LYON TURIN : la sortie du tunnel par le haut, c’est le respect de la Convention Alpine.

 

  • –  Par ailleurs, la pollution des vallées alpines a des explications simples et les responsabilités sont évidentes. L’une d’elles tient à cette simple vérité : Depuis 15 ans, les vallées et les populations alpines auraient pu bénéficier d’un réel report modal de la route sur le train (ferroutage) si le projet du Lyon Turin n’était pas venu, sans cesse, décourager tous les investissements et optimisation des équipements existants ! L’Etat s’est appliqué, avec une attention remarquée, et malgré nos incessantes interpellations, à réduire le ferroutage à la portion congrue : aujourd’hui, l’« autoroute ferroviaire alpine » totalise 4 allers retours par jour entre Aiton et Orbassano….. alors que l’objectif initial était fixé par les Etats entre 20 à 30 trains par jour et par sens (accord franco italien du 29.01.2001)….et que nous pouvons même faire mieux sur la ligne existante !

    Nous disposons d’écrits des promoteurs du Lyon Turin incitant les pouvoirs publics à ne pas relancer l’Autoroute Ferroviaire Alpine au risque que cela puisse démontrer l’inutilité du Lyon Turin sur le court terme. Rien, sinon l’aveuglement technocratique, empêchent l’utilisation renforcée de la ligne existante. Il est possible de faire démarrer l’Autoroute Ferroviaire dés Ambérieu ou même Dijon en quelques mois : la ligne existante a été mise au gabarit GB1 (la norme permettant le chargement de plus de 80 % des camions !) depuis 2010. Qu’est-ce qu’on attend ? Pendant tout ce temps, nous comptons les décès prématurés liés à la pollution dramatique de l’air…

  • –  Enfin, la nouvelle ligne du Lyon Turin, si elle devait se réaliser, ne réduira pas la fréquentation des camions dans les Alpes … avant au moins 20 ans, date optimiste d’achèvement des travaux ! Or, il est impossible d’attendre encore 20 ans sans devenir complice de la mise en danger de la vie d’autrui.

    Mesdames Messieurs les Députés, votre responsabilité, au travers de votre vote ce 22 décembre, est engagée.

    Enfin, point aggravant malgré son évidence: disposer d’une ligne nouvelle n’induira aucune obligation des camions à utiliser le ferroutage. Plus qu’une nouvelle ligne ferroviaire à 26 milliards, l’urgence du Gouvernement et des Parlementaires est d’imposer des cadres réglementaires et fiscaux qui, aujourd’hui font défaut à une réelle politique de transfert modal. L’inversion des priorités ne fait qu’affaiblir plus encore le projet !

    Mesdames et Messieurs les Députés, nous nous interrogeons gravement sur l’ensemble de manipulations et d’omissions autour de ce projet qui, toujours, est poussé pour passer en force… Pourquoi faire compliqué et hors de prix lorsqu’on peut faire simple, immédiatement et pas cher? Pourquoi une telle désinformation des parlementaires au plus niveau de l’Etat ?

    Ce projet de 26 milliards est il une priorité au moment où le pays a des besoins majeurs pour rénover son infrastructure ferroviaire de base, au moment où la grande vitesse et la stratégie ferroviaire des 20 dernières années sont remises en cause? Ne vaut il pas mieux reporter ce projet, se donner le temps de mieux l’évaluer et d’étudier les solutions alternatives, de trouver les bons compromis, au bénéfice de tous….. ?

    Il suffit d’engager, immédiatement, avec nos amis italiens et espagnols, le transfert modal en améliorant les capacités de l’Autoroute Ferroviaire, en créant une Autoroute de la mer en Méditerranée (pour réduire la pression à Vintimille), en réduisant le volume des marchandises transportées et en relocalisant les économies…

    Autant d’objectifs contenus dans la Convention Alpine qu’il suffit de mettre en œuvre au lieu de prolonger la fuite en avant.

    Contacts : Alain Boulogne 06 87 71 90 56 – Marc Pascal 06 08 83 52 69 – Adresse postale du Collectif d’Association c/o CIPRA France -MNEI, 5 place Bir-Hakeim 38000 Grenoble

    CIPRA France, Environn’Mont-Blanc, FRAPNA Savoie, FRAPNA Union, Les Amis de la Terre Isère-Savoie-Haute Savoie, Association pour le Respect du Site du Mont Blanc (ARSMB), Challes terres citoyennes, Moutain Wilderness, Vivre et Agir en Maurienne (VAM)- Les Amis de la Confédération Paysanne

 

 

Du 17 au 19 février 2017, s’est réunie Chrysalide Citoyenne à Kingersheim, Haut-Rhin.

Communiqué de Presse
Ce week-end des 18 et 19 février s’est réunie à Kingersheim une assemblée de plus de 90 citoyens, appartenant à divers mouvements et collectifs en chemin vers une démocratie renouvelée. Organisé par des citoyens bénévoles et l’association Sud-Alsace Transition, cet événement a eu lieu à Kingersheim, haut-lieu de la démocratie participative depuis des années. Son maire, Jo Spiegel a ouvert les débats.
L’événement a été financé par un financement participatif
Des candidats à l’élection présidentielle ont été invités. il s’agissait de réunir ceux qui se reconnaissent dans une démarche de promotion de la démocratie réelle et du pouvoir citoyen et défendent la souveraineté du peuple, y compris au-delà des strictes échéances électorales.
Invités : M. Bourgeois, J.M. Fortané, S. Guyot, B. Hamon, Y. Jadot, A. Jardin, J. Lassalle,
J. Letailleur, C. Marchandise, J.L. Mélenchon, S. Nadot, Superchataigne, A. Waechter, R. Yade.
Etaient présents : J.M. Fortané, C. Marchandise, R. Yade, A. Waechter.

A l’issue de ce week end de travail :
Présidentielles 2017
Cette assemblée « Chrysalide Citoyenne » a abouti, entre autre, à une invitation à tous les candidats à se rencontrer et à se positionner pour une candidature unique ou pour des candidatures reliées, à l’élection présidentielle 2017.
Une rencontre est en cours d’organisation par un groupe de 5 personnes mandatées par l’ensemble des participants à Chrysalide Citoyenne. Elle se produira dans les 15 jours, et sera filmée pour une totale transparence. 3 candidats présents ont d’ores et déjà annoncé leur participation (Charlotte Marchandise, Rama Yade, Jean-Marc Fortané).
Mais aussi, pour après…
L’assemblée « Chrysalide Citoyenne » a travaillé sous forme d’ateliers participatifs, en intelligence collective, et élaboré des propositions communes et des orientations qui se développeront dans les temps à venir :
Une plateforme collaborative et des outils participatifs facilitant la communication entre les divers mouvements citoyens ; les outils numériques doivent se complémenter de rencontres physiques ;
Créer une assemblée citoyenne comme contre-pouvoir ;
Créer un réseau d’experts indépendants comme appui à tous les candidats qui iront aux élections futures ;
Lancer un appel aux maires pour apporter leur signature aux candidats à l’élection présidentielle 2017 ;
Dessiner une cartographie de nos mouvements et de nos candidats afin d’élaborer une stratégie collective ;
Mettre en place 577 chrysalides citoyennes et s’articuler aux initiatives « Jour Debout » et «Stades Citoyens» ;
Adopter la perspective des diverses élections à venir : présidentielle, législatives, européennes et municipales ;
Poursuivre des actions convergentes après les élections ;
Réécrire une nouvelle constitution ;
Dit d’une autre façon, il s’agit de créer une reliance au service d’une autre démocratie, pour une autre gouvernance qui s’appuie sur :
La notion de (biens) Communs ;
Des processus agiles et démocratiques ;
Une vision systémique ;
Sur de nouveaux indicateurs (de richesse – exit le PIB) ;
Sur la transition écologique ;
Sur une solidarité réelle ;
Et sur une vraie répartition des richesses.

Contact : Philippe KUHN 03 88 74 39 19 – 06 74 97 51 04
site :
page facebook :
Financement participatif :

Primaire Ouverte de la Transition Ecologique Solidaire pour 2017

Soutien = affichage sur ce site uniquement des soutiens aux différentes propositions

Cette initiative est différentes des pétitions et cyberactions habituelles qui sont proposées à cyberacteurs par des associations partenaires qui rédigent le contenu, définissent les délais et en font le bilan.

2007 Alliance pour la planète, 2017 silence pour la planète ?

2007 Alliance pour la planète
En 2007 l’Alliance pour la planète avait mobilisé les candidats à la présidentielle autour du pacte écologique signé par des centaines de milliers de citoyens. Celui-ci signé par les principaux candidats (dont le gagnant de la présidentielle) avait débouché sur le Grenelle de l’Environnement.
En 2009 les écologistes répartis sur deux listes (Les Verts et MEI) réalisaient près de 20% des voix
En 2011 Sarkozy aux agriculteurs: l’environnement, « ça commence à bien faire »
En 2012 l’Alliance pour la planète a été dissoute et depuis l’écologie politique a éclaté.

2017 silence pour la planète ?
Pour tenter de mettre la Transition Ecologique Solidaire au cœur de la campagne de la présidentielle nous proposons à nos cyber-amis de défendre leur solution pour ça. Nous avons donc créé cet espace POTES2017 (Primaire Ouverte de la Transition Ecologique Solidaire pour 2017) dont nous espérons que grâce à vous il deviendra le réseau social de la Transition, lieu de présentation, de soutien et de débat.

Proposez donc à votre (vos) candidat(s) d’exposer sa (leur) définition de la transition Ecologique Solidaire;
Invitez ensuite vos amis à soutenir cette ou ces candidatures;
Invitez les associations, collectifs et réseaux auxquels vous participez à utiliser cet espace, le faire connaitre
Proposez leur d’utiliser les commentaires pour faire connaître les initiatives qui vont dans le sens de la Transition;
Utilisez ce blog pour débattre.
Ensemble mettons la Transition Ecologique Solidaire au coeur de la séquence Présidentielle-Législative de 2017

Synthèse et analyse de la COP 22 (COnférence des Parties) de Marrakech -2016 –

par Alain Vandevoorde des Amis de la Terre

Quelques rappels pour situer le cadre
Lors du sommet de Paris de décembre 2015, 1er accord concernant tous les pays, les états avaient adopté l’objectif de contenir la hausse du réchauffement en dessous de 1,5° d’ici 2100, sans en préciser les objectifs d’étape, ni les moyens à mettre en oeuvre.
Aussi, les engagements de réduction volontaires des émissions de l’ensemble des pays nous mènent-ils sur une trajectoire de 3°
Par ailleurs, cet accord est non contraignant, qui permet à tout pays de sortir jusqu’à 3 ans après son entrée en vigueur.
Il était convenu de réévaluer les contributions volontaires des pays en 2025, sans qu’en soit définie la méthode
Nombre de questions posant problème ou à affiner ont été reportées aux discussions ultérieures, et notamment de la COP 22.

Synthèse COP 22
Fonds vert 1. Si le principe d’une contribution des pays riches à ce fonds vert à hauteur de 100 Milliards / an en 2020 est adopté depuis plusieurs années, il tarde à se mettre réellement en place où les pays riches continuent de venir les poches vides.
Ainsi aujourd’hui cette aide publique s’élève t-elle à 67 Milliards € et seuls 16% de ces fonds sont attribués à l’adaptation, ce qui est largement insuffisant. Le PNUE – Programme des Nations Unies pour l’Environnement – évalue ces besoins entre 140 et 300 milliards annuels d’ici à 2030.
Agriculture et sécurité alimentaire Aucun accord n’a pu avoir lieu concernant ce dossier. Le clivage oppose des partisans d’une agriculture paysanne respectueuse des sols et des populations, aux tenants d’une agriculture industrielle, chimique et aux OGM génératrice d’importantes émissions. De même des pays ne parlent que d’atténuation 2, alors que d’autres ne veulent que l’adaptation 3.
Révision des contributions La COP 21 avait chargé les COP suivantes d’instaurer un « dialogue de facilitation » afin de définir pour 2018 un cadre concret pour la mise en oeuvre de l’accord de Paris, de même devaient se discuter les méthodes de réévaluation des contributions volontaires des pays. Là encore, aucune avancée, les discussions reprendront l’an prochain
Pertes et dommages Lors de la COP 19 de Varsovie, les pays pauvres ont acquis de haute lutte la création de ce mécanisme d’indemnisation. Deux ans plus tard, il n’y a toujours aucun financement, ce mécanisme reste une coquille vide !
Une proclamation pour conjurer l’effet Trump
« Sonnée » par l’élection de Trump qui affirme ouvertement son soutien inconditionnel aux énergies fossiles, la COP s’est terminée par une proclamation solennelle réaffirmant la gravité et l’urgence de la situation, ainsi que du nécessaire engagement de tous.

Analyse et commentaires
Sortie des énergies fossiles : les lobbies font la loi !
L’exploitation des énergies fossiles depuis l’ère industrielle a fait « exploser » la teneur en CO2 de l’atmosphère. Aussi, nous ne pouvons plus exploiter que le 1/5 des ressources fossiles connues à ce jour, et faute de décroissance rapide de nos émissions d’ici 2020, le GIEC affirme que nous ne pourrons plus rester en dessous de 1,5° de réchauffement.
Et pourtant ces dernières continuent d’être largement subventionnées et soutenues du fait du poids des lobbies et de leur influence auprès des politiques. Aux USA, D.Trump vient même de nommer un climato-sceptique connu pour ses liens avec les lobbyistes à la tête de l’EPA.
Fonds vert, à votre bon coeur Messieurs, Dames
Alors que la fraude fiscale mondiale annuelle est estimée au bas mot à 1000 Milliards $, les contributions des pays riches font figure d’aumône. Pire depuis 2014, ils se déchargent sur le privé, les collectivités, ONG désormais admis depuis l’adoption du plan d’action Lima / Paris.
Facteur aggravant, aucune règle n’a été négociée à ce jour concernant ce plan d’action, ce qui ouvre la porte à toutes les dérives possibles : utilisation des OGM, plantations de forêts industrielles, accaparement des terres … Certaines entreprises multinationales l’ont bien compris, qui s’y sont engouffrées.
Situation Française
Si les négociations Onusiennes sont importantes, elles n’empêchent pas les pays d’agir, encore faut-il qu’elles en aient la volonté !’
Le nucléaire empêche toute transition énergétique
La décision par nos gouvernants de poursuivre obstinément le nucléaire, filière en très mauvais état et en faillite totale, nous coûtera des centaines de milliards.
Par voie de conséquence, la transition énergétique est une coquille vide. Ces milliards sont indispensables à la rénovation des logements, au développement des énergies renouvelables, au développement des alternatives au tout routier, à la transformation de notre agriculture …Là encore de puissants lobbies sont à l’oeuvre.
Faute de mobilisation citoyenne forte, nous risquons de connaître à la fois la peste et le choléra ; à savoir subir les effets et dégâts du réchauffement climatique, mais aussi la survenue d’un Fukushima de plus en plus probable, avec en plus des caisses financières qui auront été vidées !
Présidentielles 2017, les politiques hors sol !
Alors qu’il nous faut 1,6 planète, que la teneur en CO2 est 45% supérieure à la normale, que notre terre devient de moins en moins habitable, aucune formation politique ne parle de l’extrême gravité de la situation environnementale et de l’effondrement du vivant que confirme hélas le dernier rapport « Planète vivante du WWF » voir article de presse
Tout se passe comme si nos décideurs vivaient hors sol, dans un autre monde, en fait celui de la finance et des lobbies.
Alors que le GIEC affirme haut et fort que faute d’action rapide et radicale, « nous sommes au bord de dégâts importants, étendus et irréversibles », rien n’est proposé pour réduire drastiquement nos émissions, ni réduire notre empreinte écologique, ni sortir de la chimie particulièrement nocive pour l’environnement et le vivant.
Assos écolo : pas d’alliance pour la défense de la vie
Alors que les présidentielles permettent d’aborder nombre de sujets majeurs, et d’interpeller l’opinion et les candidats, il est consternant de voir qu’aucun front commun associatif n’existe pour la défense de la vie qui se poserait en lanceur l’alerte, pour sauver l’habitabilité de la terre et l’humanité, car c’est bien de cela qu’il s’agit.
Chacun reste dans son coin, gérant à l’ordinaire son petit pré carré, bien respectable certes, mais qui accrédite l’idée que finalement tout ne va pas si mal que ça.
Notre pouvoir est puissant et nous ne l’utilisons pas !
Et pourtant nous disposons d’atouts majeurs :
De l’argent il y en a, aussi bien en France qu’au niveau mondial.
Les alternatives existent.
Nous sommes 1 000 fois plus nombreux que ceux qui nous dirigent et manipulent, et 7 Milliards de personnes sont concernées.
L’histoire est longue des luttes sociales qu’on disait impossibles à remporter. Seules les batailles que nous n’engageons pas sont perdues d’avance.
Pour rappel, les Amis de la terre Dunkerquois tiennent chaque mois depuis 4 ans un cercle de bruit, où nous allons à la rencontre de la population, pour l’alerter de la gravité de la situation, et les inviter à se mobiliser.
Cette initiative peut paraître dérisoire, insensée. Légere, facile à mettre en oeuvre, elle peut être reproduite partout de par le monde, et sa généralisation pourrait à terme créer un raz de marée qui emporterait l’immobilisme.

1- Le fonds vert est chargé d’aider les pays en voie de développement à faire face aux changements consécutifs aux changements climatiques, mais aussi à réduire leurs émissions
2 – L’atténuation désigne la réduction des émissions de GES
3 – L’adaptation désigne les actions menées en vue de faire face aux conséquences des changements climatiques

Comment mettre la Transition Ecologique Solidaire au cœur du débat de 2017 ?

Les sept candidats à la primaire de la droite et du centre ont débattu pendant 570 minutes à la télévision et ils n’ont consacré que sept minutes de leur temps de parole à l’écologie.
Le candidat du parti Les Républicains (LR) à la présidentielle compte revenir sur la loi de Transition énergétique votée par la gauche en août 2015. François Fillon est un grand supporter du nucléaire et veut revenir sur le principe de précaution qui s’applique en cas de doute sur la dangerosité d’un projet. Nucléaire et principe de précaution ont d’ailleurs été dans le domaine de l’écologie les deux seuls points abordés lors des débats.
http://www.wedemain.fr/Sur-570-minutes-de-debat-a-la-primaire-de-droite-7-ont-ete-consacrees-a-l-ecologie-_a2320.html

Il aura fallu l’épisode d’anticyclone pour qu’on parle enfin d’écologie.

Paradoxe : alors que nous avons été précurseur sur l’idée de primaire nous ne sommes pas parvenus ni à imposer l’idée que cette primaire devait être législative et non présidentielle ni l’idée de candidature collective citoyenne pour renouveler les pratiques politiques.

Notre propos a toujours été de proposer une approche pluraliste de l’implication citoyenne pour mettre à la fois le citoyen et l’écologie au centre du débat politique à tous les niveaux.

Pour répondre à cet aspect de notre implication citoyenne, nous proposons à tous nos adhérents à jour de cotisation qui soutiennent une démarche visant à mettre la transition écologique solidaire au centre du débat politique de la séquence présidentielle-législatives de proposer cette démarche au soutien de nos abonnés. Même si nous utilisons les mêmes outils en proposant aux abonnés de signer, ce ne seront ni des pétitions ni des cyberactions juste un signe pour dire « dans le débat actuel je souscrit à cette démarche ». Chacun-e peut d’ailleurs soutenir plusieurs démarches dans la mesure où il ne s’agit pas de votes mais de contributions au débat qui peuvent éclairer les électeurs que nous sommes au moment du vote.
Notre rôle à cyberacteurs dans cette affaire c’est de créer à notre petit niveau les conditions du débat citoyen entre nous.
Chers cyber-amis, comme à d’autres moment de la vie de notre association nous vous proposons de décider si cette idée vous sied ou pas en participant à la consultation. Seule la dernière question concerne cette consultation. Les autres restent en ligne pour l’histoire de l’association et aider ceux qui ne nous suivent pas depuis longtemps à voir le cheminement.
http://www.cyberacteurs.org/sondages/index.php
Merci par avance de votre participation nécessaire pour valider ou refuser cette proposition.

Consultation Candidature Collective Citoyenne GEM2017

Bonnes Nouvelles du 08/09/16

Ségolène Royal refuse l’autorisation d’un nouveau pesticide
Merci à tous de votre mobilisation qui a sans doute pesé dans la décision de la Ministre.
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=1055

Gilles Eric Séralini gagne son procès en appel

Le journal MARIANNE et son journaliste JEAN-CLAUDE JAILLETTE ont perdu en cour d’appel de Paris ce 7 SEPTEMBRE 2016, et ont été condamnés en diffamation pour avoir dénigré, comme d’autres lobbyistes, agences et académies, le Professeur GILLES-ERIC SERALINI au sujet de ses recherches de 2012 montrant des tumeurs de rats dues au Roundup et à un maïs OGM, étude republiée et confirmée depuis.

La plupart des groupes de baleines à bosse ne sont plus en danger …
Accord climat: les procédures de ratification avancent en Europe

http://www.cyberacteurs.org/quotidien/equotidien.php?id=1575

Échanges des semences, brevets sur le vivant, OGM, après la Loi biodiversité, où en est-on ?
Guy Kastler fait le point pour nous
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2455

GEM2017: Pour mettre le citoyen et la Transition Ecologiste Solidaire au cœur de la campagne présidentielle et législative

Pour mettre au coeur du débat politique la nécessaire « Transition Ecologiste Solidaire », comme nous l’avions fait en 2011 avec GEM2012

la proposition c’est de présenter une candidature collective GEM2017 pour une Gauche et des Ecologistes Majoritaires en 2017 afin de permettre
* aux citoyens de dire :
– > La transition c’est maintenant, il est temps de passer aux Actes.
– > Ras le bol des politiciens professionnels : nous voulons récupérer notre voix de citoyens, les partis doivent être au service du Peuple et pas l’inverse.
– > La primaire doit nous permettre de choisir aussi nos candidats aux législatives et les priorités de la législature
* aux réseaux mobilisés autour de grands projets inutiles imposés (nucléaire, NDDL, Sivens, Cigeo….) de faire voter sur les territoires concernés avec l’espoir d’être majoritaires sur ces territoires
* aux mouvements citoyens de revendiquer un débouché politique et de se compter là où ils sont implantés.
En 2012 notre candidature collective avait été refusée non pas parce qu’elle était collective mais à défaut d’accords avec le PS.
Vous direz pourquoi faire un accord avec le PS après le mauvais bilan du quinquennat ?
Parce que le bilan est le résultat de notre incapacité en 2012 à nous rassembler pour établir un rapport de forces suffisant pour pouvoir peser pendant 5 ans avec un nombre de parlementaires conforme au poids politique de ce que nous représentons pour pouvoir faire contre-poids aux lobbies à l’oeuvre dans tous les domaines.
Parce qu’il y a urgence à mettre en oeuvre la Transition : Depui le lundi 8 août, la totalité des ressources renouvelables en un an a été consommée par l’humanité, selon le Global Footprint Network.
Parce que ce que nous promettent la droite et l’extrême droite est encore pire et que la dispersion des voix au premier tour de la présidentielle aboutira inéluctablement à un nouveau 21 avril.
Le pari c’est d’obtenir par cette candidature collective ce que nous n’avons pas pu obtenir durant de quinquennat par nos mobilisations.
La proposition n’est pas de créer un nouveau parti politique mais de proposer à tous les réseaux mobilisés sur des enjeux écologiques de nous mettre d’accord sur une règle du jeu simple : c’est le résultat du vote à la primaire qui permettra de décider le nombre de candidatures aux législatives que nous pourrons revendiquer et les projets dont nous pourrons revendiquer l’abandon et à l’intérieur du vote pour cette candidature collective ce sont les résultats dans les circonscriptions qui diront quels sont les endroits qui ont le mieux mobilisé et donc sont les plus aptes à revendiquer une candidature aux législatives.
Notre voix a du pouvoir

Outre le fait que la défense de l’idée de primaire est une vieille revendication de notre association à chaque étape validée par vous, le fait que vous répondiez positivement à cette nouvelle consultation nous donnerait du poids pour développer pendant cette campagne notre projet TRANSACTEURS : le Réseau Economique et Social des acteurs de la transition Ecologique Solidaire
Votre porte monnaie a du pouvoir
http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2345

Merci de nous donner votre avis
Etes-vous favorables à ce que notre association porte cette proposition GEM2017 ?
Votez
http://www.cyberacteurs.org/sondages/index.php
Mettez vos commentaires sur le blog

Texte de la pétition soumis à vos remarques et amendements serait:

Les soussignés se déclarent collectivement solidaires d’une Candidature Collective Citoyenne à la primaire initiée par la Belle Alliance sous le titre GEM2017 (pour une Gauche et des Ecologistes Majoritaires en 2017) et souhaitent
* que cette candidature soit prise en compte pour permettre aux électeurs écologistes d’affirmer leur sensibilité et de revendiquer que le candidat qui sortira de la primaire soit le-la candidat-e de la gauche et des écologistes,
* que les candidatures aux législatives soient représentatives de l’ensemble des sensibilités politiques de la future majorité
* que l’organisation avant le premier tour de la présidentielle d’une assemblée délibérante représentative des citoyens ayant participé à la primaire permette de définir les priorités du quinquennat et de répartir les candidatures aux législatives pour que la prochaine Assemblée Nationale soit représentative de notre bio-diversité.

TRANSACTEURS : les acteurs de la transition Ecologique Solidaire

Nos petites associations sont trop dispersées pour s’opposer efficacement aux lobbies puissants auxquels nous sommes confrontés.
La multiplicité des appellations va dans dans le sens de la biodiversité mais est inefficace pour toucher le grand public.
Il s’agit donc d’inventer un réseau économique qui permette de concilier l’efficacité d’une appellation commune sur l’ensemble du territoire pour contribuer à rendre l’idée de transition écologique solidaire majoritaire et la biodiversité des associations et structures locales, régionales, nationales.

Notre proposition c’est de mettre à la disposition de structures de coordination au niveau d’un territoire ayant pour objet de mettre en place une vitrine commune et des animations communes sur le territoire, un site leur permettant de proposer à différents types d’acteurs de financer cette structure commune dans le cadre d’une stratégie économique gagnant-gagnant pour chacun des acteurs en s’inspirant de ce que nous essayons de mettre en place sur Quimper depuis 3 ans.

L’idée c’est à travers nos cyber-amis d’inviter tous les acteurs intéressés à débattre de ce projet pour l’enrichir et en faire un projet collectif avec le maximum d’acteurs. Pour cela nous recherchons au niveau des capitales régionales des partenaires intéressés susceptibles sur une journée dans la première quinzaine de septembre d’organiser en journée une rencontre avec des acteurs de leur territoire et en soirée une rencontre-débat tout public.

En complément de leur colocation depuis septembre 2012, Al’terre Breizh, cyberacteurs et Sens et
Habitat ont créé avec Biocoop Quimper et Approche Eco-habitat Confluences pour la Planète. Des ecofoires, des soirées-débat ont ainsi été organisées. Faute de financements pérennes et dans une période de déclin des subventions des collectivités, les membres de Confluences ont entamé une réflexion sur un partenariat gagnant-gagnant qui permettrait de dégager des fonds pour les actions communes.

Dans le cadre du projet Alliances Citoyennes de la Transition Ecologique Solidaire porté par l’Association Cyberacteurs, des associations, des entreprises, des consomacteurs, des collectivités décident de créer Transacteurs association visant à mettre en commun des moyens pour
Financer des locaux et une vitrine commune permettant de faire connaître toutes les activités allant dans le sens d’une Transition Ecologique Solidaire.
Financer des animations visant à faire connaître la Transition Ecologique Solidaire et ses différents acteurs sur le territoire de la Cornouaille : écofoire, soirées-débat, forum, projections de films, organisation de spectacles
Mettre en place une liste de diffusion permettant de faire connaître toutes les animations organisées par les différents acteurs de la Transition Ecologique Solidaire sur le territoire de la Cornouaille

Les recettes de l’assocation proviendront
1 des contributions des locataires des locaux gérés par l’association
2 des cotisations des associations à raison d’un euro par adhérent de la structure sur le territoire
3 des cotisations des entreprises à raison d’1/000 de la Chiffre d’affaires
4 des subventions des collectivités adhérentes et soutien de l’initative
5 des dons et logs des particuliers
6 des recettes des manifestations organisées par l’association

Créer au niveau de la structure de pays une économie circulaire en faveur de la Transition Ecologique Solidaire.

En contrepartie de leur adhésion à l’une des structures adhérentes à transacteurs.fr

Les consomacteurs auront une carte qui pourra leur permettre d’obtenir des remises dans les entreprises adhérentes et les animations organisées par transacteurs.fr.

les entreprises pourront afficher «passer aux ACTES : je soutiens Transacteurs 2016», bénéficier d’une page de présentation de leur activité et des services (agenda, revue de presse, annuaire, Blog …) de transacteurs.fr

les associations bénéficieront d’une page de présentation de leurs activités et des services (agenda, revue de presse, annuaire, Blog …) de transacteurs.fr et de la possibilité de faire connaître leurs activités par la liste de diffusion de transacteurs.fr auprès de tous les adhérents de toutes les structures adhérentes.

Les collectivités trouveront dans la vitrine et chez les adhérents de transacteurs.fr la possibilité de faire connaître les politiques qu’elles mettent en place en faveur de la Transition.
Les artistes trouveront sur le site la possibilité de se faire connaître des associations membres de transacteurs.fr susceptibles d’organiser des animations avec eux

lancement d’un financement participatif pour l’école en économie circulaire à impact positif de Sainte Hélène

Lancement d’un financement participatif pour la 1ère école en économie circulaire à impact positif (Cradle to Cradle) en France

Offrons un monde plus inspirant pour nos enfants !

L’économie circulaire c’est la réduction des gaz à effet de serre, c’est la protection de la ressource pour aller vers le zéro déchet
appel aux dons

Pour davantage de renseignements 06 60 64 65 99

Ouest France 17 décembre 2015 Les premières entreprises mécènes de l’école du futur

1er décembree 2015 Ouest France : Un appel aux dons pour une école « recyclable »

Sainte Hélène veut construire la 1ère école 100% recyclable de France interview sur Hitwest 9 décembre 2015

Sur le site du ministère du Développement durable

Le Télégramme 5 juin 2015 Bretagne Déchets. Sainte-Hélène expérimente l’école modèle

La Gazette des communes 7 mai 2015 Economie circulaire : les régions se lancent dans la boucle

COP21 : regards croisés

texte définitif de la cop21
le PDF est visible à l’adresse :

Nicolas Hulot: «Nous renouons avec l’espoir»

L’avenir en demi-teinte
Fumée blanche au Bourget. Enfin. Après plusieurs décalages successifs et des discussions ardentes jusqu’à la fin, la COP21 accouche d’un accord. La fin d’un rendez-vous important, à l’issue duquel tout, néanmoins, reste à faire.

Accord à la COP : vraie avancée ou poudre aux yeux ?

COP21. Paul Watson :« Cet accord est juste un conte de fées »
Jean Jouzel : « Avec l’accord de Paris, nous avons fait la moitié du chemin »

COP21 : « Le glas des énergies fossiles a été sonné », assure Nicolas Hulot

: « L’avenir confirmera si Paris a été un tournant historique »

Électrifier l’Afrique : plus simple qu’on ne croit !

COP 21 : la manifestation pour le climat du 12/12/15
Accord historique à la COP21 : « L’océan va bientôt arriver à Paris »

Quelle est la portée de cet accord engageant de façon universelle 195 Etats ?
L’analyse d’Adéquations :

Corinne Lepage: «L’accord pourrait servir de base à des actions citoyennes en justice»

COP21 : les points clés de l’accord universel sur le climat

L’accord obtenu à la COP21 est-il vraiment juridiquement contraignant ?

Quel bilan pour la COP21 ? (Cercle des économistes)

OP21 : un accord historique mais fondé sur un « droit mou »

COP21 : le mot qui a failli faire capoter l’accord

COP21 : ce que l’accord va changer pour nous

Après la COP 21, tout est possible mais tout reste à faire

COP21 : « Où sont les financements pour le Sud ? »

La COP21 commence aujourd’hui

COP21 : Manifestations

Ensemble pour le climat : rendons-nous visibles les 28 et 29

L’Etat d’urgence interdit les marches : qu’à cela ne tienne, il ne tient qu’à nous de nous rendre visible où que nous soyons. Utilisons les gilets fluo de nos voitures dans tous nos déplacements pour rendre visible l’opposition à une hausse des températures supérieure à 2°.
Ce sera notre façon à la fois de répondre aux terroristes qu’ils ne nous empêcheront pas de vivre et de faire passer le message de la mobilisation citoyenne aux dirigeants de la planète.

A chacun d’y inscrire son slogan. Nous vous en proposons un:

A télécharger en PDF

Ensemble pour le climat : rendons-nous audibles les 28 et 29

Pour nous faire entendre des dirigeants de la planète qui se réuniront le 30 novembre, faisons monter dans le ciel tous ensemble le slogan en épelant : commencez à scander le slogan à plusieurs en brandissant un écriteau avec ce slogan et peu à peu toute la foule autour de vous le reprendra.
Pensez à filmer la scène et à nous faire parvenir le film que nous mettrons sur notre chaine Cyberacteurs.

Pour ceux qui ne peuvent se déplacer : Rappel Cyber Manif
Du 28/11/2015 à 10 h 00 Au 29/11/2015 à 18 h 00

#StandUp4Climate vous invite à manifester sur les réseaux sociaux pour montrer que nous sommes et serons là, à Paris comme ailleurs, mobilisés et déterminés comme jamais.
Nous sommes debout pour réclamer des actes forts face un défi de civilisation.
https://standup4climate.org/

chaines humaines

Les manifs près de chez vous si elles échappent à l’interdiction

Si vous avez d’autres lieux de manifestations ou d’autres propositions d’alternatives à l’interdiction de manifester utilisez les commentaires pour le faire savoir, nous les rajouterons dans la liste.

– Aix-en-Provence (Toutes et tous à Marseille-Marche régionale): le 29 novembre (flyer et facebook du collectif et événement facebook) [marche interdite]

– Ajaccio : le 28 novembre (facebook)

– Alès: le 29 novembre (flyer provisoire)

– Amiens: le 28 novembre (facebook)

– Angoulême le dimanche 29 Dix organisations locales de la Coalition 21 organisent une action citoyenne dans la rue (RV à 15h devant l’Hôtel de ville). Par petits groupes nous distribuerons des tracts et proposerons un autocollant avec le slogan : »Libres, nous marchons pour le Climat »

– Aubagne (Toutes et tous à Marseille-Marche régionale), 29 novembre (facebook)

– Avignon: le 28 novembre (facebook et événement)

– Besançon, le 29 novembre

– Bordeaux: le 29 novembre (facebook)

– Brest : Le 28 novembre à 15 h place de la Liberté

– Briançon le 28 novembre

– Caen: le 28 novembre (flyer et facebook)

– Calais: le 29 novembre (flyer

– Carcassonne : ce dimanche 29 novembre. Rendez-vous sur le parking du lac de la Cavayère à 11h, à midi pique nique. Musiciens seront les bienvenus.

– Chambéry: Samedi 28 Novembre à partir de 15h30 place de la mairie à Chambéry,
sur les trottoirs entre la place de la mairie et la place Saint Léger. (facebook)

– Cherbourg-Octeville (Manche) : le samedi 28 novembre Chaîne humaine pour le climat
Rendez-vous à 11h auprès du socle de la statue de Napoléon pour démarrer la chaîne humaine.

– Clermont-Ferrand: le 29 novembre

– Draguignan (Toutes et tous à Marseille-Marche régionale),le 29 novembre (site)

– Grenoble: le 29 novembre (tract et facebook)

– Jaujac: le 29 novembre

– La Rochelle: le 29 novembre

– La Ciotat : le 28 novembre 18 h (facebook)

– La Réunion RdV a 10h place de la mairie de Ste Marie, marche le long du sentier littoral suivi d’un piknik au Bois Madame.

– Le Mans le 28 novembre

– Lille: le 29 novembre (facebook et affiche)

– Limoges: le 28 novembre (facebook, affiches)

– Lyon: Le 28 novembre (Flyer et événement facebook)

– Marseille: Toutes et tous à Marseille-Marche régionale, le 29 novembre (facebook et flyer) [marche interdite]

– Montpellier: le 29 novembre 14 h 30 place de la Comédie (Site)

– Nantes: le 28 novembre (flyer et facebook)

– Nice: le 29 novembre (facebook)

– Nouméa: le 29 novembre (facebook)

– Paris Coalition Climat 21 : Manifestation interdite
une chaîne humaine pour braver l’interdiction de manifester dimanche 29 novembre entre 12h et 13h pour former une chaîne humaine sur les trottoirs du boulevard Voltaire entre République et Nation.

– Poitiers: le 29 novembre (facebook)

– Pointe du Raz : reporté au 6 décembre à 15 h co-voiturages de Brest et sa région, pour les autres, nous contacter :

– Quimper : le 29 novembre 14 h 30 place St Corentin annulé

– Rennes: le 28 novembre (flyer 1 et flyer 2 + Facebook )

– Rodez Aveyron: le 28 novembre

– La Roche sur Yon: le 28 novembre (tract recto/verso)

– Rouen: le 28 novembre

– Saint Etienne: le 29 novembre (tract)

– Strasbourg: le 29 novembre

– Toulouse: le 29 novembre (Flyer, appel et facebook)

– Tours: le 28 novembre (facebook)

– Vichy : le 29 novembre 14h00 au Pont de Bellerive, côté Vichy.(facebook)

Autres marches partout dans le monde

Genève : samedi 13 h place des 22 cantons (facebook)