image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : appel contre arrestation à Tokyo d'un militant anti-nucléaire

Le 23 septembre, Sono Ryota, un des organisateurs de plusieurs
manifestations à Tokyo et initiateur des « 50 jours de manifestations
consecutives pour la liberté » sur un thème différent chaque jour, a
été arrêté et emprisonné.

Bilan de la cyberaction :

6251 participants

C'est confirmé par mes sources au Japon : Ryota Sono a été libéré le 5 octobre.

Nous pourrions lui transmettre le fait que 6 188 personnes l'ont soutenu.
Comment faire?
Merci à toi
--
Béatrice Jaud J+B Séquences contact@jplusb.fr.   +33 1 34 75 83 06  www.jplusb.fr.  

Présentation de la cyberaction :

Sono Ryota est un militant anti-nucléaire, syndicaliste du « Freeter Union » (syndicat des jeunes précaires) et membre de NoVox Japon. Le 23 septembre, la coordination des mouvements sociaux contre toute sorte de discrimination et pour la solidalité internationale avec le slogan « il n’y a pas de frontière pour le droit de vivre » a organisé une manifestation pacifiste dans un quartier populaire et multiculturel de Tokyo, souvent la cible d’attaques par les mouvements extrême droite. Ce jour-là, cette manifestation contre le racisme exigeait aussi la libération de militantEs arrêtés au Mali contre accaparement de leur terres et pour apporter son soutien aux familles en lutte explusées de leurs logements où à la rue en France.
Pendant la manifestation, les policiers sont intervenus violement.
Cette intervention brutale des policiers a eu lieu suite à un ordre «arrêtez-le » visant directement Sono Ryota.

Pour se saisir de Sono, les policiers ont tabassé les manifestantEs qui essayaient de le protéger, puis ils l’ont menotté et conduit avec force dans la voiture de police. Selon l’avocat qui a pu le rencontrer, Sono était bléssé au visage et son corps couvert de bleus. Une prise forcée de ses impreintes digitales et des photos ont été pratiquées pourtant elles ne sont autorisées que lors des arrestations pour les criminels et les étrangers. A sa contestation contre la violation des droits humains fondamentaux, un policier lui a répondu « tu n’as pas de droit humain » .

Manifestement la police sur ordre a décidé en mettant ce militant en prison de faire taire une voix importante du mouvement anti-nucléaire et des sans voix du réseau NoVox Japon.
Nous vous appellons à envoyer des messages à l'ambassade du Japon pour exiger sa mise en liberté et le respect du droit de manifester, de s’exprimer pour que vive la démocratie.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur l'Ambassadeur

Nous vous appelons à faire libérer Sono Ryota dans le respect du droit de manifester, de s’exprimer pour que vive la démocratie.
Je vous prie d’agréer, Monsieur l'Ambassadeur, l’expression de mes salutations distinguées,

 

8 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

explosions de FUKUSHIMA à voir à cette adresse: remarquer les enormes débris: une quelquonque télé l'a-t-elle montré en France? Merci à nos journalistes:
http://www.guardian.co.uk/world/video/2011/mar/14/fukushima-nuclear-plant-reactor-explosion-video?INTCMP=ILCNETTXT3486  

Marie-Hélène
Le 06/10/2011 à 10:50:23

es-t il libéré ou pas ?

marguerite jacmaire
Le 05/10/2011 à 23:18:49

Merci Béatrice de nous confirmer la bonne nouvelle de cette libération. Les retours d'information sont toujours difficiles à obtenir surtout quand c'est à l'étranger.
Cordialement
Alain Uguen

Alain Uguen
Le 05/10/2011 à 18:14:09

À propos de cette information et de l'appel à la mobilisation anti nucléaire du 15 octobre prochain, je recommande les "dossiers du Canard enchaîné" sortis ce jour (5 octobre): "Nucléaire, c'est par où la sortie?"...
Comme accélérateur de mémoires défaillantes, y'a pas mieux!!!

Alain Goutal
Le 05/10/2011 à 18:07:10

Aux dernières nouvelles du 4 octobre me provenant d'une association environnementale nipponne, Sono est libre. Je vous confirme cela dans les jours qui viennent

Béatrice Jaud
Le 05/10/2011 à 18:04:23

Pour le Réseau Zéro Nucléaire c'est simple : Arrêt immédiat, définitif et inconditionnel de toutes les installations nucléaires mortifères !

RZN : " La véritable opposition c’est le parti de la vie "

P.S. : Il semblerait que le Directeur Financier du Réseau "Sortir du nucléaire" le quitte immédiatement et définitivement avec une prime de 20 000 euros ! ...

Roger NYMO
Le 29/09/2011 à 11:48:49

Nos démocraties sont en danger ! Corruption, détournement d'argent public, délits d'initiés, détournement de lois, copinage politique, impunité des fautifs etc... ne cessons pas de clâmer les choses qui dérangent ! Pace e curaggiu (paix et courage)aux êtres de bonne volonté.

Marie-paule
Le 28/09/2011 à 21:27:16

Que l'on envoie Anne Lauvergeon, Sarko et tous les actionnaires de la filière éteindre l'incendie!

soleilvert
Le 26/03/2011 à 20:10:16

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !