Ce top Modèle a un message pour vous !

Utopie du logiciel libre

ONDES SCIENCE et MANIGANCES

L\'énergie un fruit défendu ? Une conférence (un peu) gesticulée

Des OGM dans mon assiette ? Le mini-guide pour comprendre l\'étiquetage des aliments


Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Il faut sauver les 1 500 derniers Amérindiens Wayana !

Depuis plusieurs décennies, ce peuple souffre de l'isolement dans lequel il se trouve et cela ne lui permet pas de se défendre contre l'acharnement des mafias des exploitants de l'or qui causent des ravages écologiques et sanitaires irréparables.

Bilan de la cyberaction :

10368 participants

Suite à la création de votre “Collectif de soutien aux Amérindiens du Haut Maroni” (du 25.02.2007) et de votre première victoire de 2009 qui avait vu l’orpaillage légal en pays Wayana interdit (http://www.solidarite-guyane.org/SDOM_2009.htm),  nous avions lancé le 10.10.2010 avec Monsieur Philippe Aquila de Oka.Mag’, une nouvelle pétition présidentielle pour réactiver votre action et votre démarche pour la reconnaissance des revendications des Wayana et Teko de Guyane française.

Peut-être que cette activité militante participative très modeste a aussi été prise en considération dans les « dispositions gouvernementales » du nouveau découpage de l’exploitation minière de Guyane, entrée en vigueur le 1er janvier 2012, renouvelant l’interdiction de toute exploitation en territoire Wayana et Teko (ainsi que pour les autres territoires Amérindiens !), avec de possibles changements jusqu’en 2016… (Cf.: L’or de Guyane : Les Amérindiens remportent une première victoire : http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2012/01/04/2673631_l-or-de-guyane-les-amerindiens-remportent-une-premiere-victoire.html)  

Et nous espérons que ces dispositions gouvernementales seront maintenues malgré la charge farouche des lobbys miniers qui ne manqueront pas de vouloir remettre en cause ce découpage territorial de Guyane…

[ Personnellement, je trouve que par rapport au territoire de l’ININI (1930-1946) qui était réservé aux Amérindiens, c’est plutôt une nouvelle défaite amérindienne et une avancée sérieuse des prédateurs sur les territoires ancestraux des Amérindiens, puisqu’à l’époque, seul une surface de 20 km le long de la bande côtière était « occidentalisée » et avait autorisation d’exploitation… L’état français prédateur avançant inexorablement tel un rouleau compresseur… comme le pressentait en son temps Monsieur Claude Lévy Strauss. Et peut-être serait-il temps pour les Amérindiens, de revendiquer une indépendance sur leur territoire comme le firent les Kanak en Nouvelle Calédonie avant qu'il ne soit définitivement trop tard ? ]


Déroulé et résultat de notre action de septembre 2010 à janvier 2012 :

En septembre 2010, nous avions mis en place pour cela, un site « européen » composé d’élus du parlement européens, d’associations et de militants : http://wayana.new.fr/  pour lancer la pétition présidentielle (relayée sur le site Oka.Mag’ à la page : http://www.okamag.fr/petition_wayana.htm).  Nous avons également utilisé les réseaux sociaux facebook, twitter et pearltreees pour le diffusion de cette information (voir sur le site http://wayana.new.fr/  ).

Nous n’avons pas eu d’échos spécifiques, ni de réponses officielles ou personnelles à ce jour, aux quatre points de revendications des Amérindiens Wayana et Teko, que nous avions relayées dans cet action (voir la page « pétition » du site : http://wayana.new.fr/  ).

Quoiqu’il en soit, la totalité des signataires de cette action que nous avons entreprise sur les 7 serveurs gratuits mis en place à cette occasion, est à ce jour (27.01.2012) de 11 765 participants certifiés (sur un total de 11 867).

Cette pétition relayée avec l’aide diligente de M. Alain Uguen sur le serveur de son association militante, sous la forme d’une cyber@ction (http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/faut-sauver-derniers-amerindiens-wayana-168.html)  est maintenant close et a recueilli à elle seule 10 385 signataires pendant cette période d’un an et demi (du 10.10.2010 au 31.12.2011).

A défaut de résultats importants, cela aura au moins permis aux Français et à quelques Européens de prendre conscience qu’il existe des Amérindiens en Guyane française et de situer cette région du globe. Ce qui ne semble pas une évidence de prime abord dans la population française comme le constatait Monsieur Florent Malouda (Qui a dit : "En France, tout le monde croit que la Guyane c'est en Afrique!" : http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/sondage/2010/12/11/2336948_qui-a-dit-en-france-tout-le-monde-croit-que-la-guyane-c-est-en-afrique.html  ).

Enfin, puisque plusieurs points des revendications des Amérindiens (dont la convention 169 de l’OIT) ne sont pas encore acceptés ni à l'ordre du jour par l’Etat français, il nous semble utile de poursuivre cette action. C’est pourquoi les autres serveurs continueront à recueillir des signataires et le site http://wayana.new.fr/  restera actif pendant le temps qu’il faudra pour la diffusion des revendications légitimes des Amérindiens Wayana et Teko de Guyane française, en restant accessible aux internautes.

Bien évidemment, nous restons à votre disposition pour toute nouvelle action ou démarche pouvant faire avancer votre reconnaissance Amérindienne en Europe.

En espérant que cette modeste démarche participative, vous aura un peu réconforté dans vos actions, recevez, cher "Collectif de soutien aux Amérindiens du Haut Maroni", nos salutations militantes courtoises.

Votre serviteur Amérindeuropéen,

Pierre Sarramagnan-Souchier, le 27 janvier 2012.

Présentation de la cyberaction :

Voir
http://pierre.souchier.free.fr/wayana/index.html  

Voir "Quand la France est montrée du doigt"
http://www.pyepimanla.com/pye3/tribune/Quand_la_France_est_montree_du_doigt-170406_004.html  

On dénombre dans ce département français (Guyane), plus de 10.000 chercheurs d'or pour 1.000 Amérindiens Wayana et les affrontements continuels, dont les récents de septembre 2010, confirment l'aspect prédateurs de tous ces chercheurs d'or qui viennent piller l'Amazonie.

http://www.okamag.fr/riposte-wayana.htm  

Etat de siège à Twenké, où les Amérindiens sont excédés 
par les dégâts collatéraux de l'orpaillage clandestin
http://tinyurl.com/3yhut6j  

Au moment de son départ, l’ancienne procureure Claire Lanet signalait qu’elle aurait eu besoin de dix officiers de police judiciaire pour poursuivre la lutte contre les donneurs d’ordre de l’orpaillage illégal.
http://www.blada.com/jodlas/3449-Claire_Lanet_dans_La_Semaine_Guyanaise.htm  

Elle a bien disposé de dix OPJ, dans le cadre de l’opération annoncée par Nicolas Sarkozy pour « le temps qu’il faudra » mais cela n’a duré que deux mois.
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3130  

C’est pourquoi nous désirons attirer l'attention du président de la République française afin qu'il agisse efficacement pour :

1 - Que l'espace appelé "réserve naturelle de Guyane" par l'état français, d’où sont pourtant originaires depuis des millénaires, avec leurs cousins Apalaï (côté Brésil) et Trio (côté Surinam), les peuples Wayana, soit une région interdite de toute exploitation minière comme le demande le peuple Wayana depuis de nombreuses années. ( Voir "Des Indiens en France ?" sur le site : yonne lautre.net)

2 - Que la France ratifie la législation internationale sur les peuples indigènes (la Convention 169 de l’Organisation Internationale du Travail) comme le recommande à nouveau les Nations Unies (voir et signer la pétition de Survival-France). En effet, selon un récent rapport de la Ligue des droits de l’Homme, "En refusant d’inscrire les droits des peuples indigènes au rang de ses principes constitutionnels, la France maintient ces peuples dans une véritable impasse sociale, économique et culturelle" et "continue à éluder toute la question de [leurs] droits fondamentaux indispensables à leur survie, à savoir, la propriété et l’usage des terres ancestrales et des ressources, libertés civiles et politiques, transmission aux générations futures de la culture et d’une identité propre".

3 - Que la France fasse preuve de transparence sur ce département de la Guyane française où de nombreux témoignages semblent montrer que des liens étroits seraient établis entre les mafias de l'or et des responsables de la gestion de ce territoire
http://www.tonkeul.com/Guyane-amerindiens.html  

4 - Enfin, on ne manquera pas d'être surpris dans le département qui envoie dans l'espace des fusées de l'Agence spatiale européenne, que des dysfonctionnements, voir même une incurie certaine de l'Etat français, soient à déplorer dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'écologie et de la légalité républicaine (justice, etc.), principalement quand il s'agit du peuple Wayana. (4)
(4)- (cf.: voir sur le site : http://wayana.new.fr   : L’incurie de l’Etat. )

Nous vous proposons de nous associer à cette campagne en interpellant le Président de la République Française.
Alain Uguen Association Cyber @cteurs

Illustration : Prélèvement des mèches de cheveux sur la population Wayana par l'association ASG (Association Solidarité Guyane) qui les fait ensuite analyser par un laboratoire Japonais de veille sanitaire sur les problèmes liés au mercure dans le monde. Ceci, afin de montrer les effets sanitaires catastrophiques engendrés par le mercure déversé dans les rivières et utilisé pour l'orpaillage.

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le président de la République française !

Nous vous interpelons afin que vous nous aidiez à sauver les derniers Amérindiens Wayana qui survivent dans le département de la Guyane française.
1 - Que l'espace dit de "réserve naturelle" par l'Etat français, d’où sont pourtant originaires depuis des millénaires, avec leurs cousins Apalaï (côté Brésil) et Trio (côté Surinam) le peuple Wayana, soit dès à présent une région interdite à toute exploitation minière, comme le demande le peuple Wayana depuis de nombreuses années.

2 - Que la France ratifie la législation internationale sur les peuples indigènes (la Convention 169 de l’Organisation Internationale du Travail), comme le recommandent à nouveau les Nations Unies.

3 - Que la France fasse preuve de transparence sur ce département de la Guyane française où de nombreux témoignages semblent montrer que des liens étroits seraient établis entre les mafias de l'or et des responsables de la gestion de ce territoire.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées,

 

35 commentaires

credible


Le pouvoir absolu existe, mais vous ne l'aurez jamais car il se donne: c'est l'Amour!

Posté par David Leblanc
Le 02/03/2014 à 06:06:20

 

hier,HADOPI I,HADOPI 2; aujourd'hui,ACTA,compteur Linky,...
et demain???...
quel monde et quelle vie pour nos enfants et descandants...ils risquent de ne pas nous remercier (et ils auront raison)
Philippe

Posté par swanage1812
Le 27/01/2012 à 17:08:32

 

si ltétat perdait moins d'argent en prestige et avantages honteux pris par les hommes au pouvoir et les parlementaires, réduisait les dépenses énergétiques en faisant une vraie éducation antigaspi, mettait en place une taxe sur toutes les spéculations boursières, les associations n'auraient plus besoin de notre argent car l'état pourrait faire ce qu'il faut et qu'il ne fait pas
alors ces réductions nous poussent à agir la solidarité que nos impots mal employés n'agissent pas!

Posté par hélène
Le 14/11/2011 à 12:16:49

 

Le droit à l'eau et le droit de planter pour se nourrir : droits imprescritibles, inaliénables qui s'ils sont bafoués, peuvent être cause de colère populaire, pour le moins. La faim ranime la sauvagerie… Souhaitons que nos politiques en soient conscients…

Posté par Guiom
Le 05/11/2011 à 03:22:27

 

Bonsoir !
Comme cette action va prochainement prendre fin sur le serveur de Cyb@action, vous pourrez cependant continuer à signer cette action en faveur des Wayana et Teko en vous rendant sur le site dédié : http://wayana.new.fr/   où sont indiqués les autres serveurs qui continueront à diffuser cet appel à l'aide des Wayana et Teko.

Vous pouvez aussi suivre l'actualité des Wayana sur le groupe dédié : http://www.lepost.fr/groupe/les-amerindiens-wayana/  .

Ce soir (14.1.2011) vous êtes 9537 signataires à avoir répondu à cet appel depuis le 10.10.2010 (tous serveurs confondus).
En vous remerciant de votre mobilisation pour nos frères Amérindiens Wayana et Teko.

Votre serviteur,
Pierre Sarramagnan-Souchier, initiateur de cette action.

Posté par Pierre Sarramagnan-Souchier
Le 14/01/2011 à 21:35:22

 

Je suis indigné par certains commentaires. Certains parlent sans connaitre ni la guyane, ni les wayanas, ni l'orpaillage...certaines comparaison sont toute aussi inacceptable. C'est facile de l'ouvrir quand on a son derrière poser sur un bon fauteuil moelleux et bien au chaud !
Pour ces wayanas les fait sont là et ne sont pas nouveaux malheureusement. Cette pétition est une bonne chose...un véritable appel à l'aide !

Posté par Selen
Le 14/01/2011 à 21:19:49

 

Réponse a Keina.

Ce qui est scandaleux c'est ta négation de fait réel, cette photo de l'enfant est comparable a celle des enfants Minamata au Japon.

donc pour toi c'est l'alcool ?
Comme certains ont écrit sur un forum (des politiques) avait le même avis que toi, et avançait des abus d'alcool. Je leur est répondu que a Minamata aussi cella devais être la faute du saqué. Ils non pas aimé la comparaison !

Pour les autorités de Minamata c'était pas du mercure, alors que l'usine avait déversé plusieurs tonnes. Au fait tu sait combien de tonne de mercure (officiel) ont était importé en Guyane, mon ?Alors demande aux douane il te le dirons, tu vas être surprise !
Quand a André Cognat (Antécum) village (pata) c'est Malavat qui l'a cédé a Antecum est a sa femme Alassawani, fille de Malawat et pontchitpeu.

Malavat, le tenais de Tolinga le grand man des Bonis, c'était son Abatti.
Donc comme tu voi ce n'est pas Antécum qui a crée Antécum Pata !
Et la convention 169 n'a rien a voir avec ce métro, « moi je dirais Wayana »

Donc avant de parler de sujet comme celui la, il serais mieux que tu connaisse le sujet !

Http://wayana.skyrock.com


Posté par un anonyme
Le 12/11/2010 à 18:00:54

 


je parle en connaissance de cause pour avoir vécu avec les wayana et par la suite pratiqué l'orpaillage avec les derniers orpailleur créoles en 1975.

Par la suite j'ai travailler sur d'autres chantiers et sur celui de Ostéréro comme directeur.
C'est qui a était a l'origine de la plus grande importation de main d'œuvre Brésilienne en son temps.

Si je signe cette pétition, c'est que cela est bien pire que ce l'on sait par les médias officiel.

http://wayana.skyrock.com  

Posté par viguier alain
Le 12/11/2010 à 16:50:06

 

Bonjour,
Afin que chacun connaisse l'histoire des Wayana en Guyane je vous invite à lire ces quelques lignes :
Les Wayana étaient essentiellement établis depuis une époque très reculée sur les rives du Jari et du Paru au Brésil (avec une tradition d’agriculteurs semi-nomades).
Suite à des conflits notamment avec les Oyampis (établis eux aussi sur le Jari et qui effectuaient des razzias esclavagistes pour les portugais) ils remontèrent vers la Guyane à la moitié du 18ème siècle (1760) et s’établirent sur la rivière Marouini (affluent du Maroni ou Litani). Leurs villages étaient alignés en chapelet sur un chemin reliant cette rivière au Jari et au Paru, et prolongé jusqu’au pays des Arimoucho, sur le Tamouri, affluent de l’Oyapock puis jusqu’à la Waki (affluent du Tampoc).
Les Boni occupèrent le cours inférieur du Marouini dès la fin du 18ème siècle (ce qui laisserait penser que les Bonis furent les premiers occupants des espaces occupés par les villages amérindiens actuels du Maroni).
Les Boni introduisirent les outils en fer auprès des Wayana, et leur enseignèrent l’art de la construction de pirogues capables d’affronter les rapides.
Dès le début du 19ème siècle l’habitat des Wayana changea de caractère et les divers groupes s’établirent sur le cours même des grandes rivières.
Actuellement les Wayana sur le sol français sont environ 1000 (villages de Pidima, Antecume, Taluhwen et Twenké sur le Litani ou Maroni) et les Teko (village d’Elahé et de Cayodé sur le Tampoc) environ 200.
Parmi eux un nombre important de Wayana (ou apparentés tels que les Apalaï du Brésil (Paru) ou des Wayana du Surinam (Tapanahoni)) est arrivé depuis une trentaine d’années (d’où les difficultés d’obtention de papiers d’identités français pour beaucoup d’entre eux).

Posté par jp
Le 27/10/2010 à 00:16:43

 

C'est tout de même extraordinaire, de lire certains commentaires !

Si ceux qui ne croient pas en la véracité du contenu des pétitions, ne sont pas contents qu'ils aillent ailleurs.

Ensuite notre pays est beau, la France est belle, mais ne confondez pas avec les gouvernements et la démission collective de beaucoup de citoyens.

Quant aux hommes politiques, de n'importe quel parti soient-ils, ils sont simplement là pour défendre les intérêts des grosses industries(donc les grosses fortunes).

Alors cessez d'attendre un messie.

Aux armes citoyens !

Posté par G
Le 26/10/2010 à 18:03:57

 

Le sort des indiens Wayana est intimement lié à la croissance excessive des populations non indiennes guyanaises: il y a encore entre 3 et 4 enfants EN MOYENNE par femme ! Et ce pour la simple raison que pour essayer de survivre, ces nouveaux venus doivent (et devront encore plus) rogner sur les territoires des peuples premiers. La même chose s'est produite dans toutes les régions les plus reculées du monde...
http://www.demographie-responsable.org/ 

Posté par Manso
Le 26/10/2010 à 17:00:07

 

Le côté macabre du Bling-bling : Du sang et des larmes dans vos bijoux en or !
Imhotep

Posté par Groupe IAM
Le 18/10/2010 à 12:02:09

 

Comment peut-on imaginer qu'il n'y ait pas de problème de mercure?
J'ai vu du mercure en vente libre au Suriname, des villages d'orpailleurs avec leurs bordels et leurs tas de bouteilles d'alcool et d'immondices, sans parler des maladies...
Les garimpeiros armés nous disant,avec un grand sourire, que cette terre est à eux.
C'est une ruée vers l'or qui ne durera que tant que l'or sera si cher en bourse.
Mais après le passage des Brésiliens, que restera-t-il de ce paradis?
Keina parle de A. Cognat.
Vu son engagement auprès des Wayanas, la propriété personnelle ne semble pas être son objectif principal et puis son grand âge ne doit pas lui inspirer la folie des grandeurs qu'il n'a d'ailleurs jamais eu.
Cependant, le prix du m2 de carbet est un concept qui va les sensibiliser à la propriété et à ses risques comme ma tentative de leur décrire la neige les a convaincus des risques liés aux sports d'hivers...
Vous passerez une bonne soirée à les faire rire.

Enfin, le fait qu'un village est moins touché par le mercure qu'un autre, vient probablement du fait qu'il faut aussi intégrer un facteur qui est que les Wayanas sont très souvent en voyage à la poursuite d'un maraké ou à la chasse/pêche.
Oui Keina, Ils ont bien compris lorsqu'ils vont au poissonnier quels poissons il faut boycotter.
Et non, ils n'ont pas fait exprès d'avoir un enfant malade (au cas ou notre ami(e) Keina aurait un doute!)

De tout coeur avec leur avenir

Posté par Fionn
Le 17/10/2010 à 16:22:52

 

Please, translate it into english and you'll get more signatre from international people.
regards
FSD

Posté par fsd2010
Le 15/10/2010 à 23:22:51

 

Réponse à Keina suite à son commentaire du 14/10/2010 de 21:22:36.
Bonjour !
Cette photo a été prise en 2005 par la FOAG dans une famille Teko (sur le haut maroni il y a la nation wayana mais également 2 villages de la nation Teko (Emerillon) qui vivent également sur le fleuve Oyapock avec la nation Wayãpi).
Lors de la parution de cette photo dans la revue oka.mag' n°28 en 2005, il y a eu des réactions indignées similaires à la vôtre, ici en Guyane. Mais personne (surtout de la part des autorités françaises) n'a jamais osé dire que c'était une photo truquée. Cela aurait était le summum de l'hypocrisie envers Okamag, car l'empoisonnement au mercure est malheureusement une réalité. Ce bébé est mort rapidement après sa naissance, son handicap étant trop lourd... Depuis 2005, Okamag continue de se servir de cette photo, car elle est devenue pour cette association de reconnaissance des Amérindiens de Guyane française, la photo emblématique de cette intoxication au mercure.

(voir aussi : Guyane française : Les Wayanas se font prélever les cheveux pour analyser le taux de mercure ! : http://www.lepost.fr/article/2010/10/12/2262053_guyane-francaise-les-wayanas-se-font-prelever-les-cheveux-pour-analyse-le-taux-de-mercure_1_0_1.html  
(voir le site : http://www.okamag.fr/)  
Courtoisement ! Votre serviteur,
Pierre Sarramagnan-Souchier,
l'un des initiateurs de cette pétition.

Posté par un anonyme
Le 15/10/2010 à 09:13:28

 

La pollution au Pays Wayana est bien présente ,les villages sont touchés ,les uns plus que les autres ,et des enfants naissent bien malformés !
Oseriez vous affirmez le conraire ?

Posté par Agathe
Le 14/10/2010 à 21:45:43

 

Je trouve l'exploitation de la photo de l'enfant scandaleuse car il n'existe aucune preuve que sa malformation résulte du mercure. D'autant que cet enfant est né à Elahé qui est le village le moins touché par la pollution mercure.
Cette pétition va à l'encontre de l'intérêt des amérindiens Wayana et Teko car fondée sur des informations erronées.
Il est facile de lancer des pétitions mais beaucoup plus difficile de s'investir personnellement.
Comment la convention 169 va attribuer un territoire ancestral au métro qui a fondé le village 'Wayana' d'Antecume ?

Posté par Keina
Le 14/10/2010 à 21:22:36

 

Merci de tout coeur !

Posté par Awanno
Le 14/10/2010 à 10:23:54

 

Je soutiens de tout coeur Les Indiens Wayana
j'ai signé la pétition et je vais faire un lien sur mon blog
merci pour votre message

Posté par Monazimba
Le 14/10/2010 à 10:19:40

 

Je soutiens de tout coeur Les Indiens Wayana
j'ai signé la pétition et je vais faire un lien sur mon blog
merci pour votre message

Posté par Monazimba
Le 14/10/2010 à 10:16:46

 

De retour de Guyane, je trouve désastreux le temps employé par la PAF à coursé les pyrogues pleines de bananes venant du Suriname, au lieu de traquer efficacaement les orpailleus illégaux.
C Dumortier

Posté par Dumortier
Le 13/10/2010 à 21:45:47

 

"Ce monde des aventuriers qui vont arracher
son or à la terre n'est pas fait pour des enfants de Marie.
Il est dur,impitoyable et j'ai frémi en le décrivant.
Et mes personnages comme mes modèles ont souvent payé de leur vie ces lingots dont on sait aujourd'hui qu'ils contribuent à la destruction du monde "
Bernard Clavel : L'Or de la Terre

Posté par Agathe
Le 12/10/2010 à 20:05:10

 

C'est justement parce qu'ils sont considérés comme citoyens français que la France ne veut pas les considérer comme autoctones ou "indépendants chez eux".La France dit : tout Français est chez lui chez les Wayana et tout Wayana est chez lui en France. Comme les Bretons et les Corses.Mais il est vrai qu'on se soucie plus de ceux qui comptent en nombre dans les élections ! Que les chercheurs d'or sont comme une hydre mouvante qui se déplace de la rive surrinamienne à la rive française du fleuve ou s'enfonce dans la foret sans fin très rapidement.Il n'empèche qu'il s'agit là d'un maquis à désorganiser sans napalm.Les 2 mois du président juste pour effet d'annonce et abandon sont de la lacheté.C'est pourquoi j'ai signé. Gus

Posté par un anonyme
Le 12/10/2010 à 18:28:06

 

l'explication de l'illustration se trouve en bas de la page de présentation de la pétition : Cet enfant Wayana souffre de malformations engendrées par le mercure déversé dans les rivières et utilisé pour l'orpaillage. Il s'agit là du syndrome de Minamata, du nom d'une ville japonaise où, dans les années 50, la maladie a été répertoriée pour la première fois. Il décrit les effets neurotoxiques du méthylmercure sur le développement pré et postnatal, à la suite de consommation par des femmes enceintes de poissons contaminés. Les nouveaux-nés présentaient un tableau neurologique sévère avec microcéphalie et paraparésie spastique. (Photo parue dans le magazine oka.mag n°28)
http://www.okamag.fr/le_magazine.htm  

Posté par Alain
Le 12/10/2010 à 15:11:24

 

D'accord avec beaucoup de choses dîtes en dessous, dont Jean François pour DSK.
Mais, c'est facile de faire un peu n'importe quoi à un endroit à des milliers de kilomètres de la métropole........

Posté par LEVY Jackie
Le 12/10/2010 à 11:44:21

 

Perte d'un peuple ancestrale = perte de savoirs ancestraux.... Cela va dans le sens de l'alienation générale celle de la consommation et des lobbys.

Petite question : que vient faire la photo d un bébé sans mains sur cette page sans légendes ni explications ??? S'agirait il des domages causés par les produits chimiques utilisés pour trouver de l'or ?

Bonne continuation à vous les cyberacteurs !

Posté par manflower
Le 12/10/2010 à 10:50:37

 

Framboise a écrit
Le problème avec les pétitions c'est qu'on ne connaît pas vraiment leur impact.

Cette question est légitime.

Mais en l'occurence pour nous il s'agit d'une cyber @ction : c'est à dire que chaque signataire écrivant directement au Conseiller du Président de la République est au moins assuré que son message aura atteint sa cible.

La comparaison avec les sites de pétition est faite grandeur nature avec cette action. Alors que nous arrivons à 5000 participants en moins de 24 heures, les sites de pétition gratuits mais à vocation commerciale affichent 1, 2, 19 signataires.



Pour ce qui est de savoir à quoi servent nos actions, vous pouvez trouver nos bilans trimestriels et journaux des bonnes nouvelles sur notre forum
http://www.cyberacteurs.org/forum/viewforum.php?f=68&sid=8b6b2485389c40ddebe0b4994ac1661c  

Vous pouvez aussi regarder la video de notre dernière AG avec les témoignages en direct de 2 de nos partenaires (Hélène Danel pour Flins sans F1 et Daniel Boullonnois pour l'Association de Sauvegarde du Pays Fouesnantais)
http://www.vo-live.fr/live/live.php?stream=cyberacteurs_ref&id=251  

Vous n'êtes pas obligés de regarder tout puisque notre prestataire a prévu un menu sur la droite qui permet d'aller directement aux passages que souhaitez voir.

Ces trois aspects (bilans trimestriels, journaux des bonnes nouvelles, AG en ligne) montrent, nous semble-t-il, l'intérêt d'une dynamique associative qui a vocation à faire circuler l'information et à tenir les abonnés informés des suites des actions auxquelles ils ont participé. C'est la raison pour laquelle nous sommes attachés à avoir des partenaires associatifs qui puissent suivre les actions et nous informer des suites en temps réel.

Merci de donner à notre site l'occasion de démontrer l'efficacité d'une association qui ne vit que des contributions de ses abonnés par rapport à des sites commerciaux ;o)

Alain Uguen

Posté par Alain
Le 12/10/2010 à 10:24:42

 

L'or a toujours valu plus que la vie humaine ..il est grand temps qu'on inverse la tendance.

Posté par Fopluster
Le 12/10/2010 à 01:04:47

 

Il faudrait aussi faire parvenir cette pétition à tous les écologistes tout partis confondus

Posté par MALET René
Le 11/10/2010 à 21:04:27

 

Le problème avec les pétitions c'est qu'on ne connaît pas vraiment leur impact.
Ceci dit je signe qd même car je ne peux être sur tous les fronts, et c'est le côté pratique pour bcp de monde.
Comment ces Indiens guyanais, dont citoyens français, vont-ils s'en tirer alors qu'en métropole les Roms sont priés de quitter "leur" pays ? Je suis très très pessimiste...

Posté par RougeFramboize
Le 11/10/2010 à 21:02:21

 

Vous pouvez avoir plus d'informations sur cette pétition sur le site dédié :
http://wayana.new.fr/  
(il y a aussi 4 serveurs qui diffusent cette pétition !)

Posté par Pierre Sarramagnan-Souchier
Le 11/10/2010 à 18:50:11

 

C'est ça la France? Chuis dégouté (en + de tout le reste).
Y aura-t-il un(e) élu(e) socialiste qui n'aura pas peur de défendre cette cause ou tout au moins soulever le problème ?
Si je parle des socialistes c'est parce que ils ont un poids politique certain, hélas leur seul objectif est de trouver un candidat pour 2012 et ils vont nous resservir du sécuritaire pour piquer des voix à Sarkosy, alors qu'il suffirait qu'ils aient des couilles pour satisfaire tous ceux qui en ont marre de l'injustice, la précarité, le mensonge de tous ces politicards qui s'engraissent sur le dos du peuple....moi ce que j'en dis...

Posté par Yves
Le 11/10/2010 à 17:45:44

 

Le court de l'or montant vers des sommets, il faut faire très vite si nous voulons que la politique mondiale accepte de préserver ces populations, au détriment des intérêts affairistes de l'économie universelle.
Il pourrait être significatif d'avoir la participation d'un DSK, par ex
Houps, désolé, j'ai le droit de rêver

Posté par Jean Francois 22
Le 11/10/2010 à 15:30:20

 

absolument d'accord avec Colette!! sur tous les plans! quelle honte!

Posté par catherine
Le 11/10/2010 à 13:49:33

 

Une chose m'échappe : les Wayana vivent dans un département français, n'est-ce pas? Ne sont-ils pas citoyens français ? Dans ce cas, pourquoi ne les traite-t-on pas comme les autres citoyens français?
Décidément, ce pays, c'est de plus en plus la honte…
Quand le robot me demande mon nom etc, il me demande aussi de "choisir mon pays". Là, j'en choisirais volontiers un autre.

Posté par Colette
Le 11/10/2010 à 11:19:53

 

Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Super actions
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Forum
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page facebook flux rss cyberactions et pétitions retrouvez-nous sur tweeter

| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |

CSS Valide !