image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Urgent: relance imminente des permis de recherche du gaz de schiste

Mise en ligne du 25/09/2014 au 26/08/2016

En 2011, les intercommunalités et toutes les communes avaient également voté une motion contre la prospection de ce type d’hydrocarbure. Les permis d’alors qui nous concernaient directement s’appelaient permis “Provence” et permis “Gargas”. Le permis “Gargas” revient aujourd’hui sous le nom de permis “Calavon” et se “limite” au Vaucluse. Cependant les mêmes aquifères restent concernés.

Bilan de la cyberaction :

7934 participants

La ministre de l'Ecologie a annoncé ce lundi 6 octobre, lors de la discussion du projet de loi de transition énergétique, que la consultation sur le projet d'attribution d'un permis de recherche d'hydrocarbures dans le parc naturel régional (PNR) du Luberon était sans objet. Et, dans un lapsus que la ministre corrigera plus tard, que "le permis de construire ne serait pas donné", compte tenu "des informations qui arrivent sur le site du ministère relatives à cette consultation".

Ségolène Royal a ainsi répondu à la contestation qui montait suite à la mise en ligne le 19 septembre par le ministère de l'Ecologie d'un projet d'arrêté prévoyant d'attribuer à la société Tethys Oil AB le permis de "Calavon" sur un territoire à cheval sur les départements du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône, en grande partie sur le périmètre du parc naturel.

Europe Ecologie Les Verts (EELV) avait appelé fin septembre à s'opposer à ce projet. "Il faut refuser ce permis dangereux car il permet la recherche sur les gaz de schiste, les substances faisant l'objet de la demande sont tous les hydrocarbures liquides ou gazeux, et substances connexes", avait alerté le mouvement écologiste. Le 2 octobre, le bureau du Parc du Luberon, dont le président Jean-Louis Joseph préside également la fédération des PNR de France, votait une motion pour s'opposer au projet.
http://www.actu-environnement.com/ae/news/gaz-schiste-royal-luberon-parc-naturel-debat-22898.php4  

Présentation de la cyberaction :

Aujourd’hui ce permis est présenté sous la forme d’une demande de prospection de gaz “conventionnel”, mais nous retrouvons finalement les mêmes demandes que précédemment. La notice explicative (l’ensemble des documents n’est disponible qu’à Marseille et à Paris !) alerte d’ores et déjà sur la composition et le traitement ultérieur des “bourbiers” sur la perforation de plusieurs aquifères, sur des rotations annoncées importantes de camions ... rien que pour cette phase de prospection !

ci-dessous un message d’un conseiller général du Vaucluse, à propos de la relance de la prospection des gaz de schiste.


Il y a deux ans, je faisais voter une motion anti gaz de schiste par l’Assemblée départementale. Aujourd’hui, l’exploitation du gaz de schiste revient sur le devant de la scène avec le permis Cavalon.
Le gouvernement, sans consultation digne de ce nom (consultation des documents uniquement au ministère de l’écologie, et à la dreal paca) et par simple arrêté ministériel qui sera co-signé par Mme Royal et M. Macron va permettre à la société Téthys Oil de procéder à des forages sur notre territoire sur une superficie de 870 km² au cœur du Luberon.
Une consultation publique est ouverte jusqu’au 10 octobre

A l’issu de cette date, tout peut être envisageable. Alors que la conférence sur la climat s’annonce délicate et que nous sommes entrés dans une phase irréversible, l’entêtement de nos décideurs politiques à s’engager et à soutenir une politique énergétique basée sur les énergies fossiles relève d’une irresponsabilité flagrante.
J’en appelle donc à toutes les associations, collectifs, mouvements citoyens à se mobiliser contre ce projet.

Olivier Florens

ATTENTION, vous n’avez que jusqu’au 10 octobre pour vous prononcer en ouvrant le lien ci-dessous ou en écrivant au ministère de l’écologie.
En fait, après recherche, il s'avère que c'est une dizaine de projets de permis qui ont été mis en consultation et pour certains la consultation est close depuis le 22/09

Nous vous proposons donc à tous d'écrire directement à la Ministre de l'Ecologie et à ceux qui le souhaitent de mettre en plus un commentaire sur les consultations encore en cours

En savoir plus

Permis de Tartas sur le département des Landes.
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a766.html  

Permis de Rouffy-Estheria dans le Bassin de Paris.
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a765.html  

Permis de Dormans952 km2 dans les départements de l’Aisne et de la Marne
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a764.html  

Permis de Cézy-Dicysur les départements de l’Yonne et du Loiret.
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a763.html  

Permis de Calavon sur le Vaucluse
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a762.html  

Permis de Chambrey sur le département de la Moselle.
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a725.html  

Permis de Gastins sur le département de la Seine-et-Marne.
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a726.html  

Permis de Marne sur les départements de la Haute-Marne, de la Meuse, de la Meurthe-et-Moselle et des Vosges
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a728.html  

Permis de Herbsheim sur le département du Bas Rhin.
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projets-d-attribution-de-permis-a727.html  

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Ministre,

Nous vous demandons de refuser à toutes les sociétés concernées par les Projets d’attribution de permis exclusifs de recherches d’hydrocarbures liquides ou gazeux conventionnels de procéder à des forages.

Alors que la conférence sur la climat s’annonce délicate et que nous sommes entrés dans une phase irréversible, l’entêtement de nos décideurs politiques à s’engager et à soutenir une politique énergétique basée sur les énergies fossiles relèverait d’une irresponsabilité flagrante.

Veuillez croire, Madame la Ministre, en ma vigilance sur vos décisions.

 

71 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Il faut absolument empêcher ce massacre

william
Le 24/12/2016 à 10:42:52


STOP a la prospection des gaz de schiste et autres

Claude
Le 10/03/2015 à 22:52:59

Non! non!à la prospection des gisements de gaz de schiste!

un anonyme
Le 08/03/2015 à 10:50:18

Contre le gaz de schiste. Habitant une zone risquant d'être concernée , le valenciennois, mines du Nord, il faut comlbattre tous ces projets destinés à remettre en question l équilibre de la nature et remplir les poches des "proteurs" et actionnaires..BAINCAPITAL ça suffit!

pierre Galliez
Le 07/03/2015 à 19:12:42

Nous sommes dirigés par des abrutis, politiciens, industriels , "lobbys", qui ne voient que leurs intérets de caste et se moquent pas mal de l'avenir et de la population.
Tellement abrutis qu'ils sont incapables de tirer les leçons des autres, en l'occurence des américains. Bon nombre de sociétés là-bas font faillite parce que les puits s'assèchent très vite, que le prix du pétrole donc du pétrole de schiste aussi s'est effondré. Sans parler des zones immenses détruites et polluées par les installations... En France, nous n'avons pas toutes leurs superficies, donc, c'est encore plus grave. Les enseignants peuvent peut-être jouer un rôle en informant les élèves ( et par là, les parents ) et favoriser une prise de conscience populaire et large pour parvenir à forcer nos décideurs à réviser leurs positions.

cianne
Le 07/03/2015 à 01:18:46

Madame Royale a dit elle-même que le gaz de schiste est une bulle spéculative. cf
http://www.challenges.fr/entreprise/20141002.CHA8515/le-gaz-de-schiste-est-il-vraiment-une-bulle-speculative.html  

Alors il faut accorder les actes aux paroles.

Moulin
Le 06/03/2015 à 10:37:06

Restons vigilants!!!
Comment peut-on mettre en balance la Vie et l'Argent ? Comment peut-on diriger le Monde sans s'occuper de préserver la Vie ? Quels sont ces dirigeants qui ont été élus ? Quelle moralité les motive ? Ils sont indignes de leurs fonctions.

Agnèsa
Le 06/03/2015 à 00:48:55

Le Préfet de l'Ain vient de confirmer que le rejet de la demande de prolongation du Permis des Moussières avait été signé par les ministres de l'Ecologie et des Finances.
Donc exit Celtique Petroleum et bravo à la mobilisation du Haut Bugey !
Il ne nous reste plus qu'à continuer pour faire repousser les demandes de Gex (prolongation) Gex Sud et Blyes dans notre région...Le combat
continue!

Jacques
Le 05/03/2015 à 14:12:43

Effectivement ont prend la mauvaise direction, il faut se rassemblée autour d'un même principe : la vie durable.Ne plus être des écologistes mais devenir de vrai opposant à une pensée et un mode de vie générale,obsolète et qui a pars causé d'énorme tord a notre environnement, nous aura nous rendu les humains individualiste,bête et cupide.Vivre libre ou mourir .(Petite pensée pour la combe du val (ensemble de petit village)qui ma accueillie dans ce berceau de verdure durant ma tendre enfance.

opérationcoupdepoing
Le 26/12/2014 à 01:01:24

En ce qui concerne le développement de la transit
ion énergétique,il est impératif de développer sans
retenue les surfaces boisées partout où cela est
possible,et avec des espèces plus particulièrement favorable au chauffage à bois...Mais encore,élabo
rer des lois qui fassent la part belle à la constru
ction d'immeubles d'habitations intégralement bois.
Et ainsi permettre le développement d'emplois en
métropole ou en territoires ultra-marins,sans en
passer par l'export du bois en Chine et retour en
France une fois le bois prêt à l'emploi...

stoppeur
Le 26/11/2014 à 10:15:40

Madame Royale a dit elle-même que le gaz de schiste est une bulle spéculative. cf
http://www.challenges.fr/entreprise/20141002.CHA8515/le-gaz-de-schiste-est-il-vraiment-une-bulle-speculative.html  

Timoun
Le 09/11/2014 à 12:51:02

Incroyable ! les électeurs s'élèvent collectivement contre cette mesure et ce gouvernement, soit-disant écologiste et humaniste, continue à essayer une percée coté pollution plutôt que transition énergétique! ca devait d'ailleurs relancer de l'économie et faire baisser le chômage plutôt qu'engraisser des industries pétrolières qui s'arrangent pour payer l'impôt à minima ... encore une inconséquence ? ou bien j'ai la berlue??

Delikath
Le 08/11/2014 à 20:11:48

Comment peut-on faire fi des dommages (environnementaux, humains, ...) observés sur les sites de production ?
N'y en a-t-il pas assez de voir, encore et toujours, une minorité s'autoriser, sans état d'âme, à mettre en danger la vie de centaines, de milliers, ... de personnes, simplement pour continuer de s'enrichir encore et encore !
Il existe d'autres sources d'énergie beaucoup plus propres dans lesquelles il serait sans doute plus utile d'investir … mais serait-ce moins LUCRATIF ?

Vilère49
Le 18/10/2014 à 18:57:30

A lire ce reportage effrayant
http://fr.ria.ru/discussion/20140918/202466736.html  
Nos décideurs ne tiennent pas compte des effets négatifs de l'extraction des gaz de schistes, ils reproduisent exactement ce qu'ils ont fait pour l'amiante, on voit ce que cela va véhiculer. La manne financière qu'ils vont détenir ne va pas les faire reculer, ce sont de véritables marionnettes aux mains des lobbies.

nad83
Le 15/10/2014 à 07:42:27

Bientôt nous n'aurons plus que des hydrocarbures à boire.

patbig
Le 11/10/2014 à 16:04:13

par contre quand ils sont vont tout est propre comme après le passage d'Atila ,exsangue de vie

dominique claudin
Le 09/10/2014 à 16:11:47

Non au gaze de schiste !!!!
Mais quand est ce qu'on va sortir de cette foutu société
capitaliste,productiviste, consumériste basée sur un tas de chimères
comme le sont les gaz et pétroles de schiste...

Vincent Cutxan
Le 09/10/2014 à 11:42:02

Il est inadmissible de se lancer dans de telles exploitations de gaz de schiste alors que nous sommes conscients que ça rend malades des populations entières aux états unis.Cela mène quelques fois à la mort. Est-ce cela que l'on veut pour nous et nos enfants? disons UN GRAND NON AU GAZ DE SCHISTE ! s'il faut faire la révolution pour arriver à quelque chose , je serai de la partie !!

MYRIAMG
Le 06/10/2014 à 12:16:06

Non au gaz de schiste qui permet de prolonger le règne des pétroliers qui ont contribué à détruire notre planète et d'enrichir les plus riches...

SWINGJAZZ
Le 05/10/2014 à 20:04:04

non au gaz de schiste qui provoquera la pollution et destruction du parc du Luberon

un anonyme
Le 05/10/2014 à 15:08:34

Le gruyère laissé dans certains pays, n'est pas à mon gout et le gaz dans l'eau laisse un arrière gout de regrets.
Ceux qui ont vécu, nous on laissés les messages suivants : attention ++++++++

Marie-MAD
Le 04/10/2014 à 09:29:51

consultation publique du ministère du développement durable... le pétrole n'est pas durable !

lg
Le 02/10/2014 à 22:45:19

NOUS EMPRUNTONS LA TERRE A NOS ENFANTS !!!

Vincent
Le 01/10/2014 à 21:36:03

Ce n'est pas la loi du profit qui doit gouverner la vie des habitants des communes. La Coved détruit non seulement la vie des habitants de Champigny sur yonne mais également la vie économique de la commune
!

cat101
Le 01/10/2014 à 10:39:21

Peut-être nous faudra-t-il au bout du compte une véritable catastrophe pour enfin prendre conscience de nos actes suicidaires.

Luc
Le 01/10/2014 à 08:05:52

Nous avons besoin d'eau potable pas de pétrole.

Tony
Le 30/09/2014 à 15:57:49

ce sont des permis de polluer qui vont être délivrés .Pour enrichir quelques uns et nuir à la santée des gens et à la planète ….

jacky
Le 30/09/2014 à 08:50:56

Bonjour à toutes et tous.

Dans le Nord-Pas-de-Calais les lobbies pro gaz de schiste ont obtenu des permis d'exploration dans deux communes déjà traumatisées par l'activité passée du charbon. Avec les accords TAFTA c'est la porte ouverte à la technique du fracking et à la dispersion de ces futures exploitations sur le territoire français.

Plusieurs manifestations sont prévues très prochainement par le collectif http://houille-ouille-ouille-5962.com   :

Dates à retenir

Jeudi 9 octobre à 8 h (du matin)
Rendez vous devant l'université d'Artois de Lens - rue Jean Souvraz, près de la sous-préfecture
Durant la matinée, aura lieu un colloque organisé par le conseil régional sur le thème du gaz de houille. C'est une parodie de dialogue. Le conseil régional veut faire entériner son projet d'exploitation du "gaz de houille" qui commencerait en fin de cette année.
Il est important d'être nombreux pour montrer -devant l'entrée de l'université- que nous ne sommes pas dupes de cette manoeuvre et que nous sommes toujours opposés à l'exploration et l'exploitation du gaz de couche à Divion et à Avion.
Venez nombreux ; avec des copines ; avec des copains ; avec le maillot "gaz de couche non merci" ; avec la casquette ; avec l'autocollant ; avec le masque ; avec des casseroles .... pour mettre de l'animation
Pour plus d'infos, voir sur le site.


No fracking day ; Convergence avec la mobilisation « stop TAFTA »

Samedi 11 octobre ; de 14 h à 17 h, sur la grand-place de Lille
Rassemblement à l'occasion de

La journée mondiale contre le fractionnement hydraulique
et de la journée européenne contre TAFTA - accord de libre-échange UE-États-Unis-, CETA -accord UE-Canada- et TISA -Accord sur le commerce des services.

Les deux problématiques -fractionnement hydraulique et TAFTA- sont bien liées. Si l'accord entre les USA et l'union européenne passe, les entreprises auront tout loisir d'obliger les gouvernements à laisser pratiquer la fracturation hydraulique.
Il est donc important de se rassembler pour continuer à expliquer que l'on ne veut pas de la fracturation hydraulique.

les collectifs d'opposition aux gaz de schiste et de couche se mobiliseront une heure, distribueront des tracts, afficheront des banderoles puis il y aura une convergence avec le collectif "stop tafta" après avoir interpelé publiquement les multinationales
Venez nombreux ; avec des copines ; avec des copains ; avec toutes les initiatives prises par les personnes qui se battent contre les PINI (projet inutiles, nuisibles et imposés)
avec le maillot "gaz de couche non merci" ; avec la casquette ; avec l'autocollant ; avec le masque ; avec des casseroles .... pour mettre de l'animation
Pour plus d'infos, voir sur le site.







Rémi Chimot
Le 30/09/2014 à 08:32:40

Fait nouveau : déclaration de S.Royal,
http://www.liberation.fr/terre/2014/09/28/royal-tant-que-je-serai-ministre-de-l-ecologie-il-n-y-aura-pas-de-gaz-de-schiste_1110162  
Raison de plus pour la prendre au mot, mais en l'encourageant au lieu de la ranger a priori dans le sac commun des irresponsables; ci après projet de texte personnalisé :

Madame la Ministre,
Nous sommes entrés dans une phase irréversible de l’anthropocène et la France, pays organisateur la conférence 2015 sur le climat, se doit de montrer l’exemple.
C’est d’une irresponsabilité flagrante que de continuer une politique énergétique basée sur les énergies fossiles à tout prix. Or les tenants de la fracturation des roches s’entêtent. Après avoir été refoulés par les collectivités territoriales, ils reviennent masqués derrière des demandes de permis de recherches « sans fracturation ». Comme si les ressources potentielles du territoire en hydrocarbures conventionnels n’avaient pas déjà été évaluées ! Qui comptent-ils duper ? Pas vous à en croire vos déclarations récentes.
Je vous demande donc de ne pas permettre à ces sociétés de baliser et prendre date sur de futures concessions polluantes convoitées. Refusez tout forage et toute attribution de permis exclusif de recherches.
Veuillez croire, Madame la Ministre, en ma vigilance sur vos décisions.

dominno
Le 29/09/2014 à 14:14:59

Voici le lien vers l'enquête publique, signable uniquement sur internet : http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-attribution-de-permis-a762.html,   les documents n'étant complets que sous forme papier, à Paris et Marseille, consultables sur rendez-vous ! Confidentiels, donc. La lecture des impacts est possible en ligne : Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil !

Sophila
Le 29/09/2014 à 11:00:19

il est pet être temps de prendre conscience que trouver de l'energie en detruissant l'existant et en risquant de tuer tout le monde n'est plus une solution.

Bowil06
Le 29/09/2014 à 08:32:14

pour changer malheureusement il faut que la terre reprenne de plus en plus ces droits, pour que nos dirigeants comprennent qu'ils ne sont pas les maîtres du monde mais seulement les locataires de la terre. LO

lo3084m
Le 29/09/2014 à 08:29:02

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.
Albert Einstein.

Tartas
Le 28/09/2014 à 15:40:21

stop

un anonyme
Le 28/09/2014 à 12:03:24

pour ALBERT12:

Mon cher ami, il faut arrêter de croire au Père Noël...

UNE SEULE SOLUTION:
UNE RÉVOLUTION CULTURELLE ET METTRE TOUS CES INCAPABLES À TRAVAILLER LA TERRE À COUP DE POMPES DANS LE C..

MAO
Le 28/09/2014 à 10:21:25

mobilisons notre énergie pour le renouvellable

B
Le 28/09/2014 à 09:56:06

science sans conscience nous conduit tout droit à notre perte. Mesdames, messieurs les décideurs, nous vous avons élus pour réfléchir,débattre, légiférer et agir pour le bien, pour la santé, pour le travail, pour le bonheur, ...de tous les êtres et de notre terre-mère. Vous en souvenez-vous ????

un anonyme
Le 27/09/2014 à 18:05:43

nous avons le devoir de préserver la terre pour nos descendants !

m p
Le 27/09/2014 à 15:55:40

Nous ne voulons pas que notre environnement soit massacré, il est temps de travailler à la transition énergétique!

Véronique LOUIS
Le 27/09/2014 à 13:45:30

Bonjour,
Ne vivons plus comme des esclaves des LOBBIES ET DE LA FINANCE !

Bien solidairement

C'EST ELLE - 62
Le 27/09/2014 à 13:40:40

segolene ce combat comme celui des ogm dans ta region doit etre gagne nous dveons nous le peuple avoir gain de gause fasse a ces lobbys aux banquiers etc tu dois ecouter la voix des sans voix rappelle toila democratie participative et les actes en accord avec la paroles

desirdavenir
Le 27/09/2014 à 10:08:27

Je parcours souvent le Luberon. Ce massif est un parc national. Comment peut-on envisager un seul instant livrer ce lieu extraordinaire à une industrie aussi contestée et polluante? L'expérience des États-Unis ne sert donc à rien ? Et c'est la Ministre de l'environnement qui va autoriser ça !

Aljocarol
Le 27/09/2014 à 07:50:17

Et pour le projet à 60 KM au Nord Ouest de Ouessant ? Gaz de schiste EN MER D'IROISE. L'exploration est en cours... Là ou déjà tous les pétroliers dégoulines de pétrol ' amour..... No comment ou va-t-on ?

HUBBLE 29
Le 26/09/2014 à 21:11:36

le tourisme et nos paysages, c'est tout ce qu'il nous reste en France, ne détruisons pas cette ressource précieuse au nom d'un profit éphémère qui une fois de plus n'enrichira qu'une minorité. Quand allons-nous réaliser des référendums sur ces problèmes d'avenir et de société qui touchent directement la population? Quid de la démocratie participative prônée par Mme Royal?

jymari
Le 26/09/2014 à 20:16:07

Permis Plaine d’Alès : Interview du collectif Basta!Gaz Alès par TV Languedoc
http://www.cyberacteurs.org/video/video.php?id=127    

Alain Uguen
Le 26/09/2014 à 16:10:22

QUE FONT NOS NOS POLITIQUES , NOS REPRESENTANTS ?
QUAND VONT-ILS PRENDRE CONSCIENCE QU'IL FAUT REFORMER LA SOCIETE ?

ALBERT12
Le 26/09/2014 à 15:34:01

Bonjour,
Je précise qu'il est vraiment très facile et rapide de déposer un commentaire sur le site officiel.
Cdt
Ethel

Ethel
Le 26/09/2014 à 13:49:23

Bonjour,

un petit rectificatif : ce n'est pas une dizaine, mais sauf erreur de ma part, au moins 14 demandes dont l'instruction est réactivée (dont Guyane en juin). En effet, par exemple, Dormans concerne en fait 3 permis. Il suffit de lire attentivement les documents en consultation publique sur le site du MEDDE.
La stratégie actuelle des foreurs est assez claire : ils promettent de ne pas explorer les sites non conventionnels. Ils resteront au-dessus, et d'ailleurs leurs engagements financiers restent limités. Et c'est vrai ! D'autant que dans certaines zones (IDF...), ils ont fait déjà assez de forages pour connaître le sous-sol. Ils n'ont pas vraiment besoin d'en faire d'autres pour explorer . Le Ministère estime donc qu'ils restent dans les clous, et réactive ces instructions. Toutes ne seront peut-être pas satisfaites, mais d'autres oui. Dans ce cas, les titulaires auront le temps de voir venir l'autorisation d'aller plus profond, plus loin avec la FH peut-être autorisée un jour. Le code minier (actuel aussi bien que le projet de réforme) donne au titulaire du PERH (exploration) le monopole, renouvelable coramment sur 15 ans, pour obtenir l'exploitation, en échappant aux procédures d'autorisation les plus lourdes.
Donc, une fois les demandes de perh satisfaites, ils auront des années devant eux, avec le contrôle des ressources de notre sous-sol national.

Et attention : il y a des dizaines de demandes en cours, vont-elles apparaître bientôt en consultation publique. Ce ne serait plus une "pluie de demandes" mais un "épisode cévenol" ...
Nicolas

Nicolas
Le 26/09/2014 à 13:47:05

L'extraction du gaz de schiste en parc naturel du Lubéron risque de démarrer vers la mi-octobre après signature des autorités.
C'est inconcevable, le site est protégé, avec risque de séisme accru, une région boisée -risque également d'incendies (?) la question se pose, région giboyeuse, sangliers, oiseaux, aquatiques, proximité de la Durance, et proximité sur le site du canal de Craponne, et risque de pollution des nappes phréatiques. Ce serait une catastrophe écologique sans précédent. Cordialement.

Nicole CHEVERNEY
Le 26/09/2014 à 12:06:26

La transition énergétique doit se faire avec ce qui est renouvelable et qui ne nuit pas à la nature . le modèle actuel est obsolète et n'est fait que pour enrichir les actionnaires .

JEANN
Le 26/09/2014 à 11:54:18

Et encore une trahison "entre amis" malgré les engagements à l'ONU sur le climat... La corruption a pourri les institutions françaises, ne nous laissons pas faire.

Icioula
Le 26/09/2014 à 11:33:28

Le fait de réactualiser la recherche des gaz de schiste est de toute évidence en concomitance avec la négociation et signature des traités CETA ( Europe -Canada) et TAFTA ( Europe -USA) qui permettrons cette exploitation au détriment des États qui n'en veulent pas. Les attaques judiciaires seront catastrophiques pour leurs budgets.Voila pourquoi, à l'instar des communes comme Grenoble, il faut délibérer démocratiquement contre cette épée de Damoclès qui ne demande qu'à tomber le plus rapidement possible! Rendez vous le 11 octobre pour une d'action contre ces Traités infâmes!

clobala
Le 26/09/2014 à 11:12:14

Stop au saccage des hommes et de notre terre. Et ça se dit de gauche, qulle honte !!!

Lorenzo
Le 26/09/2014 à 11:01:34

Notre système de signatures (comme tout le site) a été testé par un groupe d'adhérents testeurs.
Contrairement à nos concurrents nord américains qui font des pétitions dont rien ne garantit qu'elles aboutissent bien un jour aux personnes qu'elles sont censées toucher, nous pratiquons plutôt la cyber @ction. Or la cyber @ction consiste à écrire directement à la personne ciblée avec parfois (comme dans ce cas précis) copie à son député (ou à un autre élu). Il est donc essentiel pour la crédibilité de nos actions que n'importe qui ne puisse pas signer n'importe quoi, plusieurs fois etc...
D'où la demande de création de compte avec mot de passe qui permet de crédibiliser les signatures en évitant que quelqu'un d'autre puisse signer à votre place, vous permet de choisir précisément les élus que vous souhaitez interpeller à l'occasion (député, sénateur, député européen, maire) et vous évite ensuite d'avoir à retaper toutes vos coordonnées à chaque signature grâce à la connexion (adresse électronique + mot de passe)

Alain Uguen
Le 26/09/2014 à 10:55:14

Les études sérieuses (pas commandées par ceux qui ont des intérêts dans la recherche, dans l'extraction, dans la production, dans la vente, dans les taxes perçues... en lien avec les gaz de schiste) démontrent que la quantité d'énergie nécessaire à l'extraction est supérieure à la quantité d'énergie produite par la combustion. Ce système est clairement vicieux, sauf pour les "vicieux" dont question dans la parenthèse ci-dessus. Il est malheureusement reconnu dans le domaine psychiatrique que le vicieux est généralement totalement ignorant de son vice et que celui qui en est ou en devient conscient en conçoit honte et tristesse. De toute évidence, tous ceux qui parlent de ces gaz de schiste de façon favorable ne font pas partie des "vicieux conscients" car ils parlent de cette chose de façon déterminée, professionnelle, élogieuse, passionnée, enthousiaste. Il semble aussi que le "vicieux" ne puisse pas être guéri de sa déviance par une intervention extérieure. Le déclic ne peut venir que de lui-même, que de son subconscient ou de sa conscience.
Alors, bonne chance... hummm

Philippe

tyberghein
Le 26/09/2014 à 10:44:00

La philosophie d'un Parc Naturel Régional ou national est la préservation de l'environnement. Après le pétrole dont la conséquence est la pollution des océans, qu'en sera-t-il du Gaz de Schiste dans une région où le risque sismique est de 3 sur une échelle de 4? Que laisserons nous à nos enfants?

Peressinotti
Le 26/09/2014 à 10:31:56

Merci pour ce que vous faites, c'est super! mais ...une suggestion : facilitez nous un peu la tâche pour plus de simplicité dans votre présentation.
J'espère un avenir "potable" niveau environnement pour les générations futures.
CORDIALEMENT

marie-joëlle
Le 26/09/2014 à 10:09:52

-un documentaire sur le gaz de schiste et leurs procédés d'extraction vu récemment met en évidence un point capital qui ne ressort jamais sur les enquêtes publiques, une omission criminelle, celle des remontées avec les produits de forages et extraction de matières radioactives, en principe prohibées par le droit de l'environnement et qui concerne bien un gros problème de santé publique, contre lesquelles il n'existe hélas aucune mesure de prévention ou de confinement efficace, ce qui rend donc ces exploitations dépendantes des mesures de luttes contre la radioactivité, leur gaz est donc radioactif et impropre à un quelconque usage pour l'homme tant en surface de la terre comme dans d'autres milieux...
Faut faire ressortir ce fait démontré et prouvé connu des géologues et demander si il est normal que nous sacrifions nos enfants à la radioactivité et profit de personnes morales et autres qui de toutes façon auront accès à des soins que les autres ne pourront même pas se payer.
ATTENTION ACTIVITE RADIOACTIVE devrait être le premier argument car rien ne peut etre mis en oeuvre dans ce domaine pour soit disantmaitriser la radioactivité du produit final, et son usage serait des lors impossible

lecrivoire
Le 26/09/2014 à 09:22:13

Pourriez vous présenter les choses plus simplement et rendre les manip pour signer , plus simples.
Ce serait vraiment bien car je renonce souvent a lire vos envois car je les aimerai plus synthétique avec éventuellement des liens pour creuser le sujet .
Dans le même temps je signe fréquemment des pétitions d'avaaz qui me paraissent très claires , très positives , enthousiasmantes et mobilisatrices de nos énergies collectives .
Merci pour votre travail !
Jerome

Jerome
Le 26/09/2014 à 09:16:44

Dans le Nord nous avons été confrontés aux mêmes "dérives" sémantiques - voir document ci-dessous
---------------

Remarques à propos de la demande de prolongation des concessions d'hydrocarbure liquides ou gazeux
de Poissonnière et Désirée GAZONOR
________________




1 – Nous ne sommes pas opposés à une prolongation de 25 ans uniquement pour l'autorisation d'exploiter le gaz de mine, sous réserve de conformité avec toutes les prescriptions réglementaires concernant le respect de l'environnement et la sécurité des personnes.

2 – Par contre nous constatons un mélange évident de deux dossiers : celui de l'exploitation du gaz de mine tel que pratiqué depuis la fermeture des mines et celui de l'exploration des gaz de couche. Nous demandons une séparation des deux dossiers et refusons catégoriquement toute exploitation de gaz de couche

3 – Nous n'avons pas consulté le dossier technique concernant le gaz de couche. Le résumé non technique mentionne une exploration n'utilisant pas la fracturation hydraulique, et renvoie à l'annexe 21 pour la description des méthodes. Or, sauf erreur de notre part, l'annexe 21 ne semble pas accessible par internet. S'agissant d'un point connu comme sensible, nous regrettons ce manque de transparence.

4 – Utiliser des ressources fossiles pour produire de l'électricité est en totale contradiction avec tous les engagements pris par la région Nord-Pas de Calais et par la France pour lutter contre l'effet de serre et les changements climatiques qui en résultent.
à Lille, le 4 décembre 2013
Association EDA.

Anita
Le 26/09/2014 à 08:27:20

Nucléaire, gaz de schiste et pourquoi pas le charbon et favoriser cette croissance de merde quelque soit le moyen utilisé pour produire l'énergie nécessaire ? Arrêtons ces logiques débiles et recentrons nous sur les besoins fondamentaux à satisfaire...

Dominique LIOT
Le 25/09/2014 à 23:15:53

les gazs de schistes
c'est dépacé

abro
Le 25/09/2014 à 22:28:35

Nous sommes, en ces temps-ci, confrontés à la barbarie, et malgré cela nous trouvons encore le moyen de rester figé dans notre propre obscurantisme. Mais que souhaitent donc certain(e)s pour nos enfants, nos petits-enfants? Il y a vraiment de quoi désespérer de l'être humain...

jzl
Le 25/09/2014 à 19:28:26

Les activités agricoles, viticoles, et touristiques ont plus de valeur que des forages dont on ne peut attendre qu'au mieux un peu d'énergie carbonée, au pire une atteinte à l'environnement, notamment à l'eau, à la santé des riverains et à l'harmonie des populations locales.De plus, certains de ces permis visent clairement des hydrocarbures non conventionnels.

un anonyme
Le 25/09/2014 à 18:32:23

Il faut interdire cette S. Royale qui est aussi citadine que sa bagnole et qui visiblement n'en a rien à foutre de l'environnement. Oui on devrait pouvoir se retourner contre les politiques qui ont mal géré leur ministère même 30 ans après et en cas de décès faire payer leur descendance. Allez hop, au suivant.

BRANDT
Le 25/09/2014 à 18:29:40

non et non au gaz de schistes

annie fournier
Le 25/09/2014 à 18:21:56

cex qui ont suivi les magouilles des poubelleurs et de la recupe soit disant écolo que l'on nous fait payer et le comportement des "responsables quand ont leurs posent une question ne peuvent que refuser tous ce que l'on veut a toute force nous imposer !!

fr3 pièces à conviction mercredi 21 09 2014
http://pluzz.francetv.fr/videos/pieces_a_conviction_,109521998.html  

dautrevilleCeux qui ont suivi les m
Le 25/09/2014 à 18:15:03

C'est ça ils n'ont d'intéret que leur intéret !!!! et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

Yves
Le 25/09/2014 à 17:53:26

Le message de Luc Degryse est parfait.Je ne peux qu'adhérer. Les décideurs qui nous gouvernent n'ont que l'intérêt de leur propre intérêt au péril des hommes, car la nature dans des milliers d'années sera toujours là, elle!

fabienne
Le 25/09/2014 à 16:55:44

A lire ce reportage effrayant
http://fr.ria.ru/discussion/20140918/202466736.html  

Alan
Le 25/09/2014 à 16:37:58

Il est difficile de s'opposer systématiquement à tout "progrès", mais alors il faut que ceux qui prennent de telles décisions, d'autoriser par exemple ces forages, s'engagent, au moindre problème, sur leurs biens propres, tous leurs avoirs personnels et ceux de leur descendance. Il est trop facile, en effet, de mettre la collectivité en danger, d'en profiter pour s'enrichir et se mettre à l'abri et laisser ensuite à la collectivité la charge de nettoyer et réparer lorsque la catastrophe survient. Que les décideurs paient en priorité et soient comptables de leurs actes.C'est cela être "responsable", c'est assumer les conséquences des actes posés, et pas seulement le temps de leur mandat ! A défaut, rien ne changera et ce seront toujours les plus brutaux, les plus égoïstes, les plus criminels qui décideront pour tous les autres.

Luc Degryse
Le 25/09/2014 à 16:20:20

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !