Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Taxer les transactions financières

La semaine passée se réunissaient les Ministres des Finances européens, ainsi que la Conférence internationale sur la régulation financière, accueillie par Angela Merkel le 20 mai à Berlin. Ces réunions se tenaient alors que les Etats de la zone Euro annoncent des plans de restrictions pour satisfaire les exigences des marchés.

Bilan de la cyberaction :

8980 participants

Une taxe sur les transactions financières dès le 1er août

En annonçant cette mesure, Nicolas Sarkozy veut surtout «provoquer un choc, montrer l'exemple». L'Élysée en attend 1 milliard d'euros de recettes.

Ne pas céder le moindre pouce de terrain à François Hollande en matière de lutte contre les excès de la finance. Après la très violente charge du candidat socialiste, qui a fait la semaine dernière de la finance son principal ennemi - «adversaire sans visage » -, Nicolas Sarkozy se devait de répliquer par des actes, dimanche. Le chef de l'État a pris les devants, en annonçant la mise en œuvre d'une taxe sur les transactions financières d'ici au milieu de l'année. « Il n'y a aucune raison que la finance dérégulée qui nous a conduits dans la situation que nous connaissons ne participe pas au redressement des comptes qu'elle a singulièrement contribué à dégrader», a-t-il justifié. L'option choisie est celle directement inspirée du droit de timbre (stamp duty) en vigueur à la City de Londres. Concrètement, toutes les transactions sur des actions françaises, des CDS ou faisant appel au «trading à haute fréquence» seront taxées à hauteur de 0,1 % à compter du 1er août.

Ce projet est pour le moment éloigné de la taxe financière que Paris et Berlin veulent convaincre leurs partenaires européens d'appliquer sur l'ensemble des transactions. Mais la plupart des capitales du Vieux Continent - Londres et Stockholm en tête - y étant farouchement opposées, instaurer une telle taxe de manière unilatérale dans l'Hexagone aurait fait prendre un gros risque de délocalisation des activités bancaires hors de France.

L'option choisie par Paris consiste donc à taxer un ordre d'achat ou de vente quel que soit le lieu de la transaction, dans le monde, sous réserve qu'il s'agisse d'une action ou d'un titre d'un émetteur français. L'Élysée en attend 1 milliard d'euros de recettes pour le budget de l'État. Une prévision très inférieure aux estimations du cabinet Unitaid, œuvrant pour les Nations unies, pour qui une taxe de 0,1 % sur toutes les transactions financières pourrait rapporter jusqu'à 4 milliards d'euros. Le taux français sera en outre très inférieur au stamp duty anglais qui prélève 0,5 % sur chacune des transactions.

Au-delà des aspects techniques, Nicolas Sarkozy veut surtout «provoquer un choc, montrer l'exemple». Pour preuve, «à la minute où l'Europe se sera dotée d'une taxe nous rejoindrons le groupe européen».

Présentation de la cyberaction :

À un mois du G20 de Toronto, de nombreuses organisations de la société civile ont choisi cette semaine pour affirmer une mobilisation internationale en faveur d’une taxe sur les transactions financières (TTF). Depuis plusieurs mois, un mouvement international se développe en effet pour des taxes sur les transactions financières : aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Allemagne, en Italie, en Autriche, en Australie... En France, s'est formée une coalition sans précédent d'organisations syndicales, écologiques, de solidarité internationale et citoyennes. Dans leur diversité d’actions et de préoccupations, elles se rejoignent sur le même diagnostic : de telles taxes doivent être établies d’urgence pour répondre aux défis globaux d’aujourd’hui.

Ensemble, ces organisations ont lancé en France, lors de cette semaine d'action, une pétition qui rejoint un mouvement citoyen international appelant les leaders du G20, dont Nicolas Sarkozy , à mettre en place une taxation universelle des transactions financières [1].

Nous vous proposons de nous associer à cette campagne en interpellant le Président de la République Française.
Alain Uguen Association Cyber @cteurs

[1] Pétition
http://www.makefinancework.org/?lang=fr/ 

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Président,

Chaque jour, 6 000 milliards de dollars s’échangent sur les marchés financiers : même à un faible taux, la taxation de ces transactions dégagerait chaque année des centaines de milliards de revenus à redistribuer et contribuerait à dissuader les comportements les plus spéculatifs.

La taxation des transactions financières permettrait :

- De financer les urgences sociales et environnementales mondiales, telles que la lutte contre la pauvreté, le changement climatique et les pandémies meurtrières.

De promouvoir aussi une plus grande stabilité du système financier, en réduisant la spéculation, néfaste à l’économie réelle.

Je vous exhorte donc à inviter les leaders du G20 à mettre en place une taxation universelle des transactions financières

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées,

 

38 commentaires

credible


Bonjour,

Surs les compteurs Linky ? Ils ont déjà été piratés :
http://www.tomsguide.fr/actualite/Compteur-Linky-Pirate,2260.html 

Posté par Chantal
Le 26/01/2012 à 19:09:33

 

D'un autre côté, que ce soit un enfant ou que ce fut une personne agée ou quiconque ne m'affecte pas plus... Je trouve dommage que l'explication fasse dans le mélo par le fait que ce soit un enfant...
Et, d'un encore autre côté, si on pouvait aussi interdire les beaufs qui vont en quad bousiller les chemins et perturber la tranquilité des animaux et des promeneurs...
Mais, sur le fond, je suis tout à fait d'accord avec l'action...

Posté par Déserteur
Le 25/01/2012 à 15:29:35

 

NON AUX AEROPORTS, AUX OGM, AU NUCLEAIRE !!!
Pourquoi détruire des cultures pour des aéroports ? N'avons-nous pas déjà assez pollué et tué l'environnement sur Terre ?
Quelle idée !!!

Posté par Essach
Le 18/01/2012 à 18:48:41

 

Cette action a déjà été faite à Golfech en 1997.

Cela ne change rien du tout au nucléaire en France.

Le bilan de Greenpeace sur le nucléaire est DESASTREUX. Voir :
Le hobby "écologie" ou la logique d'accompagnement
http://www.p-plum.fr/?Le-hobby-ecologie-ou-la-logique-d 

Posté par Cosmos
Le 17/01/2012 à 10:00:09

 

ces militant ont montre la simplicite en cas de tension extreùe de rentrer dans un lieu si symbolique
dautre part pour les leucemies innoculees a nos enfants depuis 30ans et a nos soldat irradie pour la feance la france vous reclamera justice

Posté par cormoran 2278
Le 16/01/2012 à 23:01:18

 

Pourquoi ne pas adopter les mêmes mesures contre la surpopulation de l'espèce Homo Sapiens?

Posté par abeille111
Le 13/01/2012 à 16:23:20

 

taxer les transactions financières ne résoud pas le fond du PB!
La finance est un système parasite qui ruine les particuliers, les entreprises, l'économie réelle, et enfin les états au profit d'une poignée qui se gave!!!!
La finance n'apporte aucun progrès à,la société! N'en a jamais apportée! Tout le con-traire en raie alitée!

Les états sont maintenant muselés par l'oligarchie financière! Ils sont devenus ses vassaux!!! Ils sont devenu son esclave!!!
Ils sont devenus sa pute!!!

Les marchés financiers forment une dictature qui sont une menace pour les démocraties du monde!!! YA K voir ce qui se passe en GRECE!
YA K voir ce qui C passé en ARGENTINE!

Et les peuples en payent maintenant les conséquences par des restrictions absurdes, qui ne font qu'aggraver la situation socio-économique!

Il faut revenir sur la loi POMPIDOU de 1973, et sur le traité de Lisbone à propos de la création de la monnaie!

LA "CREATION DE LA MONNAIE" doit être une institution sous le contrôle de TOUS!! Etat, associations, particuliers, parlement, entreprises, etc... pour éviter les abus et les dérives

Je propose de supprimer purement et simplement la finance, et de s'en tenir uniquement à l'économie réelle!

Posté par monday
Le 01/01/2012 à 11:42:45

 

Ce qui me dérange c'est qu'en voulant taxer les transactions financières (... et je suis membre d'Attac !), c'est qu'on reconnaisse la légitimité complète de ces transactions ( on fait donc avec), qu'on reconnait que l'Economie et le capitalisme peuvent continuer à exister comme ça ( on fait encore avec), on reconnait qu'on se fait arnaquer ( Pas d'aide de la BCE, confiscation de l'édition de la monnaie, paradis fiscaux, ce n'est pas notre dette,etc.)
Il faut d'abord lutter contre tout ça, en s'opposant fortement, car ceux qui veulent mettre les peuples à genoux n'hésitent pas eux, à être violents envers nous. Il est temps de prendre conscience que ces gens n'en ont pas de conscience.
ils sont prêts à tout pour ça. Ce sont des voyous!

Posté par anjou
Le 30/12/2011 à 19:00:21

 

ces gens jouent avec notre argent, jouent sans même l'avoir vraiment dans les mains , ils font monter ou descendre des monnaies ,au gré de leurs intérêts.
POurquoi les pays acceptent-ils donc que des organismes leur augmentent les taux d'intérêts même lorsqu'il savent que ce n'est plus possible, que c'est aggraver leur cas.
Ce sont des parasites , non innocents

Posté par cancoillotte
Le 10/11/2011 à 20:17:51

 

Pourquoi diable nr pas traduire "royalties' en français ? On dit "redevances", sauf erreur.

Je regrette de n'avoir pas eu la présence d'esprit de modifier sur ce point le texte avant de signer.

Rappelons-nous que la pollution linguistique, qui prive un peuple de sa langue et ainsi de son identité, est au moins aussi grave que celle du milieu.

Posté par un anonyme
Le 03/11/2011 à 11:24:53

 

Il faudrait au passage interdire la spéculation sur les matières premières. Ma maman elle m'a dit on ne spécule pas avec la nourriture! ^^

Posté par Nicolas
Le 27/08/2011 à 17:55:46

 

Madame, Monsieur,

J'ai bien reçu par e-mail la copie de votre courrier soutenant la création d'une taxation des transactions financières (TTF) adressé au président de
la République, et je vous en remercie.

Depuis septembre 2009, je défends la campagne du Parti Socialiste Européen visant à réguler la finance mondiale qui propose, entre autres, à son 5ème engagement de mettre fin à la péculation avec la mise en place d'une taxe sur les transactions financières. Je me félicite donc de la victoire
obtenue récemment au Parlement européen qui consiste à demander une TTF au niveau européen si celle-ci ne peut être appliquée au niveau mondial.

Par ailleurs, je soutiens la pétition citoyenne adressée au G20 pour la mise en place d'une taxation des transactions financières, lors du sommet
de juin prochain à Toronto.

Cette initiative est en cohérence avec mes demandes précédentes ainsi
qu'avec le PSE ; elle est également soutenue par de nombreux partis socialistes européens, dont le SPD et le SPÖ.

Une taxe, même à un taux très faible, sur les 6.000 milliards de dollars qui s'échangent quotidiennement sur les marchés financiers, jouerait un rôle de responsabilisation et de stabilisation des acteurs du système, dont la spéculation a provoqué les dégâts que l'on connaît.

Surtout, cet outil fiscal dégagerait chaque année des ressources considérables, permettant d'agir en réponse aux défis globaux du XXIème
siècle : lutte contre la pauvreté, aide au développement, financement de
l'adaptation pour les pays les plus vulnérables au changement climatique, lutte contre les pandémies, etc.

Au sein des Etats de la zone Euro, alors que les plans de rigueur se
succèdent, il est enfin temps de faire un pas vers la régulation
financière et de faire preuve de solidarité.

Je suis heureux de constater, au vu des e-mails reçus, que les citoyens de l'Hérault sont mobilisés. Cette idée, ancienne, avance : je suis persuadé qu'elle aboutira !

Bien à vous,

Robert Navarro
Sénateur de l'Hérault

Posté par un anonyme
Le 04/05/2011 à 15:46:12

 

Non seulement une taxe sur les transactions financières;il faut supprimer les paradis fiscaux qui sont la gangrène de l'économie mondiale

Posté par ABRAINI
Le 20/04/2011 à 23:16:35

 

taxer les spéculateurs...ok.(Tobin,c'est déjà vieux et cela me semble naturel).Mais,à quelle heure les salariés de base pourront-ils bénéficier du fruit de leur labeur??? Taxer, ok mais si cela sert à payer des pots de vin,voyages,cigares,avion,etc... Il devient urgent de trouver des responsables qui auraient d'autres buts que de conquérir le pouvoir.Il ne suffit pas de l'avoir, encore faudrait il bien l'employer.

Posté par pirata
Le 20/04/2011 à 18:10:15

 

En signant cette pétition sur la taxation des transactions financières(boursières,
commerciales...)je veux dire pourquoi je soutiens cette initiative, qui lutte d'une certaine façon contre l'injustice pratiquée à travers le monde, à l'encontre de milliards d'hommes. Je m'explique! je suis de ce nombre qui "n'effectue" pas de transactions, sur des moyens financiers que je ne possède pas. Par contre, ce dont je perçois de l'enrichissement "malhonnête" obtenu par ces artifices économiques, dont les puissants ont déployé la capacité économique et politique, peut-être partiellement corrigé par cette taxation proposée. En effet dans toutes ces masses financières qui se déplacent, de bourse en bourse, sur les autoroutes financières d'internet (en fraction de seconde)il y a la force de travail de ceux et celles qui ont contribué à l'accroissement de richesses. Mais les plus malins, coquins, cupides, amoraux...et leurs systèmes économiques actuellement en place ont volé pour leur propre compte ce qui revenait au Bien Commun (paradis fiscaux etc...)Nous ne sommes plus dupes de cette ignominie qu'il faut combattre pour que la richesse produite par tous serve l'intérêt de tous (chaque peuple). Les pauvres à travers la planète et ceux et celles qui aspirent à la justice (économique...) se sont mis en mouvement d'une façon irréversible qui oblige chaque peuple, continent,à déconstruire le système géopolitique politique mis en oeuvre par les puissants,pour le façonner au service de chaque peuple et dans l'intérêt de la conservation de la belle planète donnée à tous les hommes.

Posté par Nicolas
Le 20/04/2011 à 13:46:43

 

l'etat veut geler les salaires des petites gens mais pas l'inflation generee par toutes ces manipulations financieres des banques et autres lobbys.CURIEUX NON?

Posté par katherine
Le 20/04/2011 à 11:06:36

 

voici ce que j'ai reçu suite à la participation à cette cyber action
********

Madame, Monsieur,

Vous m'avez interpellé sur la nécessité et l'urgence de mettre en place une taxe sur les transactions financières.

Le 23 juin dernier, le Sénat a examiné la proposition de loi d'Yvon Collin relative à la taxation de certaines transactions financières. J'ai, au nom du groupe socialiste, apporté mon soutien au vote de ce texte, qui aurait constitué un signal fort en direction des marchés financiers et de la lutte contre les comportements les plus spéculatifs.

Cet outil fiscal libérerait en outre de nouvelles sources de financement pour les États. Chaque année, il dégagerait des ressources nécessaires pour payer les coûts sociaux de la crise, pour financer les biens publics mondiaux tels que la santé ou la lutte contre la pauvreté et le changement climatique.

Le groupe UMP du Sénat s'est malheureusement opposé à ce texte, aboutissant à son rejet. On ne peut que déplorer le manque d’activisme gouvernemental en la matière, qui semble se limiter à de vaines déclarations d'intention dans les sommets internationaux.

Il est certes nécessaire d'aboutir à un accord multilatéral sur une telle taxe ; mais en renchérissant sans attendre le coût de la spéculation, la France serait en capacité de donner un signal fort à la communauté internationale.

Il est urgent d'agir quand on sait qu'avec cette financiarisation de l'Economie, 1 euro de valeur réellement créé donne lieu à des échanges monétaires - pour la plupart spéculatifs - de 50 euros.

Nous devons faire en sorte de remettre le système financier au service de l’Economie réelle.

Vous assurant à nouveau de tout mon intérêt sur ce sujet, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.


François MARC
Sénateur du Finistère

Posté par debe
Le 21/07/2010 à 14:10:00

 

Chère Madame,

J’ai bien reçu votre mail du 28 mai dans lequel vous demandez que les transactions financières internationales soient taxées, ce qui permettrait de financer des opérations humanitaires de plusieurs centaines de milliards de dollars.

Vous reprenez là une suggestion faite par diverses personnalités depuis assez longtemps.

J’y suis personnellement, depuis toujours, très favorable. Mais il est clair qu’elle devra recueillir l’approbation de toutes les grandes puissances économiques et financières de la planète.

J’attire, une nouvelle fois, l’attention du Premier Ministre sur cette mesure qui pourrait, en effet, être soumise aux leaders du G20 qui doivent se rencontrer très prochainement.

Je vous prie de croire, Chère Madame, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Jean FRANCOIS-PONCET
Sénateur de Lot-et-Garonne

Posté par Jean FRANCOIS-PONCET par AU
Le 11/06/2010 à 10:13:04

 

Madame,

J'ai bien reçu votre courriel concernant votre proposition de mise en place d'une taxation des transactions
financières.

C'est en ce sens que mon groupe parlementaire a déposé au Sénat au mois de février dernier une proposition de loi
relative à la taxation de certaines transactions financières. La commission des finances a validé ce texte qui sera
discuté au Sénat le 23 juin prochain.

Cette proposition de loi fixe le montant de la taxe à 0.05% à compter de 2011 et à 0.5% pour les transactions avecles paradis fiscaux les plus opaques. Le texte complète une loi déjà votée mais qui n'est pas appliquée car le décret fixant le montant de la taxe n'a pas été publié.

Je joins une copie de cette proposition de loi et ne manquerai pas de vous tenir informé de l'issue de la discussion publique du texte au Sénat.

Veuillez croire à l'expression de mes sentiments dévoués et les meilleurs.


Jean MILHAU, Sénateur du Lot

Posté par AU pour Jean MILHAU, Sénateu
Le 07/06/2010 à 09:54:04

 

J’accuse réception de votre courriel dans lequel vous me faites part de votre souhait de voir s’établir une taxation des transactions financières.

Cette proposition me semble indispensable car elle serait à même d’instaurer plus de justice et, surtout, constituerait la première pierre d’un système
de redistribution des richesses à l’échelle internationale.

Je ne peux qu’y être favorable et je vous transmets d’ailleurs en pièce jointe le communiqué du Parti socialiste dont je suis membre et qui s’y est déclaré également favorable.
Cordialement,

*Alain CACHEUX*
Député du Nord
3ème Circonscription
La Madeleine – Lille – Mons-en-Barœul

Posté par alain Cacheux par AU
Le 04/06/2010 à 14:48:41

 

il serait plus que souhaitable pour ne pas dire indispensable que nous arrêtions d'utiliser le langage mystificateur des media et de ne plus parler des "marchés financiers" comme des entités abstraites et toutes puissantes s'imposant d'évidence incontournable à nous mais de désigner sans ambage, les spéculateurs c'est à dire des hommes en chair et en os, des individus des monstres d'égoïsme qui, par seul recherche de leur profit s'amusent quotidiennement à asservir, affamer des populations entières et ruiner des états. Il faudrait en fait traiter ces gens là pour ce qu'ils sont c'est à dire des criminels et saisir le Tribunal international. Voila ce que je propose à cyber@ction comme action majeure à mener.

Posté par François
Le 03/06/2010 à 07:50:13

 

Madame, Monsieur,
J’accuse réception de votre courriel relatif à l’instauration de la taxe sur les transactions financières à l’échelle mondiale.
La crise économique, financière et sociale que traverse la France, comme l’ensemble des pays, conduit les gouvernements à instaurer des plans de rigueur. Ces dispositifs, lourds en termes de conséquences sociales, ne règlent en rien les dérives spéculatives des marchés financiers.
C’est la raison pour laquelle, la taxation des transactions financières, longtemps demandée et souhaitée par un grand nombre d’entre nous, apporterait la possibilité aux pays les plus vulnérables de répondre aux enjeux de développement et de financement de leurs besoins, contribuant à une meilleure redistribution et une plus grande équité.

Posté par ROBERT TROPEANO SENATEUR DE L’HERAU
Le 02/06/2010 à 09:06:20

 

Cher Monsieur,

J’ai bien reçu votre courriel par lequel vous avez souhaité m’informer, par copie, de votre demande au Président de la République de proposer, lors du G20, de taxer les transactions financières qui se font sur les marchés mondiaux.

Attentif à votre démarche, je vous en remercie bien vivement.

L’ordre du jour du Sénat a prévu le 22 juin prochain une séance de questions-cribles sur la crise financière européenne ; bien que le projet d’instaurer une taxation universelle ne me paraisse pas aisé à mettre en place, je ne manquerai pas d’être vigilant sur votre souhait de « promouvoir une plus grande stabilité du système financier ».

Posté par Alain HOUPERT Sénateur de l
Le 02/06/2010 à 08:56:24

 

Merci de vos réponses.
Un peu provoc.j'avoue j'ai de toute façon signé car je crois à l'engagement.
Il n'en reste pas moins que pour désarmer le pouvoir financier sur l'ensemble de l'humain aujourd'hui demande à chacun de réinventer le politique car son système est pipé et de sortir de sa soumission en surveillant nos actes de tous les jours et en créant avec l'intelligence du coeur le monde de demain.
Cyber@ctionement vôtre.

Posté par artsMaSage
Le 02/06/2010 à 08:00:30

 

D'accord avec artsMaSage.
Ceci dit, l'un n'empêche pas l'autre, j'aime aller dans les manifs, même si je sais qu'en face, le pouvoir s'en bât les ...ça me défoule.
Je participe aux cyber actions depuis des années, et je pense qu'elles ont une certaine efficacité parfois.

Quand à "La résistance civile par la non participation au système d'où que nous soyons", c'est exactement pour ça que je milite, et je ne pense pas que "cela apportait un chaos" puisque c'est précisement une réponse au chaos engendré par le capitalisme.

Agir aujourd'hui, sans attendre le Grand Soir, ou le "Mega Crunch", mettre en place les alternatives CONCRETES, loin des blabla institutionnels, car elles existent dans tous les domaines, et "débrancher" le système capitaliste, morceau par morceau, patiemment, se passer de lui de plus en plus, décroitre notre compromission avec lui, pour croitre dans notre autonomie et notre humanité, voila pour quoi je milite...
Et croyez le bien, je ne suis pas seul !

Posté par Michel L
Le 01/06/2010 à 09:28:01

 

Quand on clique ici on ne baisse pas les bras, on lève le petit doigt. Cyber@cteur bouge, travaille , nous informe et offre la possibilité de rassembler des initiatives, de converger vers de l'alternative : c'est mieux que de pisser dans un violon - ou sur ses propres chaussures!
OUI, aussi, à des taxations sur les Plus-Values, surtout les intraday et l'une n'empêche pas l'autre

Posté par JIZANE
Le 29/05/2010 à 20:57:24

 

Cette taxation ne peut être qu'un premier pas. La solution au problème est de changer le système économique et financier mondial en interdisant aux banques privées de créer la monnaie par l'intermédiaire du crédit et en finançant l'Etat par la création monétaire. Pour cela il faut abroger la loi de 1973 en France, et les articles 114 et 123 des traités de Maastricht et de Lisbonne. Et il faut élire en 2012 un candidat qui s'engage fermement sur ce point, de droite ou de gauche. Voir sur Facebook:
http://www.facebook.com/pages/Shani-Mesnier/126595304020410  
http://www.facebook.com/group.php?gid=336017388996  
http://www.facebook.com/shani.mesnier?v=app_2347471856  
Tu n'es autre que moi-même, In-Lak'Esh, Amour et Lumière,
Shani

Posté par Shani
Le 29/05/2010 à 12:37:38

 

ça sera toujours un cataplasme sur une jambe de bois si nous n'abattons pas le capitalisme. Un autre système doit être trouvé

Posté par Dubosclard
Le 29/05/2010 à 09:22:12

 

6000 milliards par jour, soit 4 fois la dette française accumulée en 30 ans, et on nous fait chier avec ça ?!

Il suffirait de confisquer 3h00 de transaction pour suprrimer cette dette, qui de toutes façons est bidon et résulte de l'interdiction pour les Etats de battre monnaie, au profit des faux-monnayeurs bancaires.

Du temps des rois, Rotschild et Pebereau auraient été roués vifs !

Posté par Albatros
Le 29/05/2010 à 05:34:03

 

Ca s'appellerait pas Taxe Tobin par hasard? si un économiste d'idéologie pas Ultra-libérale, mais tout ce qui a de plus conformiste a eu le prix Nobel avec une telle idée, c'est que si elle était mise en oeuvre, ça ne serait pas la mort du p'tit ch'val!!!!!!!Alors qu'est-ce qu'on attend????

Posté par CapetanMavros
Le 29/05/2010 à 00:28:58

 

à artsMaSage,

Il est vrai que l'alternative que la propagande des ultra-libéraux et martelée par tous les médias dominants serait une catastrophe pour la France. En effet que pourrait faire d'autre à la France cet homme, si ce n'est lui appliquer ses programmes de destruction des états et de leur peuple.
Pourtant il existe une voix qui monte et qui pourrait faire la différence. Il suffirait que le peuple français trouve le temps de l'écouter ou de le lire.
Faites un tour sur le blog de Mélenchon, ne serait-ce que par simple curiosité. Cela fait quelques mois que je l'observe. Ses analyses, sur beaucoup de sujets, sont particulièrement pertinentes.

Posté par Cook
Le 28/05/2010 à 23:28:09

 

Je ne suis pas sur qu'une taxation pure et dure des transactions financières soit la meilleure des solutions. Les sociétés ont besoin de financement et la bourse leur offre cette opportunité. Par contre, une taxe sur les plus-values au prorata de la durée de détention des titres et une taxation très dissuasive des opérations intraday 'qui n'amène aucune valeur ajoutée pour l'entreprise) me paraitrait plus constructive.

Posté par caludem
Le 28/05/2010 à 23:03:59

 

Mon code postal n'est pas valide pour identifier mon député en France ... Normal je suis à Montréal ;-)

Je plussoie pleinement cette cyber@ction

Cordialement

Posté par Xavier Gillet
Le 28/05/2010 à 21:32:32

 

C'est si on ne fait rien, qu'on pourra constater nos échecs, et les signer !

Tentons cette cyberaction et effectivement : continuons de sabler les rouages du système, par de petits mais nécessaires actes.
Même Rome est tombée, du haut de sa puissance, alors pourquoi pas ce monde inepte de la finance ?

Posté par Agnès
Le 28/05/2010 à 21:22:38

 

Baisser les bras , c'est admettre que l'on est faible que l'on est rien ! Hors si je ne m'abuse nos cyber-action ont l'air de déranger car elles fédèrent et se propagent .
Il faut admettre que rien ne changera si on y accorde pas le temps nécessaire ... Il est trop tard pour être pessimiste : alors espèront que les neurones de nos dirigeants ne soit pas tous irradiés par le pouvoir de l'argent !

Posté par Sandro
Le 28/05/2010 à 20:48:50

 

artsMaSage : il ne faut JAMAIS penser qu'une action citoyenne soit inutile... réécoutez Maurice Kriegel Valrimont sur la-bas.org - ce grand résistant de toute une vie - expliquant comment en captivité fin 1943 il aurait pu imaginer que quelques mois plus tard il pourrait mettre en oeuvre le programme du CNR !
à mon avis,on en est un peu à ce point en ce moment...
et puis, ça n'empêche pas de refuser de participer à leur petit système : le silence des "media" aux ordres sur l'abstention est bien un signe que ça les embête bien, non ?
Perso, je me manifeste chaque fois que j'en ai l'occasion et je m'en trouve très bien...

Posté par CARTOUCHE
Le 28/05/2010 à 19:55:24

 

Cliquer ou pisser dans un violon c'est égale sur ce coup.
Il en faudrait vraiment plus pour arrêter cette gabegie, la mobilisation les feront bien sourire.
La résistance civile par la non participation au système d'où que nous soyons même si cela apportait un chaos aurait l'avantage d'être un choix délibéré de rigueur plutôt que d'attendre celui qui nous est préparé de façon à peine couverte à présent!!

Posté par artsMaSage
Le 28/05/2010 à 17:53:15

 

C'est une belle initiative mais le problème est que la finance est déconnectée de la sphère économique sous deux aspects essentiels ( en quantité et en qualité, en résumé ) ce qui fait qu'une réduction de la masse est plutôt souhaitable !
Les marchés servent à financer et - dans une certaine mesure - à couvrir !

Posté par paccalou
Le 28/05/2010 à 16:47:07

 

Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Super actions
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Forum
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page facebook flux rss cyberactions et pétitions retrouvez-nous sur tweeter

| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |

CSS Valide !