Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

Soutien permanent aux paysans de NDDL

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide 2 cyberacteurs

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : InVivo doit servir les agriculteurs. Pas les empoisonner !

Mise en ligne du 13/05/2015 au 15/07/2016

Une quinzaine de militants de Greenpeace ont installé ce mercredi à Paris de gros bidons symbolisant des pesticides devant l'entrée du siège de la première coopérative agricole de France, InVivo, pour dénoncer l'utilisation intensive de ces produits chimiques

Bilan de la cyberaction :

4791 participants

Présentation de la cyberaction :

http://www.20minutes.fr/paris/1607263-20150513-paris-operation-coup-poing-greenpeace-siege-invivo  

InVivo est la première coopérative agricole de France. Le chiffre d’affaires lié à la vente de pesticides de synthèse était d’un milliard d’euros pour 2012 – 2013 !

L’année dernière, InVivo a investi dans une société spécialisée en recherche et développement sur les pesticides chimiques à bas prix.

Nous leur demandons d’arrêter ces investissements, et de les rediriger sur la recherche de pratiques et solutions alternatives, afin de les rendre accessibles au plus grand nombre d'agriculteurs. InVivo doit à très court terme arrêter la vente des pesticides de synthèse les plus dangereux.

Une coopérative agricole se doit de porter les valeurs humaines et être au service des agriculteurs. Pas de les empoisonner en les encourageant à la consommation de pesticides chimiques !

Les preuves scientifiques s’accumulent et montrent que les agriculteurs, ceux qui nous nourrissent, sont les premières victimes de ces poisons ! C’est inacceptable.

Le rapport que nous publiions hier sur l’impact sanitaire des pesticides chimiques montre que plus l’exposition aux pesticides chimiques est importante, plus les risques de développer des cancers et des maladies neurodégénératives sont grands.

Les dirigeants d'InVivo, Philippe Mangin et Thierry Blandinières, doivent prendre leurs responsabilités et faire les choix stratégiques qui s’imposent pour cesser d’intoxiquer les agriculteurs.

Vous pouvez également agir. Défiez l’agro-business. Engagez-vous concrètement pour une alimentation et une agriculture saines !

Greenpeace France


Nous vous proposons de nous joindre à cette mobilisation en interpellant les dirigeants d'InVivo et le réseau GAMMVERT qui est est l'une des filiales

voir la liste des magasins
http://www.gammvert.fr/tous-les-magasins.html  

La lettre qui a été envoyée :


Madame, Monsieur

Je vous demande d’arrêter vos investissements de recherche et développement sur les pesticides chimiques à bas prix, et de les rediriger sur la recherche de pratiques et solutions alternatives, afin de les rendre accessibles au plus grand nombre d'agriculteurs. InVivo doit à très court terme arrêter la vente des pesticides de synthèse les plus dangereux.

Mobilisé pour une alimentation et une agriculture saines, je suis attentif à vos décisions

 

43 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Le retour à une agriculture sans pesticides est un impératif pour les agriculteurs, pour les consommateurs, pour les riverains des champs traités, pour la biodiversité. Halte au massacre silencieux et sournois de toutes les espèces, nous y compris

Yvonne leroux
Le 19/07/2016 à 10:00:21

Je suis agricultrice en AB depuis 2012 à l'ile de la Réunion et malgré notre éloignement de la Métropole ici il y a une prise de consciente des risques pris en continuant à suivre le mode opératoire d'une production conventionnelle où l'on utilise à tout va des produits chimiques très dangereux pour nous, pour les sols, pour les produits qui sont de ce fait empoissonnés, il existe d'autres solutions que d'épandre du chimique pour augmenter le capital "temps et argent" sur nos sites de production, comme la coopération entre producteurs, entre amis qui viennent aider sur les champs contre quelques légumes ou bien encore participer à la formation des jeunes des CFPPA, dans le but d'échanger: une journée sur son site, tout ca autour d'un projet commun, qui apporte à chacun et qui fait avancé votre projet et celui de l'autre. Stop au tout chimique et vive la coopération solidaire.

un anonyme
Le 27/05/2015 à 12:34:18

Monsanto, assassin !!

Ginette
Le 26/05/2015 à 22:45:35

Non à l'agriculture productiviste et ses intrants chimiques destructeurs!

Etienne
Le 24/05/2015 à 17:22:01

NON aux produits chimiques de synthèses.

NON à la destruction de cette Merveilleuse Planète.

Romix Psycat
Le 21/05/2015 à 13:33:06

Assez de soutien aux chimiquiers de la part des gouvernants. Trop de mépris de leur part envers les consommateurs et les générations futures...

Lesaffre Sylviane
Le 21/05/2015 à 11:03:40

Atteinte à la vie !
Jusqu'à quand les multinationales, le fléau de notre monde, seront-elles soutenues par nos gouvernements ?

annie.fabeck@laposte.net
Le 21/05/2015 à 08:18:48

ET, nos chers Préfets qui obligent par voie de tribunaux nos viticulteurs à . . . . .Non, vous n'êtes pas naïf cher D,
C'EST LA GUERRE ! ! !

urticadioica
Le 20/05/2015 à 15:13:48

Peut-on vivre en paix en vendant de la mort en bidon ? ( je suis naïf ? )

D.Pannesay
Le 20/05/2015 à 12:03:22

Il y a longtemps que l’arrêt aurait dû être décreté !

Teyssedre
Le 20/05/2015 à 09:52:18

le problème est aussi que les agriculteurs cautionnent Monsanto en achetant des produits poisons qui les tuent à petit feu mais qui empoisonnent aussi les consommateurs ; c'est ça la FNSEA (Famille Non Soumise à l'Ethique Agroalimentaire )

CH
Le 20/05/2015 à 08:39:01

il est grand temps d'arrêter cette pollution d'origine mafieuse !!!!!

lili
Le 20/05/2015 à 08:28:24

merci l'industrialisation et son corrélatif financier de nous avoir rendu riches en bubons et scléroses en plaques.. grâce à vous je vis de plus en plus longtemps dans un monde de plus en plus stérile..mon rapport a la tele?? la tv..

zozo
Le 20/05/2015 à 01:23:08

Monsanto refuse de rendre public les analyses de sang fa

un anonyme
Le 19/05/2015 à 21:42:02

On devrait faire boire aux chercheurs de l'agrochimie et aux responsables de Monsanto, Bayer et Invivo les bidons de leur produit !

Danel
Le 19/05/2015 à 20:16:35

tout à fait d'accord avec vous, Anne.

J'ajouterai que l'UE autorise quelques dizaines de brevets et produits Monsanto sans que personne s'émeuve, car la mort est là: voir en Argentine ce qu'il advient depuis que Monsanto sévit ...par exemple.

michel ovize
Le 19/05/2015 à 19:10:29

...ô put...j'allais le dire!
NON***

kkp
Le 19/05/2015 à 18:33:48

Depuis le temps que les gouvernements successifs promettent de traiter avec sérieux les problèmes d'écologie, notre terre devrait être propre. Mais, voilà, il faut compter avec les lobbies agrochimiques et ne pas froisser les susceptibilités des puissant et contrarier leurs intérêts.
A quand un gouvernement vraiment citoyen, qui prenne en compte l' intérêt général?

LAMBERT Anne
Le 19/05/2015 à 17:22:41

pour la désobéissance et pour le refus d'utiliser ces saloperies

moi
Le 19/05/2015 à 16:23:13

si il y avait un procès contre Monsanto le chef d'accusation principal serait: "crime contre l'humanité"

bob
Le 19/05/2015 à 16:18:49

Et on nous dit qu'on pollue... que le réchauffement climatique - s'il existe réellement car le fond de l'air reste très frais quoi qu'on en dise! - c'est aussi nous...

Il est temps d'arrêter cette farce et attrappe nigauds.

Moi j'aime la vie et je la respecte, en tous cas,
autant que je le peux, avec de l'eau et de l'air que je veux propre, comme ma conscience.

claire
Le 19/05/2015 à 16:14:50

Tout le monde prétend respecter la vie.
In Vivo.
On pourrait s'y tromper...
Mais ils vendent du Rond-up de cette belle entreprise Monsanto qui fait tant pour détruire tout le naturel, le vivant de la planète (et pas seulement ce produit chimique.

Mireille Laffort
Le 19/05/2015 à 13:37:43

Et dire qu'au début du "BIO" le caca de Mr round-up était autorisé.comme quoi,il faut toujours se méfier des marchands de"rèves"....

ganseman
Le 19/05/2015 à 12:49:25

Hic adsum!!

demont françoise
Le 19/05/2015 à 12:48:41

Bonjour,

Le Collectif Roundup Non Merci a procédé le 9 mai dernier à une décontamination du Carrefour Basilique Saint-Denis (93), en saisissant une dizaine de bidons de Roundup. Nous vous donnons rendez-vous le vendredi 22 mai prochain au ministère de l’écologie, la veille de la Marche contre Monsanto, pour remettre ces bidons de Roundup à Ségolène Royal.

L’objectif de ce type d’action est que les enseignes cessent la vente du Roundup et des produits phytosanitaires similaires. Les pesticides comme le Roundup polluent durablement l’environnement, puisque des traces de glyphosate et des autres substances contenues dans le Roundup se retrouvent dans les nappes phréatiques et l’eau potable, avec des conséquences évidentes pour la santé publique. L’étude du professeur Séralini de l’université de Caen montre que le Roundup provoque des tumeurs et des problèmes hormonaux graves.

« Il est plus que temps d’agir concrètement contre la vente de Roundup, chez Carrefour et ailleurs. C’est ce que nous venons de faire, en saisissant plusieurs bidons de ce pesticide, que nous remettrons symboliquement au ministère de l’écologie le 22 mai. », indique Rémi Filliau membre du collectif Roundup non Merci.

L'action au Ministère de l'écologie aura lieu autour de 15h ce vendredi. Merci de contacter Rémi Filliau : 06 30 13 35 30 ou remi@desobeir.net.  

En savoir plus sur la campagne Roundup non merci, soutenue par les Désobéissants :  www.roundup-non-merci.fr.  

Cordialement,

 www.desobeir.net.  

Collectif Roundup Non Merci
Le 19/05/2015 à 10:34:17

Oui , abstenons nous des mauvais achats . Mais n'oublions pas de rappeler aux agriculteurs qu'ils sont les premières victimes de tous ces pesticides et autres saloperies , dont leurs fournisseurs , grands Irresponsables , leur cachent , sans aucun état d'âme , l'horrible réalité , comme pour les aliments de la vache folle .

Halais
Le 18/05/2015 à 11:38:44

propagande pour l'upr ? je n'y vois que de l'information, et elle me semble utile de nos jours, et libre....encore

maryel
Le 17/05/2015 à 22:43:45

Arf, même dans les commentaires des cyberactions, on a la propagande UPR maintenant ...

Tataria
Le 15/05/2015 à 16:08:47

Boycotttons les produits Invivo Gammvert et consorts afin d'éradiquer les industriels nuisibles de l'agroalimentaire

Lucky
Le 15/05/2015 à 09:59:29

Boycottons les magasins Gammvert.
Boycottons aussi les produits des utilisateurs de pesticides InVivo

g56
Le 14/05/2015 à 21:58:27

Stopper InVivo et vite, quand je vois dans le milieu médical le nombre de maladie de peau, de cancer et autres...il est temps de stopper les pesticides de synthèse pour le bien de tous (agriculteur, consommateur)

Stephoto
Le 14/05/2015 à 17:53:54

Les lobbies font la loi car ils s'introduisent à tous les niveaux de la vie politique à laquelle échappe la possibilité d'être représentative des aspirations de la population (corruption ou "collaboration")
Les Etats-Nations au sein de l'UE sont en voie de dissolution avancée. Le pouvoir national n'est plus. Il est remplacé par celui de la "finance internationale" et d'industriels peu scrupuleux. Sans reprise en main par la population du pouvoir politique (ça s'appelle la démocratie!) aucune solution ne s'appliquera jamais. Il faut donc commencer par le commencement. Réinstaurer la démocratie.
J'ai découvert l'UPR (site:  www.upr.fr).   il y a quelques années, un nouveau parti politique de rassemblement des français, classé "DIV" par le ministère de l'intérieur donc ni de droite ni de gauche, loin des extrêmes en conséquence, rien à voir avec le FN...
Signer des pétitions au lieu de disposer du référendum d'initiative populaire n'est qu'un pis-aller.
Dans l'UE, même un million de signatures n'occasionne pas d'infléchissement de la volonté contraire du gouvernement de Bruxelles. La preuve: le cas récent de l'introduction de 16 OGM décidée par ce pouvoir où personne n'a été élu...

Rolguet
Le 14/05/2015 à 15:08:46

MERCI à GREENPEACE d'exister.Il en faut du courage pour dénoncer, occuper,investir des places,des locaux...pour continuer... envers et contre tous,tous les acharnés à détruire la terre et tout ce qui y vit pour s'enrichir vite avant qu'il ne reste rien.MERCI à tous ceux qui veulent seulement vivre dans un monde sans destruction massive de la nature et de l'homme.

un anonyme
Le 14/05/2015 à 12:54:51

Je suis végétarienne depuis plus de 50 ans, mange bio et local et je m'efforce de devenir vegan. Pas si évident! J'apprécie mes pulls en pure laine, alors que je fais des allergies à la plupart des textiles synthétiques. j'apprécie aussi mes chaussures en cuir alors que les matériaux synthétiques m'occasionnent mycoses et se déforment vite. Et puis, il faut aussi considérer les méthodes agricoles mises en oeuvre pour les textiles végétaux voire qu'il ne s'agisse pas de coton OGM ou autre aberration. J'espère parvenir à tenir mon engagement même si je mets un peu plus de temps que prévu -j'ai la septentaine et il me reste peu de temps pour "aller au bout de moi-même" comme le chante Aragon.

Mireille
Le 14/05/2015 à 11:39:34

À une époque où les cas de cancers sont en pleine explosion et où TOUTES les études convergent vers l'implication des facteurs environnementaux dans leur genèse et leur développement.
À ne époque où les manipulations génétiques entrainent l’appauvrissement de la biodiversité et, à terme, une fragilisation des espèces survivantes.
À une époque où le recours croissant aux pesticides de toutes sortes, de plus en plus agressifs, stérilise et pollue durablement les sols, provoque des dégâts contre-productifs sur les biotopes et l'apparition de résistances chez les "nuisibles".
À une époque où la terre nourricière, éreintée par une surexploitation galopante, mangée par l'envahissement foncier d'une démographie débridée, épuise ses dernières ressources.
À une époque où l'apport de plus en plus massif d'engrais chimiques brûle les sols, pollue les eaux, dégrade la qualité des produits et finit par faire stagner, voire, régresser la production.
À une époque où le monde paysan devient exsangue, étranglé par les lobbies des grands multinationales de l’agro-alimentaire.
À une époque où l'intérêt financier immédiat de quelques-uns les aveugle devant le désastre écologique qui nous menace tous.
À une époque où, SEULS, des groupements de producteurs comme les COOPÉRATIVES peuvent agir pour défendre les intérêts BIEN COMPRIS du monde paysan.
IL EST IMPENSABLE, ET CONTRAIRE À SA VOCATION, QUE "InVivo" PARTICIPE AU SUICIDE COLLECTIF EN DEVENANT "InMorto", changeant ses magasins "Gammvert" en "Gammvertdegris".

gobaut alain
Le 14/05/2015 à 10:31:18

On connait tous ces problèmes et rien ne change… Pour l’argent ? Oui ! C’est indiscutable, l’action des laboratoires pharmaceutique en est un autre exemple. Mais il y a d’autres facteurs en jeu. J’ai le sentiment que cet empoisonnement de la planète qui se répercute sur les populations cache autre chose de plus démoniaque !
Vous connaissez une solution pour mettre un terme à ces comportements diaboliques ?

On se heurte à une utopie !!!

Mambo 42
Le 14/05/2015 à 09:58:24

L'industrie agroalimentaire est un cancer pour la biodiversité. Sous le prétexte de nourrir les peuples elle empoisonne la planète. A l'identique de ses sœurs les multinationales, elle a une vision courte et étriqué de la richesse de notre monde et n'a foi quand l'argent.
Cette coopérative n'est qu'un des nombreux exemples de l'infiltration de cette industrie dans les prises de décisions engageant l'avenir de notre santé et tout autant celle de la planète.
Les preuves s'accumulent (scientifiques ou pas) sur la nocivité des pesticides, et alors ? est-ce que la réaction des pouvoirs publics est immédiate en imposant des sanctions lourdes à ces empoisonneurs, non ! bien entendu. C'est dans les oreilles des hommes politiques qu'il nous faut hurler jusqu'à ce qu'ils créent des lois suffisamment répressive pour dissuader cette engeance de continuer son travail de destruction.

MC91
Le 14/05/2015 à 09:28:19

Il faut tendre vers un boycott des magasins Gammvert en privilégiant les horticoles locaux si possible surtout s'ils sont respectueux de l'environnement.

Vigy
Le 14/05/2015 à 09:25:14

Bonjour,

L'association PANSERNATURE peur prouver que les pesticides ne servent à rien, les composés chimiques qu'ils contiennent sont de véritables bombes à retardement pour les agriculteurs,pour la population, pour empoisonner les consommateurs.

Ces produits sont responsables de la compacité des sols, ce qui est le point d'activation des catastrophes climatiques, puisque l'eau qui ne s'infiltre pas dans les sols se retrouve dans l'atmosphère.

La seule solution réside dans le respecte de la vie des sols, cela commence en copiant la nature, comme le fait l'action des plantes qui poussent sur le sol, en rétablissant l'équilibre argile, calcaire et sable de l'humus.

Cela limite voir supprime les adventices, cela permet de supprimer les insectes et les maladies,
parce que les plantes deviennent saines, elle ne sont plus malades, elles ne sont plus reconnues par leurs insectes et de ce fait plus attaquées.

Grennpeace a raison d'agir !

provostm
Le 14/05/2015 à 09:03:29

Je suis d'accord sur le faite qu'il faut arrêter de polluer de polluer la terre la santé des agriculteurs et habitants sont en jeu .

armagnac michèle
Le 14/05/2015 à 08:58:30

Les Etats-Unis connaissent des pertes d’abeilles sans précédent
http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2015/05/13/les-etats-unis-connaissent-des-pertes-d-abeilles-sans-precedent_4633089_1652692.html  

Alain Uguen
Le 14/05/2015 à 07:44:22



merci Greenpeace!

Mondo
Le 14/05/2015 à 00:49:41

Coopérative agricole, on croit rêver. Des empoisonneurs plutôt ! À moins que ce soit ce que l'on appelle une coopérative Orwellienne, il faut le dire !

GuyD
Le 13/05/2015 à 22:52:09

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère               
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |

CSS Valide !