image vide cyberacteurs
image vide 2 cyberacteurs

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : Ségolène Royal, ne livrez pas nos paysages aux afficheurs, ne signez pas ce décret!

Mise en ligne du 07/10/2015 au 05/04/2016

URGENT !
La ministre de l’environnement s’apprête à signer un décret dévastateur pour le paysage quotidien de millions de Français. C’est une bombe contre l’environnement.
Deux Cyberactions à signer en urgence:
- lettre à Ségolène Royal qui semble oublier ses propres engagements (ici)
- lettre aux élus pour engager une enquête parlementaire sur le lobbying des afficheurs (autre Cyberaction)
Merci de signer ces deux actions dans la foulée.

Bilan de la cyberaction :

6294 participants

Le gouvernement renonce à autoriser les panneaux publicitaires dans les petites villes
Les ministres de l’Écologie et de l’Économie, Ségolène Royal et Emmanuel Macron, ont annoncé mardi matin l’abandon de la réforme de l’affichage publicitaire, qui prévoyait la mise en place de grands panneaux dans les petites villes. La consultation publique a débouché sur 99 % d’avis défavorables.
http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/le-gouvernement-renonce-a-autoriser-les-panneaux-ia0b0n3321908  

10 février 2016
Le sourire de la victoire
Les sept associations nationales engagées dans la bataille sont venues déposer une enveloppe géante symbolisant les 60 000 signatures recueillies au cours des semaines précédentes.
La veille, à la même heure, Emmanuel Macron venait de déclarer forfait.
http://paysagesdefrance.org/IMG/pdf/2016-03_pdf_infos_.pdf
 

Présentation de la cyberaction :

Ce décret sur l’affichage publicitaire vise notamment à :


Il est aberrant, voire inconcevable, que l’action d’une ministre de l’environnement vise à encourager et développer la pollution visuelle, alors qu’elle affirme par ailleurs vouloir protéger « les paysages du quotidien et les lieux de vie de tous les Français.»
Mettons Madame Royal face à ses contradictions et demandons-lui solennellement de ne pas signer ce décret scandaleux.

La lettre qui a été envoyée :


Madame la Ministre,

Vous vous apprêtez à signer un décret qui modifierait en profondeur la législation sur l’affichage publicitaire (1).

Ce décret, par exemple, autoriserait des panneaux publicitaires de 12 m² scellés au sol dans des communes où ils sont interdits depuis toujours, ou encore, remettrait en cause le mode de calcul de la surface des publicités tel que défini par la loi depuis 1979, augmentant ainsi considérablement la taille de certains panneaux, et donc leur impact visuel.

Mon étonnement et mon incompréhension sont immenses :
* Comment la ministre de l’environnement peut-elle cautionner un tel décret, dont la majorité des mesures, présentées abusivement comme une simplification de la réglementation, vont dans le sens d’une augmentation de la place de la publicité dans l’environnement quotidien de millions de Français ?

* Comment, à l’inverse, les propositions d’avancées formulées au printemps 2013 par votre ministère peuvent-elles être aujourd’hui totalement oubliées (diminution de la surface des publicités numériques et des bâches publicitaires, encadrement de la surface des enseignes numériques, réduction du délai de mise en conformité des enseignes avec les nouvelles réglementations, ...) ?

Il y a un an, vous affirmiez pourtant au Conseil des ministres dans votre Communication relative à la reconquête des paysages (2) :
« Ce capital paysager est notre bien commun. Il mérite d’être préservé, réparé, plus équitablement distribué et mis en valeur. »
«… le temps est venu de relancer une action vigoureuse qui mette l’accent, au-delà des sites remarquables, sur les paysages du quotidien et les lieux de vie de tous les Français. »
Ou encore, à l’Assemblée nationale, en présentant votre projet de Loi relative à la biodiversité, pour la protection et la valorisation de la nature et des paysages, le 16 mars 2015 (3) :
« Tout conduit à prendre mieux soin de ce capital paysager qui est notre bien commun et auquel les Français sont très sensibles car il en va aussi de notre identité. »
La France a pourtant ratifié la Convention européenne du paysage (4) qui reconnaît que « le paysage est partout un élément important de la qualité de vie des populations : […], dans les espaces remarquables comme dans ceux du quotidien. »

Je ne peux m’expliquer qu’après avoir fait voter la Loi sur la protection et la mise en valeur des paysages en 1993, puis en en présentant une nouvelle en 2015, vous associiez votre nom à un décret qui va exactement dans le sens opposé.
En plus de l’effet dévastateur sur le paysage, ce serait ajouter à terme des dizaines de milliers de panneaux lumineux énergivores, en contradiction totale avec les objectifs annoncés pour la COP21 !

Retiendrons-nous votre nom comme celui de la ministre qui aura aggravé cette pollution qui porte atteinte au visage même de la France, au lieu de la réduire ?

Je vous demande donc solennellement de ne pas signer ce décret aux conséquences dévastatrices, à tout le moins d’en supprimer les articles 2 et 4 et de rouvrir le débat sur les autres articles.

Dans l’attente,
Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de ma haute considération.


(1)http://paysagesdefrance.org/IMG/pdf/projet_decret_macron_affichage_publicitaire.pdf
(2)http://www.developpement-durable.gouv.fr/Segolene-Royal-a-presente-une.html
(3)http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/2015-03-16_-_Discours_A_N_Presentation_PJL_Biodiversite.pdf
(4)http://conventions.coe.int/Treaty/FR/Treaties/Html/176.htm

 

124 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Publicita non grata !

Eric Lombard
Le 11/02/2016 à 10:22:00

Ségolène d'après "Le Parisien" du 5/02/16 ira à l'encontre de Macron, puisqu'elle n'a pas l'intention de signer ce décret. Va t-elle tenir ses promesses ....

Kriss
Le 07/02/2016 à 18:27:42

Quand je lis des commentaires sur la beauté des paysages français, j'ai l'impression de lire le programme du FN. ça me dégoute !

eric
Le 07/02/2016 à 14:14:08

La ville de Grenoble vient de rompre le contrat et les panneaux publicitaires avec la société Decaux .
Vivant dans la banlieue proche de Grenoble, notre ville à elle même supprimée de nombreux panneaux publicitaires.
Je ne vois pas pour qu'elle raison, on devrait subir une nouvelle agression visuelle.
Pour une fois que nos élus prennent des bonnes décisions, il serait bon de respecter le choix des habitants.

JIPEG
Le 27/01/2016 à 18:53:34

Notre Président avait un ennemi : la Finance.
Alors son Macron de ministre lui a rappelé l'importance de La Croissance.
Et comme il ne faut pas compter sur la ministre de l'Ecologie (puisque c'est ainsi qu'il faut l'appeler)pour monter au front face au Fric-Roi .......

Alain
Le 24/01/2016 à 22:10:02

Moi qui rêvais de la suppression de la foultitude de panneaux -identiques de Lille à Perpignan et de Brest à Strasbourg- de part et d'autre de l'entrée des agglomérations, ce retour en arrière est insupportable. Par exemple, Montélimar a fait d'énormes travaux dans les années 90 pour recréer des allées provençales en centre ville : mais aujourd'hui on traverse la ville par le contournement qui traverse les multiples zones d'activité avec leurs enseignes, pas différentes d'ailleurs. Plus personne en centre ville, même pendant les fêtes de fin d'année. La France est devenue banale.

habitant ladrome
Le 23/01/2016 à 18:27:28

eh ben ! ils la foutent bien les gouvernementaux : incapables de tenir un discours en rapport avec les actes . ca devient odieux pour ceux qui votent .
Se moquer du monde deviendrait-il une passion de nos politiques ?

alain pradel
Le 22/01/2016 à 10:08:47

Les paysages français sont si beaux, arrêtons de les massacrer ! Ce décet est non seulement inutile mais nuisible et c'est marcher sur la tête que ce soit le ministère de l'écologie qui propose d'accroitre la polution visuelle ! Arrêtons cette politique toute axée sur l'argent et prennons un peu en compte le bien être de chacun.

Aurélie
Le 21/01/2016 à 17:09:39

le projet de décret qui est soumis à la consultation publique laisse transparaître un goût de "laisser aller" quant à la protection de notre cadre de vie.
sans être totalement contre la publicité, qui doit permettre aux enseignes de se signaler, je dois dire qu'elles sont malheureusement souvent placées à des endroits "stratégiques", et avec des dimensions inappropriées au contexte paysager et urbain dans lequel elle s'insère.
ce n'est pas parce qu'un affichage sera plus grand qu'il sera plus lisible.
la qualité devrait primer sur la taille et/ou la quantité.
nous sommes en présence d'une véritable pollution environnementale. et je trouve très dommage que nous l'oubliions, sous la pression d'un lobby, à peine la cop21 terminée.
notre cadre de vie, notre environnement, n'auraient-ils plus d'intérêt ?
d'autant que lorsque je lis les justifications qui sont mises en avant, les choses sont claires :
les professionnels s'estiment en péril financier sous prétexte qu'une baisse du dimensionnement des publicités devra les amener à changer tous leurs affichages.
pourtant, ces mêmes professionnels n'auraient aucun impact d'exploitation s'ils remplacent leurs panneaux existants par d'autres, neufs, de dimensions supérieures à celles qui préexistent.
?????
la protection de notre environnement, dans lequel nous évoluons au quotidien, la préservation de notre cadre de vie, nous nous devons de les conserver.
en étant attentifs à leur protection, pour le bien-être général qui doit toujours primer sur l'intérêt particulier de quelques lobbies.

un anonyme
Le 19/01/2016 à 10:47:56

Une pollution visuelle,et une incitation au gaspillage et au superflux qui engendrent des pollutions non voulues et amplifient le changement climatique.

FREDERIC ROMET
Le 10/01/2016 à 18:05:51

C'est proprement du tue-paysage (shafengjing 殺風景), mot créé par le poète Li Shanying (813-859), et de la fricocratie la plus éhontée!

Augustin Berque
Le 10/01/2016 à 04:32:28

par pitié Ségolène , prenez votre retraite , vous etes ridicule

le bif
Le 08/01/2016 à 14:06:20

la publicité est un grand ennemi de la Société, elle est aliénante, oblige tout le monde (plus ou moins directement) à la financer, se fait passer faussement pour de l'information, est notoirement inefficace mais jamais évaluée objectivement, et rapporte beaucoup d'argent à une minorité de parasites...

un anonyme
Le 08/01/2016 à 11:57:34

il est urgent de rappeler à tous ces dirigeants, que nous avons élus, d'arrêter de se comporter en propriétaire de ce qui appartient aux citoyens que nous sommes. Si la surdité chronique qui les affecte perdure, alors nous devons avoir le courage de les démissionner.
liberté, égalité, fraternité, solidarité, sont des valeurs et non de simples mots.

nico
Le 06/01/2016 à 14:02:31

Impensable pour un ministre de l'environnement.

un anonyme
Le 02/01/2016 à 07:06:57

Nos entrées de ville sont devenues des dépotoirs entre les hangars en enfilade qui détruisent les terres agricoles sans aucun souci de densité et les panneaux qui déguisent l'ensemble. Halte à la pollution visuelle et au gaspillage du foncier. La France moche décriée depuis plusieurs années ne cesse de prendre le pas sur notre cadre de vie.

Territoires durables
Le 30/12/2015 à 16:51:36

La pub plus les éoliennes c'est un peu beaucoup ! Il participent l'un et l'autre à la détérioration de nos magnifiques paysages.

un anonyme
Le 30/12/2015 à 14:27:42

Je ne vais bientôt ne plus croire que nous avons un gouvernement de gauche ! Ce decret est une aberration, un vrai scandale.

François Vaillant
Le 29/12/2015 à 11:36:29

Non à la publicité polluante dans les espaces naturels ; Non à la destruction des paysages ; Non, les panneaux aussi grands soient-ils n'ont jamais influencé mes choix. Non aux lobbies tout puissants.

Yolande
Le 28/12/2015 à 12:37:16

La publicité rend con, la publicité nous prend pour des cons!
tout ce qui peut freiner ou contrecarrer son expansion est le bienvenu!

Bertrand
Le 27/12/2015 à 12:01:28

Rien ne semble arrêter les complices de cette forfaiture programmée : la consultation publique est censée se dérouler du 21 décembre au 15 janvier, mais n’a été mise en ligne que le 24 décembre !!!!!!!!!!!!!!!!

Serge Salanove
Le 25/12/2015 à 11:53:34

La "consultation publique" (http://www.territoires.gouv.fr/projet-de-decret-relatif-a-la-publicite-exterieure-aux-enseignes-et-aux-preenseignes)   sur ce monstrueux projet vient d'être lancée en catimini, hier 24 décembre vers midi, sur le site du ministère...du logement. Elle prend fin le 15 janvier 2016. Rien ne semble plus arrêter les promoteurs de cette forfaiture puisqu'on découvre même que ladite consultation est censée avoir débuté le 21 décembre. Il reste donc quelques jours aux citoyens qui, par miracle, auront l'information, pour dénoncer ce coup de force contre l'environnement et ce reniement honteux de tous les engagements tonitruants donnés par le gouvernement français au monde entier dans le cadre de la COP21.

Pierre-Jean DELAHOUSSE, président de Paysages de France
Le 25/12/2015 à 09:26:20

Non à la multiplication des publicités, pollution visuelle et mentale. Que l'on cesse de nous considérer comme de simples pigeons, tout juste bons à déverser notre argent dans l'escarcelle des marchands de vent ! Grève de la consommation ! Trop, c'est trop !

Catherine Van der Ploeg
Le 21/12/2015 à 18:56:58

Je signe des deux mains!...si on pouvait aussi limiter les panneaux routiers inutiles qui s'entassent au coin de nos routes,ainsi que les ralentisseurs tous les 20 m(très bruyants pour les riverains...)ce serait super!...

un anonyme
Le 21/12/2015 à 10:58:06

Assez avec cette publicité envahissante et hideuse qui envahit déjà notre espace télévisuel, nos magazines, nos paysages, ...
Mme Ségolène ROYAL, intervenez pour empêcher encore plus cette prolifération destructrice.

Michel
Le 21/12/2015 à 09:53:59

Non a la salissure des pubs!

Etienne Barthe
Le 20/12/2015 à 17:34:59

A voir ce genre de mesure qui participerait soi-disant au redressement de l'économie (de 0,00000001 point?) en dégradant par contre réellement notre cadre de vie (de quelques points), je constate encore une fois que ce gouvernement perd son sang froid. Et je ne parle pas de cette ministre de l'écologie qui depuis toujours dit des choses et leur contraire presque dans le même discours. Avec de tels gouvernants comment voulez vous qu'on puisse croire à la tenue des promesses de la COP21.... G.

GEC
Le 20/12/2015 à 13:02:57

C'est maintenant sur internet que les consommateurs se renseignent.

Les panneaux publicitaires qui dévastent les entrées de villes ne sont même plus utiles.

marie-armelle echard
Le 19/12/2015 à 15:26:28

Ce ne serait pas la première fois, hélas, que les responsables politiques feraient LE CONTRAIRE de ce qu'ils prétendent vouloir interdire.
Exemple : la Loi sur les continuités écologiques pour la sauvegarde de la biodiversité et qui oblige désormais tout aménageur d'infrastructures (voies ferrées, autoroutes...) à rétablir ou créer une continuité (trame verte) afin de permettre les déplacements de la vie sauvage. Actuellement une voie autoroutière est réalisée en Ile de France, en forêt régionale de Grosbois, au mépris de cette loi sur les continuités ! On trouve encore aujourd'hui de l'argent pour faire des autoroutes, mais pas pour la protection de la nature mise à mal par ces aménagements polluants et obsolètes.
Qu'il s'agisse de la protection de nos paysages ou de la nature, Madame la Ministre, faites en sorte que vos Lois soient appliquées ! Merci

un anonyme
Le 19/12/2015 à 15:05:21

Ce décret serait vraiment le comble de l'inconséquence : permettre de défigurer les paysages alors qu'on veut attirer le tourisme !

catherine
Le 19/12/2015 à 08:53:37

Ségolène, vous avez le pouvoir de dire NON à ce projet de décret, à ces horreurs, alors courage...

un anonyme
Le 18/12/2015 à 09:50:19

Dans le cadre de la mobilisation contre le projet de décret 'Macron' sur l'affichage publicitaire, un membre de "Paysages de France" http://paysagesdefrance.org/   a réalisé une carte montrant de manière évidente l'impact qu'aurait ce décret : quelles seraient les unités urbaines touchées, et quelles seraient les communes concernées. On peut s'attendre à une extension importante des panneaux publicitaires scellés au sol.


Vous pouvez retrouver cette carte (et trois autres cartes) à partir de cette page :

https://www.data.gouv.fr/fr/reuses/evaluation-et-visualisation-dun-projet-de-decret-sur-laffichage-publicitaire/  

Nous invitons tous vos adhérents et sympathisants à afficher leur soutien en votant pour ce projet-candidat.
Un maximum de votes assurera une visibilité plus grande à ce projet (candidat au coucours) et permettra de sensibiliser,
on l'espre, l'opinion publique et les responsables politiques à l'insanité totale de ce projet de décret.

Pour voter, il faut tout en bas de la page :
https://www.data.gouv.fr/fr/reuses/evaluation-et-visualisation-dun-projet-de-decret-sur-laffichage-publicitaire/  
- cliquer sur l'étoile bleue
- vous êtes alors invités à  créer un compte
- ceci permet de valider votre vote.

Merci par avance pour votre soutien, et votre engagement citoyen !


NB: Cette étude a été réalisée au sein d'une association de défense de l'environnement, agréée au niveau national auprès du ministère de l'Ecologie : Paysages de France (http://paysagesdefrance.org/)   dont l'objet est la défense du paysage contre toute forme de pollution visuelle, et notamment les panneaux publicitaires.

Alain UGUEN
Le 15/12/2015 à 14:22:39

une pollution visuelle, intellectuelle et environnementale dont le gouvernement n'est plus en capacité de contrôler puisque incapable de se soustraire aux lobby.
la publicité, une agression faite à tous, sans discernement, notamment aux plus faibles d'entre nous: les enfants...

laurence
Le 13/12/2015 à 16:26:16

J'ai lu avec intérêt le message solennel de monsieur DUPONT - AIGNAN, maire de Hyères , politicien professionnel si j'ai bonne mémoire.
J'aimerais savoir ce qu'il entend par "un affichage compatible avec l'environnement", expression stupide issue de la langue de bois commune à tous les politiciens de métier.
Je crois que monsieur DUPONT-AIGNAN est partisan du néolibéralisme et qu'il n'ignore pas que c'est ce "crime contre l'Humanité" qui est responsable de toutes les atteintes à l'environnement et que ce sont les néolibéraux qui détruisent la planète pour retirer aux classes modestes toute chance de vivre.
Alors, sa lettre au ministre de l'environnement, mon....

un anonyme
Le 13/12/2015 à 12:21:12

Bonjour Madame la Ministre de l'écologie,

Auriez-vous oublié votre fonction qui consiste à protéger l'environnement ?
Quelle est votre formule préférée?
Serait-ce:" Faîtes ce que je dis, mais pas ce que je fais ?
Allons ! un peu d'éthique vous fera le plus grand bien!
Morgane

un anonyme
Le 13/12/2015 à 05:49:10

Bonjour à toutes et à tous,
Non à tous les lobbys de tout poil!
La terre et ses magnifiques paysages sont à préserver à tout prix !
La Terre n'appartient à l'espèce humaine; Nous ne sommes que des locataires !
Morgane

un anonyme
Le 13/12/2015 à 05:44:10

Il ne faut pas céder aux lobbyistes de la pub. Nos paysages valent bien qu'on les préserve...

Ariane BERLAND
Le 10/12/2015 à 19:46:50

lamentable!!!

jacques jason
Le 07/12/2015 à 20:49:13

Mme le Ministre,

Sauf à enlever toute crédibilité à votre démarche tant écologique que politique, votre indifférence à l'égard du projet de décret sur l'affichage publicitaire est incompréhensible ou révèle une perte de réalité ou pire un renoncement que votre position au gouvernement devrait vous interdire.

Réagissez SVP

Pounet
Le 05/12/2015 à 09:24:59

C est trop envahissant cette publicisé un vrai désastre pour l environnement et pur le System nerveux. Il faut savoir dire non et ne pas se laisser envahir et vous avez le pouvoir de le faire et faire un geste citoyen - pense-y sérieuse;ent

micheline
Le 04/12/2015 à 23:05:42

En plus de leur laideur, s'ils étaient autorisés dans les petites agglomérations limitrophes des grandes, ces panneaux, utilisés par la grande distribution, inciteraient à prendre la voiture au détriment du petit commerce local.
Tout le contraire de ce qu'il faut faire.

Claude
Le 04/12/2015 à 07:30:58

Les panneaux lumineux sont particulièrement choquants:
- particulièrement énergivores
- pollution lumineuse accrue
- dangereux car distrayant les automobilistes directement visés.
- lamentables dans l'usage des progrès technologiques pour l'avilissement de l'humain au rôle de Con-sommaté.

un anonyme
Le 03/12/2015 à 20:06:00

Marketing, publicité, sponsoring et lobbying, armes de destructions massives… Au service du capitalisme.

Le marketing et la publicité ont comme fonction de fausser le jugement pour imposer ses vues.

Et ainsi de prendre la main sur les esprits.

Le marketing, ce sont les études préalables à la publicité, qui en est la force de frappe.

La publicité permet aussi de financer les médias et ainsi de prendre la main sur l’information. Note 1

Le sponsoring est le moyen de prendre la main sur la culture et les savoirs.

Le lobbying de prendre la main sur les lois, sur la démocratie.

Le tout permet de prélever une énorme masse monétaire qui si elle était redistribuée permettrait aux gens de sortir de la misère. Note 2

Remarque.

Les coûts de cet ensemble : marketing, publicité, sponsoring et lobbying sont compris dans le prix des marchandises. Cela veut dire qu’à chaque achat vous payez pour vous faire asservir.

Autrement dit, à chaque achat est prélevé, une TVA privée dont l’objet est de financer le pouvoir du capitalisme.

Pourquoi cet impôt privé n’est-il pas plus remis en question, alors même que sa fonction est de lutter contre le bien commun ?
Article complet.
https://pierrebray.wordpress.com/2013/09/03/marketing-publicite-sponsoring-et-lobbying-armes-de-destructions-massives-au-service-du-capitalisme/  

Pierre Bray
Le 03/12/2015 à 19:59:10

les entrée de villes sont dégradées par l'affichage devenu illisible pour cause de profusion de ces sucettes toxiques. Faisons respecter nos paysages deja si menacés. Non aux lobbies de la pub !

yvondelhotel
Le 03/12/2015 à 10:31:13

"La publicité, c'est l'intrusion des intérêts privés dans l'espace public, la colonisation du champ collectif par des parasites, l'expression de la démission de l'État devant les multinationales, la vulgarité de l'argent et du mensonge, l'insulte à la civilisation."
Excellent commentaire de M. COUDRAY du 17/11/15

un anonyme
Le 02/12/2015 à 19:04:34

indiscutablement la ministre en place,fait le jeu des lobbies, éoliennes ou publicité c'est la misère pour nos paysages

paulus
Le 01/12/2015 à 19:22:49

Les paysages de France n'ont pas vocation à ressembler à des champs de publicités rappelant sans cesse aux citoyens leurs devoirs de consommateurs pollueurs dans l'intérêt des lobbies. Le patrimoine naturel doit être dégradé.

un anonyme
Le 01/12/2015 à 18:13:38

Que de panneaux hideux dans les villes ou au bord des routes pour rappeler aux citoyens leurs devoirs de consommateurs pollueurs... et ce n'est pas tout, on va couper des arbres pour planter des éoliennes ou empiéter sur les champs. C'est beau l'Ecologie...

Lucille
Le 01/12/2015 à 17:47:43

Madame Royal décide plus de bêtises que d'actions de bon sens.C'est dégueu ces panneaux qui polluent nos paysages!

Hérisson
Le 30/11/2015 à 15:48:42

600 panneaux publicitaires piratés pour dénoncer les mensonges des sponsors de la COP21
http://www.romandie.com/news/600-panneaux-publicitaires-pirates-pour-denoncer-les-mensonges-des-sponsors-de-_RP/653624.rom  

David Derrien
Le 30/11/2015 à 06:33:53

600 panneaux publicitaires piratés pour dénoncer les mensonges des sponsors de la COP21
http://www.romandie.com/news/600-panneaux-publicitaires-pirates-pour-denoncer-les-mensonges-des-sponsors-de-_RP/653624.rom  

David Derrien
Le 30/11/2015 à 06:33:30

Grenoble, première ville d’Europe à supprimer la publicité de ses rues
http://golem13.fr/grenoble-premiere-ville-deurope-a-supprimer-la-publicite-de-ses-rues/  

David Derrien
Le 24/11/2015 à 13:02:30

Nous ne saurons donc que laisser laideur, déchets, obscénité.. à nos descendants?? ...

un anonyme
Le 23/11/2015 à 18:43:12

Non à une politique sans intelligence qui utilise les outils qui causent les désordres d'aujourd'hui (précarité, changement climatique, crise économique...) en brandissant la surconsonmmation à tout va comme un "remède".

JVA2Roues
Le 22/11/2015 à 16:45:39

Je relève les publicités qui me cachent la vue et les boycottent systématiquement. Que les publicistes prennent note.

Deghelt
Le 20/11/2015 à 18:17:55

Des arbres, des fleurs, et des animaux, voilà ce que je vois dans ma commune, et c'est pour ça que j'y vis. Sur ma boite au lettre "no pub". Boycottons tous les produits qui seront signalés, sur ces panneaux !

rebel
Le 19/11/2015 à 18:35:24

je veux regarder les arbres et pas un roti bourré d'hormones

meret
Le 19/11/2015 à 08:53:30

L'augmentation du nombre de panneaux animés au bord de nos routes va distraire les conducteurs et augmenter le nombre d'accidents.

Robert POITTEVIN
Le 18/11/2015 à 15:31:30

N'avons nous pas en ce moment d'autres sujets d'actualité plus tristes et inouïs que de légiférer sur des affichages. Il ne faut pas tomber dans leur panneau

augusto piverte
Le 18/11/2015 à 15:25:41

La publicité, c'est l'intrusion des intérêts privés dans l'espace public, la colonisation du champ collectif par des parasites, l'expression de la démission de l'État devant les multinationales, la vulgarité de l'argent et du mensonge, l'insulte à la civilisation.

Jean-Luc Coudray
Le 17/11/2015 à 23:56:36

Pensons à respecter notre environnement pour que nous y vivions mieux tous ensemble

Richard BASTIDA
Le 15/11/2015 à 10:02:35

Une nuisance lumineuse de plus que la Loi enjoint pourtant de "prévenir, limiter ou supprimer".

Alain
Le 03/11/2015 à 19:49:08

L'affichage publicitaire est
Une intoxication mentale et
Une violation de notre cerveau
En plus de détruire le paysage par sa laideur et tirer les mentalités vers le bas dans la connerie humaine et la surconsommation à outrance.
Pour économiser l'énergie commençons par supprimer les éclairages inutiles de toutes ces enseignes lumineuses et monuments insignifiants qui brulent toute la nuit pour RIEN.

goeland
Le 25/10/2015 à 09:56:28

La publicité visuelle est non seulement une pollution des paysages mais elle renforce le pouvoir des grandes entreprises qui ont seules les moyens de promouvoir leurs produits contrairement aux petites. Et franchement, a t on besoin de cette publicité imposée au public pour consommer ? La grande majorité des citoyens est opposée à la dictature publicitaire. Un gouvernement dit socialiste et démocratique peut il s'opposer au peuple ?

GENG olivier
Le 24/10/2015 à 19:24:08

L'homme est le 1er ennemi de l'homme...

David Michel
Le 20/10/2015 à 23:09:33

La laideur qui d'année en année grignote les paysages !!!! Une pollution dont on parle si peu, mais tellement conséquente de la furia ultra-libérale dans laquelle nous entraînent ces ploutocrates ...

Paco
Le 20/10/2015 à 13:36:59

trop de macron tue

un anonyme
Le 18/10/2015 à 10:59:09

Pour que nos paysages français ne soient pas degradés par la cupidité des entreprises.

MARIE-PAULE
Le 17/10/2015 à 19:54:58

Le véritable progrès serait de supprimer ces affichages hideux. Madame Royal, plantez des arbres à la place des panneaux de signalisation !

Cati
Le 17/10/2015 à 05:07:16

STOP A LA POLLUTION VISUELLE !!!

Corinne JEAN LOUIS
Le 16/10/2015 à 18:50:03

Nos dirigeants doivent cesser d'accorder tout et n'importe quoi, sous la pression d'un lobby très limité

Isamaga
Le 15/10/2015 à 21:53:58

stop à la dégradation de nos paysages

liliane belliard
Le 13/10/2015 à 23:05:35

Si ce décret passe, cela prouvera que la COP 21 c'est du flan : on s'agite en blablas d'un côté ... on massacre la nature de l'autre.

S Royal est souvent apparue comme une ambitieuse de carrière, un peu arrogante, pas très compétente, inculte techniquement, amenant très vite le pavillon devant la rue ou les poids lourds.
La voici au pied du mur une nouvelle fois.
On attend sa réponse.

Saisira-t-elle l'opportunité de se montrer courageuse ?

jacqmo
Le 13/10/2015 à 21:28:27

Cher Monsieur,

Je viens de recevoir votre lettre-type inspirée par l’association « Paysages de France », à propos du projet de décret autorisant la révision à la hausse de la taille maximum des dispositifs publicitaires.

Puisque vous résidez à Yerres, vous savez que je suis personnellement intraitable sur la pollution visuelle que représente l’affichage publicitaire, dès lors qu’il n’est pas contraint dans des formes et des dimensions compatibles avec l’environnement.

Une des premières mesures que j’ai prises en qualité de Maire de Yerres est de faire adopter un règlement municipal de publicité interdisant l’implantation de panneaux 4X3 dans la ville.

Aussi ne serez-vous pas surprise que je partage votre émotion face à un projet de décret, qui, sous prétexte de considérations économiques, aurait pour effet de dégrader la qualité des sites.

Il est surprenant que la Ministre de l’Écologie ait pu se prêter à un tel jeu, sauf à considérer, une fois encore, que le lobby des grands groupes commerciaux a su faire jouer de son influence…

Vous trouverez, ci-joint, la copie de la question écrite que j’adresse au Gouvernement pour tirer au clair cette affaire.

Veuillez agréer, Cher Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

Nicolas DUPONT-AIGNAN

Alain UGUEN
Le 13/10/2015 à 15:31:59

Je pensais que depuis le 13 juillet dernier, au contraire, le délai de 5 ans accordé pour débarasser les entrées des communes de moins de 10000 habitants était révolu (suite au fameux Grenelle) - ce qui est encore bien loin d'être le cas puisque le magazine "Que Choisir" estime qu'entre 600000 et 1 million restent à supprimer. Serait-ce un nouveau moyen de contourner l'interdiction ?

Franck VILLERS
Le 13/10/2015 à 13:13:32

On ne peut laisser saccager nos paysages au nom de la croissance et pour satisfaire des lobbies qui, tels des porcs sentant des truffes sous leurs pattes, ne reculent devant aucun dommage de l'environnement pour se goinfrer toujours davantage.
Pourquoi pas organiser un référendum pour demander aux Français ce qu'ils pensent de ce décret?

Alain Viguier
Le 13/10/2015 à 10:55:24

Ce sont suite à de tels actes et revirements (cf. également l'écotaxe) qu'on devient ecoeuré de la classe politique (tous bords confondus) et qu'on renonce à voter...

un anonyme
Le 12/10/2015 à 20:45:50

Une politique de bon sens avait maîtrisé ces immondes affichages en ville et dans la campagne. Voilà que le gouvernement Hollande-Valls-Macron fait machine arrière.
Croyez-vous que les entreprises françaises vendront plus ainsi ? Ce sont les entreprises du mauvais goût et du "pas solide" qui pourront en profiter. Vous êtes des Nuls incapables d'amener les Français vers un mieux-vivre ensemble. Vous ne méritez pas d'exister en tant qu'élus...j'en tiendrai compte dorénavant !

Serge Salanove
Le 12/10/2015 à 19:37:37

cessez enfin de defigurer notre pays qui serait si beau sans l'omnipresence de tous ces panneaux
cet etat de fait n'affecte ni l'allemagne ni la suisse dont l'ecomomie est cependant plus florissante que chez nous, alors quels interets veut-on servir?

genevieve GARDENAT
Le 12/10/2015 à 13:11:05

Combien d'arbres sont abattu pour satisfaire quelques personnes qui ne s'intéressent qu'à notre argent. L’Écologie n'est ni un parti politique ni un ministère mais une démarche et les sanctions contre ces publicistes doivent être sévères(sur les affiches à la TV à la radio...).

un anonyme
Le 12/10/2015 à 05:58:07

Madame la ministre. Je vous ai entendu à plusieurs reprises manifester votre intérêt pour la reconquête des paysages du quotidien. Or, il se trouve qu'au sein même de votre ministère certaines personnes soient plus à l'écoute de ceux qui polluent ostensiblement ces paysages je veux citer : les professionnels de la publicité extérieure.

Puech
Le 11/10/2015 à 22:24:36

Honte à nos maires, députés, sénateurs, ministres ... ignorants et vénaux, qui s'imaginent que la multiplication des pré-enseignes et de la publicité est un facteur de développement économique.
Allez dans les campagnes anglaises, suisses, allemandes etc ... pas un panneau.
Les paysages de la France, et le tour des villes, sont massacrés.

jacqmo
Le 11/10/2015 à 22:19:47

Ce serait vraiment une honte pour notre pays.... et un vrai désastre !

un anonyme
Le 11/10/2015 à 21:10:42

madame royal reveillez vous !
faite enfin de l'ecologie et non de la politique

un anonyme
Le 11/10/2015 à 19:45:29

Dégrader le paysage, c'est dégrader la qualité de vie, et aussi toucher à l'économie du tourisme bien plus créatrice d'emplois que les forçats de l'affichage.La législation a progressé ces dernières années pourquoi la remettre en cause? Pensez aux pays où l'interdiction des placards publicitaires préserve la beauté, l'image de marque du pays (Suisse, Autriche...)

Gabrielle BRUXELLES
Le 11/10/2015 à 19:21:14

Allez vous promener en Suisse et vous verrez la différence, pourtant leurs commerces se portent bien.

charlotte
Le 11/10/2015 à 18:54:50

Il est grand 'temps de passer aux actes et non de faire des déclarations futiles. Nos paysages , nos villages, nos villes sont en danger: STOP à cet affichage, désastreux pour notre cadre de vie et coûteux pour chacun de nous. Trop c'est trop! Mais quels intérêts nos politiques pensent-ils tirer de cette manipulation des lois au détriment de notre bien être et quand arrêteront-t-ils la gabegie?

Cricri
Le 11/10/2015 à 15:19:56

Supprimons toutes les publicités extérieures...

un anonyme
Le 10/10/2015 à 07:26:19

Qui est ministre de l'écologie ? Si ce n'est pas réellement vous, Madame Royal, ayez le courage de démissionner…

Alain Sagault
Le 09/10/2015 à 23:10:57

Madame la ministre, je suis atterrée par votre manque d’autorité et de cohérence (à moins qu’il ne s’agisse d’un manque de compétences ?) dans le cadre de votre mission ministérielle. Même la logique de la sacro-sainte « croissance économique » prônée par le gouvernement ne fonctionne pas : il y a de plus en plus de panneaux publicitaires en France et aussi de plus en plus de … chômeurs ! Où est l’erreur ?
Il est inacceptable que des groupes de pressions industriels imposent à toute une population un environnement défiguré par des affiches publicitaires qui nous empêche de voir la ville ou la campagne. Accepteriez-vous, Madame la ministre, d’avoir en face de votre fenêtre un énorme panneau publicitaire ou d’en côtoyer tous les jours en vous rendant à votre travail ? Ne laisserez-vous, comme trace de votre passage, que le souvenir d’une France souillée et moche à faire fuir les touristes ?
Que dire encore de votre « démocratie participative » où le peuple a bien la parole mais cette parole est oubliée au moment de prendre les décisions ?

un anonyme
Le 09/10/2015 à 20:44:28

assez de cette pollution visuelle , l'entrée de nos villes est défigurée .

jacqueline HEMERET
Le 09/10/2015 à 19:10:38

Madame Royal, soyez le ! cessez cette attitude politicienne à volte face permanente !

vince
Le 09/10/2015 à 17:48:06

Les lobbies ont-ils tant de pouvoir qu'une ministre ne puisse refuser de les remettre à leur juste place, déjà énorme?
Si c'est le cas! Pour qui vote-t-on?

Marie-France Ponaire
Le 09/10/2015 à 16:04:47

Faudra-t-il , un jour, passer à l'acte citoyen pour garantir des paysages dénués de médiocrité publicitaire et participer à l'embellissement des entrées des villes et villages.

jean-pierre delorme
Le 09/10/2015 à 11:51:04

Pourquoi les annonceurs ne mettent-ils pas en place des messages via les smartphone quand on approche de leur ville (genre SMS). Plus de pollution visuelle et les gens sont quand même renseignés sur les hotels, les supermarchés et autres......

Youenn
Le 09/10/2015 à 10:47:43

Comme pour chaque chose il ne fait pas "jeter le bébé avec l'eau du bain"...

La publicité dans tous les domaines est utile : l'important c'est de mettre en place une législation pour qu'elle soit "honnête et vérité"... Ce qu'il faut c'est rendre les consommateurs...Citoyens et responsables.

Ils doivent avoir leur libre-arbitre.

La publicité créé des emplois!

Alors oui pour que le décret soit amendé pour respecter les paysages mais pas de positions tranchées qui puissent aller dans le sens de l'intégrisme.


Gautier Gérard
Le 09/10/2015 à 08:31:54

Non ! et encore Non ! Nous ne voulons pas de cette pub!
Madame la ministre , Ségolène , ne vous laisser pas charmer par les Kaas des villes , Soyez avec nous ,ne nous décevez pas

Karine Clerbout
Le 08/10/2015 à 22:30:19

c'est inadmissible 'laisser défigurer ' les paysages au entrées des villes ,alors Mme Royal ,prenez vos responsabilités arrêtez ces projets qui vous font 'honte ' vous êtes déjà très peu appréciée en tant que Ministre n'en ajoutez pas davantage .

Pierre Maurit
Le 08/10/2015 à 22:06:37

NON A LA PUB ET A LA POLLUTION SOUS TOUTES SES FORMES : VISUELLE SONORE LUMINEUSE ETC

THIERRY DIEUDONNE
Le 08/10/2015 à 20:39:17

La publicité est un des pires fléaux qui existe, la meilleure des solution serait l'interdiction pur et simple de celle-ci.

vincent cutxan
Le 08/10/2015 à 20:21:30

La publicité nous prend pour des cons, la publicité nous rend cons!....cette phrase célèbre est de Cavanna, elle est toujours d'actualité, hélas, et toujours plus vraie!!!
Le capitalisme se maintient et s'étend grâce à son bras armé qu'est la publicité, la publicité constitue un crime contre l'environnement, et elle est promue par la ministre en charge de l'environnement, c'est un comble!!!!!!!!!!
Honte à Mme Royal et à ses sbires!

Didier Costes
Le 08/10/2015 à 19:51:18

La pub est une pollution exterieure pmais aussi intérieure car elle rend les esprits vulgaires et envieux. La pub c'est de la merde. Madame Royal, merci d'avance.

philippe lyonnet
Le 08/10/2015 à 19:06:45


La question qui pourrait être posée à madame Royal :

A travers toutes les décisions récentes relevant de la compétence du Ministère de l'Ecologie : écotaxe abandonnée, protection du loup et de l'ours sacrifiée, boulevard ouvert à la publicité... est-ce bien l'intérêt collectif des citoyens qui est servi ou bien la satisfaction des lobbies des transporteurs, des agriculteurs et des industriels qui est visée par Madame la Ministre ?... Jamais la régression du Droit de l'Environnement n'a été aussi forte depuis des décennies, tout cela au nom de la démagogie et de l'électoralisme...

norbert Briand
Le 08/10/2015 à 17:57:21

Les RLP (Règlements Locaux de Publicité) ont permis d'assainir, dans certaines villes, le paysage visuel. Le combat fut long et difficile mais le résultat est à la hauteur du travail réalisé par des Elus(es) et Citoyens(nes).
Le ménage doit continuer.
Madame la Ministre, il est de votre devoir de progresser dans cette direction.
S'il vous plait, soyez plus forte que les prédateurs de nos beaux paysages.
Le tourisme qui apporte tant de devises doit pouvoir compter sur votre ministère.
Merci.

Gérard Terrier
Le 08/10/2015 à 17:55:22

il faudrait que Mme ROYAL se réveille , et arrête vite ce projet de ' pollution ' des paysages ,elle prétend vouloir ' protéger ' l'Environnement ..comment ! en laissant défigurer les paysages non mais elle ne mesure pas ces responsabilités ? .

Monique Boeuf
Le 08/10/2015 à 16:51:18

Bravo pour cette initiative
pour barrer la route à une aberration de plus, aux effets négatifs pour tous, au profit de quelques uns peu soucieux du bien commun, de la beauté du cadre de vie, des dépenses supporrtées par les autres...

un anonyme
Le 08/10/2015 à 16:46:06

N'oublions pas que les afficheurs sont souvent les compagnons des campagnes électorales. Ceci explique peut-être cela.

Roland RICHERT
Le 08/10/2015 à 16:24:59

J'ai souvenance d'un voyage à Bourges, dans des paysages qui rappelaient Le grand Meaulnes, totalement pollué par des affiches proclamant l'intérêt de relations sexuelles tarifées en alternance avec des affiches du Front national! Un pays est une entité vivante et n'est pas à vendre.

geronimo
Le 08/10/2015 à 16:20:30

Le tout et son contraire. Le mieux suivi du pire. Nous ne sommes pas des toupies

un anonyme
Le 08/10/2015 à 16:06:53

Madame la Ministre,
vous avez beaucoup parlé de paysage et de son importance dans l'urbanisme.Alors pourquoi revenir à de telles aberrations en laissant les panneaux publicitaires qui n'ont rien d'artistique et qui nous incitent à consommer n'importe quoi?

Jeanne PITROU
Le 08/10/2015 à 16:05:44

Madame, vous ne faites pas honneur à votre poste essentiel pour que la vie en FRANCE soit agréable, positive et que les protections des citoyens soient réfléchies sans qu'il y ait les pressions industrielles des laboratoires, des faiseurs de poudre aux yeux, etc... qui ruinent la société.

RENE NICOLAS
Le 08/10/2015 à 16:00:18

Madame la ministre. Je vous ai entendu à plusieurs reprises manifester votre intérêt pour la reconquête des paysages du quotidien. Or, il se trouve qu'au sein même de votre ministère certaines personnes soient plus à l'écoute de ceux qui polluent ostensiblement ces paysages je veux citer : les professionnels de la publicité extérieure.
Il est grand temps de mettre en pratique la "démocratie participative" en écoutant les propositions concrètes des associations.

Blain
Le 08/10/2015 à 14:55:55

Il est impensable qu'un ministre d'un gouvernement soit disant progressiste puisse cautionner ça. Ce serai un honte..de plus !

Sylvestre Grenouilloux
Le 08/10/2015 à 14:48:44




pourtant que la montagne est belle....comment peux-t-on s'imaginer.... Jean Ferrat

Mondo
Le 08/10/2015 à 12:25:16

Sans compter — pardonnez-moi cette remarque un peu "non écolo" — sans compter disais-je que tous ces machins qui essaient d'attirer l'attention (ils sont faits pour ça!) sont extrêmement dangereux pour la conduite (auto, moto, vélo, et même poussette…) parce que précisément ils détournent l'attention du conducteur de la vigilance qu'il doit à la conduite de son engin.
Et entre nous faire une législation sur "le téléphone mobile au volant" et laisser les afficheurs nous asséner leur prétendus "messages" qui ne sont que des formes de manipulation obscène, cela relève, comme quelqu'un le disait, de la schyzophrénie.
Ou de la perversité.
Ou de l'inconscience.
Il faudra un jour que se pose réellement la question de la manipulation des politiques par la finance et l'industrie…
Et qu'une solution y soit apportée (conseil de surveillance citoyen supra-gouvernemental?)

Ani Boquillon
Le 08/10/2015 à 12:24:26

La schizophrénie semble aujourd'hui être un "must" pour quiconque entre en politique. Que dire de plus devant tant de folie destructrice de nos milieux de vie ?

Jean-Louis Lemoigne
Le 08/10/2015 à 11:34:01

C'est simple : encore une histoire louche.

Après Platini qui se déshonore, c'est le tour de Ségolène et après ça ils s'inquiètent de 2017...

GuyD
Le 08/10/2015 à 11:33:50

L'écologie contre la pub, l pollution visuelle. Mais aussi contre la confiscation de la parole publique par les "annonceurs". Etendre la laïcité au harcèlement du marketting

sylvère labis
Le 08/10/2015 à 10:16:25

ça ressemble à la "macronite"!

ALAIN GAUTHIER
Le 08/10/2015 à 10:10:28

Il ne faut RIEN espérer du parti soi-disant socialiste en matière d'écologie.
Le PS n'a aucune conviction écolo, seulement le souci de surfer sur une sujet qui peut rapporter des voix.

un anonyme
Le 08/10/2015 à 09:40:31

Les actions anti-écologiques de Mme Royal sont nombreuses. Le Canard Enchaîné de cette semaine en citait encore un exemple : un terrain protégé pour la sauvegarde d'une outarde et de l'aigle de Bonnelli livré à EdF pour y construire une centrale "écolo"...
Là-aussi une cyberaction serait utile.

Laurent PAGANI
Le 08/10/2015 à 09:31:33

Entre les poteaux diverses, (électriques, éoliens, antennes, câbles...) et les panneaux publicitaires aux entrées et sorties de villes, dans les agglomérations, laissez nous encore apercevoir et admirer nos paysages urbains (enfin, ce qu'il en est encore possible) et permettre à notre regard de vagabonder librement dans nos paysages campagnards !
Merci.

evelyne calmel
Le 08/10/2015 à 09:22:43

Madame Royal est en fait la Ministre de l'Ecolobby. Il est urgent de le faire savoir à tous : à ceux qui en sont victimes et à ceux qui en profitent honteusement.

Jacqueline Bridet
Le 08/10/2015 à 09:20:18

La publicité booste la production de CO2.

Claudine Dubois
Le 07/10/2015 à 22:30:16

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère               
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |

CSS Valide !