Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Soutien permanent aux paysans de NDDL

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide 2 cyberacteurs

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : pour aider Vilmorin à retirer le glyphosate de ses rayons

Mise en ligne du 26/03/2015 au 21/05/2016

La campagne Roundup non merci a besoin de votre soutien pour aider Vilmorin à retirer le glyphosate (pesticide chimique cancérigène) de ses rayons au plus vite. La position de Jean-Paul Fischer, le directeur du magasin situé quai de la mégisserie à Paris, est pour le moins assez confuse…

Bilan de la cyberaction :

5428 participants

Présentation de la cyberaction :


Le 24 mars, suite à un entretien téléphonique avec un militant de la campagne Roundup Non Merci, Mr Fischer s’était engagé oralement à retirer le glyphosate d’ici à 2017. Dès le lendemain et suite à la retranscription de ses propos par écrit, pour informer nos sympathisants d’une possible « victoire », le directeur du magasin avait changé d’avis du tout au tout et nous envoyait ce mail: "Ceci n’est en aucun cas conforme à nos propos et à nos positions et décisions ; de ce fait nous vous recommandons vivement de veiller au retrait des réseaux des engagements mensongers que vous nous prêtez (…) ». Par « engagements mensongers » Jean-Paul Fischer entend l’engagement datant de la veille de retirer le glyphosate d’ici 2017! Il s’était également engagé à former ses vendeurs au danger des pesticides chimiques, après les propos de ces derniers affirmant aux journalistes de France 3 que la dangerosité du glyphosate n’avait pas été prouvée… Malheureuse coïncidence pour Vilmorin, l’OMS vient de classer cette substance comme cancérigène!

Il est plus que temps de rappeler l’enseigne Vilmorin à ses responsabilités. Rappelons qu’il existe de nombreuses alternatives écologiques: désherbage thermique, paillage, etc. Vilmorin est la propriété du groupe semencier Limagrain (4ème semencier au niveau mondial, derrière Monsanto, Pioneer Hi-Bred et Syngenta).

En cette semaine pour les alternatives aux pesticides nous vous proposons de vous joindre par cette cyber @ction à la Campagne Roundup Non Merci

Alain Uguen

Autres infos

Excellent : durant l'interview, il dit que le roundup n'est pas dangereux et qu'on peut en boire, le journaliste lui en propose un verre, l'autre refuse et le traite de ... connard ! (le tout en anglais…)
http://greenpeaceblogs.org/2015/03/24/lobbyist-claims-pesticide-safe-drink-refuses-try/  

question au gouvernement sur le roundup, avec réponse de la ministre de la santé
http://www.dailymotion.com/video/x2kk1j4_2015-03-25-qag-roundup_news  

Est-ce que le glyphosate favorise la résistance aux antibiotiques ?
Ce produit chimique vient d’encaisser un second coup. Une étude publiée aujourd’hui dans le journal de la Société états-unienne de microbiologie, mBio, fait le lien entre le glyphosate et deux autres herbicides largement utilisés - le 2-4 D et le Dicamba – et un des problèmes sanitaires les aigus de notre, la résistance aux antibiotiques.
Cette étude montre que lorsque les bactéries sont exposées à ces herbicides sous leurs formes commerciales, elles changent de mode de réponse à un certain nombre d’antibiotiques, notamment l’ampicilline, la ciprofloxacine et la tétracycline, médicaments largement utilisés pour traiter un large éventail de maladies mortelles.

http://www.amisdelaterre.org/Nouvel-article,1878.html  

A propos du glyphosate voir l’article consacré à ce produit et les fiches d’infos téléchargeables : "L’herbicide le plus vendu dans le monde présent dans le corps humain"
http://www.amisdelaterre.org/L-herbicide.html  

Vous trouverez l’article original en cliquant ici : "Study Links Widely Used Pesticides to Antibiotic Resistance"
http://civileats.com/2015/03/24/study-links-widely-used-pesticides-to-antibiotic-resistance/  

Lien vers le journal médical mBio
http://mbio.asm.org/content/6/2/e00009-15  

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Directeur,

L'agence du cancer de l'Organisation mondiale de la santé (IARC) a classé, vendredi 20 mars, plusieurs pesticides dont le glyphosate comme cancérogènes « probables » pour l'homme.

En cette semaine pour les alternatives aux pesticides, je vous demande donc d'adopter une position cohérente et de retirer le glyphosate au plus vite de vos rayons !

Dans cette attente urgente d'un consom'@cteur attentif à vos décisions, je vous prie d'agréer, Monsieur le Directeur, mes salutations distinguées.

 

40 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

A tous : je suis déficitaire pour mes défenses immunitaires , sans raison connue .Je ne supporte ni les anti-inflamatoires stéroïdiens (corticoïdes) ni les non stéroïdiens . Et donc , un rhume passe très vite en rhino-pharyngo-trachéo-bronchite-asthmatiforme (ne riez pas , c'est vrai!)et pour 3 semaines , avec antibiotiques (et 10jours avec piostacyne) . Mais , très fortuitement , j'ai découvert et vérifié plusieurs fois que 1gr de poudre de gingembre + 1/2 gr de Curcuma , pris avec 1/4 ou 1/2 litre d'eau chaude en boisson (avec ou sans édulcorant) ont un effet quasi miraculeux . Il est certain que ce "remède" dit "ayurvédique" ne peu convenir à tout le monde ; mais les antibiotiques? J'expérimente cette solution avec bonheur depuis le début de l'hiver . A bon entendeur...

Bibillo
Le 02/03/2016 à 23:21:46

Anne Jordan , réalisez bien qu'il n'y a jamais de solution miracle : toute action à visée intentionnelle est efficace : directement ou indirectement . Si vous préférez un type d'action , ne vous en privez pas : les petits ruisseaux font les grandes rivières ... Et surtout , ne nous éloignons pas de notre cap : tenter de participer à un monde meilleur avec nos arguments et nos actions . De toute façon , tout peut être discutable .

Bibillo
Le 02/03/2016 à 23:02:01

Pour aider Vilmorin à se conduire mieux , il peut être utile de penser ne pas acheter les produits de cette marque , tout simplement et c'est très puissant comme pouvoir , contrairement à ce que certains voudraient nous faire croire . En effet , même 1% de chiffre d'affaires en moins peut être très puissant comme argument .

Bibillo
Le 02/03/2016 à 22:54:31

C'est vraiment la course au plus nul , qui cherchera bêtement à se montrer le plus anti-écologie , croyant être au sommet du mieux . Que de bêtises sur cette terre !!! Bientôt , nombreux seront ceux qui voudront nous faire croire que ce ne sont pas les écolos qui ont pensé les premiers à faire des éoliennes-générateurs d'électricité !!! Pour les jeunes , ces types d'éoliennes ont été proposées dans le début des années 1970 : par exemple aux "amis de la terre" : j'y suis allé .

Bibillo
Le 02/03/2016 à 22:50:55

Je signale que Truffaut et Carrefour ont encore en rayon du Roundup !

Louise BEN MAMI
Le 21/09/2015 à 15:25:47

Vilmorin : les bénéfices annuels seront en "sensible retrait"
http://www.boursier.com/actions/actualites/news/vilmorin-les-benefices-annuels-seront-en-sensible-retrait-638981.html?fil3  

Alain Uguen
Le 31/07/2015 à 09:37:01

Il nous faut sensibiliser le maximum de gens en commençant par notre famille,nos amis ,nos relations et nous les obligerons ensuite à retirer les produits des rayons car faute d'acheteur la logique économique l'emportera.

Bon courage

Frédéric 76
Le 22/04/2015 à 16:58:29

Thierry MERKLING, directeur de Monsanto, nous nous sommes croisés à Fontainebleau en prépa agro.
Pour que la nature qui entourait le lycée François 1er avec la forêt juste à coté puisse survivre, essaie de convaincre tes actionnaires et tes ingénieurs d’arrêter tous ces produits tuant la biodiversité y compris l'homme pour orienter vos recherches sur des méthodes compatibles avec la vie et la santé!!
Thierry G

Thierry 87
Le 05/04/2015 à 17:06:46

Educateur technique spécialisé à la retraite, j'ai pu vérifier la nocivité du "round up". Animant un atelier d'espaces verts, je traitais avec ce désherbant, en l'absence des enfants, des bordures d'allées trop envahies par de grosses mauvaises herbes. L'après midi mon collègue de la ferme pédagogique a monté dans ce secteur un parc pour ses animaux: la semaine suivante, toutes les brebis avortaient.A compter de cet épisode, le round up a été banni de mon atelier, c'était il y a 15 ans....

Pierre
Le 02/04/2015 à 14:34:41

Deux choses sont infinies, l’univers et la bêtise humaine, mais en ce qui concerne l’univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
Einstein

indešķidrums
Le 02/04/2015 à 08:45:35

Pour INFO
Je tiens d'une source scientifique très fiable (Pr Joël Spiroux, collaborateur de GE Séralini du CRIIGEN http://www.criigen.org/)   qu'il ne faut pas parler du Glyphosate tout seul, molécule active, mais du Round Up ou des marques utilisant le Glyphosate.
en effet le Glyphosae seul ne tue pas l'herbe, elle jaunit seulement et reprend, il doit-être associé à des adjuvants chimiques pour devenir redoutable!.
ces adjuvants sont eux aussi toxiques, et se répandent dans la biosphère. En chimie toujours des cocktails...
Nullement spécialiste je me permet une hypothèse : Monsanto se payant bientôt un bon coup de com en arrêtant la production de Glyphosate?... remplacé dans le cocktail herbicide par une nouvelle molécule pas encore diabolisée...

Beûn
Le 01/04/2015 à 14:19:07

la formule "aider Vilmorin " m'a vivement agacée , mais je signe tout de même !
je comprends bien votre volonté de " communication positive " mais , tout de même , réfléchissons !
devons nous " aider " les empoisonneurs à ne plus empoisonner ? je comprends qu'il faille aider les agriculteurs ( et encore , depuis le temps , ils sont informés des dangers !), je comprends que ce sont les hésitations de la firme Vilmorin qui vous ont inspirés , mais décidément cette prudence langagière ne me convainc pas !
personnellement , j'agis dans les magasins de ma région en affichant le vieux tract anti roundup ( pastiche de la fameuse publicité mensongère ) , j'interpelle le directeur du magasin et les clients qui s'arrêtent devant les bidons verts , et si je devais m'adresser à Vilmorin je l'ACCUSERAIS DE NON ASSISTANCE 0 PERSONNES EN DANGER §

anne Jordan
Le 01/04/2015 à 11:32:12

Je signe et je suis bien d'accord avec "les plants sur la comète" j'espère vivement que les manifs, les pétitions, les gens engagés pour que tout le monde ait du sain et propre dans son assiette ,je reste positive et je me dis qu' il est encore temps pour les générations futures!!!
quel bon travail , BRAVO!

marie-joëlle
Le 29/03/2015 à 22:52:21

élargir la campagne aux autres distributeurs de glyphosates (leroy merlin, jardina, et toute enseigne jardin)

+ globalement campagne de sensibilisation sur les pesticides utilisé en jardin (10 % du volume national pour moins de 1% de la surface). Les particuliers n'ont aucune idées de la toxicité des produits et bine souvent augmente les doses pour que ce soit bien efficaces

Merci pour votre travail !

p caussanel
Le 29/03/2015 à 09:16:17

cela fait 4 ans que je suis paysanne me lançant le défi qu'une autre agriculture est possible sans produit de synthèse, en bio.
aujourd'hui 2 agricultures s'affrontent une énergivore, destructrice de l'environnement, concentrationnaire pour les animaux, et celle que je défend réfléchie respectueuse de l'environnement, de l'être humain, des animaux.
Je me demande encore comment cette agriculture mortifère, et de plus hypersubventionnée tient encore, pourquoi je continue face à ces destructeurs qui ont le droit de mettre du poison dans nos assiettes légalement ? citoyen debout, seul votre porte monnaie fera la différence, consommons autrement, je veux encore croire qu'un autre monde est possible.

les plants sur la comete
Le 28/03/2015 à 19:47:07

Stop aux empoisonneurs vénaux.

bobw
Le 27/03/2015 à 16:48:21

cyber'acteur menteurs.... ça ne m'étonne pas, encore une bande de fumeurs de hashish au chômage qui n'a rein d'autre à faire que d’embêter des gentils patrons.... XD ! ! !
changez rien !

dust...
Le 27/03/2015 à 12:44:40

Bien des "indésirables" sont aussi des consommables. Voir les livres de François Couplan. J'en rajoute régulièrement dans mes salades, ou légumes cuits. Pour les autres, le paillage. Je n'ai jamais utilisé ce genre de produits, c'est une infection lorsque l'on passe à côté" de ces rayons chimiques. Je vais chez " Botanic", car hors de question pour moi de faire gagner de l'argent à ces magasins qui ne respectent pas la vie.
Marinette

Marinette surprise
Le 27/03/2015 à 12:36:55

Cessons de rêver, les commerçants semblent dépendant d'un gène qui leur feraient vendre père, mère et enfants... et les pires poisons pourvu que ça rapporte. N'attendons pas d'eux le moindre retrait de ceux-ci de leurs rayons tant qu'un autre commerçant sera susceptible d'en vendre à sa place. Les politiques, plus ou moins corrompus, sont quant à eux soumis à leur copinage avec des armées de lobbyistes. N'attendons pas d'eux le moindre décrêt d'interdiction de ces poisons très lucratifs pour tous. Mais là où on doit s'interroger c'est de quelles types d'oeillères ( ou de cerveau ) sont pourvus les gens qui achettent encore ces merdes ! Car c'est bien à partir de là, et nul part ailleurs, que l'on peut espèrer un quelconque changement.

Patrick Audoux
Le 27/03/2015 à 11:27:12

Une adresse de plus:

Gamm vert SA
83-85 Avenue de la Grande Armée
75116 PARIS Cedex 16

Rob414
Le 27/03/2015 à 10:02:33

Alain et les autres

Touvez-moi des adresses de marchands de ces produits et je les rajouterai.

Le nombre de proposition de pétition et cyber @ction est tel (et notre temps de travail n'est pas extensible) que , pour y répondre dans des délais raisonnables, j'ai été contraint de faire ce texte qui n'est pas personnalisé. Vous voudrez bien m'en excuser.
Contrairement à la pétition qui passe par un intermédiaire, la cyber @ction permet au citoyen d'interpeller directement les responsables politiques ou économiques. Cyber @cteurs qui n'a pas vocation à diffuser toutes les pétitions qui nous parviennent sauf à vouloir noyer nos correspondants et à casser l'outil de mobilisation citoyenne a mis en place un nouveau service de pétitions en ligne proposé aux associations.
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/petitions.php  
Pour mettre une pétition en ligne nous sollicitons l'engagement d'une association à assurer le suivi (répondre aux commentaires éventuels, nous informer des suites....), l'association nous fournissant le texte, les explications, les coordonnées précises (nom, téléphone, adresse électronique, site web), s'engageant à faire connaitre la pétition en ligne, à nous dire à qui elle est destinée, à nous donner une date de fin et à nous faire parvenir les infos sur les suites éventuelles. Si possible nous souhaitons un contact téléphonique au 02 98 90 05 94.
Le formulaire de proposition de pétition est ici
http://www.cyberacteurs.org/actions/proposer.php  
A la date de fin de la pétition nous fournissons une liste pdf avec les coordonnées fournies par les pétitionnaires à l'exclusion des adresses électroniques, l'association partenaire s'engageant à ne pas mettre ce pdf en ligne (certaines personnes ne souhaitant pas que leur nom apparaisse sur internet).
Pour le cas où vous souhaiteriez transformer votre pétition en cyber @ction, tu en trouveras ci-dessous le mode d'emploi. Car, comme la plus belle fille du monde, notre association ne peut donner que ce qu'elle a.
voir aussi la video
http://www.dailymotion.com/video/x7yomh_cyberactioncommentcamarche_news  
Par contre nous si nous pouvons transformer des pétitions locales en cyber @ctions, nous ne faisons que les signaler comme les pétitions en tête de messages pour ne pas noyer nos correspondants avec des sujets qui ne les concernent pas directement et/ou n'ont pas valeur de symbole à portée générale.
Amicalement
> ,__o Alain UGUEN Association Cyber @cteurs
> _-_<, il dépend de vous que votre souris ait du pouvoir
> (*)/'(*) http://www.cyberacteurs.org/  
> COMMENT MARCHE UNE CYBER ACTION ?
>>> PARTENARIAT
Nous devons aux correspondant-e-s qui acceptent de recevoir nos messages et nous soutiennent par leurs cotisations et dons :
> - du sérieux dans le choix des Cyber @ctions et des partenaires
Il nous faut un partenaire associatif qui s'engage, prépare la cyber @ction et, ensuite, rend compte de ce que cela devient.
> - de ne pas les noyer même si ce ne sont pas les sujets qui manquent
Les Cyber @ctions doivent concerner le "développement durable" (décroissance conviviale au nord et développement soutenable au sud) : préservation de l'environnement, droits de l'être humain, citoyenneté, rapports nord-sud.
Les textes des cyber @ctions sont proposés par les associations partenaires, nous nous contentons de mettre à disposition l'outil c'est à dire la méthode et la liste d'adresses.
Editer deux bulletins, Gérer 71 000 adresses avec tout ce que cela suppose de retours pour absences, changements d'adresses, bugs divers et variés plus tous les messages générés par ces correspondants et la vingtaine de liste de discussion auxquelles nous sommes abonnés, cela suffit largement à occuper une semaine.
....et il faut en plus chercher des sous pour que l'association puisse payer ses deux salariés, gérer trois milliers d''adhérents ou donateurs, essayer de répondre au courrier, faire du ménage tous les jours dans nos messageries encombréed de dizaines de messages indésirables et de bobards, de temps à autre sur nos disque dur, essayer de répondre aux bobards qui circulent et qui atterrissent tous à un moment ou un autre (et en général en plusieurs exemplaires) dans nos boites aux lettres...
... et en plus il faut essayer d'améliorer les outils, mettre à jour le site avec le concours de Dom notre webmestre, de gérer le blog, d'animer le forum avec l'aide de quelques adhérents comme Odette pour la rubrique "emplois"...
Tout cela pour dire que, pour ce qui est du contenu, je n'ai vraiment pas le temps de me plonger à chaque fois suffisamment dans les dossiers pour me permettre de discuter les textes, encore moins pour les élaborer.
Le plus important pour nous reste de pouvoir informer nos adhérent-e-s et correspondant-e-s des suites des Cyber @ctions et donc d'être assurés d'un partenariat durable.

Alain Uguen
Le 27/03/2015 à 09:31:57

Bien d'accord avec le commentaire de Nana de Vasto
Plus on est gros et puissant financièrement plus on est impuni! C'est écoeurant

un anonyme
Le 27/03/2015 à 08:00:46

Lorsque des terroristes tuent une dizaine de personnes, nous sommes dans la rue. Lorsque des Sociétés tuent des milliers d'êtres humains et détruisent la nature en toute impunité : OU SOMMES NOUS ?
Conjuguons le verbe boycotter à toutes les personnes et à tous les temps.
Lorsqu'on touche au "porte monnaie" ça fait mal aux industriels. Il n y a que cela qu'ils comprennent.

Nana de Vasto
Le 27/03/2015 à 07:07:48

Il y a bien longtemps que je ne l'achète plus, et que j'en fais la pub négative chaque fois que j'en entends parler.

Antolin
Le 26/03/2015 à 21:54:10

Le pire n'est pas que le produit soit en vente... C'est que des personnes dépensent leur argent pour polluer leur unique Vie!!!

Pascale Corbin-Kurtz
Le 26/03/2015 à 21:39:18

Il est grand temps que toutes les enseignes retirent le roundup et autres substances à base de glyphosate de leurs rayons !

capucine02
Le 26/03/2015 à 19:48:28

Hélas ! Il n'y a pas que Vilmorin qui distribue du Roundup.
Les grands distributeurs, comme Leclerc, les jardineries continuent de l'exposer sur leurs rayons!
A quand l'interdiction de production et de vente de ce produit dangereux ????

Chris
Le 26/03/2015 à 19:15:42

Peut-être serait-il aussi intéressant de faire pression sur les Régions afin qu'elles imposent à toutes les jardineries de mettre sous clés les produits phytosanitaires dans leurs rayons, en plus d'imposer aux vendeurs de se former sur la connaissance de leurs produits. Ainsi, il y aurait forcément échanges entre vendeurs et acheteurs, la prise de conscience du danger serait plus importante.

Pauline
Le 26/03/2015 à 18:48:43

Bonjour
C'est l'ensemble des produits phytosanitaires qu'il faut interdire car il sont tous nuisibles à l'homme et à l'environnement. L'industrie chimique est une industrie criminelle. Eradiquons la par nôtre non consommation.

HUTEAU
Le 26/03/2015 à 18:46:04

merci alain.ancien jardinier j'ai employé du rundoup sans savoir son danger!faucheur volontaire aujourd'hui je me bats encore contre cette cochonnerie ce n'est pas le vrai combat!
monsanto en est le producteur il est aussila source de la famine en inde et ailleurs c'est lui que nous devons combattre!!avec force!!

clabro36
Le 26/03/2015 à 18:14:14

Les mauvaises herbes n'existent pas (c'est comme dieu).

pissenlit
Le 26/03/2015 à 18:08:35

Avec un peu d'huile de coude, on fait mieux que ce produit mortel, et c'est bon pour la santé de bricoler dans le jardin!

Guigui
Le 26/03/2015 à 17:45:07

J'ai signée.Je ne me suis jamais servie de ce produit(très dangereux).J'arrache l'herbe manuellement,voilà!Et pourtant beaucoup trop de gens utilisent le Roundup,par facilité.Nous en avons 2 flacons(laisser par les précédents propriétaires)au garage depuis 3ans,mais nous ne l'avons pas utilisé et on ne s'en servira jamais!!!

Nad
Le 26/03/2015 à 17:36:38

@AlainUguen
Bonjour,
Si je suis entièrement d'accord sur le fond avec cette action, je reste dubitatif sur la cible proposée.
En effet, si Vilmorin et Limagrain doivent être convaincus, ils ne sont pas les seuls : les jardineries (sauf Botanic), les grandes surfaces, petites ou grandes, et les magasins de bricolage proposent ce poison dans leurs rayons.
Il conviendrait, donc, à mon sens, d'adresser ce message à tous ces commerces.
Ceci étant, l'essentiel est bien de faire quelque chose.
Cordialement

Alain
Le 26/03/2015 à 17:35:00

Venez au Brico-Leclerc de Gramat (Lot) : un vrai festival de Round Up en entrant dans le magasin ! Que dire ? Que faire ? L'ennemi me narguait...

Sankara
Le 26/03/2015 à 17:30:28

je suis d'accord avec l'anonyme de 16h43; cela fait déjà bien longtemps que j'ai chassé les produits mauvais pour la santé de mon jardin, je composte, je bine et je récolte des fruits et légumes saiins.
Il est très important de bannir définitivement le round up

molou2418
Le 26/03/2015 à 17:11:56

Rien de plus facile que de se passer de ce produit qui tue et qui rend malade.
Il suffit de couvrir le sol en permanence de feuilles mortes, de broyat, d'engrais vert ... Et plus une indésirable ne pousse dans le jardin.
Et c'est gratuit !!!

mimi
Le 26/03/2015 à 17:03:57

on se passe très bien de ce produit ,

et cela fait bien des années que je n' utilise plus aucun produit de la chimie dans mon jardin........composte ,binette, et arrachage manuel ,pas terrible pour le dos,mais tellement mieux pour le devenir de mes petits enfants ...........

un anonyme
Le 26/03/2015 à 16:43:49

Comme Françoise, je signe avec grand plaisir car il va peut être falloir commencer par respecter la vie et non l'argent !

Steph
Le 26/03/2015 à 16:03:55

Je signe avec grand plaisir. Il serait temps que nous pensions à la terre et à 'eau que nous laisserons derrière nous ...
Les vendeurs ont une responsabilité importante, notamment celle de ne pas légitimer des pratiques inutiles, dangereuses et destructrices pour environnement, en proposant des produits qui ne respectent pas la vie.

Françoise
Le 26/03/2015 à 15:23:45

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère               
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |

CSS Valide !