image vide cyberacteurs
image vide

  #onnesetairapas   #Veolia   #eau



Cyberaction N° 884: Attaque de Veolia : appel à soutien !

La Fondation France Libertés et la Coordination Eau Île-de-France sont poursuivies pour diffamation par Veolia! Parce qu’elles défendent le droit à l’eau des plus démunis en luttant contre les coupures d’eau illégales, elles dérangent la multinationale. A court d’arguments, Veolia tente une poursuite-bâillon : attaquer les défenseurs des droits en justice afin de les épuiser financièrement et les détourner de leurs missions.

[ 5 245 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 09 mars 2017

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec Fondation France Libertés et la Coordination Eau Île-de-France

Elle sera envoyée à Antoine FREROT PDG de Veolia

Elle prendra fin le : 09 juin 2017

Plus d'infos

onnestairapasLa lutte pour le droit à l’eau pour tous
Depuis trois ans, les coupures d’eau pour impayés sont illégales dans les résidences principales, tout au long de l’année. Les multinationales Veolia et la Saur ont tout fait pour ignorer et contester cette loi. France Libertés et la Coordination eau Ile-de-France ont mené des actions en justice aux côtés des usagers démunis victimes de coupures d’eau pour défendre leurs droits. Elles ont obtenu la victoire devant de multiples tribunaux, cours d’appel et même devant le Conseil constitutionnel : tous ont confirmé l’interdiction des coupures d’eau et des réductions de débit.

Une poursuite-bâillon
N’ayant pu obtenir gain de cause en justice, Veolia tente une nouvelle manœuvre : faire taire les défenseurs du droit à l’eau et de la loi. Au-delà de la question des coupures d'eau, cette attaque du leader mondial de l'eau concerne tous les défenseurs des droits humains, sociaux et environnementaux.

Comment participer au-delà de la cyberaction ?
Une campagne de financement participatif est lancée pour nous aider à couvrir les frais de justice : http://bit.ly/2mlH1U9   . Nous vous invitons à y contribuer et à relayer cette campagne dans vos réseaux. Nous avons besoin de vous dans cette lutte de David contre Goliath. #Onnesetairapas
Nous comptons surtout sur vous pour participer à cette cyberaction en envoyant le mail ci-dessous à Antoine Frérot, PDG de Veolia

PDF à télécharger pour plus d'infos

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à antoine.frerot@veolia.com
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Respectez la loi et arrêtez de couper l’eau !
  • Message : Monsieur Antoine Frérot

    Plutôt que de poursuivre en justice ceux qui défendent l'application de la loi pour tenter de les faire taire, cessez définitivement les coupures d'eau et les réductions de débit d’eau afin de sortir par le haut de cette situation.

    Dans l'attente de votre réponse,

    Sincèrement

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

69 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Merci à vous c'est signé !! HONTEUX !!!

Stephanie
18/03/2017 - 12:21:09

Quel scandale !

Ursula Pezeu
16/03/2017 - 23:33:58

peuple mouton que nous sommes!!.les multinationales se gavent avec la complicité des politiques. le peuple est devenu complètement asservi à un sytème dirigé par quelques grands groupes: alimentaire, energetique ect... je n'irai pas voter au présidentielle, par contre j'essaye d'agir dans mon quotidien. terminé les grandes enseignes: Edf, Vinci, Carrefour,Total et toute la clique.plus un centimes à ces voyous.

geronimo
15/03/2017 - 19:30:39

Il ne faut pas attendre d'etre attaqué.

Il faut les attaquer avant car leur eau n'est pas consommable.

Ils doivent rembourses le cout de l'eau de source que l'on doit acheter.

saint-ange
15/03/2017 - 18:19:03

Il est temps de changer de politique Française et Européenne.

hiairrassary
15/03/2017 - 13:41:00

On sent bien a travers cette situation ubuesque la responsabilité du gouvernement. Lequel d'un coté crée une loi mais laisse à la multinationale le droit de la contester. La loi qui se veut générale et égalitaire doit être réclamée par le plus faible au cas par cas, ce qui met les associations en première ligne, puisque ceux qui ne peuvent payer leur eau, peuvent encore moins mener une action en justice ! Agacée, la multinationale s'en prend aux associations qui essayent de faire appliquer la loi. C'est fou et révélateur du monde dans lequel nous vivons !

Une bonne loi c'est donc une loi que l'État fait appliquer, s'il n'en est pas capable à quoi bon faire une loi ? On retrouve le même cas de figure avec le droit au logement la loi existe et les clochards sont nombreux.

On voit de plus en plus les entreprises contester leur responsabilité. Il est vrai qu'en ce moment les politiciens se prétendent tous innocents même pris la main dans le sac !!!

GuyD
15/03/2017 - 10:40:35

L'eau est, comme la terre un bien commun de l'humanité et nous ne devons pas laisser le droit à ces hyperstrucutres de spéculer sur un bien commun pour leur enrichissement personnel en niant l'humain.
Honte à Véolia, honte à toutes ces grandes entreprises qui ne respecte que leur porte monnaie.

Ceci ce n'est pas les valeurs de la France et de la République.

JEAN-MARC BURG
15/03/2017 - 07:54:14

La loi de 1999 dite de lutte contre les exclusions interdit toute coupures des fluides nécessaires à la vie.

Michel D.
15/03/2017 - 06:58:00

J'ai moi-même été victime d'une coupure d'eau en décembre 1999 par la SAUR.Ce n'était pas une coupure franche, mais un bouchon percé placé au niveau du compteur. Avec ce dispositif, assez courant, il me fallait plusieurs heures pour remplir une bouteille !!! J'avais droit à ce traitement parce que je suis diabétique. cela a duré 1 mois, avec la complicité des élus locaux. Ce n'est que grâce à une action d'éclat médiatique que j'ai eu le retour d'eau. Cela se passait à Saint Germain de la Coudre, dans l'Orne. Sur la même commune, Un couple avec des enfants, dont un bébé prématuré de 4 mois s'était vu coupé l'eau, sous prétexte de mauvaise foi.
Il faut toujours dénoncer de telles pratiques sans peur, au lieu de se cacher honteusement comme le font souvent les usagers se croyant coupables. Oui, coupables d'être victimes des rapaces que sont ces marchands sans scrupules.
Marcelin et Jocelyne Grousselas

Grousselas
15/03/2017 - 06:13:12

Veolia, bienfaiteur de l'humanité, et grandes entreprise solidaire et sociale...
non, pas vraiment...c'est pour (essayer) d'en rire.
un délégué du personnel, d'une entreprise alliée à Veolia depuis quelques temps...

jerpro
15/03/2017 - 01:55:53

Face à l'arrogance de ceux qui ont pris en otage l'or bleu, je ne peux que recommander de s'affranchir des réseaux d'eau en récoltant l'eau de pluie.
Stockée en citerne en béton, elle perd son acidité et avec un filtre UVC à 300 euros, c'est une eau parfaitement potable, sans risque de germes pathogènes.
Cerise sur le gâteau: pas de pesticides, pas de nitrates, pas de phosphates, pas non plus d'oestrogènes like et autres cochonneries pas analysées dans l'eau dite potable.
C'est parfaitement légal, quoique puissent en dire les usuriers de la flotte.
Aucune analyse obligatoire par l'ex-fournisseur d'eau.
Ceux qui ont un tout à l’égout doivent mesurer la quantité d'eau rejetée pour payer la taxe d'épuration, c'est tout.

Autonome
14/03/2017 - 20:51:25

Comme le vivant ne doit pas être monopolisé, l'eau devrait être exploitée par le Syndicat des eaux de chaque commune! Chacun, vous pouvez, par le vote pour votre maire, demander en fin de contrat avec Véolia de revenir à une gestion communale de l'eau.

micmat
14/03/2017 - 18:25:35

Il faut limer les dents des prédateurs transnationaux tels VEOLIA qui s'engraissent sur la misère des peuples !

MICHARD Pierre
14/03/2017 - 18:22:27

ces multinationales, que ce soit Véolia, Vinci et tant d'autre, se croient tout permis à cause de leur fric qui leur supprime leur intelligence.
il suffirait d'un gouvernement qui ai un peu de poigne pour bloquer tous leurs avoirs en France, cela leur permettrait de réfléchir ou se situe la limite de leur ânerie.
malheureusement, si un financier comme Macron arrive à l’Élysée, ils auront encore de beaux jours devant eux pour faire la pluie et le beau temps.

Jean-Pierre Reillon
14/03/2017 - 17:21:07

Regarder dans le rétroviseur les motivations et les pratiques de Véolia et autres multinationales:
http://television.telerama.fr/television/un-documentaire-denonce-le-scandale-de-l-eau-a-prix-d-or,65356.php  

Maintenant, nous devons être aussi attentif à ce que la notion du "bien commun" dont l'eau est un des fleurons, soit respectée.
Du discernement dans les bénéficiaires des aides est nécessaire. Mais je suis bien persuadé que très peu, très très peu, trichent.
Bonnes transitions
Michel Vanquaethem

Michel Vanquaethem
14/03/2017 - 17:18:46

Veolia et ses actionnaires = des rapaces !! tout ce qui touche a l'eau devrait être nationalisé voir en régie municipale ..@Geneviève Kilburg= hors sujet

Alinette
14/03/2017 - 16:52:15

AVANT
c'étaient les communes qui se chargeait de la distribution d'eau à des prix de revient très serrés et sous le controle des utilisateurs.
De nombreux maires ont "concédé" ce droit, issu de la révolution, à des sociétés anonymes controlées par des grosses boites.
Résultat 30% de hausse et un service déplorable.
SOCIETES ANONYMES = sociétés qui font des choses sans nom
pellerin

pellerin
14/03/2017 - 16:14:52

l'eau est un bien public et non privé.

Chocard contemplatif
14/03/2017 - 15:50:48

Par décision du 29.05.2015, il est interdit de couper l'eau, il est néanmoins souhaitable de faire appel qu FSL, pour obtenir une aide et régler la situation d'impayé, par contre, si certains abusent, et en profite pour demander à toute la famille de venir se laver, laver le linge etc ...là, les choses pourraient se gâter, car effectivement, qui paye les impayés ? Vous, moi et tous les autres qui payent des impôts ! Donc, soyons clairs, nets et précis, il y a ce qu'il faut pour les gens dans les soucis,ils sont en général tous aidés, alors pourquoi cette Cyberaction ? Merci de me répondre, bien cordialement

Geneviève KILBURG
14/03/2017 - 15:27:36

Il est vrai qu'un tel mépris de l'humain qui est alimenté par le goût du lucre a de quoi révolter. Peut-on espérer une petite lueur de conscience et un changement d'attitude qui irait vers plus de respect, pour vous, pour les autres ? Rappelez-vous que lorsqu'on décède on emmène rien avec soi et qu'il ne reste derrière soi que l'image qu'on a donné avec ses actes. Comment ce souvrienra-t-on de vous ?

Alain Facon
14/03/2017 - 14:49:47

L'eau n'est pas une marchandise, c'est un patrimoine de l'humanité et un devoir pour les distributeurs de fournir à chacun un accès à cette denrée vitale !

Miguel
14/03/2017 - 14:39:33

Il est temps de redonner un sens aux mots " liberté-égalité-fraternité" . Le droit à l'eau est un bien fondamental , essentiel. or, comme le disait D.Miterrand: "en France, ce n’est pas le droit à l’eau pour tous mais le droit à l’eau pour tous ceux qui peuvent payer". IL FAUT QUE ÇA CHANGE.

julia LOURD
14/03/2017 - 14:36:07

On le sait pourtant, les grandes entreprises en ont rien à foutre du bien commun , ce qu'ils veulent, c'est du profit pour s'en foutre plein les foufouilles.
Alors qui sont les corrompus qui leur permettent d'atteindre des marchés qui devraient leur être normalement interdit (eau, énergie, nourriture de base)?
Ceux-là devraient être jetés en prison à perpétuité, afin que les braves gens puissent vivre tranquilles (au moins 80% de la population mondiale)

Johan Fayolle-Ringer
14/03/2017 - 13:49:19

STOP aux monopoles des multinationales retrouvons notre pouvoir
IG

isabelle garcia
14/03/2017 - 12:53:20

ah ! Veolia et ses actionnaires . tout ce qui touche a l'eau devrait être nationalisé voir en régie municipale ...

Jacky Perrier
14/03/2017 - 11:43:34

Pas besoin de se creuser les méninges pendant des heures pour se rendre compte que plus vous votez pour les représentants de toutes étiquettes de ce systéme à la botte des multinationales et des entreprises voyous qui veut le monopole de la bouffe et de l'eau,plus vous asseyez la démocrature puis la dictature!
La Turquie est un exemple des plus flagrants actuellement.
Donc continuez à vous donner l'impression " de faire votre devoir "mais ne venez pas vous plaindre.

vijowi03
14/03/2017 - 10:59:05

Marguerite Duras a écrit un livre il y a longtemps déjà: " Le coupeur d'eau" : une loi avait été votée pour interdire la coupure et trouver des solutions! car un cas dramatique avait ému à juste titre les français : toute une famille , dont 2enfants,y compris le chien, s'est mis sur les rails...canicule, chômage, désespérance... Suicide collectif

Blandin
14/03/2017 - 10:50:34

L'eau doit être accessible à tous

Ghislaine ROUGIER
14/03/2017 - 10:47:00

Accès à l'eau est un droit fondamental pour tous les hommes !

Marie-Paule Fratani
14/03/2017 - 10:43:17

En lisant la réaction de VéOLia, je me dis que le slogan "Dans VéOLia, vol il y a" n'est pas mal.

Bibi
14/03/2017 - 10:17:45

Tout le monde le sait que veolia pratique des prix abusifs. Nous devons agir pour qu'ils arrêtent cela. Unissons nous, nous aurons plus de poids.

Fernande Chain
14/03/2017 - 10:13:52

L'eau est un bien commun et public
Combien Véolia paye il à l’état ou aux collectivités pour s'accaparer ce bien ?

Patrick Klein
14/03/2017 - 10:12:30

Les multinationales passerons bientôt au dessus des lois des États, c'est le chemin pris par les gouvernements depuis plusieurs décennies aux ordres de l'Organisation Mondiale tant décriée par Sarkosy, ainsi va la France à sa déchéance si nous votons UMPS, ils font tous partie de la FAF .

un anonyme
14/03/2017 - 10:03:25

parce que l'eau est un bien vitale pour l'humanité.

mickael bernard
14/03/2017 - 10:02:41

l'eau source de vie, bien commun, accessible à tous ????????????????????????

Marie REBINGUET
14/03/2017 - 10:00:24

Aujourd'hui ma facture d'eau 470 euros alors que depuis 21ans qu'on ait dans notre maison je ne payais que 260 maximum pour l'année il n'y a pas de fuite . j'ai téléphoné à véolia il n'en n'on rien a foutre de nous c'est de notre faute d'après eux, a qui s'adresser pour se faire pour faire valoir nos droits
Sylvaine

un anonyme
14/03/2017 - 10:00:19

Les abus de Veolia. Les bénéfices de Veolia !!!!!!!!! A quand retrouver l'indépendance??

odile legrand
14/03/2017 - 09:43:02

Voilà à quoi vont servir les "compteurs d'eau intelligents" !!!

Marguerite
14/03/2017 - 09:40:53

C'est bientôt l'élection présidentiel... Il faut absolument nationaliser la gestion de l'eau, elle est un bien commun...

Philippe JULLIEN
14/03/2017 - 09:34:47

…et le problème des compteurs "dits intelligents" qui vont permettre de contrôler l'ouverture ou le fermeture à distance du compteur…
en plus de la pollution générée par ces compteurs, le contrôle absolu sur l'accès à l'eau, en toute sécurité…

Lolo c'est le cas de le dire
14/03/2017 - 09:33:55

De tout coeur avec vous pour résister à l'arrogance de Véolia

moniquette
14/03/2017 - 09:29:56

Véolia à pour habitude de procéder à des lentillages en toute illégalité.
Cela c'est produit chez trois habitants de ma petite commune.
L'association A.B.U.E., dont je suis le président, est intervenue pour faire rétablir l'eau dans les meilleurs délai.
Les manquement à la réglementation sont monnaie courante
dans la gestion de l'eau dans notre commune.
Je suis moi même dans une procédure devant le juge de proximité au sujet de factures non conformes que Véolia refuse de mettre à jour.

Gisclard
14/03/2017 - 09:07:29

bonjour Les multinationales sont toutes puissantes et nous que faisons nous RIEN Veolia edf et autres nous spolient et ramassent les benefices . Les actionnaires devraient se regarder dans la glace et se dire qu'il y a des pauvre mais non ce n'est pas leur probleme . Societe maudite où l'argent et l'ego sont rois Pauvre France

pons48
14/03/2017 - 09:02:55

Couper l'eau c'est s'approprier le vivant, empêcher de vivre ceux qui sont tributaires de cette mise à disposition naturelle.

Jean-Claude BIDAUX
14/03/2017 - 08:55:48

NESTLÉ VOLEUR D'EAU POUR SES PRODUITS TRÈS CHER, AU DÉTRIMENT DES ENTREPRISES LOCALES QUI EUX PAYENT PLEIN POT....A BOYCOTTER!!!

gweltaz lagatu
14/03/2017 - 08:11:05



Merci à cette belle association et à sa créatrice

pour la défense de l'eau et de son utilisation pour le bien de

tous

Mondo
13/03/2017 - 23:17:14

Refuser l'eau à quelqu'un, c'est lui refuser la vie. Si une entreprise à but lucratif se permet de couper l'eau, cela tient de la mise à mort à petit feu et en bande organisée.

ClaCha
13/03/2017 - 23:07:28

La privatisation des biens de première nécessité par les multinationales est une monstrueuse machine qui avance comme un rouleau compresseur, heureusement qu'il existe des sites comme cyber'acteurs pour nous permettre de continuer de crier à plusieurs ... toujours pour la défense des plus pauvres... de plus en plus nombreux et dont nous ferons peut-être partis un jour aussi...merci quand je lis vos commentaires je retrouve du courage pour ne pas baisser les bras.. ne laissons pas Veolia agir librement...

FLAVIE BATTAIS
13/03/2017 - 21:52:36

Je suis d'accord avec tous les commentaires sur l'eau; je mets un lien que j'ai reçu dans mes courriels; à diffuser largement pour informer votre entourage sur la volonté de la FNSEA à continuer de polluer l'eau en toute légalité et en toute quiétude et, avec la complicité de l'état:

https://reporterre.net/La-FNSEA-veut-faire-disparaitre-les-petits-cours-d-eau-de-nos-cartes  

Autre lien intéressant sur un visionnaire qui avait écrit "Danse avec le diable",en 1963. Si vous pouvez vous le procurer, lisez-le/
https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%BCnther_Schwab  

Annie YVER


https://reporterre.net/La-FNSEA-veut-faire-disparaitre-les-petits-cours-d-eau-de-nos-cartes  

agartha12
13/03/2017 - 20:49:18

L'eau c' est la vie . Elle est indispensable à chacun d'entre nous . Comment peut-on encore confier le gestion de l'eau à des multinationales et non à des gestionnaires locaux puisqu'elle est issue des sources locales dans la majorité des campagnes ;

alain honvault
13/03/2017 - 20:37:02

Bonne réflexion, Alain.

Dans certains cas, les agriculteurs intensifs payent l'eau (quand ils la payent !) un centime d'euro le m3. Oui, vous avez bien lu : 0,01 euro.
Et ils consomment des milliers de m3 à l'hectare (2000 ou 3000 selon les plantes, et l'état hydrique des sols)
Et après, cette eau qui se charge en nitrates et en dizaines de pesticides va polluer l'essentiel de nos cours d'eau en France.
Vu ces considérations, la position de Véolia est des plus minables pour des gens qui ont absolument besoin du minimum d'eau potable.

Tristan Cheynier

Tristan Cheynier
13/03/2017 - 19:45:04

publiez votre bilan pour justifier un don

pellerin
13/03/2017 - 19:38:13

Je ne me souviens plus de celui qui a dit " Là ou le service public disparaît c'est la démocratie qui est en danger"
Nous y sommes c'est 1 association qui défend un droit essentiel à la vie !
Pourquoi voter ! ce sont les lobbies qui dictent la loi et pervertissent le système qui n'est plus défendu...

PB
13/03/2017 - 19:22:57

Véolia essaie par tous les moyens de rendre l'eau payante par tous; alors que certains d'entre nous ne le peuvent pas. Nous sommes assez nombreux à payer pour que Véolia la ferme...

danièle
13/03/2017 - 19:16:20

Véolia, Saur, Lyonnaise, rien ne justifie la gestion privée de l'eau, bien commun de l'humanité (du monde vivant...). Les élus qui délèguent devraient y réfléchir....

cactus
13/03/2017 - 18:42:16

Bientôt l'or noir sera l'eau

Eugène COLOMBAN
13/03/2017 - 18:40:13

Pendant ce temps,l'agriculture productiviste bénéficie de conditions avantageuses pour l'accès à l'eau malgré la pollution des cours d'eau et des nappes par ses épandages qui engendrent des coûts pharamineux d'assainissement à l'origine du prix toujours plus élevé du m3 au robinet.

alain ethioux
13/03/2017 - 18:08:00

les milliardaires n'ont qu'un but, gagner d'autres milliards quelles que soient les misères et les morts que ce choix implique; C'est une entreprise coupable.

Georges-Henri Clopeau
13/03/2017 - 18:04:33

Veolia et les autres fournisseurs de produits dépollués ne son que des RACKETTEURS qui mettent en place un système de POLLUTION pour vendre ensuite la site dépollution en croisant les doigts pour que le système encouragés par les politiques continue LONGTEMPS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ALAIN MAURICE DROUVILLE
13/03/2017 - 17:44:47

L'eau c'est la Vie! Elle est hélas devenue une marchandise !
Que La Justice fasse passer l'intérêt général et La santé
avant des intérêts marchands, c'est son rôle ! Bravo
La contre attaque de Veolia est pitoyable .

juliette schweitzer
13/03/2017 - 15:59:33

Il est prévu dans le programme de la France Insoumise, que les premiers mètres cubes nécessaires à la lessive,la toilette, la cuisine, la vaisselle, soient offerts gratuitement aux plus démunis.Veolia n'a qu'à bien se tenir, si Mélenchon est élu !
Maryse Bouche

Maryse Bouche
13/03/2017 - 15:57:18

Freddo, il y a 60 ans, quasi partout l'eau était gratuite et non traitée. En Auvergne près de Clermont-Frd nous avions, en 1964, l'eau de Volvic au robinet pour presque rien. L'eau coulait libre dans les lavoirs et aux fontaines de tous les hameaux de France. Elle a été réquisitionnée, non parce qu'il y en avait moins, mais pour être vendue au profit de certains industriels.
C'est donc récent qu'il faille la payer et il est peu probable qu'elle redevienne gratuite. Cela est-il même souhaitable quand on voit le maigre intérêt accordé à la réalité écologique par beaucoup de nos concitoyens ? Toutefois il faudrait militer pour avoir tous le même accès à l'eau potable −à l'eau de source ce serait encore mieux−, et disons que pour cela les premiers m3, du moins, pourraient être gratuits, ceux qui sont destinés à l'alimentation et à l'hygiène, un quota raisonnable par personne selon son âge et ses activités, un bébé utilisant moins d'eau qu'un adulte ; mais pas l'eau des piscines privées ni celle des stations de lavage des voitures, ni celle utilisée dans l'industrie électronique qui en consomme beaucoup (voir à Grenoble), non plus celle des canons à neige des stations de ski..etc. Cela entraînerait sans doute une autre organisation agricole où la culture du maïs pourrait être remise en question comme elle l'est d'ailleurs de plus en plus du fait de la baisse de la consommation de viande. Et bien sûr partout dans le monde l'accès à l'eau indispensable devrait être favorisé.
Donc prenons soin de notre eau, défendons-la à tous les niveaux, elle appartient à tous les terriens sans distinction d'espèces et encore moins de titres sociaux, de fortune ou d'influence politique. Il faut donc continuer de militer et de pratiquer ses convictions dans la mesure du possible de chacun-e.

Andrée
13/03/2017 - 15:54:26

Dans sa newsletter, France Libertés demandait un soutien financier solidaire pour contre l'attaque judiciaire de Véolia. La question de l'eau douce et de plus, potable, est un problème majeur à travers le monde. Il est inadmissible que des industriels soient propriétaires de ce qui est un bien commun de l'humanité. Hélas, même dans des régions en stress hydrique et menacées de désertification, certains veulent s'approprier les sources d'eau potables comme Nestlé en Californie pour la vendre en bouteilles. Un pur scandale.

Mireille
13/03/2017 - 15:50:18

Comment pourrait-on diffamer Veolia ? Cette entreprise fait ça très bien elle-même.
Quoi qu'il en soit, diffame-t-on un bandit en le traitant de bandit ? Assurément non !

René de Paulis
13/03/2017 - 15:49:32

On n'est pas à quelques personnes près. il faut comprendre les personnes dans le besoin.

Ariane BERLAND
13/03/2017 - 15:25:37

Refuser l'eau à quelqu'un, c'est lui refuser la vie.

Rien ne peut payer une vie humain, les dividendes des actionnaires moins que n'importe quoi.

Michèle Mialane
13/03/2017 - 15:10:34

L'eau potable est un élément vital, elle devrait être gratuite. C'est à l'étude, mais dans combien de temps cela se fera ?
Faire payer l'eau c'est comme faire payer l'air que nous respirons, je pense que des sociétés y songent car il faudra dépolluer l'air, soyons vigilants.

Freddo
12/03/2017 - 19:51:27

L'eau n'appartient pas à Veolia. Quant aux tuyaux, la quantité d'eau qui coule dedans ne les use pas davantage s'il s'agit de permettre l'accès à l'eau gratuite à qq personnes de plus. A moins que ce qui était un service public ne soit devenu une arnaque privée,comptable avant tout, sans la moindre humanité.

roland guétat
12/03/2017 - 12:27:07

Coupure d’eau : Veolia condamnée pour incompétence
http://wissousinfovert.over-blog.com/2017/01/5.01.2017-coupure-d-eau-veolia-condamnee-pour-incompetence.html  

Nîmes: Veolia condamné pour une réduction du débit d'eau dans un …
http://www.20minutes.fr/montpellier/2012719-20170212-nimes-veolia-condamne-reduction-debit-eau-logement  

Coupure d'eau: le système VEOLIA condamné
http://www.huffingtonpost.fr/emmanuel-poilane/coupure-deau-le-systeme-veolia-condamne_b_9234706.html  

Alain Uguen
10/03/2017 - 17:37:38

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !