actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

OPÉRATION

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

victoire pour Gabriel Dufils

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Diesel : protéger la santé, transformer les emplois

Mise en ligne du 19/05/2014 au 26/08/2016

Aline Archimbaud, Sénatrice de Seine-Saint-Denis et Secrétaire de la commission des Affaires sociales, a déposé lundi au nom du Groupe écologiste une proposition de loi visant à enrayer en France le drame sanitaire provoqué par le diesel, carburant dont le soutien public occasionne également un gouffre pour nos finances publiques. L’objectif de cette proposition de loi est de ralentir jusqu’à l’arrêter l’utilisation de véhicules diesel en France en organisant la transition industrielle de la branche, notamment pour garantir l’emploi de ses 10 000 salariés.

Bilan de la cyberaction :

2864 participants

Présentation de la cyberaction :

Pour cela, le texte prévoit d'instituer "une taxe additionnelle d'immatriculation des véhicules dont le moteur fonctionne au gazole". Autrement dit, lors de l'achat d'un véhicule diesel neuf, le consommateur s'acquittera d'une taxe.
Selon la proposition de loi, le montant de cette dernière est fixé à 500 euros mais il sera "revalorisé de 10% au 1er janvier de chaque année".

Prime à la reconversion
Par cette mesure, le groupe écologiste entend "ne pas pénaliser les possesseurs actuels de véhicules diesel". A ce titre, il affirme que cette taxe devrait être accompagnée d'une "prime à la reconversion" pour les ménages qui passeraient d'un véhicule roulant au gazole à un véhicule propre ou aux transports en commun.
En outre, les sénateurs estiment que les pouvoirs publics devront accompagner la filière industrielle diesel, notamment en "garantissant les emplois menacés jusqu'à leur reconversion totale".
Scandale sanitaire et manque à gagner pour l'Etat
Evoquant une "question de responsabilité", les sénateurs soulignent que le diesel représente un "scandale sanitaire" et un "manque à gagner pour les finances publiques de plus de 7 milliards d'euros par an".

Les  gaz d'échappement des moteurs diesel ont été classés parmi les cancérogènes certains pour l'homme par le CIRC (centre international de recherche sur le cancer) et l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Selon les experts, l'exposition à ces gaz est associée à "un risque accru de cancer des poumons".
Et le diesel bénéficie d'un avantage fiscal. En effet, la taxe sur les carburants (TICPE) est de 43 centimes par litre pour le gazole contre 61 centimes pour l'essence.
A ce jour, le parc automobile français est composé à 60% de véhicules diesel.


proposition de loi pour taxer le diesel
http://www.youscribe.com/catalogue/tous/proposition-de-loi-eevl-sur-la-taxation-des-voitures-diesel-2445255  

Dix-sept substances favorisant le cancer du sein identifiées
Dans la liste de 17 substances cancérigènes hautement prioritaires figurent des produits chimiques présents dans l'essence, le gasoil et autres substances d'échappement des véhicules, ainsi que des ignifuges, des textiles antitaches, des dissolvants, des décapants à peinture et des dérivés de désinfectants utilisés dans le traitement de l'eau potable.
http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/05/12/dix-sept-substances-chimiques-favorisant-le-cancer-du-sein-identifiees_4414968_1651302.html  

Les sénateurs Verts déposent une proposition de loi pour taxer le diesel
http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/05/06/les-senateurs-verts-deposent-une-proposition-de-loi-pour-taxer-le-diesel_4412217_3244.html  

Oui, il faut une taxe sur le diesel !
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/09/19/oui-il-faut-une-taxe-sur-le-diesel_3481361_3232.html  

À Paris, le plan de la mairie pour lutter contre la pollution
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/05/09/01016-20140509ARTFIG00088-haro-sur-le-diesel-et-les-particules-fines-a-paris.php  

La Cour des comptes épingle le régime fiscal dérogatoire du diesel
http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/03/01/la-cour-des-comptes-epingle-le-regime-fiscal-derogatoire-du-diesel_1841033_823448.html  

Effets de la pollution atmosphérique urbaine sur la santé en France : publication du rapport sur les 9 villes françaises ayant participé à l’étude Aphekom

Informer pour agir : l’objectif du projet Aphekom
Les résultats du projet Aphekom (Improving Knowledge and communication for Decision Making on Air Pollution and Health in Europe) rendus publics en 2011 confirment la persistance d’un impact sanitaire de la pollution de l’air dans les grandes villes européennes. De plus, ils amènent à 2 constats majeurs :


http://www.invs.sante.fr/Espace-presse/Communiques-de-presse/2012/Effets-de-la-pollution-atmospherique-urbaine-sur-la-sante-en-France-publication-du-rapport-sur-les-9-villes-francaises-ayant-participe-a-l-etude-Aphekom  

http://www.fne.asso.fr/fr/nos-dossiers/transports--mobilite-durable/le-diesel-tue/agir.html  

Le diesel plus économique : et si c'était faux ?
http://www.directmatin.fr/economie/2013-03-05/le-diesel-plus-economique-et-si-cetait-faux-191568  

Denis Baupin : "Le scandale du diesel est surtout sanitaire"
http://www.directmatin.fr/france/2013-03-04/denis-baupin-le-scandale-du-diesel-est-surtout-sanitaire-411694  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur,

Les  gaz d'échappement des moteurs diesel ont été classés parmi les cancérogènes certains pour l'homme par le CIRC (centre international de recherche sur le cancer) et l'OMS (Organisation mondiale de la santé).

Je tiens par la présente à marquer mon soutien à la proposition de loi visant à enrayer en France le drame sanitaire provoqué par le diesel, carburant dont le soutien public occasionne également un gouffre pour nos finances publiques.

Je demande par ailleurs l'interdiction en ville des camions et des voitures les plus polluants et le développement d'alternatives, tels que des transports en commun efficaces, le co-voiturage et l'auto- partage, ou encore les camions électriques ou hybrides pour les livraisons des derniers kilomètres, dans le cadre des Plans de Déplacements Urbains (PDU)

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma mobilisation sur ce sujet de santé publique.

 

Une erreur est survenue, le nom ou l'email ne sont pas corrects. Merci de recommencer.

69 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

arrettez d etre hypocrite un diesel avec un kit a 700 euro peut rouler a l ethanol un autre kit le permet de rouler au diesel vert
PAR CONTRE nos avions roulent aux kerozene EXONERE et NOS SURPERT CARGOT ET PORTE CONTAINER DE 400M DE LONG MARCHENT AVEC DU GAZOIL ULTRA POLUANT
alors ou est la LOGISQUE OU EST LA RAISON DE SANTE POUR LES POPULTION PORTUAURES ET AEROPORTUAIRE
OU EST LE DENIS DE DEMOCRATIE AU NON DU COMMERCE INTERNATIONAL
OU E4SXWT LE DENIS ECOLOGIQUE DE FINANCEMENT APRES LES ACORD BDE PARIS DE TOUS CEUX BQUI SONT VENU EN AVIONS

francois dufau
Le 20/11/2018 à 22:03:30

N'oubliez pas : l'essence est très volatile et hautement inflammable ! ..... L'essence est un produit irritant et les vapeurs sont toxiques, de plus, l'essence s’enflamme a la moindre étincelle donc très dangereuse à manipuler sans précautions !!

Nestor
Le 20/10/2015 à 18:03:14

En Suisse il y a une taxe sur les véhicules qui roulent et aussi sur les camions , c'est pour cela que les camions passent en France , pas de taxe c'est le contribuable qui paient , vous et moi !!

Tarzan
Le 20/10/2015 à 17:43:22

Une question qui appelle une reponse ?

Pourquoi ma XANTIA 1.9TD de 1997 a reçu un papillon vert a coller sur le pare-brise comme étant propre ???
Le gazole serait encore moins cher car on l'importe alors que l’essence on l'a produit.

En France, il existe onze raffineries, mais leur offre n'est pas vraiment adaptée au marché : les capacités de raffinage du gazole sont insuffisantes (on en importe environ 30% de la consommation actuelle), tandis qu'on est en surcapacité pour l'essence. !!!

Voila pourquoi on pousse sur l'achat des voitures a essence , surcapacité de production de l'essence!! les raffineries perdent de l'argent avec l'essence et aussi avec le gazole qu il sont obligé d’importer !!

C'est cela la politique , les intérêts des gros groupes pas du peuple...

Tarzan
Le 20/10/2015 à 17:41:00

Je suis entièrement d'accord avec cette proposition de loi qui permettrait de nous aligner de fait sur les politiques de pays qui ont enrayé l'utilisation de véhicules diesel. Les suisses par exemple proposent même un carburant diesel plus cher que le carburant essence...!
Continuez
Martine GRESSIER

GRESSIER
Le 20/10/2015 à 13:48:29

Diesel : "L'augmentation n'est pas assez importante", selon France Nature Environnement
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/diesel-l-augmentation-n-est-pas-assez-importante-selon-france-nature-environnement-7780124581  

Alain UGUEN
Le 20/10/2015 à 10:14:07

Moi d'instinct j'ai pris du gazole car les économies ça ne pue pas , consommation en baisse et prix au litre également , pour me servir du gazole j'ai toujours une paire de gants ..... donc aucun problème ......simplement s'adapter

pitolat
Le 20/10/2015 à 09:38:14

D'instinct, j'ai toujours rejeté le diesel.
Jamais je n'ai acheté une voiture utilisant ce carburant qui puait trop

lucaltan
Le 19/10/2015 à 20:35:17

La France s'est embourbée dans le diésel comme elle s'est embourbée dans le nucléaire (qui -lui - attend encore de nous péter à la figure)
Il n'y a d'autres solutions que d’enclencher la marche arrière.
OUI à cette pétition, même si cette hirondelle ne nous fera pas le printemps

geolou
Le 19/10/2015 à 17:50:31

"Pourquoi les gouvernements ont favorisé l'achat pour maintenant l'interdire
Qui paiera la nouvelle voiture"
Ils l'ont pas interdit mais taxer suffisamment pour vous poussez en acheter une autre !! Comme cela relancera la production de voiture qui s'essouffle une façon de vous faire sortir vos économies de chez l’écureuil et dépenser un peu plus pour relancer la machine car les français économisent de trop !!! et ils ont raison je trouve par ces temps ou tout augmente sauf les salaires et retraites !! par contre les dividendes explosent.... si vous dépenser un peu plus les dividendes augmenteront un peu plus c'est le but de la manœuvre......

Pierre BELLERT
Le 19/10/2015 à 17:47:40

Essence, diesel, est des POLLUANTS ! Il faut tous les interdit et ensuite prenez le vélo !

Faire venir le prix de l’essence au prix du diesel progressivement, puis ensuite augmenter le gasoil toujours progressivement pour atteindre un prix supérieur à l’essence, aurait été plus acceptable dans le domaine du budget.

Pour ceux qui ne peuvent pas se payer un autre véhicule, leur budget va grimper. De plus, allez en ville sera une tare avec les vignettes et pour le peu dont il y est un péage à l’entrée. Bref, l’État est d’accord avec l’écologie quand elle remplit ses caisses, ce qui entraîne l’augmentation de leur budget, contrairement aux « autres ».

Il y en a marre de cette politique à 2 balles. La pollution des idées farfelues en politiques est aussi nocive. La preuve, il y a de plus en plus de particule appelée « les pauvres ».

Supprimer le nucléaire, c’est une bonne idée, reste à s’éduquer ! Et oui il faudra faire un choix dans ce qu’il faut mettre en marche et ce que l’on éteint. (Console, télé, lave-vaisselle, machine à laver, chargement de la tablette, du portable, chauffage elec, four, cuisinière, réfrigérateur, congélateur, aspirateur, ballon d’eau chaude etc…), multiplier par chaque foyer bref, bon courage.

ditpas
Le 19/10/2015 à 17:08:47

Pourquoi les gouvernements ont favorisé l'achat pour maintenant l'interdire
Qui paiera la nouvelle voiture llll

Mathonnet
Le 19/10/2015 à 16:20:37

Je suis d'accord avec la plupart des commentaires: le Diesel n'est pas le problème, c'est juste UNE des composantes du problème.
Je ressens une grande colère dans la plupart des commentaires, alors je suggère plutôt de passer à l'action :
STOP au nucléaire=> passer chez ENERCOOP
STOP aux véhicules neufs: dans le bilan pollution c'est la FABRICATION de la voiture qui pèse le plus=> le Diesel n'est qu'une petite part de l'impact pollution => achetez des voitures d'occasion et mettez y de l'huile recyclée si vous pouvez.
STOP aux produits agricoles médiocres : on ne peux pas sauver les agriculteurs malgré eux, pris au piège par la FNSEA et les politiques de subventions => achetez BIO et local.
Et commencez MAINTENANT, et n'attendez pas le top départ de quelqu'un d'autre(l'Etat, l'Europe, les USA,...)parce que c'est VOUS qui décidez.

Keil
Le 19/10/2015 à 15:26:26

Il faut revenir depuis le début en ce qui concerne le moteur diésel , on a voulu les rendre plus propre car ils émettaient des particules plus grosses comme les camions actuellement donc on a décidé de trouver une méthode pour casser ces particules par des pots échappement mais on a pas penser a cette époque que le fait de rendre ces particules plus petites elles se logeraient dans les poumons !!

Donc cette amélioration a été contre productive ! par contre en étudiant plus actuellement ce problème, on est arrivé a des systèmes qui détruisent complètement ces particules et les nouveaux moteurs qui sortent actuellement sont encore plus propre que les moteurs a essence et font moins de CO2 que l'essence tout en consommant moins d’énergie car a volume égal il y a plus d’énergie dans le gazole que dans l'essence donc moins de CO2 , gaz que l'on veut en diminué la production car soit disant coupable du réchauffement ,

Le Filtre à Particules additivé de PSA Peugeot Citroën (FAP) est la solution pour éliminer définitivement tous les types de particules à 99,9% en nombre climatique , il faudrait en équiper la majorité des véhicules , je signale que je n'ai aucune action sur ce système , mais que je suis un mécanicien en retraite qui a quelques connaissances sur le sujet! en plus je roule depuis plus de trente ans en diésel
et tant qu’il existera ce moteur , je continuerais... etc......

Pierre BELLERT
Le 19/10/2015 à 15:17:42

Depuis quand des élus sont compétents en matière ECOLOGIQUE? La culture exclusive d'un parti politique n'est pas la CULTURE au sens noble du terme
la seule Ecologie digne de ce nom n'a pas de couleur politique
Il faut avant tout établir des priorités concernant les drames sanitaires
A commencer par le NUCLEAIRE,+ tous ses déchets, LES PESTICIDES, LES ONDES ELECTROMAGNETIQUE qui sont un scandale sanitaire bien pire que celui de l'amiante ou des particules fines du Diesel, du NO de tous type de moteur etc..
Qui a encouragé l'industrie productrice des moteurs diesel, ce sont ces mêmes élus qui n'ont
aucun discernement par manque de compétence et d'expérience.Un pas en avant deux pas en arrière
Que font nos élus, quand seront t'ils recyclés pour savoir discerner les priorités pour pouvoir
diriger avec des stratégies à long terme dans l'intérêt géneral et non seul intérêt carriériste

Begona
Le 19/10/2015 à 12:58:51

Si l'on arête le diesel , donc plus de gazole !! Si plus de gazole , plus d'autobus , plus de camions , plus de tracteurs , plus de michelines , plus d'avions , plus de chantier avec les engins de chantier plus de chauffages au fuel etc..., j'en oublie surement !! on les remplacent par quoi ????? des vélos, des chevaux comme au siècle dernier car l'essence ne convient pas a tous et en plus ce serait la pénurie d'essence qui nous attendrais avec des rationnement !!

Pierre BELLERT
Le 19/10/2015 à 12:39:42

très bonne chose et si l'arrêt du diesel allait encore plus vite ce serait encore mieux....

pierre lambert
Le 19/10/2015 à 10:35:02

Quelle tristesse de voir encore certains défendre le diésel à coup d'"arguments " aussi fallacieux :

-Le filtre à particules ( Qui ne filtre que les grosses mais surtout pas les fines cancérigènes )

-Le diésel qui consomme moins donc qui produit moins de CO² ( Et le NOx, et les particules ?)

Heureusement, il y aura moins de réticence quand le coût du GO sera un peu plus réaliste !

Serge Bardet
Le 17/10/2015 à 13:37:36

Deux centimes d'écart chaque année (+1 pour le GO, -1pour l'essence ) c'est peu mais mieux que rien Mais l'équilibre dans 10 ans environ(?)c'est loin!
Il y aurait deux mesures efficaces et plus rapides à prendre :

Supprimer les actuels bonus à l'achat des autos diésel et malus pour celles utilisant le GPL.

Permettre aux Artisans de récupérer la TVA sur les carburants plus propres et non sur le seul Gasole comme c'est aussi le cas aujourd'hui

Cordialement, SB

Serge Bardet
Le 16/10/2015 à 23:26:15

je ne signerai pas!

Pas un mot sur le gas oil détaxé de plusieurs catégories dont les agriculteurs qui de plus nous empoisonnent à coups de pesticides. Soyez cohérents et complétez votre diatribe contre le diesel.

toto
Le 16/10/2015 à 19:05:43

Je ne signerai pas cette pétition.

On parle de "drame sanitaire" de "gouffre pour les finances publiques" et la il faut oser le dire... Quand on a constaté le démantèlement du réseau ferroviaire au profit du TGV, le développement hasardeux du nucléaire qui reste, et restera pour un bon bout de temps la plus polluante des énergies.
STOP aux apprentis sorciers dangereux, STOP STOP au transport de marchandise par la route, STOP au tracteur de plus de 300 CV qui labour des terres sans vie à plus de 50 CM de profondeur pour gaver MONSANTO et autres.

STOP.

Je ne signe pas cette pétition, elle est construite sur un terrain miné.

celmar
Le 16/10/2015 à 14:35:31

Laissez moi rire les voitures diésels polluent !!, Voir l'émission "Cash investigation Diésel : la dangereuse exception française " de Elise Lucet , elle ment ?? http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-lundi-28-septembre-2015_1093879.html  
On oublie le chauffage au fioul c’est de tonnes et des tonnes de fioul , les camions , les engins de chantiers , les tracteurs , les autobus , les avions car le kérosène c'est du fioul etc. etc. et j’en oublie encore !! .... en plus un diésel fait beaucoup plus de KM qu'une voiture a essence , par exemple les taxis parisiens MERCEDES font 900000 km et consomment moins , les moteurs a gazole sont plus solide car ils doivent subir un taux de compression de 32 essence 7 a 9 et en plus , il faut le dire carrément c’est une taxe de plus en se basant sur la peur !! En plus en cas d’accidents une voiture essence prend facilement feu mais pas un diésel , donc c’est une sécurité de plus pour les passagers.

Macron a pas mis en place des lignes avec des bus au gazole qui pollues au lieu d’allez vers le, train qui est électrique !! est ce bien sérieux et après on tape sur le gasoil alors que l’on favorise les transport polluant d’après nos politiques !! !!

On tape sur le moteur diésel mais que fait on sur le chauffage au fioul peut être une taxe de plus a venir et le remplacer par quoi ?? l’électricité ?? oui mais c’est du nucléaire !!!
le Gaz , oui mais il y en a pas partout et voir si les réserves peuvent substitué le fioul.

Et je pourrais en écrire des pages et des pages sur le sujet ......
Encore un “enfumage de plus des politiques et des écologistes “.........

Pierre BELLERT
Le 16/10/2015 à 12:43:03

Diesel : "il faut envoyer un signal" à la population, estime Nicolas Hulot
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/diesel-il-faut-envoyer-un-signal-la-population-estime-nicolas-hulot-7780106686  

Après les annonces sur la fin de l'avantage fiscal sur le gazole, Nicolas Hulot salue une "bonne nouvelle".
Après des années de vif débat, le gouvernement a décidé mercredi de commencer dès l'an prochain à supprimer l'avantage fiscal dont bénéficie le gazole par rapport à l'essence. Matignon a ainsi annoncé "le principe d'un rapprochement en 5 ans entre le prix du gazole et celui de l’essence", comme l'avait prôné la semaine dernière la ministre de l'Ecologie et de l'Energie Ségolène Royal, pour mettre fin à la "diésélisation massive" du parc automobile français. 

Seul bémol, les recettes ne seraient pas reversées à la lutte pour le climat, en tout cas pas en totalité. "ll faut donner un signal aux gens qu'on a conditionné durant des années à acheter des véhicules diesel, et la prochaine fois, ils réfléchiront à deux fois avant d'acheter une voiture diesel", a estimé Nicolas Hulot, invité de RTL. "Il faut trouver des dispositifs pour les ménages en difficultés pour leur faciliter le changement de véhicule quand l'occasion sera donnée", a-t-il ajouté.

Saluant ces annonces positives, Nicolas Hulot a rappelé une autre bonne nouvelle : le groupe français Engie (ex GDF-Suez,) va cesser d'investir dans le charbon. "Le simple fait qu'une boîte comme Engie, (...) vient d'annoncer qu'elle allait cesser cette activité, ça prouve que ces grandes entreprises vont être capable de  se reconvertir (..) et c'est tant mieux", s'est félicité Nicolas Hulot. 

Alain UGUEN
Le 16/10/2015 à 08:16:05

Pourquoi la pétition est limitée à la circulation en ville ? A mon avis c'est à la circulation routière générale qu'il faut s'attaquer et arrêter de libéraliser les transport pour mettre le rail en concurrence avec le transport en bus par exemple on pourrait aussi envisager le transport par voie d'eau (fluviale et maritime).
Et puis pour favoriser les transports en commun en ville pour ne pas rendre ceux-ci gratuits au vue des inconvénients et des coût liés à la circulation routière en ville on y gagnerait surement ...

un anonyme
Le 24/03/2015 à 14:34:54

D'une part, il existe les filtres à particules qui permettent aux moteurs diesel de ne pas émettre de particules. D'autre part, pour une même puissance, un moteur diesel consomme moins de carburant qu'un moteur à essence, donc il dégage moins de gaz à effet de serre. Enfin, le système Panton, qui injecte de la vapeur d'eau dans l'admission du moteur diesel quand il est chaud, diminue encore cette consommation et permet une combustion plus complète.
Conclusion: il faut rendre obligatoire sur tous les moteurs diesel, l'installation d' un filtre à particule et d'un système Panton, il n'y aura plus d'émission de particules et moins de gaz carbonique émis.C'est mieux que la généralisation des moteurs à essence, donc je ne signerai pas votre pétition.
Pierre Letz

LETZ Pierre
Le 23/03/2015 à 19:23:37

Bonjour
Je serai plutot pour une simple harmonisation des taxes diesel/essence par soucis d'équité car en effet le diesel est cancerogéne mais l'essence aussi est toxique.

Une solution dont on parle pas beaucoup en France (je trouve cela dommage) et qui serai plus pour les gros vehicules (camions,bus et peut etre tracteurs...) c'et le biogaz. Trés utilisé en Suéde il conciste a produire du méthane grace au déchets domestiques.
Voici un lien pour plus d'info
http://www.rfi.fr/science/20110616-le-biogaz-carburant-avenir-suede/  
Le biogaz a quelques inconveignants (centrales couteuse,méthane volumineux et corosif). Mais il nexsiste pas de solution miracle et cela permettrait du même coup de valoriser nos déchets.
J'aimerai beaucoup que cette proposition soit envisager en France


Jennifer
Le 01/09/2014 à 14:02:44

Bonjour,

N° 626 : Voila qui pose question. Engagé depuis 50 ans dans la protection de l’environnement, j’ai écouté, il y a peu de temps, une émission radio. Les spécialistes qui débattaient étaient arrivées à la conclusion suivante : la pollution par les particules fines étant en voie d’être totalement éliminée avec de nouveaux dispositifs, les moteurs mus au gazole seront dans très peu de temps bien moins polluants que les moteurs à essence ! Même les NOx (les plus redoutables gaz à effet de serre avec le méthane dont pourtant personne ne parle sauf pour les chaudières à gaz) à seront considérablement réduits.

Il me semble qu’il importe de faire le point. Etes-vous certain que 626 ne va pas vous valoir des interpellations ? Ne faut-il pas penser que l’initiative de la sénatrice est uniquement motivée par les moindres taxes appliquées au gazole ? Ce ne serait alors pas autre chose qu’un nouveau « greenwashing » !

Question incidente :

Je vis hélas dans un vallon voué en totalité à l’agriculture et surtout à la viticulture. Même le plus petit exploitant possède aujourd’hui plusieurs tracteurs grands ou petits, tous équipés de moteurs Diesel (alimentés par du fuel détaxé !!!) Je constate que ces engins – qui ne sont soumis à aucun contrôle comme les véhicules automobiles- sont hyper polluants (sans mentionner le niveau de bruit). Je vous invite à venir humer l’air lorsque ces malfaiteurs sont à l’œuvre ! Osera-t-on aussi attaquer la pollution générée par le monde de la terre ? Et que feront ces privilégiés français lorsqu’ils auront à payer les taxes appliquées au pékin sans défense ?

Cdlt, PG.

Pierre G
Le 02/08/2014 à 10:58:15

Cher Alain,

Cette démarche (taxe sur le Diesel), teintée de bonne volonté me paraît être une erreur. Elle finit par associer écologie et taxe = écotaxe. D’ailleurs, fait significatif, seul le prélèvement de la taxe est envisagé, mais pas le but : à quoi servirons les fonds collectés ?

Arrêtons de donner une image punitive à l’écologie. Je préfère une écologie de proposition, d’innovation, de « moteur » à idées nouvelles, mais de grâce, cessons d’ajouter des taxes aux taxes. L’écologie s’en trouvera déconsidérée, c’est la porte ouverte aux extrêmes.



Amicalement

Eberhard

PS. Est-ce que Mme Archimbaud envisagerait remplacer les véhicules Diesel par des véhicules essence, plus gros consommateurs de carburant ?

Eberhard
Le 02/08/2014 à 10:56:51

voilà de quoi ajouté au débat contradictoire sur un progrès illusoire et contre l'homme§ A quel saint se vouer....?
http://www.lepoint.fr/auto-addict/securite/pollution-la-bombe-a-retardement-du-moteur-a-essence-02-04-2014-1808318_657.php  

alro5
Le 15/07/2014 à 12:52:29

je signe des deux mains,moi qui me suis toujours interdit d'acheter un diésel,une chaudière a mazout parce que ça pue

dud
Le 11/07/2014 à 12:00:15

La ville est devenue irrespirable. C'est horrible. C'est l'usine à fric. Ca craint. Partons ! Elevons des cheveaux ! (et sinon PENTONE ça marche, ça serait mieux que ces usines à gaz qu'on nous vent à prix d'or)

Ghyslain
Le 10/06/2014 à 03:10:25

Non, il s'agit simplement de "diaboliser", dans un premier temps, les excès.
Pour me rendre en Bretagne ou dans les Cévennes, j'utilise ma voiture.
Pour me rendre à Paris, j'utilise les transports en commun, ce qui m'évite de passer 3 heures aller et retour en voiture.
Pour me rendre à la ville proche de mon village à 4 kms, j'utilise mon vélo.

Utiliser, par exemple, son 4x4 pour aller acheter son paquet de cigarettes au bureau de tabac qui est à 50 m du domicile est une attitude à "diaboliser".

Pour ce qui est des lobbies charbonniers (GDF SUEZ veut ouvrir une énorme centrale électrique à charbon en Afrique du Sud, au cœur du bassin minier du Waterberg, au nord du pays.
Une pression a lieu, en ce moment, pour réintroduire des centrales charbon en France, EDF ayant des problèmes de production d'électricité en hiver avec ses tranches nucléaires vieillissantes souvent à l'arrêt), du lobby nucléaire (énergie qui coûte beaucoup plus cher que l'on nous le dit, l'extraction, l'enrichissement de l'uranium, le coût des troupes en Afrique pour protéger les gisements d'uranium et de pétrole sont financés pour une bonne partie par nos impôts cf rapport de la Cour des Comptes, de mémoire, en 2007 il me semble) et des lobbies autres énergies fossiles que l'on arrache de la terre pour brûler dans notre atmosphère (chaque année, on brûle, uniquement pour le pétrole, un cube de 8 kms d'arête, aussi haut que l'Himalaya), il faudra bien, un jour, que l'on s'en occupe sérieusement.
Outre que toutes les énergies que je viens de lister ont des ressources qui s'épuisent rapidement (charbon, métaux fissiles, pétrole, gaz), outre qu'elles polluent et qu'elles vont dérégler le climat de façon catastrophique (je n'ai jamais vu encore une casserole d'eau que l'on chauffe sans mouvements de convection de plus en plus violents au fur et à mesure que la température s'élève, notre atmosphère est un fluide qui est soumis aux mêmes lois physiques que notre eau qui bouillonne), on a aussi la puissance des énergies dites renouvelables (terme erroné, puisque lorsque l'on dépense une énergie, elle ne se renouvelle pas après avoir "brûlé"), contestée par les lobbies que j'ai listé plus haut.
Et arrêtons de gober ces messages stupides qui nous rabâchent que "quand il y a plus de vent, les éoliennes ne tournent plus" : il faut croire que les imbéciles soient disant experts qui ânnonent ça n'ont jamais entendu parler de l'énergie potentielle.
Lorsque les grands barrages ont été construits dans les vallées des Alpes, l'énergie en excès était (et est toujours) utilisée pour pomper l'eau en hauteur, dans le bassin du barrage. Cette énergie était ensuite réutilisée par chute d'eau en cas de demande. Ce système commence à être mis en place dans les grands parcs éoliens des pays nordiques.

Lionel OUTRIGGER
Le 05/06/2014 à 21:06:05

Allez ! Diabolisons (et culpabilisons) encore un coup les utilisateurs de véhicules thermiques. Pendant ce temps, on ne s'occupe pas des centrales au charbon...

SebC
Le 04/06/2014 à 23:33:08

A supposer qu'un moteur diesel moderne avec les lumières des injecteurs fins comme des cheveux, puisse fonctionner avec de l'eau dans le gazole. Mais le problème n'est pas là : pas assez de production de gazole pour le parc automobile et les camions.
Comme je le précisais dans mon précédent post, la campagne fustigeant les voitures diesel est faussée. Elle serait honnête, elle contrerait en premier les poids-lourds (et là, mon collègue d'aviron monterait aux créneaux) et les motrices diesel, ensuite les automobiles diesel. Et ensuite, pourquoi ne pas non plus soulever le problème de la pollution des voitures essence, toute aussi importante même si elle est différente ?

Mais elle mérite tout de même d'être signée dans la mesure où elle s'attaque à une partie de la pollution (moins de voitures dans les villes et plus de vélos serait bienvenu) et supprimer l'avantage fiscal (qui profite surtout aux camionneurs) dont bénéficie ce type de carburant et que nous payons avec nos impôts me semble être une bonne chose.

Lionel OUTRIGGER
Le 04/06/2014 à 23:16:00

Il ne faut pas interdire , mais encourager les diesels équipé PENTONE même si sa ne rapporte rien aux fabricants qui du coup préfèrent nous vendre du catalytique , qui engendre d'autres pollution , donc surtout ne pas signer sous cette forme mais que soit reconnu ce système bon marché et économie !

perez m
Le 03/06/2014 à 23:14:22

Oui Claude. Bien qu'étant écologiste, je me bats depuis longtemps en expliquant à mes camarades le fait suivant : qu'elles soient diesel ou essence, les voitures sont des dangers pour la santé.
Et ceux qui affirment qu'une leucémie provoquée par inhalation d'hydrocarbures non ou partiellement brûlés est préférable à un cancer du poumon du à des micro-particules sont soit ignorants, soit des manipulateurs.
Je connais un lobbyiste camionneur (nous sommes dans le même club d'aviron).
Le fait qu'il garde un grand sourire face à cette campagne anti-diesel m'a surpris.
En fait, il m'a fait comprendre à demi-mots la vraie problématique.
Le gas oil est une énergie rare : alors qu'un baril de pétrole produit presque 50 % d'essence, il ne produit seulement que 21 % de gas oil chauffage et carburant !
Le lobby du transport routier fait pression depuis des mois pour qu'une action soit entreprise pour diminuer le parc d'autos diesel, car ils savent qu'il n'y aura bientôt plus assez de gas oil pour les deux (autos et camions).
Il faut donc s'attendre sous peu à des mesures qui vont soit limiter les voitures diesel (par une taxation forte de ce type de véhicule), soit augmenter significativement le prix du gas oil à la pompe avec indemnisation des routiers, soit les deux.
Reste quand même qu'il est scandaleux que ce type de carburant bénéficie d'un allègement de la fiscalité que nous payons indirectement par nos impôts (avantage obtenu sous la pression du lobby du transport routier).
Bien que possédant un véhicule diesel (avec un autre essence dont j'apprécie le silence pour les longs trajets), j'ai signé cette pétition.

Lionel OUTRIGGER
Le 03/06/2014 à 12:25:52

Non! Il existei un filtre à particules, avec lequel un véhicule diesel ne pollue pas plus qu'un véhicule essence! Il faut imposr la pose de ce filtre à tous...! C'est une solution évidente et plus efficace qu'une taxe!

Claude
Le 30/05/2014 à 12:19:23

Je suis d'accord avec la taxe, mais cela me parait très insuffisant pour enrayer 30 ans de politique de développement du gazole. On doit exiger du gouvernement un véritable changement de cap.

Elcaracol
Le 27/05/2014 à 07:44:51

Il semblerait que les verts soient atteints à leur tour par le mal politique français qui consiste à vouloir construire des usines à gaz législatives.
Le contenu énergétique du carburant est proportionnel à sa masse et non à son volume. Le prix du carburant devrait être en rapport avec son contenu énergétique. Ainsi le gasole serait le carburant le plus cher, suivi de l'essence, elle même suivie du GPL. Cela suffirait à dissuader nombre d'utilisateurs de choisir le diesel.
Mais il faudrait aussi accepter de perdre un peu de fiscalité sur l'essence si on augmente le gasole sinon cela passera encore pour une augmentation des taxes qui pèsent il faut bien le dire lourdement sur les français.
Je ne signerai donc pas cette pétition usineagazesque !

G.
Le 26/05/2014 à 10:59:29

Un grand oubli sur le développement du diesel.. Pour un véhicule totalitaire la TVA est déductible à 80% (remboursée) sur le diesel et la TVA d'un véhicule essence n'est pas déductible du tout! donc toutes les camionnettes de livraison sont au diesel, finance oblige. ceci évidement indépendamment de la TIPP qui est plus basse. Il faut progressivement changer la déductibilité de cette taxation. Au départ l"état a incité à la consommation de diesel pour trouver un débouché commercial aux coupes un peu plus lourdes du pétrole.
Par ailleurs les filtres sur le diesel ont bien diminué le nombre de particules, mais aussi leur taille (10 µm => 2nm). du coup celle qui restent sont plus nocives. Plus les nanoparticules des filtres catalytiques... Bref quand je me fais doubler lors d'une marche par un véhicule diesel récent, cela me brûle les poumons "à coeur". Un vieux véhicule l'odeur est désagréable mais reste plus superficielle. Entre le besoin de transport et d'air propre, le problème est difficilement soluble. Il existe des prototypes de moteurs propres, mais leur développement est freiné par les besoins d’amortissement des investissements actuels. Une vision globale serait bienvenue !

SylvieHR
Le 23/05/2014 à 10:19:58

Pour être cohérente avec mes convictions, j'ai depuis un an renoncé à ma voiture (et à l'avion depuis fort longtemps). N'ayez pas peur, désobéissez, la vie en est autrement plus excitante et libre !

Gigi
Le 21/05/2014 à 21:47:04

Pourquoi ne pas raffiner plus complètement?

Gachon
Le 21/05/2014 à 19:30:41

Je crois que le problème de beaucoup de commentaires, c'est qu'ils sont faussement désintéressés ! N'ayez pas honte de rouler au "diesel" vous qui semblez vouloir le défendre à tout prix : vous vous êtes laissé prendre à l'argument économique du carburant moins cher à la pompe... D'ailleurs, je connais peu "d'écolos" dans mon entourage qui roulent encore à l'essence... Et l'on a des voitures rutilantes avec des moteurs de tracteur qui, au début, paraissent "propres" et silencieux mais très vite, révèlent leur véritable nature ! Tous les chiffres, les études qu'on veut bien alléguer pour se dédouaner n'enlèveront jamais ce fait qui sera vérité dans un futur proche : les moteurs diesel sont une aberration nocive et destructrice, du moins dans nos villes !
D'autre part, il faut dire toute la vérité : en matière de GES, on ne prend jamais en compte les émissions d'oxydes d'azote : le NO2, par exemple, est non seulement toxique pour les poumons mais induit des pluies acides et contribue de façon indirecte à l'effet de serre. Certains nous parlent du benzène hautement cancérigène des moteur "essence" mais quid des benzopyrènes, du formaldéhyde, etc. présents en quantité dans les gaz d'échappement du "diesel" ?
Donc, oui je signe, des deux mains, pour l'environnement, pour l'équité : les pollueurs doivent payer. quant à moi, j'attends toujours la voiture "propre" (électrique sans doute) car le moteur à essence ne vaut guère mieux que son cousin !

Alain G.
Le 21/05/2014 à 16:13:53

cela fait plus de 30 ans que le scandale du diesel nous menace; scandale écologique, économique et social. Il faut en sortir autrement qu'en pénalisant ceux qui resteront accrocs, en achetant un véhicule neuf, à ce carburant. Oui à une augmentation immédiate de la taxe sur le diesel (2 % de + que pour l'essence par exemple) avec obligation de s'engager au titre de la transition énergétique sur la pile à combustible et la métanation (production de gaz synthétique à partir d'hydrogène issu d'ENR et de CO2 capté)
si nous ne voulons pas accroitre notre retard il convient d'agir vite et fort

dan
Le 21/05/2014 à 15:17:20

Je suis contre tout système de taxation supplémentaire.Quand une taxe est créée elle rapporte, et "on" (les pouvoirs publics) pensent plus à augmenter les rentrées d'argent (donc les nuisances) qu'à combattre le phénomène.
Parcontre mettre le diesel au prix du super ça c'est valable.
Agir aussi sur la construction automobile en limitant le nombre d'immatriculation nouvelles chaque année de voiture roulant au Diesel.
A quand une vision globale de la transition énergétique??

Marie-C
Le 21/05/2014 à 11:47:07

Bonjour

Je suis ennuyé de cette pétition, car si les particules sont effectivement cancérigènes, le pouvoir de GES est significativement moindre pour le diesel. Or les GES font 6000 morts / an rien qu’en France.

Afin de ne pas mettre le citoyen devant le choix de la peste ou du choléra en ne présentant que la peste, il importe donc de mettre les choses en balance : supprimer le diesel oui, mais si c’est pour laisser la aprt belle à l’essence, non

Bien cordialement,

Olivier D

Olivier D
Le 21/05/2014 à 11:21:13

Bonjour,
Il y a peu de temps (5 ou 6 ans), les Verts allemands et les écologistes en général prônaient l'utilisation de véhicules diesel munis de pots d'échappement catalytiques en mettant en avant le meilleur bilan du diesel au regard du CO2 émis par kilomètre parcouru (consommation moindre + plus grande durée de vie >meilleur bilan carbone). A cette époque, les automobiles diesel qui sortaient des usines avaient la pastille verte, qui leur permettait de circuler en ville même les jours de pollution à l'ozone. Aujourd'hui on nous demande d'abandonner cette filière, sans différencier les conditions d'utilisation (ville ou campagne, utilitaires ou véhicules légers), ni chercher à réduire l'émission de particules. J 'ai parfois l'impression d'être le taureau devant lequel on agite un chiffon rouge, véronique un jour, muleta un autre, pourvu que je charge sans trop réfléchir... Peut-être qu'il est plus facile de nous proposer des objectifs de lutte simples (simplistes ?) comme l'arrêt du nucléaire (avec réouverture des centrales à charbon ou a lignite, grosses productrices de CO2 ...et de micro-particules), l'élimination du diesel sans mentionner qu'elle provoquera une augmentation de carburants fossiles, les énergies renouvelables sans mentionner que leur production n'est pas synchronisée avec la consommation, et que l'objectif à atteindre, l'effort à porter (outre la diminution de consommation bien-sûr) doit être le stockage de l'énergie qui permettra d'utiliser soleil et vent quand on en aura besoin et non quand il seront là. Je n'ai pas vu beaucoup de pancartes dans les manifs vertes (que je fréquente) pour réclamer une dotation à ce type de recherche.
Bref, je vais m’arrêter de foncer et ruminer un peu pendant que j'en ai encore le droit (il est vrai que la rumination produit du méthane qui est un grand polluant quand il est produit par les ruminants et négligeable lorsqu'il sort des zones humides qui doivent être protégées).
Merci tout de même pour votre boulot,
Norbert G

Norbert G
Le 21/05/2014 à 10:56:09

bonjour,
Savez-vous quel est le moteur le plus goulu et aussi le plus polluant si on tient compte de tous les facteurs?
Le moteur électrique car il faut pour le faire fonctionner d'abord extraire la matière première puis l'acheminer jusqu'à la centrale et enfin la produire. Tout ça bien sûr avec consommation d'énergie et pollution à chaque étape. Il suffit ensuite d'acheminer l’électricité vers son point d'utilisation avec d'énormes déperditions en route. Ce qui fait qu'un moteur électrique consomme en réalité plus de deux fois d'énergie qu'un moteur à essence. Et si l'électricité est fabriquée avec du fioul, on frôle les trois fois plus. Youpi!
On est une fois de plus dans l'absence totale d'analyse, dans le règne de l'apparence par rapport à la réalité...
à moins que le fait que l'on privilégie le confort immédiat de certains par rapport à la survie de tous ne soit un argument supérieur?
Cordialement et bravo pour votre travail.
Pascale

Pascale
Le 21/05/2014 à 09:50:44

très bien taxons les pollueurs,mais il faudrait aussi y rajouter les tracteurs des agriculteurs
si toutes ces taxes pouvaient aider à faire baisser le prix des voitures électriques ,plus de gens en acheterés,moins de pollution

claude
Le 20/05/2014 à 22:56:01

Tout à fait d'accord avec vous, Bruno O, sur le fait que les voitures essence sont aussi coupables que les diesel en terme de pollution.

Malgré tout, elle est justifiée : les camions, eux, polluent très fortement en particules et émission de NO.
Et puis il y a aussi cet avantage fiscal qui pèse lourd dans nos impôts ... J'ai donc signé.

Ceux qui sirotent leur bière en admirant leur rutilant 4x4 garé dans leur cour vont déchanter sous peu.
Avec un baril de pétrole brut (159 litres), on produit 72 litres d'essence et 34 litres de gazole carburant et fioul domestique.
Le lobby camion en consommant une grosse quantité, devinez qui sera taxé et qui ne le sera pas quand la rupture (inéluctable) de stock va se produire ...

Lionel OUTRIGGER
Le 20/05/2014 à 20:25:04

Oui, bon, bof...
Quand est-ce qu'on remet plutôt une vignette sur les grosses cylindrées?

A quand également une ÉNORME pétition contre l'avion et pour que le kérosène soit enfin taxé?
Ca ne rejette pas des particules fines un avion, 100 avions... tous les jours au-dessus de nos petits poumons?

A quand la vraie transition énergétique?

cordialement

Paco
Le 20/05/2014 à 17:21:46


Lutte contre la pollution aux particules fines : l'exemple de Stockholm

images
Anne Hidalgo présentait lundi 19 mai son plan d'action transports. Il s’agit de lutter contre les épisodes de pollution aux particules fines que la ville subit à répétition. Des solutions existent pour lutter contre ce phénomène. A Stockholm, la municipalité encourage depuis 20 ans une politique favorisant les véhicules dits "propres", une flotte de bus roulant aux énergies renouvelables et un péage urbain. La capitale suédoise en retire aujourd’hui les bénéfices.
http://www.novethic.fr/empreinte-terre/pollution/isr-rse/lutte-contre-la-pollution-aux-particules-fine-lexemple-de-stockholm-142501.html  

un anonyme
Le 20/05/2014 à 17:01:17

Bonsoir Alain.
Je crains fort que vous soyez tombé dans le panneau concernant cette cyber@ction N°626.
Ci-joint un article qui confirme ce que je pense depuis longtemps, à savoir qu'une fois de plus, la propagande et la manipulation médiatique menées par nos grands financiers auront payé.
À la question: Comment relancer la consommation de véhicules à un moment ou celle-ci est en crise?
C'est simple; il suffit de diaboliser le moteur diesel ( à grand renfort de mensonges) qui représente 60% du parc Français. Dont acte!
Bien entendu, il n'est pas question d'interdire les voitures dans les grands villes, ni de limiter leur nombre en valorisant l'utilisation de la bicyclette et les transports en commun. Idem pour le co-voiturage qui représente un manque à gagner pour ces messieurs...Ce serait pourtant une vrais bonne mesure pour la santé des citoyens. Car le problème se situe bien dans les grandes villes n'est-ce pas? Là où l'on peut le plus facilement s'en passer...
Et que dire du sabotage systématique dont font l'objet tout projets de véhicules "propres" alors qu'il faudrait au contraire investir massivement dans leur mise au point et leur développement?
La technologie nous l'avons. Mais tant qu'il restera une seule goutte de pétrole ...
Je ne signerai donc pas cette cyber@ction.
Bien cordialement.


Particules fines des automobiles: Histoire d’un scandale ignoré


Adopter comme limite légale à partir de 2013 les émissions mesurées en 2003-2006 sur les véhicules diesel les moins performants et hésiter encore quant au sort à réserver aux véhicules essence: telle est la décevante réponse que la Commission européenne donne à l’un des problèmes de santé publique les plus graves auxquels nos sociétés sont confrontées. La volonté initiale de la Commission était grande. Mais, hélas, pas autant que sa perméabilité aux arguments de l’industrie automobile. Histoire d’un scandale ignoré...



En matière de quantification des particules fines émises par les véhicules à moteur, jusqu’à présent, c’est la masse de particules (ou leur poids en langage courant, exprimé en kg) qui est mesurée et soumise à limitations. Cependant, à la veille du nouveau millénaire, sur base d’études scientifiques mettant en évidence le caractère plus nocif des particules les plus fines, des pouvoirs publics ont, en Amérique, en Asie, et en Europe, décidé de développer des programmes scientifiques visant à mesurer le nombre de particules émises et à intégrer ces résultats dans leurs législations. Du 19 au 21 mars 2007 se tenait à Milan (Italie) une conférence internationale sur le transport et l’environnement, organisée par le Centre de recherches conjoint de la Commission européenne (le JRC: Joint Research Center). Une des quatre sessions y était entièrement consacrée à la mesure des émissions de particules fines et à leur réduction. 28 intervenants, principalement issus d’universités, de centres de recherches ou d’administration européens mais également américains et asiatiques y brossaient un tableau complet de l’état de la science dans ce domaine (les exposés peuvent être consultés ici).

Pour les véhicules légers (c’est-à-dire dont la masse est inférieure à 2.610 kg), les résultats du programme de mesure des particules (PMP) auquel participaient l’Allemagne, la Corée, la France, la Grèce, le Japon, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse étaient cohérents avec ceux obtenus aux Etats-Unis.

Les véhicules à moteur diesel équipés d’un filtre à particules émettaient de l’ordre de 10 11 (en français: cent milliards de) particules par km, tout comme les voitures à moteur essence conventionnel (avec injection en amont des soupapes). Les véhicules à moteur essence à injection directe dans la chambre de combustion (en cours de généralisation depuis plusieurs années) émettaient de 1012 à 1013 particules/km (mille à dix mille milliards), proches en cela des véhicules à moteur diesel non équipés de filtre à particules (5 10 13 particules/km). Parmi les véhicules diesel équipés de filtres à particules testés, un seul, dont le filtre présentait un substrat plus poreux que les autres, donnait de moins bons résultats: environ 6 1011 particules/km [1] . Retenez bien ce chiffre!

Les valeurs mentionnées ci-dessus sont des moyennes, obtenues dans les conditions des tests standards. Ainsi, les filtres à particules équipant les véhicules diesel doivent-ils être régulièrement « régénérés », c’est-à-dire que les particules captées par le filtre sont brûlées (typiquement environ tous les 300 à 400 km et lorsque certaines conditions de fonctionnement du moteur sont remplies), ce qui génère... des particules. Bien heureusement, les particules émises lors des régénérations sont moins nombreuses que celles captées. Mais cela modifie cependant les résultats : un véhicule émettant 9 1010 particules/km en-dehors des phases de régénération en émettra en moyenne 2,9 1011, soit trois fois plus, sur la totalité du cycle (en tenant compte des durées respectives du fonctionnement « normal » et de la régénération) [2].

Ceci, cependant, ne modifie pas les conclusions générales (que nous avions déjà présentées ici sur base d’une étude de la littérature effectuée par l’ADEME en 2005) : en termes de nombre de particules émises, et donc de santé, les moteurs à essence à injection directe sont tout aussi, voire plus, nocifs que les moteurs diesel équipés de filtres à particules. Vérité difficile à admettre tant elle bouscule toutes les idées reçues.

Mais vérité que l’industrie a très bien intégrée (elle connaît les chiffres mieux que personne), en menant des opérations de lobby destinées à proposer une norme en nombre de particules moins ambitieuse pour les moteurs à essence!

Les limites d’émissions Euro 5 et Euro 6 sont précisées dans le règlement (CE) 692/2008. Pour les véhicules diesel (allumage par compression), ce sera 6 1011 particules/km pour Euro 5 (mais à partir du 1er janvier 2013) de même que pour Euro 6 (aucune amélioration n’est planifiée, donc). Pour les véhicules essence (allumage commandé), la norme doit être définie au plus tard pour le 1er septembre 2014 (pour intégration dans Euro 6, qui n’entrera pleinement en vigueur qu’au 1er septembre 2015) [3].


L’ADAC, importante association automobile allemande, réalise des mesures sur différents types de véhicules depuis 2008, sur base de son propre cycle de test, plus représentatif des conditions réelles d’utilisation que le cycle officiel NEDC utilisé dans la réglementation européenne. Ses conclusions sont claires et en parfaite cohérence avec celles du JRC : « les véhicules essence à injection directe testés émettent considérablement plus de particules que les véhicules diesel et les véhicules essence à allumage multipoint auxquels ils ont été comparés ; ils ne respectent pas la limite de 6 1011 particules/km applicable aux véhicules diesel » [4].L’ADAC propose néanmoins d’adopter les mêmes limites pour l’essence que pour le diesel, avec une possibilité de postposer l’entrée en vigueur pour l’essence si les délais s’avéraient impossibles à tenir.

Qu’en dit le commission européenne? Un projet de règlement (consultable ici) est en cours d’examen. Partant du principe de neutralité technologique et du fait que rien ne prouve que les particules issues des moteurs à essence soient moins toxiques que celles issues des moteurs diesel, la Commission propose d’adopter les mêmes normes pour les véhicules essence que pour les véhicules diesel, avec cependant une possibilité offerte pendant trois ans aux constructeurs d’obtenir une norme dérogatoire dix fois plus élevée.

L’industrie tire à boulets rouges sur cette proposition! L’ACEA (l’association des constructeurs européens d’automobiles :  www.acea.be).   propose dans une réaction au projet de la commission (consultable ici) une limite dix fois plus élevée pour l’essence, soit 6 1012 particules/km. Et fait flèche de tout bois pour critiquer la Commission. Dans le considérant 3 du projet de règlement, la Commission écrit « les particules émises par les véhicules peuvent être déposées dans les alvéoles pulmonaires, conduisant potentiellement à de sérieuses affections et de maladies souvent létales. Par conséquent, il est dans l’intérêt public d’avoir un haut niveau de protection par rapport à ces particules ». L’ACEA réplique vertement que ces considérations sont « radicales et incendiaires » et ajoute « les déclarations dans le considérant 3 ne sont pas étayées, elles sont simplistes, elles ne reflètent nullement aucune donnée rapportée scientifiquement et elles ne sont rien d’autre qu’une invitation faite à la presse pour sauter sur une histoire ».

Il est à espérer que certains journalistes auront en effet à cœur de donner quelque publicité à cette histoire. Il s‘agit d’une part d’un grand enjeu en termes de santé publique (pour quelques éclairages, voir les articles consacrés à ce thème sur notre portail santé-environnement).

D’autre part, cette information devrait également conduire à une modification en profondeur de notre manière d’opposer moteurs essence et moteurs diesel. Car, outre une augmentation du nombre de particules fines, l’application de la technique d’injection directe aux moteurs à essence entraîne également une augmentation des émissions d’oxydes d’azote – et ces deux catégories de polluants étaient, jusqu’à maintenant, considérées comme l’apanage des véhicules diesel...

Pierre C

Bruno O
Le 20/05/2014 à 16:40:43

C'est sûr que le diesel devrait disparaître. Egaliser les taxes sur l'essence et le diesel serait sans doute incitatif, de même qu'ajuster le calcul de l'écotaxe qui existe déjà de manière à ne pas favoriser le diesel. Le prix de la carte grise augmenté de 500 € pour les moteurs diesel rendrait les petits véhicules diesel en circulation impossibles à revendre.

Sophila
Le 20/05/2014 à 16:40:20

Vraiment décourageant de lire certains commentaires. Quand on touche à la sacro-sainte bagnole, homo automobilus monte au créneau et traite ceux qui osent critiquer le diesel de fondamentalistes ! Pfff ! Fustiger l´industrie automobile ne suffit pas, les plus grands coupables sont les utilisateurs de ce carburant qui empoisonne tout le monde. Même les citoyens sans voiture.

martine
Le 20/05/2014 à 16:18:54

J'ai signé, néanmoins, je suis entièrement d'accord avec Yves Fruchon ! les autres commentaires ne sont pas non plus dénués de sens ;

Quand ferez vous une campagne contre le super "sans plomb" additionné de benzène ?
quand ferez vous une campagne de promotion du GPL ? du GNV ...
CH4 renouvelable... déjà utilisé de manière courante dans certains pays voisins, Suisse, Autriche et par EDF & GDF !!! alors que nos anciens CET dégazent, rien que pour ce que je connais bien, en Franche-Comté, des dizaines de milliers de m3/heure de CH4... ( > de 1000 à Cubry 1 et 2 ; > de 1500 à Corcelles Ferrières ; > 800 à Faverney ; > de 2000 à Vaivre !!!) non valorisé, simplement "oxydé thermiquement" dans des torchères pour supprimer les nuisances olfactives liées à 0,2 à 0, 5 % de mercaptants et d'H2S ; idem pour les méthaniseurs (quand il en existe) des grosses step !

Cordialement.

Michel C

Michel C
Le 20/05/2014 à 16:17:29

Pour lutter contre la pollution, l’Ademe recommande d’agir prioritairement sur le parc roulant de véhicules anciens, notamment ceux qui ne sont pas équipés de filtres à particules fermés. L’achat récent de bus circulant au diesel par la Mairie de Paris envoie à ce titre un très mauvais signal.

Anne Marie
Le 20/05/2014 à 16:11:22

Madame, Monsieur,

Aux ayatollah inculte et raciste contre le diésel.

Plutôt que de jeter bêtement le bébé avec l'eau polluée.

Il faudrait distinguer les moteurs Diesels récents et les vieux. Beaucoup de progrès a été fait pour ces moteurs. Il y surement des véhicules à essence mal entretenus qui pollues plus que les Diesels récents.

Je propose plutôt une taxe annuelle au prorata de la pollution émise pour tous les véhicules DIESELS et ESSENCES.
A chaque contrôle technique cette taxe serait réévaluée en fonction de la pollution émise.
Cela mettra plus surement les véhicules ESSENCES ou DIESELS à la casse les véhicules qui ne peuvent plus être mis aux normes.

Robert GINTZ

Robert GINTZ
Le 20/05/2014 à 15:58:17

Il faudrait interdire la fabrication de véhicules diesels! On laisse totalement les constructeurs automobiles en dehors du problème. Car, qui fabrique les véhicules qui polluent? On taxe toujours le consommateur. Et puis, il faut développer le ferroutage afin que les camions polluent moins!

SIMON
Le 20/05/2014 à 13:33:59

Bonjour à tous,
y compris à EELV, toujours aussi nul en environnement, c'est dramatique!
oui le privilège fiscal du gazole est anormal et il serait utile d'y mettre fin.
Oui le transport routier et ferroviaire au gazole est polluant au niveau des particules pour les anciens modèles dépourvus de filtres à particules efficaces.
Oui, plus les particules sont fines et plus elles sont dangereuses au niveau pulmonaire, mais ce n'est pas particulier aux particules de carbone libérées par les échappement des moteurs à explosion. Toutes les poussières fines sont dangereuses!
A quand l'inclusion des pots d'échappement dans le contrôle technique pour les particules et pour le reste des émissions gazeuses: certes véhicules à essence "crachent" noir aussi.
Mesdames et Messieurs les Verts, avec le Super au plomb nous étions au bord du gouffre avec un risque avéré de saturnisme.
Avec le Super sans plomb, nous avons fait un grand pas en avant: le plomb téra-éthyle a été remplacé par du benzène cancérigène catégorie 1. En Europe du Nord les pistolets de distribution sont munis d'une aspiration et les pompes ont une tête de mort apposée dessus pour avenir du danger. Les pots catalytiques défectueux sont obligatoirement remplacé suite au contrôle technique. Pourquoi, car à la sortie la combustion "crache" des poly-aromatiques hautement cancérigènes!
Seul le GPL, peu développé, avec ses risques d'explosion, ne libère que du gaz carbonique et de la vapeur d'eau.
Quant à l'hydrogène, c'est pour l'instant peu envisageable techniquement.
Donc la seule solution est le transport en commun hybridé et au GPL et bien on est loin!
Voilà pourquoi, je ne signerai pas!

Yves FRUCHON
Le 20/05/2014 à 12:12:19

Cela fait des décennies que les effets délétères du diesel sont dénoncés. Le subventionner a été une hérésie.

Jeanne
Le 20/05/2014 à 12:09:48

Pour aller dans le sens de Michel, je vous invite à lire
Pollution à l'intérieur des voitures : 8 conseils pour ne pas en pâtir
http://lci.tf1.fr/science/sante/pollution-a-l-interieur-des-voitures-huit-conseils-pour-l-eviter-8276995.html  

Alain Uguen
Le 20/05/2014 à 11:53:58

Le bonus malus ne cible que les émissions de CO2 et pas du tout les particules cancérigènes du diesel
Plus les émissions de CO2 du véhicule sont faibles, plus le bonus écologique est important.
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Bonus-Malus-2014  

Alain Uguen
Le 20/05/2014 à 11:50:03

J'ai signé, notamment pour que les trois défenseurs du diésel, qui ont commenté cette initiative avant moi, n'aient jamais de "problèmes de santé" liés au diesel! Ni eux personnellement ni leurs passagers : ils sont les plus concernés par l'exposition aux particules à l'intérieur de leur voiture, surtout s'ils sont bien calfeutrés avec la clim ! Les particules les plus dangereuses, les plus fines, passent encore dans la porosité des filtres ! N'ont-ils as lu qu'il est question de passer progressivement à des solutions moins polluantes ... par souci aussi des situations financières des usagers et de la transition nécessaire à l'évolution des techniques et des techniciens qui s'y emploient ?

Michel
Le 20/05/2014 à 11:41:43

Le bonus malus ne cible que les émissions de CO2 et pas du tout les particules cancérigènes du diesel
Plus les émissions de CO2 du véhicule sont faibles, plus le bonus écologique est important.
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Bonus-Malus-2014  

Alain Uguen
Le 20/05/2014 à 11:41:19

Je ne signerai pas non plus cette pétition car je la trouve complètement injuste. Vous faites quoi de tous ces français qui n'ont pas les moyens de changer de voiture? Curieusement ce détail n'intéresse personne!!! Et les éventuelles aides que l'état pourrait offrir ne changeront rien,quand on ne peut pas on ne peut pas....

sylvie merlin
Le 20/05/2014 à 11:41:18

Encore une proposition de loi qui ne règle rien et qui comme écrit par d'autres se surajoute à un corpus déjà pléthorique. J'ai l'impression que les problèmes de ce genre font rarement l'objet d'une analyse systémique. Un exemple type de situation systémique digne de servir de base à une telle analyse pourrait être la circulation à Grenoble (près d'où j'habite). La municipalité a engagé des travaux faramineux pour développer les transports en communs et en particulier le Tram (électrique). Cela n'empêche pas notre agglomération de passer régulièrement par des pics de pollution. Et si on se servait de l'effet de levier des transports de marchandises? En effet, le gazole est principalement brûlé par les camions. Même si les particuliers ont leur part dans la pollution, il faudrait peut-être frapper là où les contributeurs sont les plus importants. Et différencier entre les agglomérations urbaines (Paris et Grenoble ne sont peut-être même pas à mettre dans le même sac) et les situations péri-urbaines et rurales où les pollutions ne sont pas du tout dans les mêmes échelles.
Bref, un coup de pub pour EELv mais un mauvais coup pour l'écologie et une mauvaise propotion de solution à une véritable question...
Pas de signature non plus!

PhL38F
Le 20/05/2014 à 10:58:34

Il y a des moments, je me demande si l'on ne marche pas sur la tête ! La France meurt déjà sous l'accumulation des lois ou taxes contradictoires.

Pourquoi une nouvelle taxe ?
Nous disposons déjà largement de tout l'arsenal nécessaire. Il suffit de remarquer qu'un des outils fiscaux favorisant le diésel est le "bonus-malus" écologique. A caractéristiques équivalentes, un moteur diésel consommant moins qu'un moteur essence, il est, de fait, favorisé par ce dispositif. Il suffit de corriger cette aberration en distinguant véhicules essence et diésel pour pénaliser plus fortement ces derniers. On reste là dans le domaine de protection de l'environnement et ça ne touche pas les propriétaires actuels si c'est ce que l'on craint (sinon il suffirait de corriger le différentiel sur les taxes entre les deux carburants)

Geo-geo
Le 20/05/2014 à 10:36:10

Tiens encore une taxe ! Ils feraient mieux d'aider à équiper le parc de HHO et de pots catalytiques, ça créerait des emplois aussi. je ne signerai pas.

jcD
Le 20/05/2014 à 09:16:04

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !