cyberaction : Aidez cet agriculteur à arrêter le colza OGM de Monsanto

ONDES SCIENCE et MANIGANCES

Des OGM dans mon assiette ? Le mini-guide pour comprendre l\'étiquetage des aliments

Cyber @cteurs dans l\'émission \

Notre dame des bulldozers par François Morel


cyberaction N° 580: Allonger la durée de vie des centrales nucléaires, c'est fermer la porte à la transition énergétique

[ 5 851 participations ]

recommander par courriel    partager sur facebook    partager sur twitter

cyberaction mise en ligne le jeudi 17 octobre 2013

Elle sera envoyée à : Président de la République française | à votre député | à vos sénateurs

Elle prendra fin le : lundi 30 juin 2014


Montreuil, le 14 octobre 2013 - Selon le Journal du Dimanche, le gouvernement s’apprêterait à acter l'allongement de la durée de vie des centrales nucléaires françaises jusqu’à 50 ans. Fermant les yeux sur les risques liés au vieillissement des installations, risques que l'ASN n'a même pas encore étudiés, le gouvernement ferait ainsi un pari périlleux et fermerait la porte pour longtemps aux vraies solutions durables de la transition énergétique.

Plus d'infos

Prolonger à 50 ans la durée d'amortissement des centrales nucléaires, ce qui peut passer pour un exercice comptable sans autres conséquences que financières, reviendrait en fait à valider implicitement que la  durée de fonctionnement des centrales pourrait être portée à 50 ans. Alors que plusieurs ont déjà atteint 30 ans, durée de fonctionnement pour laquelle elles avaient été conçues, certaines parties des réacteurs (cuves, enceintes de confinement, câbles inaccessibles…) vieillissent et ne peuvent pas être remplacées. Nous sommes donc confrontés à l'augmentation exponentielle des risques d'accidents génériques liés au vieillissement, mettant en danger les populations sans même les avoir consultées, et à des coûts opérationnels qui augmentent pour des centrales de plus en plus vieilles.
Une fois de plus, on constate que le politique peut se permettre d'allonger la durée de vie des centrales les plus vieilles, mais qu'il est toujours incapable d'en arrêter une seule. Il ne nous a toujours pas expliqué comment il allait réduire à 50 % la part du nucléaire dans la production d’électricité à l’horizon 2025. Après l'attaque des gaziers demandant d'arrêter le soutien aux énergies renouvelables, on commence à cerner la réponse des énergéticiens à la transition énergétique : On arrête les énergies renouvelables, on freine la maitrise des consommations, on prolonge le nucléaire et vive les fossiles !
 APE, Alofa Tuvalu, FNE, la LPO, le REFEDD, WECF et le RAC

Nous vous proposons d'interpeller le Président de la République pour lui dire notre refus d'une telle perspective.

Extension de la durée de fonctionnement des réacteurs jusqu’à 50 ans : un projet totalement irresponsable !
http://groupes.sortirdunucleaire.org/extension_50_ans  

"Nucléaire bon marché" : la Cour des Comptes brise le mythe
http://groupes.sortirdunucleaire.org/Couts-du-nucleaire  

Durée de vie des centrales en France et projets d'EDF en Grande-Bretagne :
autopsie d'un double enfumage médiatique
 http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=1058  


Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à petitions@elysee.fr
Avec les éléments suivant :
  • Sujet : Durée de vie des centrales
  • Message : Monsieur le Président,

    Souhaitez-vous être le président du prochain Fukushima ?
    L'allongement à 50 ans de la durée des centrales nucléaires que propose le gouvernement n’a plus rien d’une transition énergétique et tout d’une dangereuse et irresponsable régression. La seule transition digne de ce nom passe par l’arrêt du nucléaire, en commençant par les centrales les plus anciennes et un soutien massif aux économies d’énergie et aux énergies renouvelables.
    Veuillez croire, Monsieur le Président, en ma détermination citoyenne.

Cette cyberaction permet d'envoyer une copie de ce message à :

  • Votre député.
  • Votre sénateur.

Vous pouvez modifier ces infos (sujet, texte, elus...) en choisissant l'option
"modifier des éléments" après avoir renseigné le formulaire "je signe sans compte"

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

Je souhaite recevoir les infos de cyberacteurs par courriel. (Cyberactions et journal des bonnes nouvelles)

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.

Se rappeler des mes coordonnées

   


Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

 

10 commentaires

credible

 

Il existe une vraie solution pour remplacer le nucléaire (40%) pour nous chauffer ni aucune pollution, sans pompe à chaleur, à l'usage gratuit à perpétuité, qui fonctionne en réalité à  www.dlsc.ca.  depuis 2007 http://www.dlsc.ca/DLSC_Brochure_f.pdf  

On stocke la chaleur du soleil en été gaspillée sur nos toits et parkings, pour se chauffer avec en hiver, une géothermie améliorée sans pompe à chaleur à recharge solaire en été.

Il est scandaleux que cela soit ignoré, et méprisé par nous tous, sans aucune étude simple pour l'améliorer et le simplifier et l'installer partout.

Par dedelreu
Le 17/03/2014 à 13:40:37


Nos technologues Français se croient infaillibles et plus intelligents, que les Japonais et Russes, capables, à perpétuité, de ne jamais avoir une catastrophe nucléaire vidant en, une nuit toute une région de tous ses habitants pour des siècles.
Comme les humains ne sont pas infaillibles à perpétuité, il faut cesser vite le nucléaire.
Sinon, tôt ou tard, nous aurons une telle catastrophe en France, inévitablement, coûtant des milliers de milliards d'€, rien qu'à indemnisé les évacués !!!

Par un anonyme
Le 17/03/2014 à 13:32:00


Personne n'accepterai de prolonger la durée d'un simple appareil quelqu'il soit au delà de sa durée de vie (garantie) prévue à la conception. Par exemple une voiture conçue pour une dizaine d'année, François Hollande, accepterait t'il d'utiliser 30 ans, ni même 20 ans, sans avoir peur de courir le risque d'un problème mécanique.
C'est juste une question de bon sens,on a pas besoin d'avoir une formation scientifique pour faire un choix censé et approprié, Mais peut être que l'ENA ne forme pas au bon sens, mais au non sens!!...
Anne Lauvergeon pense que ce n'est pas réaliste de passer de 75 à 50% de nucléaire
en 2025 Elle oubli de dire que prés des 3/4 des centrales auront alors dépassées leur 30 Ans de conception. Sera t'elle Responsable des dommages causés à tous les français, voir à l'humanité entière en cas de catastophe d'un centrale vieillissante, ou même simplement celui d'un accident comme celui de Tricastin actuellement, qui est train de poluer le rhone et la Méditérranée,et que les médias se garde bien d'évoquer
Qui peut prétendre vouloir et pouvoir assumer une telle responsabilité?!!.....

Par minou
Le 09/12/2013 à 12:35:23


Prolonger les centrales ou se tourner vers les énergies propres, il faut choisir !
http://blogs.mediapart.fr/edition/nucleaire-lenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite/article/151113/prolonger-les-centrales-ou-se-tourner-vers-l  

Par Alain UGUEN
Le 18/11/2013 à 08:46:58


D'accord avec vous. Et la transition énergétique hors du nucléaire se fera aussi par des entreprises telles qu'Enercoop, coopérative qui encourage les producteurs d'énergie 'alternative', je veux dire de toute origine sauf nucléaire. Car pour produire en masse de l'électricité photovoltaïque par exemple, ā partir de parcelles de terrain en campagne, il faut des moyens plus importants qu'en ville pour raccorder au réseau EDF.
Il ne suffit pas de dire non au nucléaire, il faut insister sur les solutions concrètes précises. C'est bien que l'on puisse s'exprimer sur les pétitions, c'est même exceptionnel, une exclusivité de cyberacteurs, alors profitons-en pour proposer les solutions. Enercoop a besoin d'aide, rejoignons-la si ce n'est pas fait.

Par lucas
Le 21/10/2013 à 18:32:04


Cette énergie est une menace terrifiante en cas d'aléas climatiques, de catastrophe naturelle (tsunamis, tremblements de terre, ...) ou politiques (guerres, terrorisme), aux conséquences humaines, économiques et écologiques incalculables et inimaginables, sans compter son mésusage (pannes, obsolescence, intérêts particuliers, négligences, mensonges, déchets, recyclage).
J'avais 12 ans quand j'ai entendu parler des premières centrales nucléaires, et je me suis dit :"qu'arrivera-t-il en cas de tremblement de terre ?"

Par un anonyme
Le 21/10/2013 à 09:49:38


Petite info rectificative concernant le programme nucléaire ASTRID vanté par Christophe Béhar : ce programme est un leurre et une aussi belle saloperie - voire plus - que le nucléaire habituel : http://blogs.mediapart.fr/blog/victorayoli/020410/nucleaire-astrid-un-joli-nom-pour-une-belle-saloperie  

Beaucoup de militants se font berner en croyant la propagande comme quoi le nucléaire de 4° ou 5° génération, ou la fusion, seront une technologie enfin propre et maîtrisé. Or, tous ces programmes nucléaires sont structurellement destructeurs et dangereux, car ils visent à intervenir sur les lois physiques au cœur de l'atome. En outre, ils sont de haute technologie, donc ils dépossèdent les citoyens de la capacité de contrôle et nécessitent une intervention financière capitalistique pernicieuse.

Alors qu'il est sûr, simple, contrôlable et évolutif de réduire sa consommation énergétique, améliorer l'efficacité énergétique de ses équipements et utiliser des sources énergétiques durables, locales et socialement justes.

Surtout, arrêtons de croire que la technologie nucléaire puisse devenir vertueuse. Elle est fondamentalement, dès l'origine et à jamais, une technologie contre la vie.

Par Henri
Le 19/10/2013 à 11:03:07


lors d'une conférence Christophe Béhar, directeur de la Direction de l'énergie nucléaire au CEA (Commissariat à l'énergie atomique)!
(tiens donc ! l'énergie atomique serait elle délinquante ou criminelle ? pour être logée au commissariat ...)
il nous présente ASTRID une machine dont le carburant serait issu des 250.000 tonnes d'uranium appauvri stockés sur le site du Tricastin ... et qui rendrait obsolète les 2 récentes usines George Besse II dont le coût financier final est très supérieur aux chiffres annoncés au début de ces projets ... le leurre et le mensonge pratiqué pour tous leurs projets




Par Soleilution
Le 18/10/2013 à 10:42:15


Bonsoir,
Je ne vais pas m'étendre sur les risques du nucléaire qui sont des évidences et sur l'extraction de la matière première avec les conséquences pour les populations concernées.
Pour la prolongation de la durée de vie il nous faudra financer les coûts pour rendre possible cette allongement et cela représentera un budget énorme. Ces dépenses à prévoir pourrait servir la politique de la transition énergétique qui est inéluctable mais bien timide dans notre pays.
L'énergie nucléaire est d'origine fossile avec des conséquences catastrophiques sur l'environnement et aussi en stock limité et faire croire qu'elle fait partie des énergies renouvelables est un mensonge fait aux citoyens. Pour rappel et si je ne me trompe la constitution prévoit le principe de précaution quand il s'agit d'environnement, la santé...
Notre indépendance énergétique sera par la transition énergétique

Par C. VELLY
Le 18/10/2013 à 01:51:02


Un cadeau à M. Proglio, puisqu'il semble qu'EDF n'ait pas prévu de provisions pour le démantèlement ?

Par malarame
Le 17/10/2013 à 19:50:48


 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyber@cteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyber@cteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'apparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyber@cteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyber@cteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyber@cteurs
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Super actions
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Forum
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page facebook flux rss cyberactions et pétitions retrouvez-nous sur tweeter
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |

CSS Valide !