image vide cyberacteurs
image vide

Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : STOP GAZ DE SCHISTE ! (RHÔNE-ALPES NORD)

Mise en ligne du 07/02/2012 au 11/10/2012

Le gouvernement a demandé la semaine dernière l’accélération de l’instruction des demandes de permis de recherche d’hydrocarbure liquide ou gazeux de Blyes, Gex Sud, Montfalcon et Lyon – Annecy. Quoi que disent les autorités, il s’agit bien là de nouveaux permis de pétrole et gaz non conventionnel qui vont être accordés sur notre territoire.

Bilan de la cyberaction :

9662 participants

Présentation de la cyberaction :

PLUS DE LA MOITIÉ DE LA RÉGION RHÔNE-ALPES MENACÉE
Les services de l’Etat ont reçu ordre de rouvrir l’instruction des permis qui avait été interrompue par la forte mobilisation citoyenne de l’année dernière. Ils disposent d’un délai d’à peu près un mois pour répondre. Après quoi les permis pourront être signés par le Ministère que l’avis des services soit favorable ou non.
La délivrance de ces nouveaux permis porterait à 8 le nombre de permis de recherche en Rhône-Alpes avec les permis accordés de Gex, Moussières et Lons le Saulnier et le permis en cours d’instruction de Montélimar Extension.

GISEMENTS CONVENTIONNELS… POUR COMMENCER
La loi du 13 juillet 2011 interdit la fracturation hydraulique et le gouvernement nous assure que ces nouveaux permis sont des gisements conventionnels.
Bien que ces demandes de permis ne mentionnent pas explicitement le caractère non conventionnel des hydrocarbures recherchés, la faible porosité des sols et l’échec des précédentes recherches en matière de gisement classique ne laisse aucun doute sur celui-ci. Les compagnies pétrolières ne cachent plus leur projet d’utiliser, au moment voulu, la fracturation hydraulique dans le cadre de « recherches scientifique », comme prévue par cette même loi. Elles seront d’ailleurs largement représentées dans la commission technique chargée d’encadrer et contrôler ces recherches.

LES COLLECTIFS RHÔNE ALPES : APPEL AUX ÉLUS
Dans une démarche commune à l’ensemble des départements de la région, les collectifs en appellent aux élus pour que soient préservés nos milieux et notre ressource en eau. Ils leur demandent de contacter les administrations en charge de ces dossiers afin de mettre un terme à l’opacité qui les entoure.

RASSEMBLEMENT LE 11 FÉVRIER 2012 À SAINT JULIEN EN GENEVOIS EN HAUTE SAVOIE
Le Collectif Haute Savoie Non au gaz de schiste organise un rassemblement à Saint Julien en Genevois, pour exiger :



Les collectifs Rhônalpins appellent citoyens et élus à rejoindre cette grande mobilisation.
http://accueil.ngds74.info/post/2012/01/22/Mobilisez-vous  

RESEAU RHONALPIN DES COLLECTIFS OPPOSES À L’EXPLOITATION DES GAZ ET HUILES DE SCHISTE
http://stopgazdeschiste.org/  

Nous vous proposons de vous associer à cette mobilisation.

Alain Uguen
Association Cyber @cteurs

Autour du pays de Gex sur une surface de plus de 950 km2 (Haute-Savoie, Ain) l'autorisation est débloquée, ils sont prêts à forer!!!! bientôt 120/150 puits :
http://nonaugazdeschistelyon.files.wordpress.com/2011/03/permis-gex.jpg  

Une demande d'autorisation sur une zone appelée Gex Sud du lac Léman en passant par Bonneville, Annecy, tout l'Albanais ( des forages sont prévus à St Germain la Chambotte) jusqu'au Bourget du Lac est en cours de décision :
http://nonaugazdeschistelyon.files.wordpress.com/2011/03/permis-gex-sud.jpg  

Il y a donc urgence à réagir !

La lettre qui a été envoyée :


Monsieur le Préfet


Par la présente je tiens à réclamer
• l’abrogation de tous les permis accordés en France.
• l’interdiction définitive de l’exploration et l’exploitation de tous les hydrocarbures de roche mère.
• la refonte du Code minier
• l’abandon des programmes de recherche et d’exploitation des énergies fossiles en faveur de la recherche et du développement des énergies renouvelables.
• l’organisation d’un débat public et participatif sur l’avenir énergétique de la France.




Veuillez recevoir, Monsieur le Préfet, mes salutations citoyennes attentives à vos décisions

 

9 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Nous sommes devant un nouveau mensonge d'Etat. L'on a voulu nous faire croire que l'exploitation des gaz de schiste était abandonnée ! Il n'en est rien.
De plus ce gisement de Gex sud est dans un sous sol totalement transfrontalier. Que vont en penser nos amis Helvétiques ? Qu'en sera-t-il de cette magnifique nappe phréatique exploitée en commun par les Suisses et les Français, exploitation que l'on vient découvrir des 4 coins de la planète ? Qu'en sera-t-il de l'anneau transfrontalier du CERN ? Les fractures des roches n'auront-elles aucun impact sur les travaux scientifiques ?
N'oublions pas que le préfet de Région est un ancien préfet du 74, qui ensuite a été chef de cabinet du sieur Borloo et qu'à ce titre il se dit défenseur des Grenelle de l'environnement et donc de l'écologie ! Ces gens là sont aux ordres de tous les systèmes de profit, d'accaparation des matières premières, bref des financiers de tout poil qui refusent la vie juste, simple et efficace...
Je regrette de n'avoir pas été libre le 11 février pour participer à St Julien, mais il faut amplifier le combat, le progrès ce n'est pas consommer plus mais économiser les énergies pour transmettre la planète à nos petits enfants. demain nous devrons aller au devant des foreuses.

Genevois74
Le 23/02/2012 à 18:06:26

Les Savoyards résistent au gaz de schiste. Vidéo
Après le Bugey, le Genevois est devenu la nouvelle cible des pétroliers. Mais pas question pour les Savoyards de laisser sacrifier leur terre pour l'or noir. 2 500 personnes ont manifesté ce week-end à Saint-Julien.
http://www.lavoixdesallobroges.org/environnement/474-manifestation-a-saint-julien-en-genevois-contre-lexploitation-des-gaz-de-schiste  

Alain UGUEN
Le 13/02/2012 à 17:05:35

A 120% d'accord avec Stoppeur et Fibonaci.
Oui, la lutte est à l'échelle mondiale et demande un réveil des consciences qui va au-delà de notre seul pays. Les enjeux sont immenses, la pression ultra forte, mais il faut bien commencer par un bout.
Oui, il faut envoyer cette pétition à tous les députés-sénateurs de Rhône-Alpes et aux ministres concernés.

Je ne peux venir le 11 février, mais je voudrais savoir comment retrouver le texte modifié que j'ai envoyé au préfet pour l'adresser aux autres élus de R-A.

Fab
Le 08/02/2012 à 10:45:29

Il y a bien d'autres "lièvres" à lever,en de hors du nucléaire et des hydrocarbures de gaz de schistes: il y a les "promoteurs" Gazprom du gaz sibérien,des exploitants du gaz qatari + Total,GDF-Suez,qui se mettent sur les rangs pour implanter ici et là,des centrales à gaz, en France et en Europe,notamment en Bretagne, région mal desservie par EDF et la puissance de l'électricité nucléaire... Quant aux gisements qui s'épuisent,je deviens "admiratif" devant la découverte d'un gigantesque gisement d'uranium par la Chine,en Namibie;et de gaz par Total en Australie...

Bref,toute cette agitation est bien inquiétante,et il y a fort à "parier" que l'Inde,la Chine,et bien des pays d'Europe centrale,ou encore l'Afrique du Sud "préfèreront" adopter le nucléaire EPR que continuer à polluer au charbon...Voilà ce que cache la politique forcenée du gouvernement français et du lobby nucléaire:plutôt le nucléaire (avec les vieilles centrales pour 20 ans de +)en attendant un EPR ou ITER sécurisés au top... que l'implantation de centrales à gaz ou poursuivre dans une technologie très dépolluée de centrales à charbon,voire de gaz de schistes... C'est certain que l'abandon de la filière photovoltaïque en France va encourager le lobby nucléaire et celui du gaz naturel à "combler" le vide créé pour les 20 années à venir, avec l'émergence des véhicules électriques en sus...

Il y a une option qui semble rester au secret:avec le repeuplement des campagnes,et l'extension des forêts, des surfaces boisées,il y aurait un intérêt primordial à "retourner" à cuisiner au bois,se chauffer au bois,construire en bois... Tout comme produire de la farine en moulin à vent, broyer des olives,des noix avec des moulins à eau;et de l'électricité par la même occasion... L'électricité doit être la priorité énergétique absolue,mais en démultipliant les modes de production autant que possible dans des infrastructures relativement modestes et combinées,sur ou à proximité des lieux de consommation... On peut ainsi imaginer que l'ingénierie développée à cet effet serait créatrice d'emplois...Si ça n'est pas une politique de développement durable...

stoppeur
Le 08/02/2012 à 10:02:48

Je pense que le niveau départemental n'est pas le bon niveau administratif pour envoyer cette pétition et qu'elle aurait plus de poids au ministère chargé de l'instruction de ces permis. De plus, il manque dans la transmission le préfet de Haute-Savoie.
Aussi j'ai modifié la lettre de la manière suivante :
Par la présente je tiens à vous faire part de ma vive désapprobation sur les permis de recherche en instance d'instruction dans votre département.
je vous demande de porter à la connaissance du ministère chargé de ces permis de recherche de prévoir:
• l’abrogation de tous les permis accordés en France.
• l’interdiction définitive de l’exploration et l’exploitation de tous les hydrocarbures de roche mère.
• la refonte du Code minier prenant en compte ces deux interdictions
• l’abandon des programmes de recherche et d’exploitation des énergies fossiles en faveur de la recherche et du développement des énergies renouvelables.
• l’organisation d’un débat public et participatif sur l’avenir énergétique de la France.
Veuillez recevoir, Monsieur le Préfet, mes salutations citoyennes attentives à vos décisions et mon plus profond respect.


FIBONACI
Le 08/02/2012 à 00:58:28

Pour mieux comprendre les liens entre la Politique, l'Économique et le Médiatique :
http://www.lesnouveauxchiensdegarde.com  

Peux-ton attendre autre chose ?

Jean-José
Le 08/02/2012 à 00:30:18

Quand on pense que Philippe DOMINATI, Sénateur de Paris, nous a juré, la main sur le coeur (ou presque…): «(…)Ainsi, plus personne ne détient aujourd’hui d’autorisation en France pour faire de la prospection d’hydrocarbures de schiste, et encore moins pour en faire de l’exploitation.
En espérant vous avoir apporté les éléments nécessaires à vous rassurer…»
Loin de moi l'idée de traiter un sénateur de "faux-jeton" (ou "d'innocent"???), mais que doit-on penser d'une équipe de gens, élus par le Peuple, qui vote des lois destinées à abuser le Peuple, précisément, et à aller contre sa volonté en prétendant le contraire?

Anibé
Le 07/02/2012 à 22:36:20

Là où il y a des ordures, il n' y pas et plus de Nature...

MICHEL
Le 07/02/2012 à 21:14:40

On sait que le pétrole ou le gaz ou le charbon est néfaste pour l'humanité. La pénurie d'hydrocarbures ou d'uranium qui se profile à l'horizon est une bonne chose pour change enfin notre modèle énergétique et sans doute notre modèle sociétal. Alors stop à ces gaz /huiles dit non conventionnels qui sont pire encore que les hydrocarbures en termes de pollution de notre environnement.
Les Christophe de Marjorie et ses semblables n'ont ils donc aucun respect pour les générations futures ? Sont ils incapables d'imaginer autre chose que de faire du fric sur notre dos ? Car les gaz de schistes sont dans NOTRE sol, c'est notre richesse et notre poison !

Rozé
Le 07/02/2012 à 16:27:59

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !