actualité écologie

La Terre vue depuis l’espace

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

victoire pour Gabriel Dufils

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Rando Plogoff dimanche 25 aout

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide

Cette pétition est maintenant terminée

Bilan de la pétition : Abattoirs : Pour une agriculture exemplaire au Pays basque

Mise en ligne du 30/03/2016 au 03/10/2016

Pétition adressée à la Chambre d'agriculture alternative du Pays basque : Eukal Herriko Laborantza Ganbara et à l'association "agriculture biologique" Biharko Lurraren Elkartea BLE, pour hausser les exigences de qualité sur la terre basque dans la perspective d'un label

Bilan de la pétition :

3161 participants

Présentation de la pétition :

Dès son ouverture, notre site a fait campagne pour une consommation moindre de viande et plus d'éthique dans les pratiques agricoles.

Les agriculteurs ne sont pas seuls en cause : nous sommes les clients.
Les employés des abattoirs, poussés par la nécessité du rendement, sont nos délégués dans l'indigne mise à mort des animaux. Le silence des vétérinaires, à la vocation suscitée par "l'amour des animaux", est assourdissant. Comme nous ne cessons de le répéter nous avons tous notre part de responsabilité. Et aussi un moyen d'agir : réduire notre consommation de viande en acceptant de payer plus cher en échange d'une charte de vraie qualité, c'est-à-dire, incluant le respect du vivant.

http://prendreconscienceblog.com/  

Texte de la pétition :


Aux animateurs de
Euskal Herriko Laborantza Ganbara
Chambre d'agriculture alternative du Pays basque
et de Biharko Lurraren Elkartea BLE, association "agriculture biologique"

Une tâche de sang vient d'être révélée sur le tableau pastoral du Pays basque. Pourtant le monde paysan basque a eu l'inspiration et le courage, il y a quelques années, de créer une Chambre d'agriculture alternative dont le but était d'assurer sa pérennité grâce à ses valeurs.

Or, s'il était une valeur fondamentale dans l'ancienne culture basque, c'était "Ama Lur", la Terre Mère, objet de profond respect. Mais le matérialisme n'a pas épargné ce territoire. Au Pays basque, comme ailleurs, on scie les cornes des vaches, on coupe, à vif, les queues et les sexes des porcelets, on bouscule les animaux devenus "unités bétail", on désherbe en jetant du fuel sur les haies, on cultive intensivement un maïs pour ensilage afin d'augmenter la production laitière, on pratique "l'élevage industriel".

Lorsqu'on est petit, l'unique façon d'être grand est d'être exemplaire. Le courageux reportage de L214 à Mauléon doit être le déclencheur d'une plus grande exigence, impliquant les clients et rendant aux paysans, aujourd'hui en souffrance, une dignité passant autant par la juste rétribution de leur travail que par le plaisir de la bel ouvrage. Un plaisir qui passe par le respect de la vie, du vivant, des êtres humains, du sol, des plantes et des animaux.

Une structure comme EHLG, accompagnée par sa jumelle "agriculture biologique" BLE, est tout indiquée pour être le moteur de cette urgente transformation.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

27 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Mangez moins de viande !! On vit très bien sans...

Ylhang
Le 26/06/2016 à 13:45:38

Mes parents étaient des "petits paysans" lorrains et les quelques vaches et veau finissaient leur vie à l'abattoir du village. Ce boucher charcutier était quelqu'un de bien et malgré notre tristesse, nous savions qu'elles étaient mortes : rapidement, en étant étourdies, avec des souffrances minimales (je pense au stress provoqué). Nous mangions de la viande, du lapin le dimanche ou une poule mais ils avaient une une belle vie et une mort rapide et digne.
J'ai du mal de me passer d'un peu de viande ou de charcuterie ponctuellement mais de connaître les conditions de vie, de transport, d'abattage et aussi de penser à tous les produits chimiques qu'on leur a fait ingurgiter depuis la naissance, je sens que je suis sur la voie de la désaccoutumance !
Et puis le règne du néolibéralisme, contre lequel il faut se dresser, est responsable de tant de souffrances humaines et animales, qu'il me pousse à soutenir les associations qui les dénoncent et aident à les faire connaitre et à les condamner.

Colette HUGUIN
Le 24/06/2016 à 23:56:29

Je mange peu de viande. Mais je ne partage pas les excès qui voudraient supprimer totalement la consommation de viande. D'ailleurs il est impensable d'y parvenir, du moins rapidement. Je fais confiance aux paysans mais pas aux industriels de l'agro alimentaire pour qui l'animal n'a qu'une réalité chiffrée. Puisque des animaux meurent pour notre alimentation on peut souhaiter que les méthodes limitent leur souffrance. En voulant interdire la consommation de viande c'est le plus sûr moyen de voir perdurer le système actuel dans ce qu'il a d'effrayant.

GuyD
Le 24/06/2016 à 18:02:51

JE NE SIGNE PAS. Suis contre l'exploitation des animaux. On vit TRES BIEN sans manger des cadavres

pivoine
Le 18/06/2016 à 11:02:43

De tout façon, il y a quelque chose de pourri dans le "royaume" d' Alès....un maire qui a des oeillères, la corrida encouragée par des fanatiques, et un abattoir aux pratiques moyenâgeuses....du boulot pour changer tout cela ACT NOW

isabelle obscur
Le 23/05/2016 à 01:17:18

Précision : je suis végétarienne depuis environ une quarante années. Néanmoins, je vis à la campagne, au milieu de petites fermes, certaines en bio, d'autres influencées par la FNSEA qui vont jusqu'à l'élevage "industriel". Si vous voulez mieux me connaître, je vous invite à visiter prendre.conscience@orange.fr.   " target="_blank">http://prendre.conscience@orange.fr.    

Néanmoins, si j'ai pu constater la perte des valeurs du monde paysan, j'ai aussi vu, ici en Pays basque, de magnifiques initiatives allant d'une bio rayonnante à la création culottée d'une Chambre d'agriculture alternative dont l'ambition est de récupérer les valeurs traditionnelles. Je vois le chemin qu'il y a à parcourir et - sauf transformation obligée par cataclysme - si, déjà, à l'exemple des Indiens qui remerciaient l'animal qu'ils allaient tuer de l'aider à survivre, le respect revenait, si, élevé pour mourir, les animaux vivaient heureux et si on épargnait leur souffrance au moment e la mort, un petit bout de chemin serait accompli. Je fais ma part.

Colette Pince
Le 14/05/2016 à 12:15:39

Le végétarisme est un faux débat, avant on tuait les bêtes dignement et intelligemment c'était clean et même honorable. Aujourd'hui le problème c'est que comme tout le reste c'est devenu une catastrophe avec l'industrialisation...Les animaux sont devenus des produits. La torture est impensable dans un pays comme le notre c'est une honte (foie gras=foie malade, élevage au condition morbides sans respect pour la bête et violence des abattoirs=mauvaise viande donc quel intérêt). Lire les étiquettes ne suffit pas à dire non. Une bonne viande c'est un animal qui a été élevé et tué dans le respect comme on le faisait autrefois. Maintenant si les gens ne mangeaient pas de la viande à tout va (les jeunes vont à Mcdo "bouffer" des humbergers pour le goûter faut quand même se rendre compte bon sang!) on n'en serait pas là. Je ne suis pas contre le fait de manger de l'animal mais aujourd'hui je n'ai pas confiance aux viandes qu'on nous vend (et il n'y a pas d’abattoirs bio malheureusement) et préfère m'en passer. Je profite parfois du saucisson d'un copain paysan, c'est une chance. Respect du cochon dans l'élevage et l'abattage, viande au top.

un anonyme
Le 13/05/2016 à 19:11:42

Je ne signe pas.
Je ne mange pas de viande, car les animaux souffrent de toute façon.
Les élever pour les manger, les engraisser, les enfermer dans l'obscurité, tout cela me révolte et me rend triste.
Je suis végétarienne, nous devrions être de plus en plus nombreux.

Annie FERNANDEZ
Le 13/05/2016 à 18:55:54

pétition débile qui promeut l'exploitation du vivant. je ne signe pas en l'état.
Didier V.

Didier Vandendriessche
Le 04/05/2016 à 22:51:06

En accord avec monsieur LE MASSON Yves....
Il existe des éléveurs qui ont de la viande extra,pour le bien manger!!!EVITONS les 1000 vaches,cochons,veaux...
Pour avoir cotoyé des VEGETALIENS...pas positifs!!
VEGETARIENS mangent de tout avec modération...
IL FAUT CHOISIR LES BONS PRODUITS...et LIRE LES ETIQUETTES...personnellement JE REPOSE de NOMBREUX PRODUITS.........CHOIX d'aller chez les producteurs,pas d'intermédiaires...produits savoureux!!!!!

damie
Le 30/04/2016 à 22:34:10

Prendre conscience ce serait ouvrir les yeux et faire des choix : manger de la viande, consommer lait et fromage, c'est non seulement prendre les animaux pour des objets, s'asseoir sur la violence et la terreur de l'abattage mais encore être complice de la détérioration de la planète et participer activement à affamer des peuples! Après, rien ne vous empêche de signer des pétitions pour vous donner "bonne" conscience... Si vous cherchez de l'info, pour commencer : http://abolir-la-viande.org/raisons/  

michele Roux
Le 29/04/2016 à 20:26:49

Un animal n'est jamais tué sans souffrance et sans stress, ne serait-ce qu'à l'arrivée à l'abattoir où il sent l'odeur du sang et de la mort de ses congénères.

La vocation de l'homme du 21eme siècle est de (re)devenir végétarien. Il s'en portera beaucoup mieux et la planète également.

Paco
Le 10/04/2016 à 10:41:26

Nous voulons que les employés des abattoirs soit moins pousser a la performance de productivité et puisse prendre le temps de faire bien leur métier. Tous animal abattu a le droit au respect et mourir sans stress inutile!
Je pense qu'on peut manger de la viande sans en abuser, mais il faut choisir de la viande de qualité, avec provenance d'élevage respectueux de la nature et du bien être animal!

yves Le Masson

yves le masson
Le 09/04/2016 à 14:26:30

Un humain torture,arrêtons nous tous les humains ?

Marie-Madeleine LAURENT
Le 09/04/2016 à 08:17:55

Le respect des animaux passe par ne pas en manger et je vous assure que c'est possible et en ayant une alimentation saine et une excellente santé.

un anonyme
Le 06/04/2016 à 23:56:00

- ON EST SCANDALISÉ PAR LES PHOTOS SUR SES SAUVAGERIES D'ABATTAGE D'ANIMAUX DANS NOS ABATTOIRS, ET MÊME LES BÊTES ÉLEVÉES EN BIO NE SONT PAS MIEUX PROTÉGÉS!!!!.
- ENFIN VERRA T'ON UN JOUR SES EMPLOYÉS CHARGÉS DE CE TRAVAIL , FORMÉS ET ÉDUQUÉS PAR LEURS ANCIENS? PUIS PAR DES FORMATIONS DIGNE DE NOTRE ÉPOQUE , EN DEHORS DE TOUTES LOGIQUE DE RENTABILITÉ ET DU CHIFFRE ABSOLU QUE SE LIVRENT NOS ABATTOIRS ACTUELS !!!.

un anonyme
Le 04/04/2016 à 23:39:19

C'est à nous tous , éleveurs , commerçants et consommateurs d'EXIGER la totale transparence dans les abattoirs

mitzuli
Le 04/04/2016 à 18:58:02

Je suis scandalisée, outrée, dégoûtée, parce qui se passe dans les abattoirs. Je mange bio une très bonne viande et pourtant il faut que j'arrête ce n'est pas possible, mon agriculteur prend soin de son bétail c'est vrai, mais après que ce passe t'il ?
stop à la souffrance animale, c'est intolérable, j'ai l'impression de vivre au Moyen Age.

PRIEUR
Le 04/04/2016 à 08:31:33

Basta l'europe...la pac...GERER vous même vos exploitations...STOP aux 1000 vaches..cochons..etc!!Vos animaux dans les pâturages...

ANNIE damade
Le 03/04/2016 à 16:18:46

Mettons tous nos animaux sur de la paille mais pas nos paysans

michouver
Le 03/04/2016 à 12:27:11

Bonjour!
Je suis d'accord. L'écologie ne se limite pas à la précaution agricole mais aussi à notre rapport au vivant et donc à la façon de le considérer, de le traiter, de s'en nourrir et de concevoir notre propre place dans la chaîne alimentaire avec la responsabilité qui nous incombe.Par extension, les études sur l'apoptose sont riches d'enseignement sur le sujet du rapport entre la mort et le vivant (cfr Amensen, la sculpture du vivant), complémentaires et interactifs, dans le sens de cette pétition.

poilpoil1
Le 03/04/2016 à 08:51:55

À force de rechercher le profit partout et en tout l'humain fini(ra) par se bouffer lui même.
Son regard totalement perverti ne reconnait ni la vie , ni la beauté ,
il s'extasie devant un robot et abandonne(au mieux) son chien.

Chris
Le 02/04/2016 à 15:16:42

Il serait temps que l'être humain, locataire sur cette planète ne deviennent pas un "abruti" uniquement mené par le gain, il y a aussi le respect vis-à-vis des animaux, et qu'il faut que cela soit appris dès l'école, car sans éducation, on dérive vers l'horreur, il faut en être conscient et changer notre comportement le plus rapidement possible...

un anonyme
Le 02/04/2016 à 08:42:10

Santé des humains et santé de la planète vont de paires !

un anonyme
Le 02/04/2016 à 00:09:26

l'horreur et partout même au PB
Certains exploitants se foutent éperdument du bien être animal, comme de l'environnement d'ailleurs.
Regardons l'état des cours d'eau ???
A la période du semis des maÏs, les insectes pollinisateurs disparaissent!!! sic AOC piment
L'incinération des déchets et bien d'autres pollutions
qui sont le quotidien sans que nos élus réagissent.

sculpt64
Le 01/04/2016 à 20:37:40

Pour une agriculture exemplaire au Pays Basque

un anonyme
Le 01/04/2016 à 17:36:01

"Amour des animaux en école veto? " Et les dissections sur animaux euthanasiés pour ça??

un anonyme
Le 01/04/2016 à 17:17:40

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !