actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Rando Plogoff dimanche 25 aout

La Terre vue depuis l’espace

Les 10 jours verts Transacteurs

OPÉRATION

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

victoire pour Gabriel Dufils

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : REFUSEZ de promouvoir le DANGEREUX neonicotinoide thiaclopride !

Mise en ligne du 16/06/2016 au 12/10/2016

Plutôt que d’interdire les néonicotinoïdes, avérés ultra toxiques pour la santé humaine, pour les abeilles et pour l’environnement, la Commission européenne propose, pour l’insecticide thiaclopride, de multiplier par 4 le seuil de résidus (LMR) actuellement autorisé dans le miel !...

Le vote est prévu ce mardi 21 juin prochain Jour où le texte sur la biodiversité prévoyant l'interdiction des néonicotinoïdes va commencer à être débattu en séance publique à l’Assemblée Nationale.

Bilan de la cyberaction :

6487 participants

Présentation de la cyberaction :

Classée reprotoxique (perturbateur endocrinien) et cancérogène, la matière active thiaclopride, de la famille des néonicotinoïdes, s’applique pourtant à la majeure partie des espèces végétales. Elle peut ainsi contaminer l’ensemble de nos aliments et contribuer à un nouveau massacre des abeilles en Europe.

Alors qu’un consensus scientifique international alerte contre l’hypertoxicité des néonicotinoïdes pour les insectes pollinisateurs, pour l’eau, l’air, les sols et l’alimentation, cette décision de la Commission européenne est une invraisemblable aberration… une nouvelle démonstration de la puissance du lobby agrochimique contre l’apiculture européenne, dans le plus total mépris de la santé des consommateurs, de la qualité de l’alimentation et de l’environnement – qu’il nous faut combattre sans réserve.

Bon nombre de parlementaires, d’ONG et les apiculteurs réclament d’une seule voix l’interdiction généralisée des matières actives de la famille des néonicotinoïdes, totalement incompatibles avec la sécurité sanitaire et la protection des pollinisateurs, indispensables auxiliaires de l'agriculture déjà tellement menacés.

Ils exigent pour ces mêmes raisons le retrait du thiaclopride.

Le programme de la commission ENVI du Parlement Européen
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-%2f%2fEP%2f%2fTEXT%2bCOMPARL%2bENVI-OJ-20160621-1%2b01%2bDOC%2bXML%2bV0%2f%2fEN&language=FR  


L’usage des néonicotinoïdes explose
http://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Environnement/L-usage-des-neonicotinoides-explose-2016-05-27-1200763399  

La lettre qui a été envoyée :


Mesdames et Messieurs les Parlementaires, c’est une course contre la montre qui est engagée pour l’intérêt général.

Ce 21 juin, en commission ENVI, le vote des eurodéputés soutiendra la protection de la santé humaine et la défense des abeilles… ou celle des intérêts de BAYER.

A l'Assemblée Nationale l'interdiction des néonicotinoïdes inscrite dans la loi sur la biodiversité doit passer en deuxième lecture dans quelques jours.

Je compte sur vous.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

61 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Impacts sanitaires des néonicotinoïdes : l'Anses alerte sur le thiaclopride
https://www.actu-environnement.com/newsletters/redirect.php?data=aGViZG98MTM1NHxuZXdzfDMwNzc1&user=NjI5ODI  

Alain Uguen
Le 06/03/2018 à 09:33:23

QUAND S'ARRETERA LA BETISE HUMAINE???

marie-laure
Le 07/05/2017 à 15:45:08

PITIE RESPECTEZ LA VIE C4EST TOUT CE QUE NOUS DEMANDONS;

monnin
Le 08/04/2017 à 09:25:04

stop au profit ras le bol de cette société revenons a l.essentiel URGENT

gypsie
Le 01/04/2017 à 12:36:30

Bonjour,
C'est avec une grande detresse que je lis votre projet de nous empoisonner encore plus qu'est le votre et je suis complètement décidé à vous en empêcher parce que la nature tout comme l'humain mérite mieux que ça!!!
Je dis non aux pesticides!
Et la jeunesse ne vous laissera pas faire!!

Pouilly
Le 01/12/2016 à 20:56:25

Mais quelle guêpe les pique!Certains diront l'appât du Miel!

en avant la zizique
Le 21/07/2016 à 16:09:08




A longueur de publicités ils essaient de nous tuer! Oui, vous avez bien lu.

IGNORER MALADIE 2 choses n'ont pas de limite intelligence et bêtise humaine POISON
QUOTIDIEN A vous de choisir…

Vivre simplement pour que d'autres puissent simplement vivre.
Prends le temps de rêver
L’Aimer et le réaliser.

ON CREUSE SA TOMBE AVEC SA FOURCHETTE.


NOURRITURE OU POURRITURE de SYNTHESE

EMANCIPER EDUCATION ALIMENTATION SANTE sauver milliers de personnes en indiquant comment prévenir les maladies

Pourquoi et comment prendre en main sa santé et rien à payer ?


Votre Alimentation est votre meilleure médecine ou ennemi.

victor
Le 19/07/2016 à 10:54:57

Notre FORCE c'est BOYCOTTER.
Les politiques sont incapables de ne pas obeir aux ordres des génocideurs

un anonyme
Le 18/07/2016 à 19:27:47

Avec les "lobis" ou groupes de pression, (pour continuer à parler français,) c'est le fric qui fait la loi. Dans les grandes déclarations sur les valeurs de l’Europe il n'en est jamais question. Dommage !

mérou
Le 04/07/2016 à 16:37:53

Notre FORCE c'est BOYCOTTER !!!!

Il faut boycotter les produits BAYER !!!

pour le jardin et les produits pharmaceutiques !
Irow

Irow
Le 25/06/2016 à 07:46:04

@marcel : j'ai envoyé hier les listes des signataires à Sylvie Goddyn ... pas besoin de compte microsoft

cyberacteurs
Le 21/06/2016 à 16:22:54

stop au massacre des abeilles. Elles sont tellement utiles!

plo
Le 21/06/2016 à 11:57:08

arrêtez le massacre des abeilles!

un anonyme
Le 21/06/2016 à 11:55:38

pour Marcel
Merci de l'info mais je la lis juste maintenant, et je n'ai pas la pratique du courrier avec Microsoft... Zut, il aurait fallu le faire hier. Croisons les doigts pour que Sylvie Goddyn soit assez forte et convaincante. C'est tout de même ahurissant de penser que notre futur se joue maintenant dans un cercle ultra fermé, et par dessus la tête de millions de citoyens européens !!! Jonquille

Jonquille
Le 21/06/2016 à 10:24:54

la fin des abeilles entrainera la famine!!!!

mimi
Le 21/06/2016 à 07:57:49

pour jonquille, ou un Cyberacteur: il faut se connecter à un courrier Microsoft pour envoyer un mail à Sylvie Goddyn, rapporteur à la commission ENVI au parlement europeen.

si une bonne âme peux le faire, c'est une bonne idée MERCI...

marcel
Le 20/06/2016 à 21:36:35

# Donner un prix au carbone, forum de haut niveau
# François Hollande, Président de la République, a ratifié l'Accord de Paris mercredi 15 juin à l’Élysée
# La Corse se mobilise en faveur de la transition énergétique
# Les abeilles : de nouvelles reines dans les territoires

mandelkorn
Le 20/06/2016 à 13:59:25

Je ne comprends pas ces prises de décision de nos politiques qui cèdent à la facilité en suivant les pressions des lobbys.
La question est de savoir ce qui est plus important. Préserver la santé et donc les budgets de l'état, et les productivités des agriculteurs à long terme, ou permettre à quelques multinationales de mieux rémunérer leurs actionnaires et à des agriculteurs d'avoir des rendements élevés à court terme.
Les politiques sont les seuls qui peuvent faire ces choix même s'il y a des incertitudes.
Ce ne sera pas les sociétés qui ne connaissent au mieux que le moyen terme (5 ans) et pour les quelles l'éthique n'a que la valeur du risque d'un procès.
Ce ne sont pas une majorité des agriculteurs qui pris dans la spirale de la rentabilité pour payer leurs investissements, n'ont pas vraiment le choix, même si eux ont compris qu'ils sont dans l'impasse.
A moins qu'au final ce ne soit les électeurs qui faute de ne pouvoir voter pour un candidat courageux et visionnaire, votera contre tous ces candidats qu'ils ne comprennent plus. et qu'ils jugent suicidaires.
Donc Messieurs les politiques, refusez la modification de ce règlement pour émettre un signe fort vers les multinationales pour qu'elles travaillent à mettre au point des solutions éthiques, non dangereuses pour la santé et la biodiversité, vers les agriculteurs en leur confirmant que la loi du marché n'est pas la seule à prendre en compte, vers vos électeurs en montrant que vous êtes soucieux de leur assurer un avenir meilleur.

Pepito
Le 20/06/2016 à 10:40:37

Il faut envoyer la pétition à Sylvie Goddyn qui est la rapporteur à la commission ENVI au Parlement européen demain matin. C'est elle qui présentera le brouillon du texte d'une motion contre l'augmentation des taux admissibles. Il faut agir vite et fort, urgent !! Est-ce que cyberacteur peut le faire ??? Jonquille.

Jonquille
Le 20/06/2016 à 09:46:36

Merci à Dominno pour sa lettre et sa réaction devant la faiblesse du message de cyberacteur (oui, oui, je sais nous pouvons le modifier, c'est ce que nous avons fait).
Depuis le temps que nous combattons ces pesticides, des boites comme Monsanto et Bayer ne devraient plus exister ! Ou alors devraient mettre le même acharnement à développer des méthodes alternatives de production à base d'engrais bio et de substances naturelles.
J'ai reçu une réponse à ma lettre, de Bruno Gollnich, qui est intéressante quant au fonctionnement de nos élus ! C'est pitoyable ! Je peux la diffuser si ça intéresse des membres.
Jonquille

Jonquille
Le 20/06/2016 à 09:35:34

Aux sénateurs
Une fois de plus vous avez suivis ceux qui vous payent.Vos petits enfants vous le pardonneront' ils.Et votre conscience???

Léon magret
Le 19/06/2016 à 15:17:21

Moi aussi j'ai trouvé le texte un peu léger, alors je l'ai modifié :

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

la pollution chimique est une menace majeure qui a trop longtemps été sous-estimée.

De nombreuses études scientifiques, indépendantes des industriels producteurs, ont mis en lumière les conséquences délétères de l’emploi généralisé des pesticides.
Au-delà de la sélection d'espèces ravageuses résistantes, et de la destruction des espèces pollinisatrices, certaines molécules que nous respirons et que nous ingérons endommagent irréversiblement le métabolisme des êtres vivants : les perturbateurs endocriniens.

Je vous invite à tenir compte de l’ouvrage de Mme Barbara Demeneix, du Museum national d’histoire naturelle de Paris, et dont le titre même est suffisamment évocateur :
« Le cerveau endommagé. Comment la pollution altère notre intelligence et notre santé mentale. »

Depuis maintenant 50 ans, les ravages des pesticides sur la biodiversité ont pu être évalués et malgré tout on voudrait encore accepter sur le marché des produits cautionnés par les agences de santé après de courtes études menées par les industriels?
Le risque encouru est trop grand pour se permettre d’évacuer ainsi le principe de précaution !

Il y a urgence pour nos représentants élus de manifester un signe fort pour la protection de la vie et non pour celle de certains intérêts économiques.
Je demande donc aux eurodéputés, en commission ENVI, de voter pour la santé humaine et la survie des abeilles, en n’autorisant pas l’augmentation des résidus de thiaclopride tolérés dans le miel.
Je demande aussi aux députés français de voter l'interdiction des néonicotinoïdes dans la loi sur la biodiversité qui doit passer en deuxième lecture à l'Assemblée Nationale.

En comptant sur votre juste appréciation de l'intérêt général, je vous prie de bien vouloir agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de mes salutations citoyennes.

dominno
Le 19/06/2016 à 11:46:36

Messieurs les députés et sénateurs,
Depuis 60 ans, la chimie dans l'agriculture a contribué à l'amélioration des rendements.C'était utile à un certain moment.
Aujourd'hui tout le monde se rend compte que l'on est allé trop loin.Les abeilles "sentinelles de l'environnement" nous alertent.
Respectez, Messieurs, vos électeurs qui vous ont donné le pouvoir de prendre les bonnes décisions.
Peut-être y repenserez-vous quand vous serez gravement malade, ou qu'un membre de vos familles, enfants, petits enfants, ami cher sera atteint d'une maladie grave. Je ne vous plaindrai pas.
Un peu de courage s'il vous plait !

CAMBOURIAN Gérard
Le 18/06/2016 à 23:46:37

Combien de pétitions faudra-t-il pour arrêter le massacre

Philippe Riché
Le 18/06/2016 à 22:31:09

Comment supprimer soupe chimique qui est dans votre sang
Conclusion agir seuls puis en commun mouvements citoyens https://youtu.be/TCCyBTTxp7A  

un anonyme
Le 18/06/2016 à 21:14:09

Il faut interdire tous ces poisons pour nous comme pour les abeilles

un anonyme
Le 18/06/2016 à 14:16:28

Quand les élus démissionnent face au pouvoir de l'argent, comment rêver d'un monde où on peut s'investir en politique, aller voter ... quels moyens avons nous de nous faire entendre, d'agir ???????? qui est responsable de la violence actuelle ?
NOS REPRESENTANTS (vraiment ?) seraient là pour nous nuire ????

NOËLLA Moisan-Bocher
Le 18/06/2016 à 10:58:24

désespérant!!!!

DOMINIQUE BOULARD
Le 18/06/2016 à 10:48:30

les néocotinoïdes sont des tueurs d'abeilles et de d'insectes de toutes sortes. Ils détruisent une part de la chaîne alimentaire, nous sommes partie de cette chaîne et nous allons en pâtir, nous ou nos enfants. se voiler la face sur cette réalité est un crime. Nous souffrons déja de l'absence de démocratie dans cette Europe. Les inégalités entre les firmes toutes puissantes et les citoyens sont injustes, tout ceci est insupportable!

Jean-Noël BERTRAND
Le 18/06/2016 à 10:46:09

Après tant d'explications, de rapports scientifiques et non pas pseudo-scientifiques, nous en sommes encore et toujours à la case départ, c. à d. au siècle passé.
Mais que devons nous donc imaginer pour que cette machine infernale s'arrête?
Nous nous trouvons vraiment pris de partout par la violence, oui, j'estime que ces produits, dont la toxicité a été largement démontrée, participent eux aussi d'une forme de guerre qui ne dit pas son nom.

Gisele LUBARDA
Le 18/06/2016 à 10:40:20

Les néonicotinoïdes sont le Zyklon B des insectes !
S'il y avait eu une justice et une morale, le groupe Bayer aurait dû disparaître après la seconde guerre mondiale, comme IG Farben dont il faisait partie.
Et dire qu'ils sont toujours là, 70 ans après, à faire du lobbying auprès des représentants européens. Cela me dégoûte !!!

frawald
Le 18/06/2016 à 09:46:09

Messieux les élus , à force de vouloir protéger le lobby des plus gros agriculteurs de la FNSEA et leurs seuls intérêts financier , vous favorisez la destruction de l'humanité à terme . A quand une réflexion approfondie sur une économie respectant les possibilités de la planète et sa durabilité , ainsi qu'un partage humainement plus équitable ?

sergueil44
Le 18/06/2016 à 09:04:01

Il faut surtout financer la recherche pour avoir une alternative aux produits toxiques ; il faudrait tripler les moyens de la recherche fondamentale sur le traitement des espèces parasites .

BLANCO
Le 18/06/2016 à 09:02:13

l'argent fait notre malheur!!! quelle honte de la part de nos dirigeants..la planete meurt a petits feux .Ca m'angoisse car peu de gens autour de moi s'en rendent compte, tellement bien dans leur petite vie, mais quel egoisme de ne pas penser aux futurs générations!!! la bombe humaine!!!

stephanie fauve
Le 18/06/2016 à 09:00:30

Cela fait plusieurs mois que des pétitions ont été ratifiées face à cette problématique décés des abeilles dus à tous ces produits illicites épandus sur les cultures où les abeilles vont butiner. Il faut continuer, ce jour Mme Royal en charge de l écologie, aurait annoncé qu elle s intéressait audit problème d ou surveillance à voir de ce qui sera fait car non acceptation de voir ratifié document non conforme aux demandes établies par les artisans qui sont en charge de protéger leurs ruches.
Merci de recevoir déroulement de cette affaire.

Domboun
Le 18/06/2016 à 02:08:26

Combien perçoivent les membres de la commission européenne pour complaire aux exigences des lobbies de l'agro-alimentaires et accomplir leur salle besogne ?
Ces larbins grassement payer pour se faire entretenir par le Capital sont la honte des institutions Européenne !

MICHARD Pierre
Le 17/06/2016 à 23:12:16

Jusqu'à quand les décideurs vont-ils tolérer d'anéantir tous ces marqueurs de biodiversité qui polinisent les végétaux, produisent des substances utiles, etc... dans un seul but: toujours produire plus d'une expèce (blé, maïs ou autre céréale ou betterave...

Lorque des espèces entières disparaissent, quand toute démarche sera irréversible, que feront les décideurs d'aujourd'hui? Ils se taieront et se cacheront lâchement. On peut faire beaucoup mieux, sans recourir à l'intelligence artificielle!

un anonyme
Le 17/06/2016 à 20:34:49

Les tumeurs cérébrales proviennent des pesticides et autres produits chimiques qui pourrissent la chaine alimentaire. Arrêtons cette folie humaine !

Didier H92.
Le 17/06/2016 à 19:55:06

De qui se moque-t-on????
Ceux qui sont sensés protéger notre santé cautionnent notre empoisonnement!!!
C'EST INADMISSIBLE...

Johanne SANDON
Le 17/06/2016 à 19:15:13

Ce dangereux néonicotinoïde est employé à des do
ses 10 fois supérieures à celles permises en Eu
rope,pour traiter les bananes du Costa Rica,au dé
triment même des populations,sans distinction d' âge,qui travaillent dans les champs ou qui habi tent à proximité,immédiate ou pas:les analyses faites en France démontrant que la peau de la
banane exerce la rétention de la grande partie
des pesticides utilisés couramment lors des cam
pagnes de traitement répétées,permettant ainsi
aux fruits d'être consommés avec des taux auto
risés dans l'UE...et appliquées pour les cultures
implantées en Martinique,notamment,dont la qua
lité est pourtant bien supérieure à celle du continent sud-américain ou d'Afrique...

stoppeur
Le 17/06/2016 à 18:50:01

j'adhère à l'idée d'intensifier les actions de ce type à l'adresse de la Commission Européenne et du parlement européen car le lobby Bayer, Monsanto et autres industries cancérigènes de ce type est tout simplement criminel et suicidaire. Notre environnement devient de plus en plus invivable pour les hommes, les animaux et la nature.

un anonyme
Le 17/06/2016 à 17:40:03

arrêtons de polluer la planète au profit des lobbys .

Daniel GAUTIER
Le 17/06/2016 à 17:04:56

Voilà vraiment la caricature de l'Europe que l'on ne veut pas ! qui ne se soucie que de la santé financière des multi nationales en se moquant de notre santé et de celle de notre environnement...
Les français ne veulent pas d'Europe, non, ils veulent une AUTRE Europe construite pour eux et avec eux.

phil15
Le 17/06/2016 à 16:39:20

Je sais que le jour où la bêtise est tombée du ciel beaucoup n'avaient pas de parapluie !!! Il est grand temps d'arrêter si on ne veut pas tous mourir !!!

Raphele
Le 17/06/2016 à 16:37:25

Il serait nécessaire d'étudier pourquoi et comment des êtres ayant pris la responsabilité en tant qu'élus(es), de la santé des populations qu'ils ont à charge d"administrer d'accepter la pratique agricole qui ne voit comme solution aux problèmes qu'ils engendrent eux-mêmes en tant que décideurs par leur autorisation, la mise en oeuvre des forces de mort pour lutter contre un fléau que les paysans ont ,par leur ignorance des êtres vivants de la nature permis de se manifester.La vie provenant de la vie nous pouvons le dire autrement :"la mort n'entraine que la mort à tous les stades de la chaine formée par et pour le vivant. Le seul bon sens pourrait le penser ce qui est devenu impossible pour ceux qui devraient être là pour garantir le bien vivre de tous et toutes?

Polak
Le 17/06/2016 à 16:18:36

Plus nous attendrons plus l'interdiction posera de problèmes . Il est plus que temps de le résoudre courageusement . Pierre B .

berreip
Le 17/06/2016 à 15:59:32

Pour la diversité et pour la vie !

un anonyme
Le 17/06/2016 à 15:33:02

Solidarité!

Gérard PARCOT
Le 17/06/2016 à 15:25:18

ON MARCHE SUR LA TETE
MAIS NOS RESPONSABLES PRENEURS DE DECISIONS ONT-ILS ENCORE QUELQUE CHOSE DANS LA TETE ? QUELQUE CHOSE DE SENSE ET PAS DE LA MELASSE....OU BIEN LEUR CERVEAU N'EST QU'UNE TIRELIRE REMPLIE DE BILLETS DE BANQUE.

un anonyme
Le 17/06/2016 à 15:17:13

assez, basta, plus de poison dans la terre c'est trop,Plus de blé, plus de rien avec ces pesticides qui de plus ne sont pas rentables!

Cozar
Le 17/06/2016 à 14:28:02

J'ai modifié le texte de la pétition que j'ai trouvé trop faible. Ci-dessous le texte que j'ai envoyé :

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Vous êtes devant un ENGAGEMENT ESSENTIEL à prendre contre les néonicotinoïdes. Leurs dangers ne sont plus à démontrer. Outre le poison incontestable qu'ils sont pour les abeilles qui meurent par millions, ils sont extrêmement nocifs pour les sols, pour l'eau qu'ils contaminent dangereusement, et pour finir pour notre alimentation car ils atterrissent peu ou prou dans nos assiettes.

Le 21 juin, la journée sera décisive pour le futur de notre environnement : la responsabilité du choix est énorme et vous incombe TOTALEMENT !
c’est une course contre la montre qui est engagée pour l’intérêt général.

Ce 21 juin, en commission ENVI, le vote des eurodéputés DOIT SOUTENIR la protection de la santé humaine à travers la défense des abeilles… et NON celle des intérêts de la multinationale BAYER dont les profits sont hors limites !! Voulez vous donc tous mourir par intoxication générale aux produits Bayer ?? Aux pesticides et herbicides Bayer, qui veut aussi avaler Monsanto ??

A l'Assemblée Nationale l'interdiction des néonicotinoïdes inscrite dans la loi sur la biodiversité doit passer en deuxième lecture dans quelques jours. Là aussi ayez le courage de vous opposer aux lobbies pour regarder en premier la planète où nous habitons : arrêtez de la détruire ! Et votez pour la biodiversité, affirmez votre engagement pour sa préservation !


Est que je peux encore compter sur vous ? Est-ce que tous les enfants qui naissent peuvent aussi compter sur vous ? J'attends votre réponse.

jonquille
Le 17/06/2016 à 13:59:56

Ils savent qu'ils sont en train de bousiller la planète... ? Inconscience ou connerie !

André RAOULT
Le 17/06/2016 à 13:47:32

Il serait temps de privilégier l'intérêt de la population plutôt que celui des multinationales.
Sinon, il ne faudra pas s'étonner que les gens aient de moins en moins confiance dans les prises de décision des hommes politiques.

Bernadette KLEINHANS
Le 17/06/2016 à 13:47:15

La survie des générations futures dans leur environnement doit rester un objectif plus précieux que tous les bénéfices actuels des très grandes sociétés, aveuglées par leurs impératifs économiques.
"Il nous faudra bien répondre à notre véritable
vocation, qui n'est pas de produire et de consommer sans fin, mais d'admirer, et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes." Pierre Rabhi.

Langlet
Le 17/06/2016 à 13:46:48

Ben voyons, c'est ce qu'on appelle "s'adapter" aux pressions des firmes!!! Pour continuer à verser des dividendes à leurs actionnaires, celles-ci sont prêtes à tout....

On peut le regretter, mais actionnaires, agriculteurs font preuve d'un aveuglement sans limite,face à cette question.

Les premiers ne veulent pas s'orienter vers des investissements "éthiques", dont le rendement serait moindre, les seconds sont formatés par un enseignement agricole qui ne laisse pas beaucoup de place aux alternatives existantes... Le meilleur moyen de bien produire c'est d'avoir un sol sain et riche d'humus et de vie.... Mais la presse agricole la plus diffusée et lue est à la remorque de la FNSEA chantre de l'agriculture chimique! "C'EST MODERNE"!!!! Vous ne voudriez pas que l'on en revienne à la bougie et à la traction animale....

cactus
Le 17/06/2016 à 13:29:30

Quand les "chimistes" comprendront_ils qu'ils ne sont que des apprentis ,sorciers ?

Bernard DESPEYROUX
Le 17/06/2016 à 12:53:00

Nos "élus" sont des marionnettes de plus en plus irresponsables...! De toute façon, ce sont les multi-nationales qui gouvernent.

Jean-Jacques Moulin
Le 17/06/2016 à 11:50:49

C'est chaque fois pareil...
Puisque la réalité ne veut pas correspondre à la théorie...changeons la réalité !

Yves de Bressy
Le 17/06/2016 à 11:36:44

Il est temps que les discours sur la biodiversité et la protection de l'environnement soient en cohérence avec les actes ! Un peu de courage Messieurs et mesdames les Politiques !

Brigitte Chabeaux
Le 17/06/2016 à 11:28:33

sans commentaire; sauvons les abeilles, sauvons la vie !

GDriat

gilles driat
Le 17/06/2016 à 11:15:11

Ca ne s'arrêtera donc jamais! Malgré l'information, malgré l'opposition des peuples, nos politiques ne font que ce qui va dans leur goût du pouvoir et de leur avidité.
Ils s'imaginent que leurs enfants vont échapper à tous les produits toxiques et à la "malbouffe"?

ISABELLE SAINT AUBIN
Le 17/06/2016 à 11:07:10

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !