Des OGM dans mon assiette ? Le mini-guide pour comprendre l\'étiquetage des aliments

cyberaction : Aidez cet agriculteur à arrêter le colza OGM de Monsanto

ONDES SCIENCE et MANIGANCES

Cyber @cteurs dans l\'émission \

Notre dame des bulldozers par François Morel


Cette cyberaction est maintenant terminée

Bilan de la cyberaction : 344 pour les Droits de l'Etre Humain au Sahara occidental et au Maroc !

Dans le cadre de la présidence espagnole de l’Union Européenne, les 7 et 8 mars 2010 aura lieu le sommet de Grenade (Espagne), la première réunion entre l’Union Européenne et le Maroc dont l’objectif est l’élaboration du dénommé “Statut Avancé”.

Bilan de la cyberaction :

3914 participants

3914 personnes ont écrit à ministro@maec.es.,

Le Congrès américain lâche le Maroc...

Après le vote, par une majorité d'eurodéputés, contre la prorogation de l'accord de pêche UE/Maroc, interprété par tous les observateurs comme un camouflet au Maroc et comme un soutien aux intérêts des Sahraouis habitant le Sahara occidental occupé et comme un retour au respect du droit international, après les avis de la Commission des Nations unies contre la torture qui pour la première fois a épinglé le Maroc sur le respect des droits de l'homme au Sahara occidental, c'est le tour ce 20 décembre 2011 du Congrès américain !

Le Congrès américain, Chambre des Représentants et Sénat, vient de voter une loi, imposant au Département d'Etat à s'assurer du respect des droits de l'homme au Sahara occidental, avant de décider des affectations budgétaires destinées au Maroc, concernant l'aide militaire aux FAR (Forces armées royales).

Le Congrès est précis: il évoque le droit des personnes à exprimer pacifiquement leurs opinions concernant le statut et l'avenir du Sahara occidental ainsi que le droit d'accès sans entrave aux journalistes, aux associations des droits de l'homme, aux gouvernements étrangers et attend du Département d'Etat qu'il fasse rapport au Congrès sur la situation des droits de l'homme au Sahara occidental, conditionnant toute prise de décision budgétaire.

Cette décision du Congrès américain est très embarrassante pour le roi du Maroc, Mohamed VI et pour son armée qui a besoin de l'aide américaine.

La résistance sahraouie contre la présence marocaine qui a pris toute son ampleur avec le camp de Gdeim Izik, comme la détermination inentamée du Front Polisario et de la RASD, commencent-elles à être mieux comprises ? L'entêtement du Maroc deviendrait-il très encombrant et ne serait-il plus de mise ?

Ainsi que l'indiquait le Ministre des Affaires Etrangères de la RASD au 13éme Congrès du Front Polisario, la proposition d'autonomie du Maroc est dépassée. Il faut reprendre des négociations dans le strict respect du droit de la décolonisation qui conduise à l'organisation d'un référendum d'autodétermination libre et sans contrainte.

Association des Amis de la RASD 356 rue de Vaugirard 75015 Paris
 www.sahara-info.org. /  www.ecrirepourlesliberer.com. 

Au Sahara occidental occupé, par le Maroc, aucune expression possible!
Dès la nouvelle du retour à El Aïoun, des 11 défenseurs sahraouis des droits de l’homme en provenance des campements de réfugiés de Tindouf, le 8 mars, l’Association des Amis de la RASD s’était félicitée de la réaction des autorités marocaines devenues respectueuses de la libre circulation des personnes!
De même la déclaration conjointe Union Européenne- Maroc signée à l’issue de la réunion de Grenade, accordant une grande importance à la consolidation de l’Etat de droit, à la démocratie en les installant comme un des piliers du partenariat UE/Maroc, semblait de bonne augure!
En quelques heures, ces déclarations ont été brutalement démenties par la répression violente et imbécile d’une manifestation pacifique organisée à El Aïoun le 9 mars, dès le retour des 11 défenseurs des droits de l’homme. La consolidation de l’Etat de droit est-elle impossible au Sahara occidental et toute expression contraire au tabou de l’intégrité territoriale ne peut –elle s’exprimer sans risquer la brutalité policière ou la prison?
L’Association des Amis de la RASD dénonce vigoureusement cette nouvelle atteinte aux droits de l’homme et ce déni de toute expression démocratique à l’encontre des militants et défenseurs sahraouis des droits de l’homme.
Deux de ses membres ont été depuis le début aux côtés de ces 11 militants. Elles ont pu témoigner avec émotion et sincérité de l’ampleur de cette mission et de leur stupeur face à la brutalité de la répression d’une manifestation pacifique, simplement destinée à réclamer l’application d’un droit reconnu depuis 1966 par la Communauté internationale.
Avec elles, l’Association des Amis de la RASD témoigne de tout son soutien aux victimes de la répression et à leurs familles.
L’Association des Amis de la RASD, constate que l’heure n’est plus aux déclarations de principe et aux engagements de fin de conférence sans effet sur le terrain. L’heure est à la fermeté.
La Communauté internationale doit enfin se donner les moyens de protéger la population civile sahraouie en élargissant le mandat de la MINURSO à la surveillance effective du respect des droits de l’homme et en mettant le Maroc en situation de respecter au Maroc comme au Sahara occidental, ses engagements internationaux.
Première étape pour qu’enfin le référendum d’autodétermination devienne possible et permette au dernier peuple colonisé d’Afrique de choisir librement son destin.
Paris, le 10 mars 2010
Régine Villemont
Secrétaire Générale de l'AARASD

Présentation de la cyberaction :

Ce statut donnera au Maroc dans les années à venir la possibilité d’acquérir un haut niveau d’intégration dans l’UE sans pour autant en devenir membre. En d’autres termes, le Maroc deviendra un membre préférentiel de l’UE sur le plan économique, permettant la libre circulation de services, capitaux et personnes physiques à des fins professionnelles.

Le Maroc est un pays qui actuellement ne respecte pas les Droits de l’Etre Humain, qui enfreint de manière constante les résolutions de l’ONU, qui occupe illégalement le territoire du Sahara Occidental spoliant ses ressources naturelles, et qui depuis 1991 entrave le droit des Sahariens à réaliser un référendum afin de pouvoir décider de leur futur.**

Il est de ce fait inconcevable que l’Union Européenne accorde ce statut au Maroc sans tenir compte de la politique marocaine.
C’est pourquoi nous vous demandons de nous aider:
- à faire pression sur les différents groupes politiques pour qu’ils se positionnent contre cette décision.
- à faire pression sur le Maroc afin de réaliser le référendum.
- à diffuser cette action auprès de tous vos contacts.

Mireille Brun Association des Amis de la République Arabe Sahraouie Démocratique (AARASD)
Alain Uguen Association Cyber @cteurs


Pour avoir toutes les informations sur la situation au Sahara occidental, vous pouvez consulter les sites suivants :
http://www.arso.org  
http://www.sahara-info.org/  
http://www.sahara-occidental.com/  

Texte de la pétition :


Madame, Monsieur,

Il est prévu actuellement de signer un accord avec le Maroc, dénommé « Statut Avancé », qui lui attribue la condition de membre préférentiel de l’Union Européenne.

Je suis contre le fait de concéder un statut privilégié à un pays qui ne respecte pas les Droits de l’Homme, qui exploite les ressources naturelles du Sahara Occidental, qui enfreint les résolutions de l’ONU et qui entrave le droit du peuple du Sahara Occidental à décider de son futur.

C’est pourquoi je vous demande de faire ce qui est en votre pouvoir afin de paralyser les accords du Statut Avancé et de permettre que se réalise le référendum du peuple Saharien.


Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.

Un(e) citoyen(ne) qui croit aux Droits de l’Etre Humain!

 

Aucun commentaire

credible


Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Super actions
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Forum
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page facebook flux rss cyberactions et pétitions retrouvez-nous sur tweeter
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |

CSS Valide !