Eva Joly un succès interne et un échec externe annoncés

primaire.org devient PARTAGE comme PARTenariat Autonome de la Gauche et des Ecologistes

Pour avoir une chance de changer de majorité en 2012, il faut changer les règles du jeu à gauche. Ce forum a pour objet d'échanger sur l'actualité politique. Les points de vue échangés n'engagent évidemment que leurs auteurs et en aucun cas l'Association Cyber @cteurs

Eva Joly un succès interne et un échec externe annoncés

Messagede alain » Ven 1 Juil 2011 09:34

Eva Joly un succès interne et un échec externe annoncés

Je partage complètement l'analyse de Daniel Boy pour qui L'échec de Hulot «marque la borne de l'ouverture» et "toute la classe politique va être contente de voir Hulot éjecté du jeu."
http://www.20minutes.fr/presidentielle/ ... -ouverture

Je l'avais d'ailleurs annoncé
viewtopic.php?f=20&t=10850

Ce succès est la conséquence d'un alignement d'Eva Joly sur la position majoritaire des Verts qui en font un parti satellite du Parti Socialiste. Cela satisfait des militants qui depuis 97 et la participation des Verts à la majorité plurielle devenue ensuite la gauche plurielle ont choisi les Verts pour faire carrière à gauche. Le doublement des adhésions dans la dernière semaine vient sans doute probablement de militants de gauche ayant choisi de voter pour la candidate la moins nocive pour le PS.

En choisissant d'ancrer l'écologie dans la gauche, EELV perd sur 3 tableaux
1 EELV perd du côté de l'électorat qui refuse le clivage gauche-droite pour des raisons diverses (par positionnement NI-NI, parce que c'est un électorat plutôt centriste ou parce qu'ils considèrent l'écologie comme un nouveau paradigme autonome de la gauche comme de la droite..). Différents sondages post européennes montrait que cet électorat représentait la moitié de l'électorat d'Europe Ecologie aux européennes.

2 EELV accepte de facto le "désistement républicain" qui est l'application du principe fondateur du libéralisme (la loi de la jungle : c'est le plus gros qui gagne) et la soumission au Parti Socialiste. Pour espérer être élu aux législatives ou aux sénatoriales il faut donc faire preuve d'allégeance à la gauche plus que revendiquer l'autonomie de l'écologie politique. Les Voynet; Mamère, Placé vendent ainsi l'écologie pour assurer leur carrière politique.

3 En mettant en avant les discussions pour un accord avec le PS, EELV se prive de l'intérêt pour les électeurs de voter écologiste : puisqu'ils sont d'accord autant voter utile en faisant élire le gros plutôt que le petit. En fait une grande partie de l'électorat votant pour gagner adapte son vote aux modes de scrutin : quand le vote est proportionnel ou semi-proportionnel (municipales, régionales, européennes) tout vote peut produire des élus par contre un scrutin uninominal (présidentielle, législatives, cantonales) il faut voter utile et donc pour les gros pour espérer que son vote produira un élu.

Ce résultat nous conforte dans la nécessité de participer à la primaire initiée par le PS pour rendre au PS la monnaie de sa pièce. Alors que dans la primaire écologiste le choix est venu d'électeurs pro socialistes, le pari est de faire d'un électorat pro-écologiste l'enjeu du scrutin pour les deux candidats en lice au second tour. Car ce sont les inscrits à la primaire qui feront l'élection possible à la présidentielle, le vote de la présidentielle ne faisant qu'entériner le choix qui sera fait le 16 octobre.

Nous pensons donc que le prochain quinquennat se jouera le 9 octobre dans la capacité d'un certain nombre d'ONG impliquées dans des combats écologistes (contre le nucléaire, les gaz de schiste, les OGM, l'effet de serre... ou pour la biodiversité et la protection animale, la solidarité internationale ou l'économie solidaire...) à comprendre l'intérêt d'un vote alternatif. Le résultat entre les deux candidats du second tour de la primaire pouvant être aussi serré que celui du dernier congrès du PS, les voix qui s'exprimeraient en faveur d'un vote alternatif aux candidats socialistes du premier tour pourraient peser dans la balance et obliger les 2 candidats pour espérer gagner la primaire avant de gagner la présidentielle de prendre en compte la nécessité d'offrir à ces électeurs la possibilité d'être représentés équitablement à l'Assemblée Nationale et de choisir les priorités programmatiques du quinquennat.

Pour permettre ce vote alternatif, nous proposons un bulletin GEM2012 candidature Collective Citoyenne pour une Gauche et des Ecologistes Majoritaires. Le PS oppose un refus technocratique à cette candidature collective mais rien n'empêche tous les citoyens qui veulent changer de majorité en 2012 mais ne s'estiment par représentés par le PS d'utiliser ce bulletin pour voter le 9 octobre et espérer, quelque soit leur nombre faire la bascule dans la désignation du candidat qui sortira de la primaire et obliger celui ou celle qui voudra être élu à prendre en compte l'expression de ces électeurs pour espérer gagner.

Alain Uguen GEM2012
alain
Administrateur
 
Messages: 3502
Inscription: Mar 2 Mar 2004 14:22

Retourner vers PARTAGE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron