossédés de leurs fonc
tions;poussant de nombreux d'entre eux au suicide
...comme les paysans...

stoppeur
Le 26/08/2016 à 17:17:18

Le livre noir de la chasse

anonyme
Le 25/08/2016 à 20:49:49

un espoir sur la fécondité des chasseurs : elle est fortement en baisse

etchegaray
Le 25/08/2016 à 17:21:21

comme toujours l'état a la solde des chasseurs même en slip

Rannou Dominique
Le 25/08/2016 à 09:37:21

stupidité des uns+cupidité des autres=destructions,rapines,pillages,voracités et férocités au détriment de tous.

un anonyme
Le 24/08/2016 à 11:51:38

Je suis heureuse que le nouveau Préfet des Landes affirme que l'état de droit s'applique bien dans son département.
C'est un bon point pour ce qui concerne le braconnage. Il faudra voir dans la réalité comment les contrevenants seront sanctionnés.

Mireille LAFFORT
Le 24/08/2016 à 00:05:14

Une honte!

dan
Le 23/08/2016 à 23:28:41

Tous des viandards méprisables !!!! Quel plaisir peut-on éprouver à tuer ces tout-petits oiseaux ???? Il faut être particulièrement cynique et insensible pour perpétrer de tels actes !!!!

GUEREMY
Le 23/08/2016 à 23:12:42

Cessons de massacrer notre environnement ,laissons vivre en paix les espéces qui nous entourent.Merci à toutes les personnes de bonne volonté pour leurs actions.

Scarizzi Marianne
Le 23/08/2016 à 22:14:05

Défendre la chasse aux ortolans v je ne comprends pas

Mamick
Le 23/08/2016 à 21:53:44

La LOI doit s'appliquer pour TOUS ! Aucune exception n'est tolérable !

Agnès Falgoux
Le 23/08/2016 à 21:02:05

Ces pseudo chasseurs, lâches, devraient se remettre en cause quant à l'utilité de leur existence sur cette planète, pauvres prédateurs... Pauvres cerveaux en déshérence...

Nanihagen
Le 23/08/2016 à 20:33:24

les animaux ont le droit de vivre et non de faire le bonheur cruel de quelques uns. Que la loi s'applique enfin.

Brigitte
Le 23/08/2016 à 19:12:39

Liberté mais EGALITE, Fraternité! une seule loi pour une république UNE et Idivisible.

Tartempion
Le 23/08/2016 à 17:04:26

Dans ce pays, la France, les chasseurs et braconniers jouissent d'une bienveillance insupportable, depuis toujours, de la part des élus, alors qu'ils sont une minorité ! Leurs votes ne devaient pas être déterminants pour les politiques. La voix, démocratique, de la majorité - contre les abus des chasseurs - doit prévaloir dans le domaine de la chasse comme dans les autres !

Pour les ortolans, les restaurateurs sont responsables aussi car ils veulent toujours servir à leur clientèle aisée, un gibier de choix...

Eux, comme les chasseurs, doivent savoir que ce régime de faveur est terminé et qu'ils doivent respecter le droit à la vie des ortolans.

Que les contrevenants, notamment les braconniers, soient sévèrement pénalisés s'ils continuent à chasser cette espèce.

Claudette ROSE
Le 23/08/2016 à 16:53:39

bravo pour vos actions. De tout coeur avec vous pour tout ce qui touche à la protection de l'environnement.
les CC.

portelance
Le 23/08/2016 à 16:40:46

La tolérance coupable vis-à-vis des braconniers hors la loi du Sud-Ouest ça suffit ! Mesdames et Messieurs les politiques un peu de courage et de dignité : faites respecter la loi !

BERNARD
Le 23/08/2016 à 16:03:04

Effectivement, les animaux en l'occurrence ces oiseaux ne sont pas des jouets. Nous les préférons en l'air plutôt dans l'assiette ou en cage.

laurence
Le 23/08/2016 à 15:46:51

Préférons les animaux vivants que saignants.
Ils appartiennent à tous et pas seulement à ceux qui prennent plaisir à les tuer.

Urano
Le 23/08/2016 à 14:06:43

Certains chasseurs se croient tout permis sous le couvert de la gestion de la faune.
En vérité ces tueurs/congélateurs sont des prédateurs sans vergogne.
Stop à le destruction de la biodiversité animale...

plumagil
Le 23/08/2016 à 13:21:27

Qu'on fiche la paix aux bruants, aux pinsons, aux cormorans...etc la liste est longue.

Friedli
Le 23/08/2016 à 13:04:29

Quand sortirons-nous de la barbarie?

nicole zurich
Le 23/08/2016 à 13:03:16

autrement dit la loi ne s'applique pas et cela depuis des lustres, la France est la honte de l'Europe en matière de destruction de la nature et nous sommes nombreux à déclarer ne plus voter à l'avenir pour des candidats hostiles à l'écologie, serviles envers les braconniers et les chasseurs les plus viandards

Gaud Chauvin
Le 23/08/2016 à 12:42:36

ras le bol des fous de la gachette, laissons les vivre tous !

V. Rault
Le 23/08/2016 à 12:28:50

Je soutiens sans réserve la position défendu par la LPO. L'état de droit s'applique sur tout le territoire français. Il faut arrêter les petits arrangements des politiques et administrations au détriment de l'intérêt général

Vincent
Le 23/08/2016 à 12:18:41

Cela suffit!l'ortolan est une espèce protégée et ce ne sont pas quelques excités d'une soit disant tradition qui peuvent bafouer une décision.
Ras le bol de ces braconniers détruisant la nature il est temps d'arreter les conneries et de mettre de la moelle intelligente dans certains cerveaux.

fraternel
Le 23/08/2016 à 12:06:56

il y a plus de plaisir à regarder vivre les oiseaux qu'à les mettre dans des assiettes

variengien
Le 23/08/2016 à 11:55:39

Malheureusement Gauche et Droite ont la même politique en faveur de l'environnement et la protection de la nature et ce n'est pas leur priorité.... Bien déçu d'avoir voté et cru à la Gauche.il n'auront plus ma voix et que faire maintenant?

alaarv
Le 23/08/2016 à 11:54:19

Je soutiens le combat de la LPO. pour le respect des espèces protégées et de la loi. merci à Mr Le Préfet de la faire appliquer strictement et complètement.

jcb61
Le 23/08/2016 à 11:24:03

Landes. 2 000 manifestants pour défendre la chasse aux ortolans
http://www.ouest-france.fr/societe/landes-2-000-manifestants-pour-defendre-la-chasse-aux-ortolans-4425461  

Alain Uguen
Le 22/08/2016 à 17:53:42

voulez-vous détruire peu à peu toute la nature ?

un anonyme
Le 11/08/2016 à 08:42:06

La tolérance de nos gouvernants à l'égard des pollueurs, des braconniers et des lobbies destructeurs de la nature n'a que trop duré ! Cette attitude passéiste et criminelle dénote une absence totale de vision à long terme. Si rien ne change, ne comptez pas sur moi en 2017 pour participer à un éventuel "front républicain". Et nous sommes nombreux en avoir ras la casquette !

Frawald
Le 11/08/2016 à 08:32:55

tant que les braconniers voteront les préfet ne se mouilleront pas (ce n'est pas leur genre !)

niermont
Le 10/08/2016 à 16:41:29

tu as raison capucine , on peut rajouter tant de chose destructrice de la vie et de l'humanité ; nucléaire , chemtrails , pétrole , vaccins à l'aluminium , lobbie pharmaceutique , OGM , monsanto ,politique véreux .. etc ..la liste est trop longue mais nous pouvons être solidaire de toutes ces injustices , ne lâchons rien

fiona
Le 09/08/2016 à 18:11:47

Arrêtez de fermer les yeux sur les actes de braconnage et appliquez la loi...les oiseaux sont en disparition !

isabelle obscur
Le 09/08/2016 à 16:37:40

Le département des Landes détient le record national d'imbécillité au kilomètre carré!
Ils me font penser à ces promeneurs ahuris qui découvrent avec ravissement la prolifération des perruches dans les parcs de la région parisienne. Cela au détriment des autres espèces et surtout des passereaux!

elena rivkine
Le 09/08/2016 à 10:02:39

honte au gouvernement qui protègent les chasseurs-agriculteurs-tueurs...... pour se faire reélir....
mais, sachez Messieurs de ce-dit gouvernement... que les défenseurs des animaux... votent aussi !

snoopatty
Le 09/08/2016 à 10:00:08

On nous dit que les effectifs des oiseaux sont en baisse ! comment peut-on tolérer encore ces pratiques. les oiseaux sont de plus en plus menacés, on coupe les arbres partout à n'importe quelle date (autour de chez moi, depuis juillet en pleine nidification !) On se moque de nous il faut absolument stopper ces carnages !
En Belgique par exemple une loi existe pour ne pas abattre d'arbre d'Avril à mi Août ! mais nos politiques craignent pour les votes qu'ils pourraient ne pas récolter si ils font des lois pour interdire ces ignobles pratiques

capucine02
Le 08/08/2016 à 18:56:29

Un petit effort pour l'écologie dans les Landes de la ^part de l'Etat ... de droit... merci !

Jean COLLON
Le 08/08/2016 à 18:44:15

Je dirais exactement la même chose que Cham, ( 2 messages avant ).
La honte, je l'ai depuis des années maintenant, teintée de dégoût et de colère.
Ce pays, si admiré avant, perd son auréole rien qu'avec l'action de la classe politique et des lobbys...

Melba
Le 08/08/2016 à 17:29:55



la partition du temps s'écrit différemment selon les cas, les causes, les lieux
il y a les citoyens et les gouvernants
qu'en est-il des règlements, des injonctions, de l'obéissance et de la désobéissance, de la responsabilité et de la discipline personnelle , pour le bien de la collectivité?

Mondo
Le 08/08/2016 à 17:09:23

Il y a 2 catégories de citoyens pour qui l'état de droit est en option en France.
Les chasseurs et les agriculteurs ,ce sont d'ailleurs souvent les mêmes.
Gageons que vu les élections qui se profilent nos politiques dans leur pitoyable chasse aux voix donneront une fois de plus ordre au préfet de fermer les yeux sur les infractions.
Comme tous les ans depuis que cette loi existe avec la complicité des élus soit disant "écolos".

Marsupilami
Le 08/08/2016 à 16:00:17

Etat de droit ? Pour qui ? On fini par se le demander ...

un anonyme
Le 08/08/2016 à 15:58:14

La France me fait honte, gouvernée par des hommes et femmes politiques subordonnés au lobby des tueurs agrées. Mépris de la vie, mépris des citoyens à 70 % hostiles à ces tueries d'animaux sauvages, mépris des directives européennes, dérogations à ses propres lois... Un pays régi par des intérêts électoralistes et par la recherche d'une "paix sociale" dans le silence des lâches... Un seul sentiment : la honte.

Cham
Le 08/08/2016 à 15:13:08

Il y a plusieurs décennies que j'entends et lis que la chasse au bruant ortolan est interdite. Elle ne pourrait avoir lieu si l'Etat et les collectivités concernées sévissaient en fonction des lois et textes existants. Combien de chasseurs ont été condamnés surtout a maxima? Ils sont pourtant faciles à appréhender et à rafler puisqu'ils sont souvent groupés pour ce type de chasse. On envoie "la troupe" contre les Roms ou les réfugiés de Calais alors que les chasseurs échappent à tout? L'Etat nous prend pour de imbéciles. Il espère ainsi gagner les voix d'une partie d'entre eux mais perd toutes celles de ceux qui défendent les espèces protégées, l'environnement et la biodiversité. C'est un choix imbécile.

Mireille
Le 08/08/2016 à 14:29:09

Triste de devoir signer cette pétition chez nous.
Je suis allé en Grèce les vacances dernières ...Coins magnifiques ....Mais juste un blême...A aucune heure du jour ou de la nuit on entend le chant d'un oiseau.Ils les ont tous tués...Honte à eux.

jmsdeg
Le 08/08/2016 à 14:06:43

IL FAUT VRAIMENT ËTRE SACREMENT TARE POUR TIRER SUR DES OISEAUX OU LES PIEGER.
CES INDIVIDUS EN SONT ENCORE AU MOYEN AGE;

PHILIPPE
Le 08/08/2016 à 13:26:46

Nous espérons qu'enfin les personnes qui bravent les interdictions seront systématiquement verbalisées. Sinon comment faire croire que l'état de droit doit s'appliquer à tous ?

un anonyme
Le 08/08/2016 à 11:48:31

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !