AG Cyberacteurs

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide 2 cyberacteurs

  #nucléaire   #EPR



Cyberaction N° 701: EDF nous doit plus que la lumière, cessons la gabegie de l'EPR

29 ans après Tchernobyl, la concomitance de l'étude de l'ADEME et d'un rapport de l'ASN sur les graves défauts de la cuve des EPR peut constituer une opportunité pour enfoncer le clou de la nécessité et de la faisabilité de la sortie du nucléaire. Nous vous proposons d'interpeller les députés et sénateurs pour
  • Réclamer la charge de la preuve par l'Etat et ses satellites nucléaires
  • L'abandon de la gabegie de l'EPR

[ 4 709 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

Cette cyberaction a également pour objectif d'interpeller vos élus. Vous pouvez ajouter vos élus en copie du message en cliquant sur modifier des éléments après avoir rempli vos coordonnées

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le lundi 27 avril 2015

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Marie-Noëlle Battistel | à votre député | à vos sénateurs

Plus d'infos

bougie ou nucléaireAvenir Energétique : La charge de la preuve change de camp ! Benjamin Dessus
L’Ademe démontre, chiffres à l’appui, que l’idée d’un système électrique totalement renouvelable à l’horizon 2050 est non seulement techniquement, mais aussi économiquement crédible
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=1808  

Marie-Noëlle Battistel a fait accepter un amendement restreignant la définition des TEPOS (territoire à énergie positive) Le texte précise maintenant qu'un Tepos doit atteindre un équilibre strict entre consommation et production. Ce qui appliqué strictement devrait amener les intercos qui hébergent les 19 centrales nucléaires à se déclarer TEPOS et donc à faire arrêter les centrales nucléaires (qui produisent plus leur territoire ne peut consommer)
http://www.actu-environnement.com/ae/news/projet-loi-transition-energetique-grands-objectifs-nucleaire-renouvelable-24338.php4  
"Développer des moyens de production qui ne répondraient à aucune demande locale est source d'inefficacités et génère des surcoûts", a défendu la rapporteure.

EPR : les graves défauts avoués en avril 2015 étaient-ils connus avant la pose des cuves à Flamanville et Taishan ?
Communiqué de L’Observatoire du nucléaire où l'on apprend que les défauts de la cuve traités en 2011 ne sont pas les mêmes que ceux révélés en avril 2015. PAR CONTRE, surtout après la découverte de ces défauts en 2011, comment croire que l'état général de la cuve n'ait pas été vérifié avant l'installation des cuves à Taishan (dès juin 2012) et Flamanville (en janvier 2014) ? Incompétence et irresponsabilité totale... ou rétention criminelle d'informations cruciales ?
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=1812  

CRILAN/ Les aciers de l’EPR de Flamanville : Démocratie à la Française ou « Démocrasseuse »?

Où l'on apprend par les Chinois que les pièces de cuve ont été fabriquées avant même que le décret sur l'EPR de Flamanville soit signé....Mais par contre les procédures de contrôle ont mis plus de 5 ans avant de reconnaître publiquement le défaut reconnu maintenant que la cuve est en place dans le bâtiment.
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=1810  


Comme l'humour est difficile à manier, nous proposons uniquement à celles et ceux qui souhaitent mettre les rieurs de notre côté sur le thème l'AN veut sortir du nucléaire, de rajouter à l'adresse de la rapporteure

Je vous remercie d'avoir fait voter l'amendement restreignant la définition des TEPOS (territoire à énergie positive). Cela nous évitera à l'avenir les fiascos financiers du nucléaire en consacrant cet argent aux économies d'énergie et aux ENR.


Pour en savoir encore plus

29 ans après Tchernobyl, Youri Bandajevski alerte la seconde génération
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=1814  

sur le flop du réacteur EPR :
http://www.sortirdunucleaire.org/EPR-le-flop-monumental-du-reacteur-nucleaire-324  

Voir le communiqué de presse de l’ASN du 07/04/15 :
http://www.asn.fr/Informer/Actualites/EPR-de-Flamanville-anomalies-de-fabrication-de-la-cuve  


NégaWatt vient de publier une première analyse comparative entre le scénario négaWatt 2011 et trois des variantes proposées par l’ADEME dans son étude 100 % EnR. Cette note d’analyse est téléchargeable sur le site de négaWatt http://bit.ly/1CRxsbD  

Le graphique résume trois des principaux enseignements de cette analyse comparative :

1) La cohérence des niveaux de productions estimés par nW dans son scénario dès 2011 est confirmée sur toutes les filières EnR.
2) Le mix Ademe répondant selon son étude à une meilleure acceptabilité que le mix de référence est bien plus proche du scénario négaWatt
3) Les niveaux de production éolien et PV du mix 40 % EnR (soit 55 % de nucléaire en 2050) sont très peu ambitieux, quasi-inchangés depuis 2025-2030 ...

Faites la promotion de cette Cyberaction en imprimant cette affiche et en la posant dans vos endroits fréquentés habituellement (magasin, travail, lieux de loisirs ...).

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à mnbattistel@assemblee-nationale.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Cessons la gabegie de l'EPR
  • Message : Madame la Rapporteure
    Madame, Monsieur,

    L’Ademe démontre chiffres à l’appui, que l’idée d’un système électrique totalement renouvelable à l’horizon 2050 est non seulement techniquement, mais aussi économiquement crédible : C’est donc maintenant aux services du ministère, soit d’apporter la preuve que le scénario de l’Ademe ne tient pas la route, soit de montrer les avantages d’une poursuite de la politique actuelle.

    D'autant que j'apprends par l'Observatoire du Nucléaire que les graves défauts mis en avant par l'ASN étaient connus d'EDF, Areva et de l'ASN au moins depuis août 2011
    http://observ.nucleaire.free.fr/Defauts-cuve-EPR-Flamanville-Aout2011.pdf

    et par le Crilan citant les Chinois que les pièces de cuve ont été fabriquées avant même que le décret sur l'EPR de Flamanville soit signé. Vive la démocratie !

    Nous n’avons pas le loisir de perdre cinq ans de plus avant de prendre les mesures qu’imposeraient l'abandon de l'EPR et la sortie du nucléaire, en particulier en termes d’infrastructures de transport et d’économie d’électricité.

    C’est donc sans attendre qu’il faut lancer et arbitrer ce débat soigneusement escamoté jusqu’ici par les pouvoirs publics avec la complicité active du lobby nucléaire.

    Dans cette attente, veuillez croire, Madame, Monsieur, en ma vigilance sur vos décisions.

Cette cyberaction permet d'envoyer une copie de ce message à :

  • Votre député.
  • Votre sénateur.

Vous pouvez modifier ces infos (sujet, texte, elus...) en choisissant l'option
"modifier des éléments" après avoir renseigné le formulaire "je signe sans compte"

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

63 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

N'y aura-t'il jamais que des irresponsables pour maintenir scandaleusement la construction de l'EPR ?

Françoise Cruz Carthieux
15/01/2017 - 15:57:19

Je pense que si l'EDF était financée uniquement par des actionnaires, il y a longtemps que cette société aurait cessé d'investir de l'argent dans des projets risqués, voire insensés. Les responsables doivent penser que, parce que ce sont les contribuables français qui paient, qu'ils le veuillent ou non, et que l'opacité règne, ils n'auront jamais à rendre des comptes. Il suffit de lire dans la presse britannique que le gouvernement de Mme May n'a accepté de signer l'accord sur Hinckley Point qu'à condition que les Britanniques ne mettent la main à la poche qu'après la mise en production à Flamanville.

grain de sable
15/01/2017 - 12:17:19

je participe totalement à cette pétition !

piplette
14/01/2017 - 18:47:17


Combien faudra-t-Iil encore de dépenses monstrueuses, de dissimulations et de scandales pour qu'une sortie du nucléaire soit effective ??

Sasset
14/01/2017 - 16:50:17

La France est le plus mauvais élève au sujet de la protection de l'environnement, car le NUCLEAIRE cumule les pires dangers.
Au lieu de reconsidérer la question, sous les directives d'EDF qui est aux commandes, l'Etat laisse faire dans le sens de ce qui reste une très grave menace immédiate et une menace presque éternelle du fait de l'accumulation des déchets.

Hélas, il semble qu'il n'y a que l'accident qui obligerait à changer définitivement de direction. Quelle irresponsabilité de chaque gouvernement qui repasse sans cesse le bébé au suivant depuis plus de 50 ans. Et je ne cite même pas le nucléaire militaire ...

renebert
14/01/2017 - 16:31:19

Je demande que cesse l'entêtement qui risque demain de coûter de nombreuses vies et une pollution gigantesque et incontrôlable. Combien faudra-t-il de scandales pour passer au renouvelable ?

FORGET
14/01/2017 - 12:50:06

Pensez à ENERCOOP Les petits ruisseaux font de grandes rivières.

plantain
14/01/2017 - 12:20:24

Nécessité et faisabilité de la sortie du nucléaire.
Stop l'EPR.

ALAIN SIMON
14/01/2017 - 00:31:49

non à l'EPR!

laurencej
13/01/2017 - 23:47:29

Après avoir demandé à plusieurs reprises le rapport de l’audit effectué par la société Apave Lloyd’s Register sur la gestion de la qualité au sein de l’usine Areva Creusot Forge entre 2010 et 2015, nous avions finalement reçu le rapport cet été, mais presque entièrement grisé. Les parties occultées relevaient, selon Areva, du secret en matière industrielle et commerciale. Des pages entières noircies : dans le rapport et ses annexes, mais aussi des éléments du sommaire, des conclusions, les points ayant fait l’objet de l’audit, les personnes entendues... Le 22 septembre 2016, le Réseau “Sortir du nucléaire“ et Greenpeace France saisissaient la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA).

Le 17 novembre 2016, l’avis de la CADA était rendu public : la commission confirmait que le rapport d’audit de l’usine Areva du Creusot contenait bien des informations relatives à l’environnement (informations devant donc être accessibles au public, en vertu des articles L 124-1 et suivants du Code de l’environnement). L’Autorité de sûreté nucléaire avait, pour sa part, estimé que l’organisation interne d’une entreprise, organisation destinée à satisfaire aux exigences relatives au système de management de la qualité dans le secteur nucléaire, ne relevait pas du secret en matière industrielle et commerciale. L’avis de la CADA était donc favorable à la communication du rapport. Elle laissait alors le soin à l’ASN de jauger ce qui était communicable ou non, en mettant en balance la nécessité d’occulter certaines mentions pouvant porter préjudice à Areva d’une part, avec l’intérêt de leur communication au regard de la mission de transparence à laquelle elle participe d’autre part.

PDF - 310.6 ko
Téléchargez l’avis de la CADA du 6 octobre 2016

Le 20 décembre 2016, l’ASN a de nouveau transmis le rapport aux associations et cette fois-ci, pas une seule ligne n’est occultée. Après presque 6 mois de bataille juridique, les associations ont eu gain de cause, et le fait même que l’ASN ne noircisse aucun élément du rapport confirme que les associations ont eu raison : les parties grisées par Areva ne relevaient pas du secret en matière industrielle et commerciale, mais bien d’informations accablantes quant à la gestion de la qualité dans son usine du Creusot.

PDF - 2.9 Mo
Téléchargez l’intégralité du rapport d’audit non censuré

Nous avons donc pu enfin prendre connaissance du rapport dans son intégralité. Nous prendrons le temps d’en faire une analyse technique et scientifique, rigoureuse et poussée. Mais la simple vue d’éléments qui étaient jusqu’alors cachés est plus qu’éloquente ! « Le rapport recommande d’utiliser des laboratoires certifiés pour les tests » (p. 3) ou encore « les processus de gestion des connaissances et de transfert de ces connaissances ne sont pas tout à fait clairs » (p. 19)… On comprend pourquoi Areva a voulu griser les ¾ du rapport ! Celui-ci, fait par un expert mondialement reconnu, interroge clairement la gestion de la qualité au sein de l’usine et exprime de sérieuses critiques au sujet du fonctionnement de l’entreprise. « Les enregistrements des audits internes de 2011 à 2014 démontrent qu’il y a régulièrement plus de 40 résultats négatifs liés à la qualité chaque année. Une analyse exhaustive des causes profondes n’a pas été effectuée par Areva Creusot Forge (…) Ceci indique que des problèmes plus larges et courants nécessitant une attention particulière de la direction peuvent ne pas être reconnus au sein de l’entreprise. (…) Il n’est pas clair si les ressources sont disponibles et si une analyse détaillée des causes est planifiée, ou si les conséquences de cette analyse des causes seront traitées et mises en œuvre. Le rapport recommande également que les constatations négatives des audits internes soient reconnues et gérées, indépendamment du fait qu’elles soient classées comme des non-conformités, des observations ou des champs d’amélioration » (p. 3).

Les malfaçons sur des pièces de réacteurs essentielles pour la sûreté et les falsifications de dossiers nous l’avaient déjà montré : il n’est plus possible de faire confiance aux déclarations des fabricants et des exploitants. Ils mentent et occultent intentionnellement tout ce qui peut pointer leur incompétence. En voyant ce qu’Areva a voulu cacher dans ce rapport d’audit, il est désormais impensable que la confiance soit un jour encore possible. Comment ne pas avoir de doutes légitimes sur les tests qu’elle fait, sur les résultats qu’elle communique ? Cette affaire, qui est encore loin d’être terminée, remet totalement en cause la gestion de la sûreté et le système déclaratif sur lequel elle repose. Qui ferait confiance à un mauvais élève qui fait des erreurs, qui ment, qui triche, qui falsifie ses contrôles et qui de surcroît cache son bulletin scolaire à ses parents ? Sauf que là, les erreurs, les mensonges, les éléments cachés ne se jouent pas dans la cours de récré. Là, c’est l’Autorité de sûreté nucléaire – et avec elle toute la population – qu’on a voulu duper. Là, c’est la sûreté, la sécurité et la santé de toute la population qui est en jeu.

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ et Greenpeace continueront à suivre de très près les évolutions de cette scandaleuse affaire. La communication de ce rapport dans son intégralité nous a donné raison : Areva et EDF ont des choses à se reprocher, et ils le savent !

Nous demandons donc à ce que toute la lumière soit faite dans cette affaire et nous nous félicitons de l’ouverture d’une enquête judiciaire. Nous attendons des sanctions fermes. Et nous gardons l’espoir que la justice puisse faire son travail en toute indépendance, qu’elle reste hors d’atteinte des pressions que les exploitants et le lobby nucléaire ne manqueront pas d’exercer.

jean-luc paulus
13/01/2017 - 20:03:10

Mettons le paquet sur les énergies propres et arrêtons le gouffre et la pollution des centrales nucléaires

BRIDET CAROLINE
13/01/2017 - 18:21:01

Exclusif : Publication du rapport sur les pratiques inacceptables d’Areva à l’usine du Creusot
http://sortirdunucleaire.org/Exclusif-Publication-du-rapport-sur-les-pratiques?var_mode=calcul  

Accident mortel dans la centrale nucléaire du Loiret, EDF condamné
http://france3-regions.francetvinfo.fr/centre/loiret/accident-mortel-centrale-du-loiret-edf-condamne-1173251.html  

Alain UGUEN
13/01/2017 - 10:50:02

L ' E D F , a lancé le chauffage électrique ,sur l'ordre du gouvernement de l'époque pour justifier les centrales nucléaires (très forte augmentation de la consommation ), dont on n'avait aucun besoin ( en plus il existe une autres voie , moins nocive et dangereuse ),le seul intérêt de ce type de centrales : les sous-produits pour La Bombe !
Aujourd'hui , on relance le truc avec les voitures électriques ( propre ? Pour les accus seulement ? )
On nous prend pour des imbéciles : au moment où il faut fermer les centrales , on relance la consommation ?
Quand au grand tam-tam de la route panneaux solaires , très beau ! Mais beaucoup plus cher ,
et il parait qu'on manque d'argent ? ? ?
Déjà au lieu de " donner " du fric , au patronat pour RIEN , on aurait isolé les maisons ? Travail = moins de chômeurs et économies .
Nos inutiles et valets , payés très chers , qui servent t' ils ?

Ughetto
03/01/2017 - 13:35:28

Pensons à l'avenir, sortons du nucléaire !

Corine

Corine
02/01/2017 - 22:20:28

arrêtons de rafistoler; ça nous coûte cher aujourd'hui et peut-être que cela coûtera encore plus cher demain.
Investissons dans les ENR

gouffier
28/12/2016 - 16:32:51

stop au nucléaire ringard,onéreux et dangereux !

Annie MILLOT
27/12/2016 - 19:50:35

A QUAND LES ENERGIES RENOUVELABLES ?

BOESPFLUG
18/12/2016 - 17:13:19

Serons nous les troisième ,après Fukushima , avec la France ( l'Europe ? ) détruite et ruinée , bourrée de maladies = Thyroides , cancers , leucémies , etc ? Pour le seul " bénéfice "" de quelques bétonneurs et autres voyous profiteurs ?

ughetto
15/12/2016 - 12:03:22

les centrales nucléaires sont ringardes, maintenant, développez les énergies renouvelables,avant une catastrophe nucléaire. les centrales sont trop vieilles et vous aussi. Place aux jeunes qui ont plein d'idées nouvelles Ce n'est que partie remise, alors décidez-vous.

thiebaut
14/12/2016 - 13:46:55

STOP A L'EPR ET A TOUTES LES CENTRALES NUCLEAIRES AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD.

Alain GRUNENWALD
14/12/2016 - 10:33:33

Arrêtez le nucléaire avant une autre catastrophe. Développez les energies renouvelables +++++, les générations futures vous en serons reconnaissantes.
ABANDONNEZ L'EPR

Martine Aguirre
14/12/2016 - 10:32:22

Plus de transparence sur le coût réel du nucléaire et surtout de l'EPR qui apparemment ne fonctionne pas correctement, tout cet argent serait plus utile dans les énergies renouvelables et tout en créant plus d'emplois locaux si l'on se remettait à fabriquer tout ce qui est nécessaire à cette transition en France

Véronique Eboué
13/12/2016 - 08:40:13

depuis longtemps on nous rabache les bienfaits du nucléaire civil ou militaire individuellement et collectivement économisons l'énergie

michaux
12/12/2016 - 22:15:18

Pourquoi toujours autant de souffrances a supporter ?
Il y a tellement de possibilités pour partager le savoir de chacun et rendre "notre" monde moins cruel.
On pense souvent à tord d'"intérêt général"au lieu de penser à l'intérêt de "notre" monde qui nous entoure .

alain sanchez
12/12/2016 - 22:07:29

Quand l'Etat va t'il arrêter de jouer avec nos vies et celles des générations futures ?
Il est grand temps de sortir du nucléaire, et le mieux et de le faire par la grande porte, avant qu'un accident ne rende la situation intenable.

Georges Pilaert
12/12/2016 - 20:39:10

arrêtons le désastre écologique, et financier

tania
12/12/2016 - 20:01:04

Je demande la vérité sur le coût et les risques de l'électricité nucléaire : aucune compagnie d'assurance n'acceptant de couvrir les risques nucléaires, le coût de cette couverture, à la charge des contribuables qui paient leurs impôts, n'est pas dans le prix annoncé, cela de la neutralisation effective des déchets non plus !

Le coût de la recherche, dons celui des EPR est-il compté ?

Je demande transparence et vérité

Denis Lefèvre
12/12/2016 - 18:52:41

Y'a t'il un pilote dans l'avion????????

Dgé
12/12/2016 - 18:11:28

Arrêtons la gabegie EPR

ARGO
12/12/2016 - 15:44:18

Quand seront pris en compte les intérêts de l'ensemble des citoyens et même des habitants de cette malheureuse planète, plutôt que ceux de sociétés malfaisantes et ceux de leurs actionnaires?

geronimo
12/12/2016 - 14:24:35

Un petit lien qui date de mai 2008 :
http://www.univers-nature.com/actualite/energie/la-construction-du-reacteur-nucleaire-epr-stoppee-55419.html  
On peut aussi éventuellement lire les commentaires.
A noter qu'EDF bouchant les trous dans le béton d'une cuve de centrale nucléaire avec de la résine, c'est une idée originale, mais je ne suis pas ingénieur, n'est-ce-pas... ;-)

Anne
12/12/2016 - 13:33:59

Parce que ::
- Art. 6. La Loi est l'expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, ......

Parce que :
Art. 13. Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

Parce que :
Art. 14. Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

Parce que :
Art. 15. La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Nous avons le droit :
- de demander et d'obtenir la communication par "les annexes de l'ÉTAT, des sommes pharamineuses affectées à ce jour, par nos parle-menterurs au projet en cours de la centrale de FLAMENVILLE
- de demander et d'obtenir quel sera le coût effectif de l'électricité produite par cette centrale ( sans oublier le coût de sa décontraction et de la gestion de ses déchets pendant des millénaires.

(Privatiser les bénfs, socialiser les pertes! Basta, Ça suffit;
Messieurs les parlementer, remboursez les copieuses idemnités que vous vous êtes octroyées, pour un travail que vous n'avez jamais, fait DEPUIS 1976 : Voter en équilibre de budget de l'ÉTAT .

Gérard LACROIX.

un anonyme
12/12/2016 - 12:51:39

L'électricité la moins chère et la moins dangereuse est celle qu'on ne consomme pas :

1 - bien isoler les logements.
2 - cesser toute pub pour le chauffage électrique.

Et rien qu'avec ces 2 mesures, on peut commencer à fermer des réacteurs nucléaires sans les remplacer.

Hélène
12/12/2016 - 11:23:46

les energies renouvelables ont fait leur preuves dans plusieurs pays il est temps pour nous de ratraper notre retard

herisse
12/12/2016 - 11:20:14

A quoi nous servent des élus politiciens CORROMPUS
par les lobbies en premier du nucléaire (mais pas seulement...) nous avons besoin de personnes compétentes scientifiquement, honnêtes, connaissant le monde du travail réel, pour diriger un pays avec des stratégies à long terme. Ceci En particulier pour le choix des energies du futures qui conditionneront l'avenir économique et social du pays en créant le plus d'emplois délocalisés, et en contribuant a résoudre le réchauffement climatique et les problèmes environnementaux
Ce n'est pas à l'ENA que l'ont forme ce type de cursus, les notions de droit et d'economie ne suffisent plus pour maitriser le monde des technologies actuelles. Réformons ou fermons cette école qui donne des illusions à une pseudo élites parfaitement incompétente

Alain Begon
12/12/2016 - 11:11:46

d'autres systèmes fonctionnent "sels fondus et thorium, solaires éoliens ..." les français disent "nous n'en voulons plus", nos enfants se questionnent sur notre responsabilité de citoyens. le prix du KWH est en nette augmentation, il nous faut payer les erreurs EDF/Areva; quels seraient les raisons cachées pour ne pas arrêter ce bourbier dans lequel ils veulent nous enfoncer..

baguet
12/12/2016 - 01:21:28

Assez des mensonges,assez de mettre la vie et la santé des citoyens en danger.Assez de ce monopole mortuaire lequel bloque toute alternative et ruine la France

Bernd Koch
12/12/2016 - 00:12:01

Nous n'avions pas de pétrole, nous avons eu des idées : le nucléaire et sa cohorte de catastrophes humanitaires, écologiques et économiques. Quel soulagement si nous n'avions plus de nucléaire et à nouveau fleuriraient nos idées !

Marie-Claude Couty
11/12/2016 - 22:52:47

enercoop une alternative pour motiver a sortir du nucleaire

faucille
11/12/2016 - 20:48:09

stop

stimbre
11/12/2016 - 14:13:23

Non à l'EPR et l'énergie nucléaire.
Cultivons les économies d'énergie et les énergies renouvelables

Alain RICHARD
11/12/2016 - 11:54:54

Et créer des centrales au thorium et sels fondus, pour assurer la transition, sans aucun risque d'explosion et en se débarrassant des déchets qui, comme le plutonium utilisé dans les bombes atomiques, vont empoisonner la terre pendant des millénaires. Ces centrales, basées sur un principe différent, permettront d'accélérer les fermetures des centrales actuelles, qui ont prouvé leur dangerosité.
Il ne faut surtout pas interrompre la recherche scientidique, même sur l'atome.

Georges-Henri Clopeau
11/12/2016 - 09:37:46

L'EPR est un fiasco technique financier. Mal façonné il devient un pari avec la mort qui nous est imposé.
Injuste et anti démocratique.

>Bertile Boucard
11/12/2016 - 00:46:17

Fermeture de Fessenheim!
Pas d'ouvertures d'EPR...
Le nucléaire est à bannir au plus vite...n'avons nous pas suffisamment de catastrophes et de déchets à gérer...
Messieurs qu'on nomme grands!

Alain Pic
10/12/2016 - 23:15:08

EDF se croit encore au temps du Concorde....marre de payer pour des projets de grandeur qui se fracassent...

isabelle obscur
23/05/2016 - 01:53:24

Je pressent qu'EDF avec AREVA sont comme disait (je ne sais plus qui!!!) sont dans une "merde noire" avec des EPR qui n'en finissent pas de prendre du retard (Finlande, Flamanville, des bétons de mauvaise qualité, des cuves plus ou moins fissurées avant tout usage ou qui vieillissent pour l'existant (58 réacteurs!), des démantèlements après arrêt qui vont s'avérer très délicats, plus des déchets par centaines de tonnes!!! L'enfouissement restant problématique!....
Au plan environnemental, on peut être inquiet, au plan financier, la douloureuse va être salée et qui va passer à la moulinette: devinez?.... C'est déjà en marche avec un montant des taxes vertigineux......

cactus
04/05/2016 - 13:53:22

Je relaye cette info de la part du réseau "Sortir du Nucléaire" : Alors que la France va accueillir un sommet climat à la fin de l’année, EDF commence sa propagande. L’entreprise cherche à cacher les dysfonctionnements récurrents à Fessenheim d’un coup de peinture verte, par la publication d’une infographie publicitaire présentant sa production d’électricité comme « durable » et « sans émission de CO2 en Alsace ».
l'association Sortir du Nucléaire a porté plainte auprès du Jury de Déontologie Publicitaire. Pour ridiculiser EDF, voir l'infographie parodique à diffuser largement :
http://www.sortirdunucleaire.org/Greenwashing-Fessenheim?origine_sujet=LI201506  

mamazen
01/07/2015 - 14:32:46

pourquoi les BALLONS D'EAU CHAUDE ne seraient pas programmés pour quelques heures seulement, au lieu de nous imposer les 8 heures de chauffe ? on dit que lorsqu'il est à la température désignée, il s'arrête, mais c'est curieux, j'entends toujours un bruit de chauffe, et aucun arrêt électrique ... qu'en pensez-vous ? En laissant mon ballon d'eau de 120 l que quelques heures, j'ai constaté faire plus de 100€ d'économie par an !

un anonyme
15/06/2015 - 16:51:07

Habitant Cherbourg-Octeville, pas très loin de Flamanville où se construit l'EPR contre laquelle j'ai manifesté depuis très longtemps, je ne comprends pas que l'on s'acharne encore à vouloir continuer cette construction aberrante qui est un gouffre financier !!! Mais ici, nous sommes minoritaires à la dénoncer car on nous brandit toujours le spectre du chômage et la CGT est très active pour faire pression afin de maintenir les emplois à l'EPR pour continuer la construction et faire marcher cet EPR (c'est le problème de la mono-industrie du nucléaire ici). C'est vraiment le problème de l'emploi qui bloque toute réflexion sur l'avenir alors que nous pourrions implanter des Hydroliennes en mer (Alstom est prêt et n'attend que le feu vert du gouvernement) qui peuvent produire autant d'électricité que deux EPR... Qu'est-ce qui bloque ? C'est une question politique...

LEBONNOIS Marie-Françoise
12/06/2015 - 19:33:16

Il serait grand temps en effet d'arrêter d'alimenter un puits sans fond!!! Le suivi des centrales en service, le fiasco de l'EPR en Finlande, l'EPR prévu en Chine, la gestion des déchets produits jusqu'à ce jour sont déjà et seront d'un poids financier énorme dont on n'a pas voulu ou su estimer le coût (qui risque d'être énorme!) sans compter le risque environnemental d'un accident nucléaire... ça fait beaucoup!!!

Certains font souvent référence à la dette financière que nous laisserons à nos enfants et petits enfants: soit... Mais en ce qui concerne le nucléaire, ça sera double peine!... Je le crains. Il n'y a pas lieu d'en être fier...

Myosotis
12/06/2015 - 14:04:09

@ Jean Franville : pardon pour mon ton sec et ironique. Mais le simple fait que l'on s'en prenne à l'écologie, sous quelque forme que ce soit me hérisse le poil.
Il faut dire aussi que même des personnalités telles que Eva Joly ou Corinne Lepage (malgré son appartenance aux clans de droite !) ont été décriées par certains comme étant écolo bobo, ce qu’elles ne sont absolument pas (pas plus que moi, effectivement).
Cela dit, les écolos bobos bénéficient tout de même de mon indulgence. Leur démarche va tout de même dans le bon sens. Un petit vélo pour faire les courses rangé à côté de deux gros 4x4 fumeux dans le garage, ou la fierté de bien fermer ses robinets et la lumière, malgré leur côté futile à côté des gros problèmes environnementaux créés par les grands pollueurs par le biais de leur consommation, me semblent être une prise de conscience utile.
Et les (vrais) gens de gauche, ceux qui ont le respect de l’humain, ils ont ma totale sympathie.
Par contre, les écolos-escrocs, ceux qui utilisent le green-washing pour vendre leur merde, ou ceux qui endossent un habit vert pour occuper un poste administratif ou un ministère et développer une carrière juteuse, ceux-là sont bien cadrés dans mon collimateur.

Lionel OUTRIGGER
09/05/2015 - 22:23:54

Des solutions sans nucléaire ni CO2 pour stocker la chaleur solaire de l'été vers l'hiver, en la rendant non intermittente sans aucune pompe à chaleur, (exemple à
 www.dlsc.ca.   et
http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing  
) sont systématiquement négligées, ignorées et éliminées, pour favoriser beaucoup plus les pompes à chaleur à électricité nucléaire, avec la complicité active du lobby nucléaire.
Ces solutions, de type géothermie à recharge solaire ( indispensable, car la géothermie profonde seule, est très peu renouvelable,au max 100Watts par habitant pour tous les 12 millions d'habitants de région parisienne, fait totalement caché au public ), peuvent permettre de remplacer un grand nombre de centrales nucléaires, si on le veut.

Enfin, le nucléaire, est capable de vider toute une région rendue radioactive inhabitable, accident inévitable tôt ou tard, (frôlé déjà en France dans le passé ), car nous ne pouvons pas être infaillibles à perpétuité (nous humains, pas plus intelligents que les Japonais ).
Cette nécessité d'être infaillible à perpétuité est impossible et est la cause de la multiplication du prix de l'EPR par plus de trois à la poursuite éperdue sans fin d'une sécurité totale impossible.

Si nous continuons cette folie nucléaire un tel accident inévitable tôt ou tard, videra toute une région et coulera économiquement la France (des milliers de milliards d'€ chiffré par l'IRSN ).

Avec un peu plus de malchance (vents, écroulement du stockage en piscine ), la catastrophe de Fukushima aurait pu faire évacuer Tokyo et ses 40 millions d'habitants !!

Le pire avec le nucléaire pourrait se produire ailleurs, dans le monde, même en France.

dereco
08/05/2015 - 01:36:36

Un petit soucis sur le lien de l'énergie maritime renouvelable:
http://www.youtube.com/watch?v=8GBLVB2lEPw  

prune333
01/05/2015 - 10:06:19

Pourtant, il y d'autres moyens pour produire de l'èlectricité, pour peu que les politiques veuillent se "mouiller".
http://www.youtube.com/#/watch?feature=related&v=nQGKfAPxsiI  
 
L'Ifremer a évalué la capacite de l'energie renouvelable maritime

http://www.ifremer.fr/dtmsi/colloques/seatech04/mp/article/1.contexte/1.1.ECRIN-OPECST.pdf&sa=U&ei=bNnnUdbJM4GRhQfk84D4AQ&ved=0CC8QFjAF&usg=AFQjCNGjkT8sN_xUcrNJYEQVjzwqcH0oIw  

Les professionnels de la mer (GICAN) plaident pour 2 scénarios pour lesquels ils ont estimé le nombre d’emplois qu’ils pourraient générer  :
6 GW d'EMR en 2020 avec37 000 emplois, dont 10 000 directs qui pourraient être créés selon une étude d’Indicta présentée le 17 janvier 2013 par le Groupement des industriels des constructions et activités navales (GICAN). Le nucléaire une énergie pas très "propre"!?:
Rpport de l'ONU: "...Durant la guerre civile qui a sévi en Somalie, de nombreux pays ont utilisé le littoral du pays comme dépotoir pour des déchets dangereux et nucléaires. Les experts estiment que déverser des matériaux dangereux en Afrique ne coûte que $ 2,50 la tonne. Alors que le traitement du même matériel en Europe coûte cent fois plus, soit $250 la tonne. " L'impact du tsunami à remuer des dépôts de déchets dangereux sur les plages. La contamination a des retombées sur les communautés de pêcheurs aux alentour, dont la santé et l'environnement en souffre. Un nombre important d'individus dans les zones somaliennes affectées se plaint de problèmes de santé inhabituels, y compris de troubles pulmonaires graves, et d'infections de la peau. sur: http://www.unep.org/Documents.Multilingual/Default.asp?ArticleID=4733&DocumentID=424&l=fr   Faute d'enquête sérieuse ou faute d'exportations effectivement réalisées ? Des journalistes italiens ont enquêté dans l'ancienne colonie pendant les années 90. Leurs reportages, publiés dans l'hebdomadaire Famiglia cristiana en 1998, ont mis à jour un vaste réseau impliquant de grandes industries italiennes, des membres des services secrets italiens et la mafia calabraise. L'assassinat de la journaliste italienne de la TV3, Ilaria Alpi et du caméraman Miran Hrovatin à Mogadiscio en 1994 survenait alors qu'elle venait de rapporter à son bureau qu'elle détenait des pièces et des témoignages solides pour un reportage. "Ilaria Alpi a touché au secret le plus jalousement caché en Somalie. La décharge de déchets payée avec de l'argent et des armes", témoignait Guido Garelli, aujourd'hui détenu dans une prison italienne pour escroquerie et recelhttp://www.bakchich.info/international/2009/09/23/poubelle-la-vie-de-litalie-a-la-somalie-56120  
Le tsunamie en Indonésie.qui est allé sur les côtes somalienne a fair resortir tous les déchets toxiques et nucléaire déposés sauvagement aux abords des côtes Somaliennes.

prune333
01/05/2015 - 09:46:45

Hors de question pour moi de polémiquer sur ce site. Je ne comprends ps d'ailleurs pourquoi celui qui me reproche de parler d'écolos-bobos se sent touché par cette expression. En français "les écolos-bobos" désignent ceux des écolos qui sont bobos (cf. les socialistes-ultralibéraux) et manifestement la personne qui s'esti-me classée sous cette expression n'en fait pas partie, au point d'ailleurs que je suis totalement en accord avec son message, première phrase exceptée : la "Françafrique" les conditions d'expolitation au Niger", la "vizande à rems", et tout, je suis on ne peut plus d'accord.
J.F.

FRANVILLE Jean
29/04/2015 - 14:05:24

Avec une ministre pro-nucléaire qui veut des voitures électriques(nucléaire) partout, qui supprime des subventions à l'organisme chargé de surveiller la pollution parisienne.... On est pas sorti de l'auberge !

GAB06
29/04/2015 - 11:19:03

Réponse d'un écolo bobo à un « français neuneu » : ce n'est pas parce que nous appartenons à l'ensemble "écolo bobo" que ne sommes pas présents dans le plus grand ensemble des "citoyens sousou". Les dépenses des fonds publics, donc nos impôts, nous intéressent également.

Et nul besoin de la non prise en compte du futur coût du retraitement des déchets nucléaires (qui au final se retrouveront dans les nappes phréatiques) pour truquer le prix du KWH nucléaire : depuis l'extraction du minerai d'uranium qui se trouve dans des roches granitiques (donc exploitation difficile et coûteuse) en passant par l'enrichissement du métal U238 en U235 (qui ne se fait pas dans les lessiveuses de la mère Denis) et jusqu'à son utilisation dans des centrales dont le fonctionnement et la gestion est fort complexe (quoique l'on emploie de plus en plus la sous-traitance avec des ouvriers nomades sous payés qui vivent dans des caravanes, comme le faisait le Japon), le coût réel du KWH dépasse déjà largement celui que nous payons avec notre facture EDF.

Une bonne partie de nos impôts complète la facture.

Et ce sans compter le coût du système obscur de la France Afrique qui nous permet de voler du pétrole, de l’uranium et autres matières premières à un continent en affamant son peuple, manipulant leurs « démocraties », enrichissant leurs tyrans et les quelques émissaires français qui en profitent également, grâce à un soutien militaire que nous payons également.

Lionel OUTRIGGER
28/04/2015 - 15:17:25

M. J.F. il y a un point aussi que vous n'avez pas abordé, c'est la dépendance des matières premières pour produire cette électricité indispensable. Et pourquoi toujours traiter les écolos de "bobo", ce n'est pas toujours le cas, croyez le bien, ce n'est pas parce que l'on pense à l'avenir de ses descendants en voulant leur préserver une planète viable que l'on est "bob" comme vous dites.

C.Cholewa
28/04/2015 - 09:48:06

Bonjour !
Un aspect important qui me semble sous-estimé dans la lutte contre le nucléaire, c'est la sous-estimation du coût du Kwh électronucléaire justement, soulignée à plusieurs reprises par la Cour des Comptes, ne serait-ce que parce que les provisions nécessaires pour la gestion des déchets et le démantèlement des centrales en fin de vie sont très largement insuffisantes. C'est un aspect fondamental de la lutte pour l'écologie que d'exiger l'intégration de tous les coûts en aval dans le prix de toute production (idem pour les élevages en batterie, etc.). La sous-estimation du prix du Kwh électronucléaire constitue un handicap pour les énergies alternatives, qu'on fait passer faussement pour plus coûteuses. et il y a un risque encore plus grand, que je dénonce depuis longtemps et qui grandit au fur et à mesure qu'AREVA, EDF, etc. se mettent dans le rouge, ce qui est d'autant plus évident maintenant avec la faillite de l'E.P.R. : ce risque, c'est qu'on "collectivise" les coûts en faisant passer l'aval sous la responsabilité de l'Etat. L'argument est tout trouvé : la loi NOME oblige EDF à revendre une partie de sa production à ses concurrents (ce qui est une hérésie même aux yeux de la doxa ultralibérale) : donc on ne peut pas lui laisser à elle seule la responsabilité de l'aval. Donc l'Etat va les prendre en charge; Résultat pour le consommateur : une double facture pour son kwh, dont l'une invisible puisque noyée dans ses impôts.
Les écolos bobos ne semblent pas vouloir aborder le problème du nucléaire par son aspect économique. On verra ...
J.F.

Jean F
28/04/2015 - 09:03:28

Courage à tous

Asaliha
28/04/2015 - 08:36:47

Nous devons donner notre avis, bien sur,avec le souci de l'avenir.(Que d'argent mal utilisé!)
Serons-nous écoutés comme nous l'avons été au niveau européen avec les 1700000 signataires contre le TIPP ?...

emmas
27/04/2015 - 18:52:37


Il me semble que 9 milliards c'est suffisant.
Sachons nous arrêter, ça nous épargnera le côut d'un accident et au mieux d'un démantèlement.

Il est grand temps d'éliminer ses technologies vieillissantes. Ce ne sont que des machines a vapeur très dangereuse. Elles ne servent que de pretexte pour produire l'uranium pour les projectiles perforants de l'armée et ou "l'explosif" des bombes thermonucléaires.

Investissons dans l'avenir, tirons un trait salutaire sur le passé. Reprenons notre marche, allons de l'avant.

Jean-Marc
27/04/2015 - 18:42:28

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère               
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |

CSS Valide !